INFOS UTILES
MEMBRES DU MOIS


EFFECTIFS
Groupes :
12 19 14 12 8 12 11


Années :
◼︎ 1ère année : 0
◼︎ 2ème année : 0
◼︎ 3ème année : 0
◼︎ 4ème année : 5
◼︎ 5ème année : 4
◼︎ 6ème année : 20
◼︎ 7ème année : 28
Merci de privilégier les autres années que la 6eme et 7eme année

Camps :

10 9 7 14
FEMMES MANGEMORTS FERMEES

Statut de sang :
◼︎ 36 Sangs pur
Creation de nouvelles familles de sang pur interdite
◼︎ 41 Sangs mêlés
◼︎ 12 Nés moldus

Capacités magiques :
◼︎ 04/05 Vampires
◼︎ 04/05 Loups garous
◼︎ 03/05 Loups garous griffés
◼︎ 05/05 Métamorphomages
◼︎ 05/05 Animagus
◼︎ 05/05 Occlumens
◼︎ 05/05 Legilimens
◼︎ 03/05 Voyants
◼︎ 03/05 Empathe

MAJ le : 19/09/2017

NOUVEAUTES
◼︎ Death Eater is among us !
◼︎ Les rumeurs


INTRIGUES EN COURS
◼︎ INTRIGUE D'HALLOWEEN

COURS DU MOMENTS
◼︎ FORCES DU MAL - 4/5
◼︎ POTIONS - 6emes années
◼︎ CREATURES MAGIQUES - 6,7èmes années

LES RUMEURS
◼︎ Gareth Rowle est le nouveau ministre de la magie ! Nous sommes heureux de pouvoir le féliciter pour son nouveau poste !
◼︎ Une nouvelle réforme est lancée à Poudlard : soutenue par son nouveau directeur, Severus Rogue, la nouvelle équipe éducative est motivée à faire bouger les choses ! Il était temps !
◼︎ Les aurors ont presque réussi à attraper Harry Potter à Poudlard. Nous sommes presque surs qu'il a été blessé dans la manoeuvre et c'est tant mieux !
◼︎ Nous avons appris de sources sûres qu'une décision de l'équipe pédagogique de Poudlard empêche les enfants sang-de-bourbes d'aller à Pré-au-Lard ! Quelle grande idée !


Sombre destin | Satoru



Partagez | 
 

 Sombre destin | Satoru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feat : Maggie Smith
Code Couleur : #cc99cc
Patronus : Chat tigré
& You ... :
Baguette : Bois de Sapin - Ventricule de cœur de dragon - 23,75 cm - rigide
Pouvoir : Animagus
Metier/Maison : professeur de métamorphose & Directrice de la maison Gryffondor
Gallions : 302
avatar
Minerva McGonagall
Ordre

MessageSujet: Sombre destin | Satoru   Ven 19 Mai - 19:37

L'ambiance était pesante. Accablante. Minerva avait du mal à se faire à ce changement radical. Elle avait du mal à réaliser que désormais, c'était les mangemorts qui dirigeaient l'école et que peu de lumière résidait encore dans l'école de son vieil ami Albus, désormais mort. Chaque jour, ses yeux clairs devaient supporter la douleur et la tristesse visible sur les visages de beaucoup d'élèves. Chaque jour, les pleurs s'entendaient dans les couloirs ou dans la salle commune de Gryffondor qu'elle visitait un peu plus souvent qu'avant. Et ce sentiment d'impuissance rongeait le cœur et l'esprit de l'animagus, qui espérait avoir rapidement l'opportunité de contre-attaquer. Elle ne voulait pas se soumettre à ces mages noirs aux ordres de Voldemort. Elle voulait se battre, la vieille femme, pour offrir un avenir meilleur aux étudiants qui méritaient de vivre, et qu'elle ne voulait pas voir mourir. Pour que les bonnes actions de Dumbledore ne restent pas vaines. Mais Minerva n'était malheureusement pas au bout de ses peines.


Le regard clair, Minerva observait de ses yeux de chat tigré ses élèves auxquels elle avait attribué un devoir. Assise sur son bureau, la queue fouettant l'air, elle les surveillait avec attention malgré le fait que ses pensées soient tournées vers cet avenir incertain qui se dévoilait devant bien du monde. Tout était silencieux, et vint ensuite la fin du cours. Bondissant de son bureau, la professeure de métamorphose reprit forme humaine et tapa deux mains dans ses mains, la posture toujours aussi droite, sa voix forte raisonnant dans la salle. « Veuillez cesser d'écrire et donnez moi vos copies avant de sortir en silence. » dit-elle d'un ton strict, en lançant quelques regards à certains élèves, avant de prendre les feuilles en main au fur et à mesure, ses yeux clairs observant la classe se vider. C'était désormais une pause bien méritée que la vieille femme pouvait s'attribuer, mais elle voulait s'occuper avant tout des autres, et ses pensées s'égarèrent sur l'infirmière, qui devait subir beaucoup de choses en ce moment où désormais l'école n'était plus paisible.

Ainsi, posant ses copies rangées correctement dans l'un de ses tiroirs, Minerva sortit de la salle dédiée à sa matière, avant de fermer avec précaution la porte, se dirigeant d'un pas vif vers l'infirmerie, sa robe noire suivant le mouvement de ses pas. Puis elle toqua par deux fois, avant d'entendre une faible voix et d'entrer, s'avançant dans la pièce, voyant avec un pincement au cœur la femme pleurer au chevet d'un élève. « Allons. Que lui est-il arrivé ? » demanda t-elle avec inquiétude, approchant l'infirmière pour l'étreindre quelques instants, l'une de ses mains lui tapotant le dos. Et la réponse qui vint lui glaça le sang, la stoppant dans son geste, ses yeux clairs fixés sur le corps dont les côtes ne se soulevaient plus. Il était mort. Il avait été tué au cours de la séance de forces du mal. A cet instant, sa mâchoire se serra, ses yeux s'embrumant doucement sous la peine et la colère qu'elle ressentait, son esprit dessinant le visage d'un ancien élève brillant : Satoru Yaxley. C'était désormais lui le professeur de cette matière. Minerva avait tenté avec acharnement de le mettre sur le droit chemin, et voyait désormais le mangemort comme un échec personnel. Elle s'était attaché à lui durant sa scolarité, et le voir commettre de tels actes lui poignardait le cœur. Il fallait qu'elle le voit. Il fallait qu'elle discute avec lui.  « Je dois vous laisser quelques instants, mais je reviendrais vers vous. Tenez bon. » annonça t-elle d'une voix moins forte que d'habitude, souhaitant tout de même lui redonner de la force. Ainsi, déposant un regard désolé sur l'infirmière, avant de lancer un dernier coup d'oeil au cadavre, Minerva sortit de la salle d'un pas pressé, la posture toujours aussi droite, son visage marqué par l'âge dévoilant tout le sérieux qu'elle avait. Elle monta les différents étages, et finit par arriver devant la salle de forces du mal, voyant le Yaxley, son cœur se serrant à cet instant. Le regard tremblant légèrement, Minerva s'avança un peu. « Mr Yaxley. » dit-elle d'abord, d'une voix calme malgré la tristesse et la colère qui la traversaient. « Qu'avez-vous fais à ce pauvre élève ? » demanda t-elle ensuite, ses yeux toujours un peu embrumés. Elle l'aimait bien, Satoru. Et le regret de ne pas avoir réussi à l'amener du bon côté lui mordait le cœur. Pourtant, au plus profond d'elle-même, l'espoir de retourner la situation flamboyait encore.

_________________
directrice de Gryffondor
minerva ✻  u.c © little wolf
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Sakurai Sho
Patronus : Panthere des neiges
& You ... :
Baguette : 30 cm, bois d’if et plume de Phoenix
Pouvoir : Animagus
Metier/Maison : Professeur de Forces du mal
Familier : Un aigle nommé Aifread
Gallions : 489
avatar
Satoru Yaxley
Mangemort

MessageSujet: Re: Sombre destin | Satoru   Dim 21 Mai - 2:42

Sombre destin 
FT/MINERVA Septembre 97 - Bureau de Satoru


Le premier cours de forces du mal avec les 7eme années avait été annimé. En même temps Satoru savait bien qu’en ayant cette matière a enseigner il n’aurait pas en face de lui juste des élèves plongés dans leurs livres. Sa matière demandait aussi de l’entrainement. Il avait été un peu surprit de voir que certains élèves maitrisaient si bien les sortilèges interdits. Comme quoi ce n’etait pas la disparition du Lord qui avait empêcher la magie noire de se perpétrer. Enfin dans certaines famille du moins ? Mais ils avaient encore pas mal de choses a appendre. Satoru etait en train de mettre de l’ordre dans sa salle avant que quelqu’un ne vienne dans son bureau. Heureusement ce n’etait pas un élève mais la directrice des Gryffondor en personne. Apparemment elle avait eu vent de l’incident qui c’etait déroulé dans son cours.

Satoru posa le livre qu’il avait dans les mains avant d’accorder son attention a Mcgonagall qui etait troublé par les évènements qui venaient de se produire. Evidement elle n’etait pas enchantée a l’idée d’avoir perdue un de ces élèves. Mais il faudrait qu’elle s’habitue. Ce jeune ne serait pas l’unique dommage collatéral de cette année.

- Bonjour madame McGonagall je ne m’attendais pas a cette visite surprise.

Enfin ce n’etait as grave si elle voulait des explications elle allait les avoirs. Satoru n’avait rien a cacher. Et encore moins a une de ses collègues de travail. Même si elle avait été également son professeur il y a quelques années.

- Je ne lui ai rien fait personnellement. En fait c’est mademoiselle Antonella Reaver qui a lancé un avada parfaitement executé. Je ne m’attendais pas a avoir des élèves si doué.

Mais il avait été agréablement surprit. Bon elle ne serait pas de son avis évidement. Mais il etait bien obligé d’utiliser des vieux cobaye. Ce n’etait pas sur des fausses cibles ou des rats qu’ils allaient pouvoir réellement s’entrainer.

- C’est monsieur Rowle qui nous a apporté cet elève la pour tout vous dire. Et j’ai pensé qu’il serait plus judicieux pour les elèves de tester des sorts sur un véritable élève. Comme vous le savez les sortilèges interdits sont plus efficace si on a la volonté de les exécuter.

Satoru ne doutait pas du fait qu’elle connaisse sans doute même mieux que lui l’effet de certains de ses sortilèges. Elle avait bien plus d’année d’experience que lui et même sil avait la marque du Lord il avait sans doute moins vu qu’elle ce genre de sortilèges en action.

« MOONDAYGIRL »

_________________

I've turned into a monster
If I told you what I was, would you turn your back on me ? And if I seem dangerous, would you be scared ? I get the feeling just because, everything I touch isn't dark enough. That this problem lies in me
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Maggie Smith
Code Couleur : #cc99cc
Patronus : Chat tigré
& You ... :
Baguette : Bois de Sapin - Ventricule de cœur de dragon - 23,75 cm - rigide
Pouvoir : Animagus
Metier/Maison : professeur de métamorphose & Directrice de la maison Gryffondor
Gallions : 302
avatar
Minerva McGonagall
Ordre

MessageSujet: Re: Sombre destin | Satoru   Mer 24 Mai - 23:58

Minerva se tenait devant lui, les yeux un peu embrumés, le cœur serré. Elle était face à Satoru, et bien des souvenirs remontaient dans son esprit bouleversé par le corps inerte d'un élève qu'elle avait vu quelques instants plus tôt à l'infirmerie. Elle se souvenait, l'animagus, du brillant élève qu'avait été le Yaxley durant ces années où il était encore étudiant. C'était un garçon avec un potentiel remarquable, et ça, Minerva l'avait toujours pensé. Elle s'était attaché au fil du temps à cet homme qui, pourtant, s'éloignait petit à petit du chemin qu'elle aurait tellement espéré qu'il prenne. Et bien vite, elle le vit partir. Elle le vit plonger dans une noirceur dont elle avait la désagréable impression de ne plus pouvoir l'en tirer. Depuis, Satoru était un échec personnel aux yeux de la vieille femme. C'était du gâchis pour elle, qu'il ait rejoins les rangs d'un homme qui ne le considérait sûrement pas plus qu'un pion parmi tant d'autres. Minerva, elle, aurait eu beaucoup plus à lui offrir. S'il aurait rejoins Dumbledore, il aurait perduré dans le contact humain. Mais désormais, c'était avec des personnes toutes plus mauvaises que les autres et dénués de scrupule qu'il travaillait. Et c'était dommage. Terriblement dommage. Ainsi, sur ces pensées qui faisaient grandir un peu plus le regret qu'elle avait envers Satoru, Minerva serra la mâchoire, son cœur semblant râté un battement face au calme presque effrayant dont faisait preuve le mangemort en parlant de ce qui s'était déroulé.



C'était donc l'une des Reaver qui avait tué ce pauvre sorcier, et l'organe vital de la vieille femme se serra encore un peu plus. « L’aptitude des sorciers à exécuter des sorts peut se voir autrement qu'en lançant ceux qui sont impardonnables, Satoru Yaxley. » dit-elle d'abord, d'une voix qui tentait de se faire forte, sévère. Et c'était à peu près réussi, mais c'était dur. Minerva devait faire face à un élève qu'elle n'avait pas pu sauvé de la noirceur de la magie, et c'était dur à l'intérieur. Son cœur pesait lourd. « Bien des élèves ont du être sonnés par la mort de leur camarade... Comment peut-on avoir plus de volonté à tuer un de ses compagnons que de simplement lancer un sort qui n'est pas impardonnable et qui n'aura aucun dégât mortel ? » ajouta t-elle, le regardant dans les yeux, son regard tremblant sous la peine et la colère qui abritaient son esprit et son cœur. « Ils sont censés se défendre, Mr Yaxley. Pas s'entretuer comme des bêtes. » dit-elle sur un ton qui laissait légèrement entrevoir le mal qui la mordait, d'une voix moins forte malgré le fait que la directrice de Gryffondor tentait de rester grande, de ne pas montrer son mal-être. Puis elle s'avança un peu plus, se battant à l'intérieur d'elle-même pour continuer à garder espoir de le voir un jour changer de bord. « Vous étiez si brillant, professeur. Pourquoi vous êtes-vous tourné vers la magie noire ? » demanda t-elle ensuite, sur un ton qui dévoilait son regret et sa curiosité, son regard clair ne quittant plus celui de Satoru. Elle avait besoin de savoir, Minerva. Besoin de savoir pourquoi cette magie qui venait détruire toute la cohésion du monde magique l'avait attiré. Parce qu'à ses yeux, la force de son ancien élève ne méritait pas de servir Voldemort.

_________________
directrice de Gryffondor
minerva ✻  u.c © little wolf
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Sakurai Sho
Patronus : Panthere des neiges
& You ... :
Baguette : 30 cm, bois d’if et plume de Phoenix
Pouvoir : Animagus
Metier/Maison : Professeur de Forces du mal
Familier : Un aigle nommé Aifread
Gallions : 489
avatar
Satoru Yaxley
Mangemort

MessageSujet: Re: Sombre destin | Satoru   Jeu 25 Mai - 14:11

Sombre destin 
FT/MINERVA Septembre 97 - Bureau de Satoru


La vistite de la directrice de Gryffondor avait un peu surprit le mangemort. Bien sur il se doutait qu’elle ne serait pas resté muette sur ce qui c’etait passé. Il avait connu la professeur de métamorphose avant de se retrouvé avec cette marque sur le bras. Mais il allait lui raconté ce qu’il c’etait passé. Il n’avait rien a cacher. Mais elle ne semblait pas d’accord avec ses méthodes de travail. Elle etait toujours aussi sévère et imperturbable en tout cas mais il n’allait pas se laisser dicter ses façons de faire.

- C’etait un cours sur les sortilèges préféré des élèves, vous seriez étonné de voir combien d’entre eux ont pour sort préféré un sortilège dit impardonnable.

Si elle voulait discuter ses méthodes autant expliquer le début de l’avada jusqu’au bout. Mc Gonagall semblait ne pas etre pour brusquer les pauvres elèves en les forçant a s’entretuer. Mais est ce que ce n’etait pas ce qui allait se passer dans le château ? Combien de morts est ce que ces enfants verraient cette année ? Sans doute beaucoup.

- …. Et ce n’est que le premier élève qu’ils verront s’effondrer sans vie cette année. Peut être que justement il faut les préparé des le premier cours a voir leur camarade tomber. Je ne suis pas la pour leur apprendre a se défendre professeur. Je suis la pour leur apprendre un art de la magie qui a été oublié depuis bien trop longtemps.

Il avait été mit en place pour enseigner aux élèves les bonnes pratiques des forces du mal et non plus s’en défendre. Même s’il envisageait de faire un cours pour leur apprendre a reconnaître et tuer un vampire. Mais ça c’etait pour une tout autre raison. Il en avait déjà parlé avec Himirson de toute façon.

Et soudain il cru voir en Minerva la professeur qu’il avait eu depuis tant d’année. La figure adulte qu’il avait eu dans sa vie et qu’il avait apprécié. Dans son regard il y avait cette inquiétude et cette déception. Mais la magie noire n’etait pas un mal en soi. Lamagie noire faisait partie de Satoru. Cette marque sur son bras lui avait permis bien des choses. Il n’aurait jamais pu etre comme elle Satoru.

- La magie noire est un art qu’il ne faut pas sous estimer. Elle peut etre utile. Juger que c’est une branche de magie mauvaise est relatif … Un sorcier n’est pas moins brillant en s’interessant a ce genre de magie Minerva.

C’etait ce qui avait couter la vie a Dumbledore au final. De s’etre éloigné de ce genre de magie et de vouloir la combattre. Pour Satoru toute forme de magie etait tout a fait honorable. Ce n'etait pas pour rien que son sortilège préféré était le feudeymon depuis longtemps. Et il en avait passé des années a tenté de le maitriser ce sortilège la.


« MOONDAYGIRL »

_________________

I've turned into a monster
If I told you what I was, would you turn your back on me ? And if I seem dangerous, would you be scared ? I get the feeling just because, everything I touch isn't dark enough. That this problem lies in me
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Maggie Smith
Code Couleur : #cc99cc
Patronus : Chat tigré
& You ... :
Baguette : Bois de Sapin - Ventricule de cœur de dragon - 23,75 cm - rigide
Pouvoir : Animagus
Metier/Maison : professeur de métamorphose & Directrice de la maison Gryffondor
Gallions : 302
avatar
Minerva McGonagall
Ordre

MessageSujet: Re: Sombre destin | Satoru   Sam 27 Mai - 19:08

Rien ne semblait sourire à Minerva, qui se sentait encore totalement impuissante face à tout ce qui se déroulait. Pas un jour ne s'écoulait sans qu'elle ne voit des visages tristes, apeurés, et sans qu'elle n'entende des pleurs et des voix désespérées. Tout était si noir, et pour ne rien arranger, l'animagus devait désormais faire face à une rude épreuve. Elle était dans la salle de cours de Satoru, et la douleur qu'elle ressentait en le voyant ne cessait pas. Le regret de n'avoir rien pu faire pour le tirer vers la lumière lui serrait le cœur, toujours un peu plus, ses yeux humides, et une discussion débuta entre les deux. Minerva se montrait sévère, forte, mais c'était dur pour elle. Elle était triste de savoir que cet ancien élève devenu mangemort donnait des cours sur des sorts impardonnables, mortels. Mais elle était en colère également, de savoir que la mort d'un élève c'était ajouté à une liste déjà grande et était à l'origine d'une jeune élève.

Ainsi, elle répliquait, essayant tant bien que mal de ne pas montrer ce qu'elle ressentait au fond d'elle. Son cœur tremblait de tristesse et de colère, ses yeux clairs posés sur Satoru, et elle écouta avec une attention toute particulière la réponse du professeur de forces du mal qui lui fit rater un battement. Comment des élèves pouvaient avoir une préférence pour les sorts impardonnables ? Et cela ne concernait sûrement pas tous les élèves. Minerva savait pertinemment que beaucoup de jeunes sorciers continuaient à garder espoir de revoir leur école d'antan. Ainsi, la mâchoire serrée durant quelques instants, son regard tremblant légèrement, la directrice de Gryffondor reprit la parole d'une voix qui tentait de s'élever aussi forte et dur que précédemment, malgré toute la douleur qui lui traversait l'âme et le coeur. « Je doute que la totalité d'entre eux aient été satisfaits d'assister à de tels actes, Mr Yaxley. » dit-elle avant de reprendre de nouveau, ses yeux clairs embrumés ne quittant pas Satoru, alors que son esprit se faisait poignarder en entendant les secondes paroles du professeur. « C'est une école, bon sang, pas un abattoir ! Vous ne pouvez les traiter comme des morceaux de viandes ! Ils n'ont pas à être préparés à une telle chose... » ajouta t-elle avant de serrer sa main refermée, ses lèvres mouvant doucement sous la colère et la tristesse, son cœur blessé par ce mangemort qu'elle appréciait pourtant malgré tout. Il était si brillant, et Voldemort ne méritait aucunement de l'avoir à ses côtés.

Puis, l'animagus s'avança de quelques pas vers le Yaxley, son regard luisant d'inquiétude et de regret à la fois, lui demandant pourquoi il s'était tourné vers la magie noire, son ton dévoilant sa curiosité, son envie de savoir les raisons, ainsi que son chagrin quant à son échec. La magie noire était une magie qui n'avait rien de bon, et qui n'avait toujours été utilisé que pour défier la magie opposée. C'était un ensemble de sorts qui venait détruire toute la paisibilité du monde des sorciers, et désormais des moldus également, et Minerva ne comprenait pas l'attirance que son ancien élève pouvait ressentir envers une chose synonyme de conflits. Ainsi, elle écouta avec attention, ses yeux soutenant le regard du mangemort. Elle savait bien qu'un sorcier pouvait être brillant même en maniant la magie noire. Il en était la preuve vivante. Mais elle n'était pas utile à ses yeux. Elle était bien trop humaine, Minerva, pour s'intéresser à ce genre de sorts qu'elle n'avait utilisé qu'en cas de guerre pour lutter contre le mal justement. Ainsi, son regard empli de regret se mit à trembler légèrement sous la peine qu'elle ressentait. Elle était attachée à Satoru, Minerva, et le savoir du côté de celui qui avait déclenché tout ce désastre lui brûlait l'intérieur. « J'ai conscience que même un mage noir peut être brillant. Vous l'êtes, professeur, et je n'ai jamais douté de vos capacités. » dit-elle avec sincérité, sa voix raisonnant forte malgré tout, l'espoir de le ramener vers elle se battant pour survivre et ne pas s'éteindre. « Vous l'avez toujours été. Cependant, je crains que nos avis divergent. La magie noire a toujours tâché notre monde de guerre et de sang, Mr Yaxley. Et le conflit ne sera jamais réglé tant que cet être abjecte vivra. Un être cruel qui ne vous considère sûrement pas aussi humainement que je vous considère moi. » dit-elle sur un ton assuré, son regard tremblant moins, comme si ses mots lui redonnaient un peu de force pour faire face au regret, à la tristesse et à la colère face à cet homme qu'elle avait toujours souhaité guider vers le droit chemin. « pourquoi la considérez-vous comme un art ? Qu'apporte t-elle à part le sang et la mort de bon nombres de gens ? » demanda t-elle d'une voix un peu moins forte d'un coup, semblant revoir le jeune élève à qui elle avait enseigné des années auparavant.

_________________
directrice de Gryffondor
minerva ✻  u.c © little wolf
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Sakurai Sho
Patronus : Panthere des neiges
& You ... :
Baguette : 30 cm, bois d’if et plume de Phoenix
Pouvoir : Animagus
Metier/Maison : Professeur de Forces du mal
Familier : Un aigle nommé Aifread
Gallions : 489
avatar
Satoru Yaxley
Mangemort

MessageSujet: Re: Sombre destin | Satoru   Dim 28 Mai - 20:55

Sombre destin 
FT/MINERVA Septembre 97 - Bureau de Satoru


Si elle souhaitait lui faire la leçon elle etait plutôt mal tombée. Satoru n’etait plus l’élève que la professeur de metamorphose avait connu durant sa scolarité et elle avait beau tenté de le faire culpabiliser pour son geste il n’etait pas vraiment sur d’y arriver en vérité. Mais non en effet les élèves n’avaient pas été satisfait de voir un élève mourir. Il n’y avait que les fous pour se satisfaire de la mort de quelqu’un et le professeur de forces du mal en faisait sans doute parti. Alors il répliqua illico a la directrice des Gryffondors:

- Non en effet. Certains ce sont même rebellé. Mais ils n’ont pas a être satisfait de ce qu’il peut se passer. Il faut qu’ils apprennent.

Et apprendre a voir des gens mourir faisaient parti de ce qu’ils devaient leur enseigner non ? Ca devenait monnaie courante depuis que Voldemort régnait en maitre sur le monde des sorciers. Et Satoru avait, semblerait il, réussi a mettre Mc Gonagall hors d’elle. Ce n’etait sans doute pas simple pour elle mais elle devrait elle aussi être préparé a ce que les choses changent. A moins qu’elle n’ait encore confiance en Potter. Mais le gamin avait disparu alors …

- … Et pourtant il faut qu’il soient préparé au pire professeur.  Le seigneur des ténèbres contrôle ce château. Les nés moldus et les traitres mourront.

Il ne serait pas le seul a lui dire. C’est pour ça que Voldemort avait mit des mangemorts dans ce château. Non seulement il allait se débarrasser des élèves au sang impur mais ils allaient transformer les autres en tueurs et en bon petits soldats. Et certains eleves étaient vraiment motivé par l’idée. Mais Minerva elle cherchait a comprendre pourquoi est ce que Satoru lui aussi avait succombé a la magie noire. Mais lui ne trouvait pas que la magie noire etait un fléau bien au contraire il trouvait cette branche de magie très intéressante et sous exploité. Il écouta la Directrice des Gryffondor avant de réagir a ses paroles.

- Oui nos avis divergent en effet. Le seigneur des ténèbres est un être cruel et il n’a aucune compassion. Mais dans le fond peut être qu’il a raison. Les moldus sont un fléau et nous en avons assez de nous terrer et de nous cacher parce que nous sommes different. Nous les sorciers nous méritons plus de respect que ça. Grace au seigneur des ténèbres nous allons vivre une toute nouvelle ère.

C’etait ce que le lord leur avait promis non ? Pas qu’une ère de noirceur même s’il y en aurait sans doute beaucoup. Il sorti sa baguette pour lancer un feudeymon qui se transforma en chimere qui etait suspendu au dessus d’eux.

- Pour ça madame Mc Gonagall. Est ce que ce n’est pas magnifique comme sortilège ? La magie noire apporte la mort peut etre mais il y a des gens qui méritent d’être tué vous savez.

La chimère grondait au plafond ou peut etre que c’etait juste le bruit des flammes.


« MOONDAYGIRL »

_________________

I've turned into a monster
If I told you what I was, would you turn your back on me ? And if I seem dangerous, would you be scared ? I get the feeling just because, everything I touch isn't dark enough. That this problem lies in me
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Maggie Smith
Code Couleur : #cc99cc
Patronus : Chat tigré
& You ... :
Baguette : Bois de Sapin - Ventricule de cœur de dragon - 23,75 cm - rigide
Pouvoir : Animagus
Metier/Maison : professeur de métamorphose & Directrice de la maison Gryffondor
Gallions : 302
avatar
Minerva McGonagall
Ordre

MessageSujet: Re: Sombre destin | Satoru   Mer 31 Mai - 23:43

Minerva restait droite. Minerva restait forte. Mais ce n'était qu'une apparence qui se brisait un peu parfois, alors qu'elle faisait face à l'un de ses anciens élèves. Un ancien élève qu'elle avait trouvé différent en comparaison à beaucoup d'autres, et auquel elle s'était attaché. Mais c'était un élève désormais professeur qui avait mal tourné, devenant mangemort, et c'est après avoir vu le corps inerte d'un élève à l'infirmerie et avoir appris dans quel cours cela s'était déroulé que finalement, Satoru et la directrice de Gryffondor s'étaient retrouvés, seuls à seuls, Minerva confrontée à la douleur face à cet échec. Les yeux clairs de l'animagus observaient le Yaxley alors que tout deux discutaient, et malgré la mine sévère et dur qu'elle laissait paraître, le cœur de la vieille femme était serré, ses yeux embrumés tremblant doucement sous la peine et la colère. Et elle avait vue juste, Minerva. Bien des élèves n'avaient pas été satisfaits de voir leur camarade mourir, et malgré les répliques de Satoru, elle ne pouvait se résigner à penser que tous ces jeunes sorciers devaient se préparer à voir du sang et des morts affluer de nouveau. La membre de l'Ordre du phénix ne pouvait abandonner les élèves à ce destin funeste qu'annonçait le professeur de forces du mal. Eux qui, comme il venait de le dire, s'étaient rebellés contre ces manières, devaient porter Minerva vers un espoir plus grand que cette noirceur arrête de s'assombrir davantage et que, enfin, la lumière revienne. Elle avait toujours été forte, la vieille femme. Et malgré la mort de son grand ami Albus, elle n'avait pas perdu espoir non plus. Notamment grâce aux élèves. A Harry, Hermione, et bien d'autres encore. Il était hors de question qu'elle accepte que les étudiants sorciers se préparent à de telles choses. Et il était également hors de question qu'elle regarde tranquillement les nés-moldus et les sangs-mêlés se faire tuer comme des animaux dans un abattoir. Ce seigneur des ténèbres avait effectivement prit le contrôle de l'école, mais l'animagus ne voulait pas se soumettre et abandonner ceux qui se battaient de leur côté. Et d'ailleurs, à l'intérieur de son cœur peiné et en colère, naquit une once de fierté envers les jeunes sorciers qui continuaient de garder la tête haute. « Je regrette, professeur, je ne peux accepter le fait qu'ils aient à se préparer à ça. » commença t-elle d'une voix qui se voulait forte et sévère, malgré toute l'affection qu'elle avait pour Satoru et qui n'avait jamais fané, son cœur tremblant sous le chagrin, la rage. « Je doute que ceux qui ont résistés à cela souhaitent apprendre de tels sorts en s'en prenant à leurs camarades. Comment ferez-vous pour les obliger à acquérir cela s'ils n'ont aucune volonté à le faire ? » demanda t-elle ensuite, son regard clair ne quittant pas celui du Yaxley. Et elle avait cette envie, Minerva, de voir cet homme brillant rejoindre les rangs du bien. Elle en avait terriblement envie, oui. Il méritait mieux que ça. Beaucoup mieux.



Puis, s'étant avancée de quelques pas vers Satoru, ses yeux clairs luisant de regret, de tristesse et d'incompréhension face à la fascination que pouvait avoir le professeur envers cette magie qui n'était synonyme que de conflits aux yeux de la directrice de Gryffondor, elle écouta les paroles du mangemort suite à ses questions posées sur un ton qui dévoilait son envie de savoir, son envie de comprendre, son chagrin se mélangeant à cela. Et son cœur se serra, encore et toujours plus, comme s'il était à la limite de l'implosion. Comment pouvait il considérer les moldus comme un fléau ? De quel respect parlait-il ? Minerva n'arrivait pas à comprendre les pensées qui abritaient l'esprit de Satoru, et le voir ainsi lui poignardait le cœur. Cet échec personnel face à elle semblait inatteignable désormais. La vieille femme avait cette horrible impression de ne rien pouvoir faire malgré l'espoir de le ramener à la raison qui vivait encore en elle. Elle avait l'impression que même en tendant une main vers lui, elle ne pourrait le tirer vers le bien, et son cœur souffrait de cela. Il souffrait de voir une personne si brillante accepter d'aller aux côtés d'un mage noir qui ne le considérait sûrement que comme un pion dans ce jeu d'échecs. Ainsi, à ces mots, ses lèvres tremblèrent un instant sous le choc, sous ce chagrin et cette colère grandissant, et d'une voix qui se voulait toujours aussi curieuse et inquiète, angoissée, Minerva reprit la parole. « Mr Yaxley... Comment pouvez-vous pensez de telles absurdités ? Les moldus ne vous ont rien faits, et ce n'est pas parce qu'ils n'ont pas conscience de l'existence de la magie qu'ils ne nous respectent pas. Nous cohabitons chacun de notre côté, alors pourquoi chercher à détruire tout cela ? » dit-elle en sentant ses yeux s'embrumer un peu plus. « Vous parlez de respect, professeur, mais je suis certaine que le Lord ne vous respecte en aucun cas. » ajouta t-elle d'une voix un peu moins forte, son regard tremblant de tristesse et de colère face à celui de Satoru, ne supportant pas ces paroles empoisonnées. Elle voulait qu'il la rejoigne, mais le cœur du jeune homme semblait si noirci qu'elle savait que pour le moment, sa main serait tendue dans le vide. Et c'était triste. Terriblement attristant. Puis, l'une de ses mains se resserra sur son manteau alors que la vieille femme observait la chimère de feu surplomber le bureau du professeur de forces du mal. Oui, c'était beau. Le feu ardent était beau à voir. Mais c'était tout. Minerva ne pouvait accepter que la magie noire serve à tuer des gens innocents. « Ce sortilège n'est beau que dans son apparence. Autrement, je ne peux le considérer ainsi. » dit-elle d'une voix qui tentait d'être toujours aussi forte, ses yeux clairs levés vers l'animal en feu. « Les seules personnes qui méritent de mourir sont celles qui tentent de couvrir le monde de terreur et de sang pour assouvir leurs envies personnelles, Mr Yaxley. Pourriez-vous mourir pour une telle cause ? Participer à un tel chaos ? » demanda t-elle en abaissant de nouveau les yeux vers lui, dévoilant toute l'humanité qui vivait en elle. Ses yeux embrumés continuaient de trembler. Son cœur tressaillait également. Elle devait rester forte, Minerva. Mais c'était dur. Dur de parler à quelqu'un qu'elle avait vu s'éloigner vers la noirceur sans pouvoir le retenir.

_________________
directrice de Gryffondor
minerva ✻  u.c © little wolf
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Sakurai Sho
Patronus : Panthere des neiges
& You ... :
Baguette : 30 cm, bois d’if et plume de Phoenix
Pouvoir : Animagus
Metier/Maison : Professeur de Forces du mal
Familier : Un aigle nommé Aifread
Gallions : 489
avatar
Satoru Yaxley
Mangemort

MessageSujet: Re: Sombre destin | Satoru   Mer 12 Juil - 18:48

Sombre destin 
FT/MINERVA Septembre 97 - Bureau de Satoru


Malheureusement que Minerva n’accepte ou pas la chose elle n’avait pas le choix. Elle savait bien qu’elle ne pouvait rien faire face a eux et que ce n’etait pas une bande d’eleve rebelles et elle qui allaient pouvoir reprendre le château aux griffes des mangemorts. Elle n’etait pas partie pourtant. Elle etait toujours la a rester droite et fière et a faire planer dans les couloirs de l’ecole un peu de ce qu’elle etait avant que Dumbledore ne se fasse tuer.

- Malheureusement vous n’avez pas le choix.

Mais c’est vrai. Certains eleves avaient resisté. Pas bien longtemps. Et chacun a leur façon. Pourtant Satoru n’avait pas puni ceux qui avaient eu l’intelligence de respecter la consigne tout en respectant leur volonté comme la jeune né moldu Kimberley par exemple, qui avait lancé un sort parfaitement inoffensif … Bon certains s’en étaient donné a cœur joie aussi alors le mage noir ne manqua pas de le faire remarquer a Mc Gonagall.

- Pourtant vous auriez été surprise de voir a quel point certains ont apprécié de jeter des sorts sur leurs petits camarades.

Il aurait du se douter que la vielle sorcière n’etait pas d’accord avec lui. Surtout en parlant des moldus. Satoru ne les appréciait pas particulièrement en réalité mais au moins maintenant il avait le droit de les bruler sans forcement finir a Azkaban. Et s’il fallait des victimes autant que ce soit eux …

- S’ils étaient conscient de notre existence comme vous dites ils nous turaient c’est aussi simple que ça. Il est temps pour les sorciers de sortir de l’ombre professeur.

C’ets vrai le Lord ne respectait rien ni personne et Yaxley savait très bien que s’il devait mourir il ne serait en aucun cas regrétté. Mais c’etait pareil pour tout les siens. Est ce que c’etait un problème ? Non pas vraiment puis ce que Satoru ne cherchait pas a se faire aimer du Lord non plus.

- En effet le Lord ne respecte sans doute personne d’autre que lui même. Mais nous n’avons pas besoin de son respect ou de son affection. Ce qu’il peut nous offrir est amplement suffisant.

Et apres avoir lancé un feudeymon et la chimère de feu semblait toiser les deux sorciers et etre prete a bondir a tout moment. C’est ce qu’elle avait fait. Se changeant en Serpent pour se glisser aux cotés de Yaxley et elle sifflait en faisant un bruit de flammes crepitantes :

- Peut etre que je merite aussi de mourir alors … A moins que le fait que je prefere les flammes au sang puisse changer la donne. Je n’ai jamais affirmé œuvrer pour la bonne cause. Mais la bonne cause ne me permettra jamais de faire ce que j’ai envie de faire Minerva. Alors peut etre que je pourrais mourir juste pour pouvoir garder ma liberté. Juste pour pouvoir bruler ce que bon me semble.


« MOONDAYGIRL »

_________________

I've turned into a monster
If I told you what I was, would you turn your back on me ? And if I seem dangerous, would you be scared ? I get the feeling just because, everything I touch isn't dark enough. That this problem lies in me
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Maggie Smith
Code Couleur : #cc99cc
Patronus : Chat tigré
& You ... :
Baguette : Bois de Sapin - Ventricule de cœur de dragon - 23,75 cm - rigide
Pouvoir : Animagus
Metier/Maison : professeur de métamorphose & Directrice de la maison Gryffondor
Gallions : 302
avatar
Minerva McGonagall
Ordre

MessageSujet: Re: Sombre destin | Satoru   Sam 29 Juil - 18:45

Sombre destin.

 

La confrontation des idéaux continuait, Minerva faisant face à cet ancien élève auquel elle s'était attaché il y a de cela bien des années. Elle était la lumière, il était l'ombre, et dans le cœur de la vieille femme, la colère et le chagrin se battaient en duel alors qu'elle se tentait de se tenir droite et et forte face au professeur de forces du mal. De ses yeux clairs embrumés sous la tristesse de le revoir dans de telles circonstances, l'animagus parlait avec lui d'une voix qui se voulait dure et sévère. Mais c'était compliqué face à la cruauté de ces temps-ci de le rester et de ne pas fléchir, encore plus alors qu'elle  était face au Yaxley. Les désaccords entre les deux étaient bien présents, Minerva ne pouvant accepter la manière dont s'était déroulé et se déroulerait les cours du mangemort, ainsi que de la façon dont tournerait les événements. Elle ne pouvait accepter sans broncher que d'autres élèves meurent et que le sang continue de se déverser. Pourtant, Satoru semblait bien décidé à rester sur ses positions, et dans ces mots, d'une certaine façon, elle ne pouvait que subir la triste réalité. Elle ne pourrait s'avancer dans le cours de force du mal et se confronter au professeur pour qu'il stoppe sa manière de faire ses séances, sous peine de se faire rapidement corrigé par les mangemorts et de se mettre en danger encore plus qu'elle ne l'était déjà. Elle ne pouvait pas non plus s'imposer seule face aux sbires de celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom, et malgré toute son envie de se battre, elle devait pour le moment se forcer à ne rien faire et attendre le bon moment. Mais c'était dur. C'était véritablement dur, mais elle n'avait pas d'autres choix pour l'instant, comme le lui dit si bien son ancien élève. Elle devait supporter, et pourtant, la vieille femme était décidée à agir à un moment ou à un autre.  A ces mots, un silence pesa. Sa mâchoire se serra, alors que ses yeux clairs tremblaient encore sous la colère et la peine. Elle n'ajouta rien, Minerva. Elle ne pouvait rien ajouter, car il était vrai qu'elle n'avait pas le choix pour l'instant. Elle devait se renforcer d'abord. Se renforcer, et compter sur tous les autres élèves décidés à faire bouger les choses. Mais l'heure viendrait, oui, où elle se rebellerait véritablement face à tout ça.


Satoru reprit ensuite la parole, lui signalant de nouveau que certains avaient pris du plaisir à faire cet exercice alors que la directrice de Gryffondor avait posé une nouvelle question. Et à travers ces mots, la vieille femme bouillonnait d'incompréhension et d'une certaine colère envers ceux qui s'en était donné à cœur joie, sa tristesse s'amenuisant un instant en entendant cela. Ces enfants avaient été malheureusement éduqués dans un monde où chacun fantasmait sur le sang-pur, démontrant une véritable discrimination envers les sangs-mêlés comme elle ou les nés moldus. Et ça, elle ne l'accepterait jamais, et ne le comprendrait jamais. Elle trouvait cela malheureux que des élèves prennent la relève violente de leurs parents, oncles et autres. Les deux camps étaient formés, irrévocablement. L'animagus se sentait véritablement impuissante face à cette guerre qui se perpétuait au sein des générations, et le règne de cet être infect qu'était Voldemort renforçait cet affrontement. Pourtant, l'espoir de voir un jour un ciel dénué de toute ombre ne la quittait pas. Malgré l'impuissance qui l'écrasait plus ou moins, Minerva espérait qu'au final, sangs-purs, sangs-mêlés et nés moldus cohabiteraient ensembles, dans une paix durable. Elle se battrait pour cela, pour protéger ceux qui avaient ce sang « impur » aux yeux des grandes familles, et permettre aux efforts de Dumbledore de ne pas être vains. Elle savait que ça allait être compliqués, mais malgré tout, la femme marquée par le temps tiendrait bon. Elle le devait. A ces mots, alors, elle ne dit pourtant rien de plus, ses sourcils s'étant simplement froncés un peu, ses lèvres tremblant sous cette envie de démontrer sa colère et son incompréhension. Mais en répliquant, la discussion finirait par tourner en rond. Minerva représentait fièrement les élèves qui résistaient face au régime des mangemorts, et se confrontait à Satoru qui représentait le camp adverse. Ainsi, elle se tut. Elle ne dit rien, à nouveau. Elle ne comprenait pas ces élèves.


Puis, une discussion toujours plus accablante se déroula. De ses yeux luisant de tristesse et de colère face à cet homme qui considérait les moldus comme un fléau, Minerva tentait de comprendre son raisonnement, la raison du pourquoi il les voyait avec un tel regard. Et la réponse qu'il lui offrit ne lui convint guère. Malgré le fait que le monde sorcier et le monde moldu cohabitaient sans que l'un ne se rende compte de l'existence de l'autre, la directrice des rouges et ors ne pouvait croire à de tels actes de la part des habitants sans magie. Peut-être auraient-ils du mal à croire à leur existence, mais en aucun cas ne venait en tête chez la vieille femme un possible affrontement entre les deux peuples. En entendant cette réponse inquiétante et toujours plus attristante, les yeux clairs embrumés de l'animagus tremblèrent davantage, et Minerva, déjà affaiblie, sembla fléchir un peu plus face à cet élève qu'elle regrettait de ne pas avoir réussi à changé. « Je ne comprend pas votre raisonnement, professeur. Comment pouvez-vous être sûr de cela sans avoir côtoyé les moldus ? Il est de mon avis que ceux-ci auraient peut-être du mal à croire en notre existence, mais je suis certaine qu'ils finiraient par trouver cela fascinant. C'est une mauvaise idée cependant de nous révéler au grand jour, Mr Yaxley, car cela pourrait perturber l'équilibre que nous maintenons entre les deux mondes pour le bien de tous. »  dit-elle d'une voix qui tentait de ne pas montrer son chagrin, son regard dévoilant ce que son cœur abritait plongeant dans le regard de l'homme. Mais elle avait du mal, Minerva. Elle avait du mal à rester forte face à tout ce qui se passait. « Je vous en prie, Satoru Yaxley. A quoi cela vous servirait de montrer que nous existons alors que les moldus ne vous ont rien fait ? » ajouta t-elle sur un ton un peu plus fort, et qui démontrait toute l'envie de la vieille femme de comprendre le fasciné de magie noire.

Puis, c'est le cœur toujours plus serré qu'elle écouta avec attention les nouvelles paroles du professeur véritablement brillant, reculant d'un pas alors qu'elle vit les flammes ardentes se changer en serpent. Satoru semblait bien se ficher du regard que pouvait porter Voldemort sur lui, il n'y avait que ce qu'il lui offrait qui paraissait l'intéresser. Et Minerva regrettait beaucoup de ne pas l'avoir rallié à son côté dès le début. Elle aurait aimé le voir lutter avec elle et non contre elle, et sa main serrée contre son vêtement de sorcière se resserra toujours un peu plus. Le voir opposé à elle l'attristait vraiment, elle qui l'aimait bien et qui l'avait toujours considéré comme un élève aux grandes capacités. Mais elle ne perdait pas espoir le concernant. Elle espérait trouver un  compromis pour peut-être enfin changer la donne et faire en sorte que ses paroles ne parviennent pas dans l'oreille d'un sourd -elle ne se doutait absolument pas que malgré l'indifférence qu'il laissait paraître, le mangemort écoutait -, et en entendant ses dernières paroles, Minerva fut fouetté de plein fouet. Elle ne voulait pas qu'il meurt. Elle ne voulait pas qu'il meurt simplement parce qu'il était aux côtés de Voldemort et que celui-ci lui laissait l'entière possibilité d'utiliser la magie noire. Sa mâchoire se serra un moment, à nouveau, et elle inspira profondément. « Seriez-vous prêt à me rejoindre si je trouve un arrangement qui pourrait vous intéresser ? » demanda t-elle d'une voix très sérieuse, son regard cessant de trembler un instant alors qu'elle semblait se montrer plus droite, plus imposante. Elle espérait, Minerva. Elle espérait le retrouver d'une certaine manière, et faire cesser l'horreur que vivait bien des élèves chaque jour.
 
code by MOONDAYGIRL
 

_________________
directrice de Gryffondor
minerva ✻  u.c © little wolf
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Sakurai Sho
Patronus : Panthere des neiges
& You ... :
Baguette : 30 cm, bois d’if et plume de Phoenix
Pouvoir : Animagus
Metier/Maison : Professeur de Forces du mal
Familier : Un aigle nommé Aifread
Gallions : 489
avatar
Satoru Yaxley
Mangemort

MessageSujet: Re: Sombre destin | Satoru   Hier à 17:29

Sombre destin 
FT/MINERVA Septembre 97 - Bureau de Satoru


Si le professeur McGonagall voulait croire aux moldu, ce n’etait pas son cas a lui. L’histoire avait prouvé qu’une entente entre sorcier et moldu etait parfaitement impossible. Donc lui non plus ne comprenait pas le raisonnement beaucoup trop positif de la vielle sorcière. Cela dit il n’etait pas ici pour débattre des moldus et de s’ils devaient vivre ou non. Il ne porterait pas cette marque s’il n’en avait pas la conviction.

- Nous côtoyons des moldu tout les jours, je ne peux pas ne pas en avoir croisé et ne pas leur avoir parler. La mésentente entre les porteurs de magie et ceux qui n’en ont pas est écrite dans l’histoire. De tout temps ceux qui ont pratiqué la magie ont été traqués parce qu’ils étaient different, alors au diable l’equilibre professeur. Il est temps pour nous de nous affirmer.

Elle pouvait le supplier il n’en démordrait pas. De toute façon ce n’etait pas comme s’il avait des regrets lorsqu’il s’en prenait aux innocents. Il avait decidé de ne plus ressentir de regrets. Et il ne se portait pas plus mal comme ça. Il pouvait bruler et tuer impunément. Est ce que c’etait une si mauvaise chose.

- A moi personnellement ? A avoir plus de victimes je suppose. C’est vrai que je n’ai pas vraiment de vengeance a accomplir … Les moldus ne m’ont rien fait personnellement. Mais est ce que ça m’empeche de vouloir œuvrer contre eux ?

Non. Bien sur que non. Sinon il n’en serait pas la. Et il fut surprit, Surprit lors qu’elle lui demandait s’il etait prêt a la rejoindre. Elle voulait qu’il trahisse le Lord ? Elle voulait un arrangement avec lui ? Il ce demandait ce a quoi elle pouvait penser.

- Un arrangement pour vous rejoindre ? Et quel arrangement pourrait etre assez intéressant pour que je puisse risquer ma vie pour trahir le Lord ?

Bonne question n’est ce pas ?

« MOONDAYGIRL »

_________________

I've turned into a monster
If I told you what I was, would you turn your back on me ? And if I seem dangerous, would you be scared ? I get the feeling just because, everything I touch isn't dark enough. That this problem lies in me
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sombre destin | Satoru   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sombre destin | Satoru
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Bionicle] Que représente BIONICLE pour vous ?
» La campagne de l'été : la couronne du destin...
» Projet BD GiF: Le Destin de Tarkel Prime
» W40K-JDR "La Sombre Hérésie"
» [Fan-Fiction] Le destin des mondes parallèles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Season's End :: Poudlard :: Le 3eme etage :: Salle de forces du mal-