Partagez | 
 

 Forte tête et faible cœur | Ilaria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Feat : Lili Reinhart
Code Couleur : #6633ff
Patronus : Chevreuil
& You ... :
Baguette : Bois de Poirier - Ventricule de cœur de dragon - 24 cm - rigide
Metier/Maison : Poufsouffle
Familier : Chat siamois du nom de Krory
Gallions : 1086
avatar
Mana Olsenn
Victime

MessageSujet: Forte tête et faible cœur | Ilaria   Sam 6 Mai - 16:06

Forte tête et faible cœur.

 

La conversation au sein de chaque salle commune des différentes maisons était terminée. Elle s'était achevée d'une façon qui n'avait pas su apaiser le cœur de Mana et de certainement beaucoup d'autres élèves. Ainsi, c'est avec l'esprit toujours aussi attristé que l'adolescente s'était engouffré dans les couloirs de Poudlard pour aller retrouver Ilaria. Elle qui avait été dans les gradins avait vu toutes les horreurs de plus loin que les participants, celles-ci ayant pourtant raisonnés de très près en elle, comme si elle avait vécu la douleur infligée aux joueurs dont le corps s'était finalement écrasé inerte au sol. Et durant la réunion, malgré la présence de certains et de leur directrice, Mana n'avait pu contenir ses larmes. Elle avait mal. Terriblement mal. Elle qui souhaitait que la paix éblouisse le monde et dure, c'était à nouveau un échec. Un échec qu'elle ne pouvait changer, elle qui était peu imposante, peu sûre d'elle. Et dans ses pensées, elle voyait de nouveau les visages de certains élèves les yeux ouverts, la terreur ou la surprise se lisant en eux. Parce que les coups étaient survenus soudainement, et que l'horreur avait jaillit tel un éclair inattendu. Personne ne s'était vraiment attendu à un spectacle aussi ensanglanté. Ou alors personne n'avait vraiment voulu y croire. Mana, elle, ne savait pas. Peut-être qu'elle avait ressenti les deux. La surprise et la terreur en voyant les sorts impardonnables être jetés, ainsi que la grande volonté dans son cœur de ne pas avoir à observer cela. Mais c'était arrivé, irrévocablement, et c'était insupportable.


La jeune Olsenn avait l'impression d'être poignardée à chaque seconde par la douleur, par ces visions encore fraîches dans son esprit tourmenté. Et les larmes ne cessaient de couler, alors qu'elle s'avançait peu à peu vers la salle commune des Gryffondors, la tête baissée, les mains resserrées, ses ongles pénétrant avec force dans sa peau. Poudlard n'était plus la majestueuse école qui s'était toujours battue pour garder ses élèves en sécurité. Non, désormais, tout avait changé. Les mangemorts avaient pris place dans l'enceinte, répandant leur noirceur chaque jour, Mana en faisant même les frais. A ces pensées, son cœur se serra un peu plus, et comme ci elle avait abandonné tout espoir de revoir un jour un monde tranquille, l'élève de Poufsouffle tomba à genoux au sol, ses mains se cognant contre le sol alors qu'elle venait d'atteindre la moitié du couloir du premier étage. Son cœur lui faisait terriblement mal, elle ne se sentait pas capable de se relever. Elle était épuisée, Mana. Épuisée de ce cauchemar, fatiguée de voir de telles horreurs se produire dans une école qu'elle aimait énormément. Et de sa bouche sortit le nom de la personne qu'elle avait besoin de voir tout de suite. Maintenant. « Ilaria.... » dit-elle d'une voix presque imperceptible, mêlée à ses sanglots qui ne se stoppaient pas. Elle avait besoin de la Lodge. Elle avait besoin de celle qui lui avait tendu la main en l'aidant.
 
code by MOONDAYGIRL
 

_________________

           
I hope there will be peace someday

© Grey Wind
           
Revenir en haut Aller en bas
Code Couleur : Camila Mendes
& You ... :
Gallions : 369
avatar
Ilaria Lodge
Neutre

MessageSujet: Re: Forte tête et faible cœur | Ilaria   Sam 6 Mai - 19:12

Forte tête et faible coeur


 


26 Septembre | Soirée

C'est frustée et très énervée qu'Ilaria quitta cette fichue salle commune. Ils étaient sensés s’entraider, se consoler entre eux. Et c'était bien ce que l'italienne avait tenté de faire auprès de ses camarades de maison. Mais la Lodge s'y était apparemment mal prit. Sophia le lui avait fait comprendre en lui sautant dessus pour la frapper. Peut être qu'Ilaria n'avait perdu personne dont elle était proche pendant le carnage de la veille. Ou bien même que dans sa vie, elle n'avait jamais perdu personne. Mais elle avait donnée son maximum pour consoler les membres de sa maison avec sa bonne humeur. Mais non. Ces rouges auraient préférés qu'elle pleure avec eux. Ce qu'Ilaria n'avait pas fait.

Elle avait besoin d'être loin d'eux. De prendre l'air pour se calmer. Ilaria se fichait qu'il soit tard ou non. Elle pouvait bien croiser la milice ou des mangemorts, cela ne lui faisait pas peur. Mais si la Lodge pouvait les éviter, elle ne dirait pas non. Sa bagarre avec Weiss l'avait épuisée. Et bien qu'elle ait eu l'avantage, Ilaria n'était pas invincible. Elle s'était prit de bon coups dans la figure, sans prendre la peine de se soigner. Tant pis. Ilaria verrait plus tard, surtout que ce n'était pas si grave. C'était ce que disait la rouge, mais inconsciemment, elle se dirigea vers l'infirmerie pour aller se chercher quelques bricoles.

Mais elle ne termina pas son parcours de base, Ilaria. Bien qu'elle marchait très rapidement suite à sa colère, elle fut arrêter par du bruit. Plus précisément par des pleurs. Quelqu'un qui devait se sentir mal par rapport à la veille encore une fois. Et si Ilaria ne s'était pas rendu compte qu'il s'agissait de sa Poufsouffle adorée, elle aurait continuée son chemin. Mais c'était Mana, qui était là, sur le sol, dans un état qui déchira le coeur de l'italienne. Ilaria en oublia même sa colère et ses légères blessures. Seulement la Olsenn comptait sur le moment, et la nouvelle Gryffondor se précipita presque tout de suite vers elle, pour s'accroupir et la prendre dans ses bras. Ilaria ignorait ce qu'avait sa nouvelle amie. Mais elle était là pour elle. Elle serait toujours là pour elle désormais. Et si c'était quelqu'un qui lui avait du mal, Ilaria se dépêcherait d'aller lui régler son compte. Personne n'avait le droit de faire du mal à cette fille, que la brune s'était promit de protéger. « Tutto va bene, Mana. Je suis là pour toi. »

_________________

Se mi seguite, vi divertirete !
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Lili Reinhart
Code Couleur : #6633ff
Patronus : Chevreuil
& You ... :
Baguette : Bois de Poirier - Ventricule de cœur de dragon - 24 cm - rigide
Metier/Maison : Poufsouffle
Familier : Chat siamois du nom de Krory
Gallions : 1086
avatar
Mana Olsenn
Victime

MessageSujet: Re: Forte tête et faible cœur | Ilaria   Sam 6 Mai - 22:50

Forte tête et faible cœur.

 

Elle était là, Mana, à genou, les mains sur le sol alors qu'elle tentait d'atteindre Ilaria. Mais elle s'était écroulée avant, et la tristesse venait de la soumettre et de l'immobiliser, la jeune Olsenn ne pouvant se relever sous le poids de son cœur qui se faisait lourd. Très lourd. De plus en plus lourd au fur et à mesure que le chagrin grandissait en elle. Elle voulait que ce cauchemar cesse. Que la réalité redevienne belle. Que la paix fleurisse une nouvelle fois et qu'elle dure éternellement. Mais cela ne semblait être qu'un rêve impossible, une lumière bien trop faible dans la noirceur de ce temps où Voldemort et son armée avaient pris possession de tout. L'espoir vivant encore dans le cœur de Mana semblait avoir diminué depuis le match de Quidditch, et l'adolescente n'avait besoin que d'une personne pour aller un peu mieux et espérer retrouver un peu d'énergie, pour affronter ces prochains jours dans lesquels elle occuperait encore la place de proie, de victime. Elle n'avait besoin que d'Ilaria, en cet instant précis. Mais les larmes et la plaie béante dans son cœur la clouait à genoux, et bientôt, Mana entendit des bruits de pas se précipiter vers elle. Puis elle sentit une étreinte, et le parfum qui émanait du corps de l'inconnu la fit comprendre qui était là, près d'elle. C'était son amie. C'était la Lodge, qui, la prenant dans ses bras, prononça des mots qui réchauffèrent légèrement l'esprit et le cœur de Mana. A cet instant, la jeune Olsenn répondit sans trop tarder au câlin et resta là quelques instants, sa tête se posant contre l'épaule du lycan griffé. « Ilaria... Merci.. » dit-elle dans un presque murmure, avant de fermer quelques secondes les yeux et d'éclater véritablement en sanglots, laissant sa douleur s'exprimer au grand jour.



Elle voyait encore les visages des nombreux camarades morts, comme un film d'horreur tourné devant ses yeux. C'était horrible. Insupportable. Et son cœur n'arrivait pas à trouver son calme. Tout semblait si noir. Plus noir encore que tout les autres jours. Les mangemorts et Voldemort avaient désormais le pouvoir sur tout, et Mana semblait en avoir réellement pris conscience lors du match. « A quoi... A quoi pouvons nous encore nous accrocher pour nous battre et subir tout cela ? » demanda t-elle ensuite d'une voix sanglotante, avant que Mana ne tente de calmer ses émotions, brisant l'étreinte avec regret, avant de regarder de ses yeux gris-verts son amie latino. Et sans trop tarder, malgré ses yeux embrumés, l'élève de poufsouffle remarqua des blessures. « Oh non !.. » s'écria t-elle d'une petite voix avant de porter l'une de ses mains vers la joue amochée d'Ilaria. « Qu'est ce qui t'es arrivé ? » demanda t-elle, curieuse et inquiète pour son amie, reniflant en même temps à cause de de son chagrin encore très présent. Elle espérait que ce ne soit rien de trop grave et qu'Ilaria n'ait reçu aucune menace de quiconque. Les heures étaient déjà bien trop sombres.
 
code by MOONDAYGIRL
 

_________________

           
I hope there will be peace someday

© Grey Wind
           
Revenir en haut Aller en bas
Code Couleur : Camila Mendes
& You ... :
Gallions : 369
avatar
Ilaria Lodge
Neutre

MessageSujet: Re: Forte tête et faible cœur | Ilaria   Sam 6 Mai - 23:54

Forte tête et faible coeur


 



Elle était calmée, Ilaria. La simple présence de Mana avait fait que toute sa colère s'était envolée. La Norvégienne avait un grand pouvoir sur l'Italienne, c'était certain. Elle l'apaisait. Ilaria ignorait pourquoi, mais c'était ainsi. Cependant le fait de voir son amie effondrée ne l'apaisait pas tant que ça. C'était douloureux. Elle n'aimait pas voir ça, la Lodge. Et elle serra fort la Poufsouffle dans ses bras. Pas de toutes ses forces, bien entendu. Ilaria ne souhaitait pas faire mal à Mana, alors qu'elle essayait de justement la faire aller mieux. Et lorsque la Olsenn éclata en sanglot, ce fut de plus en plus difficile pour Ilaria de ne pas poser de questions. Mais Mana devait laisser couler tout ce qui la faisait souffrir, pour se sentir mieux ensuite. Même qu'Ilaria acceptait que son pull serve de mouchoir à la blonde. « Shh. Ne me remercie pas. » Elle n'avait rien fait après tout. Surtout qu'elle était mauvaise pour consoler les autres...

Avant qu'Ilaria n'eut le temps de demander à Mana qu'est-ce qui la mettait dans cet état, la Poufsouffle fut plus rapide et en posant une avant. Elle demandait à quoi elles pouvaient s'accrocher pour se battre et subir tout ce qu'ils subissaient. Clairement, la Gryffondor n'en avait aucune idée. Elle haussa les épaules en guise de réponse, tout en regardant Mana se défaire de son étreinte. « Je suis certaine que ça finira par s'arrêter un jour. Il faut que tu t'accroche à des choses qui te rendent heureuse. Peut être à ton avenir ? Tu tiendras, j'en suis sûre Mana. Des gens sont morts, c'est vrai. Mais à toi, il ne t'arrivera rien. Pas tant que je serais en vie. »  Ilaria ignorait pourquoi elle tenait autant à protéger la jaune, mais rien ni personne n'arriverait à changer ça. Jamais.

Soudainement, Mana sembla se faire interpeller par une toute autre chose, qui surprit Ilaria. Son visage blessée. Pour que la Olsenn le remarque dans le couloir sombre, c'était probablement que ça ne devait pas être beau à voir. Ilaria ne s'était pas encore regardé dans un miroir, et franchement elle n'en avait pas très envie. Le fait que Mana pose également sa main sur la joue d'Ilaria, provoqua à l'italienne... Un gêne ? Non, ce n'était pas ça. La rouge avait juste été surprise, et elle ne perdit pas une seconde pour enlever délicatement la main posée sur sa joue, en ajoutant un  « Ce n'est rien.  Simplement une bagarre stupide. » En parlant de cette bagarre, Ilaria n'était grandement pas pressée de rentrer dans son dortoir. Elle ne voulait pas voir la Weiss. Ni les autres rouges.

_________________

Se mi seguite, vi divertirete !
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Lili Reinhart
Code Couleur : #6633ff
Patronus : Chevreuil
& You ... :
Baguette : Bois de Poirier - Ventricule de cœur de dragon - 24 cm - rigide
Metier/Maison : Poufsouffle
Familier : Chat siamois du nom de Krory
Gallions : 1086
avatar
Mana Olsenn
Victime

MessageSujet: Re: Forte tête et faible cœur | Ilaria   Lun 8 Mai - 2:07

Forte tête et faible cœur.

 

C'était un cauchemar aux yeux de Mana. Tout semblait si noir autour d'elle. Comme si aucune lumière ne pourrait jamais plus passer à travers ce rideau noir depuis qu'elle avait vu le match de quidditch. Certes, la mort de Dumbledore et celle de Charity l'avaient terriblement atteint, mais l'espoir que tout s'arrange était tout de même resté présent, intact. Là, en ce soir où la jeune Olsenn venait de s'écrouler sous le poids d'un cœur trop lourd, comme épuisée du chagrin qui sommeillait en elle, son espoir s'était effrité. Elle avait peur, Mana. Peur de ce que l'avenir leur réserverait, surtout aux sang-mêlés et aux nés moldus. Elle était effrayée à l'idée de voir mourir une nouvelle fois ses camarades sous ses yeux. C'était insupportable. Et comme une bête marquée au fer rouge, la cicatrice serait irrévocablement présente dans le doux esprit de l'élève de poufsouffle. Ainsi, alors que Ilaria était enfin venue à elle et l'avais pris dans ses bras, Mana fit de même et ne put contenir sa douleur plus longtemps. C'était bruyant, c'était révélateur de toute la tristesse qui abritait le cœur et l'esprit de Mana. Mais c'était incontrôlable. La cousine de Meryl avait besoin de la présence de son amie latino, de la serrer contre elle, et de pleurer pour tenter de se libérer d'un chagrin qui pesait lourdement sur elle, comme un boulet qu'elle transportait à sa cheville depuis trop longtemps et ensuite aller mieux. Un peu mieux. Comme elle le pouvait. Et elle la remercia. Elle remercia Ilaria d'être là, de la réconforter. Sentir son parfum, s'agripper à elle étaient comme la solution à son émotion jaillissante pour qu'elle voit un semblant de lumière dans ce puits profondément sombre. Elle était mal, très mal Mana, et elle voulait simplement être là avec celle qui l'avait aidé. Ainsi, elle resta silencieuse à la réplique d'Ilaria qui la garda dans ses bras, la jeune Olsenn ne souhaitant plus s'en décoller pour le moment. Mais assurément, dans les jours qui viendraient, elle la remercierait. Encore et encore. Parce qu'elle devait beaucoup à l'ancienne élève de Beauxbatons.



Puis, ayant posé une question dont elle espérait avoir une réponse qui pourrait la motiver à s'accrocher encore une fois à un quelconque espoir existant, Mana la regarda droit dans les yeux, plongeant son beau regard dans celui de la Gryffondor, et écouta avec attention, ses lèvres tremblant légèrement sous la peine encore immense, ses yeux gonflés et brillants par les larmes ayant coulés et à la limite de couler encore. S'accrocher à des choses qui la rendaient heureuse. A son avenir. Oui, Ilaria avait raison. Mana devait regarder au loin, devant elle, et tracer le chemin qu'elle souhaitait emprunter plus que tout autre. Elle devait retrouver la partie d'espoir qu'elle avait perdu, et faire en sorte que la mort de ses camarades ne soit pas vaine. Mais c'était dur. C'était dur pour une fille aussi frêle que Mana, qui n'arrivait pas à s'habituer à la violence de ce temps, comme une plante privée de lumière. Elle aurait besoin d'aide. Elle aurait besoin de soutien. Néanmoins, comme le disait si bien son amie aux cheveux de jais, temps qu'elle serait là, Mana pourrait tenir. Tant que ses autres amis seraient là, elle le pourrait, oui. Elle essaierait. Elle ferait de son mieux. « Tant que tu seras en vie... » murmura t-elle sans quitter son amie des yeux, avant de sourire très légèrement et de pleurer à nouveau avant de remettre son front contre le buste d'Ilaria. « Tant que tu seras là... Oui... Je-je ferais de mon mieux... » dit-elle avec une petite voix qui trahissait si bien le mal être qu'elle avait encore. Elle devait essayer d'être forte, Mana. Ainsi, à ses pensées qui se montraient comme revigorantes, porteuses d'espoir pour la suite, la jeune Olsenn resta comme elle était, se sentant apaisée aux côtés de son amie.


Mais elle avait remarqué les blessures au visage d'Ilaria également, et le lui avait fais remarqué, inquiète, sa main plus tôt porté sur la joue de sa protectrice se faisant retirer doucement par celle-ci. Et Ilaria lui dit que ce n'était rien. Juste une bagarre. Mana n'aimait pas ça, et malgré le fait qu'elle était encore abattue contre la latino, elle était toujours aussi angoissée à l'idée que quelqu'un avait peut-être fait de l'ancienne élève de Beauxbatons sa cible. Et si c'était le cas, elle aurait sûrement de gros ennuis. Et si elle aurait de gros ennuis, elle risquerait de se faire tuer ou torturer. A ces pensées qu'elle n'arrivait plus à contrôler, la blonde serra la main de son amie, son regard attristé et inquiet se dirigeant vers ces deux mains entrelacées. Qui lui avait fait ça ? Même si Mana était un agneau parmi les loups et qu'elle ne pourrait rien faire pour régler des comptes à celui ou celle qui lui avait fais ça, elle voulait savoir. Elle voulait savoir avec qui elle s'était battu et ce qui s'était exactement passé. Ainsi, d'une voix brisée malgré le calme qu'elle avait un peu retrouver grâce à cette présence si bénéfique à ses yeux, Mana reprit la parole, ses larmes continuant de couler doucement, mais moins bruyamment. « Raconte moi.. Q-Qui t'a fais ça, Ilaria ? » demanda t-elle entre deux souffles à cause de son cœur encore souffrant. Elle allait avoir du mal à s'en remettre. Ce match lui avait véritablement poignardé l'âme.
 
code by MOONDAYGIRL
 

_________________

           
I hope there will be peace someday

© Grey Wind
           
Revenir en haut Aller en bas
Code Couleur : Camila Mendes
& You ... :
Gallions : 369
avatar
Ilaria Lodge
Neutre

MessageSujet: Re: Forte tête et faible cœur | Ilaria   Lun 8 Mai - 12:42

Forte tête et faible coeur


 




Ilaria se sentait un peu impuissante face à son amie. Comme l'avait prouvé les autres rouges, elle n'était pas douée pour rassurer les gens. Et même si elle se sentait un peu plus efficace avec Mana qu'avec les membres de sa maison, la Lodge s'en voulait d'être si peu douée. Pourtant elle essayait, mais ce n'était pas suffisant. Ce n'était jamais suffisant. La seule chose qu'Ilaria pouvait faire pour arrêter les pleurs de Mana, aurait été de ramener les élèves morts, ainsi que de lui ramener son Poudlard d'autrefois. Malheureusement, l'italienne ne possédait pas un  tel pouvoir... Elle se contentait seulement de dire quelques mots, et d'offrir son contact à la Poufsouffle. Mana répéta dans un murmure, la fin de la phrase d'Ilaria. Comme si elle essayait de se convaincre que c'est ce qui se passera. Voir l'état de la blonde... C'était douloureux dans le coeur de la nouvelle Gryffondor. Ce n'était pas pas seulement parce que Mana pleurait. Des gens pleurer, elle en avait vu énormément pendant ces deux journées, Ilaria. Et personne n'avait réussi à la rendre aussi mal. Pour la simple et bonne raison qu'elle n'arrivait pas à comprendre. Mais là... Que ce soit Mana qui soit anéantie, ça ne procurait pas le même effet. Ilaria supposait pourtant que son amie était dans cet état, pour la même raison que tous les autres. Ilaria n'avait pas demander, et elle ne demanderait pas. Mais c'est c'était sûrement pour cette raison que Mana était aussi mal.

C'est après ce murmure que Mana reprit sa place initiale, dans les bras d'Ilaria. L'italienne resserra un peu plus fort son étreinte, faisant en sorte que la blonde ne parte pas une nouvelle fois. Elle voulait la garder dans ses bras, Ilaria. C'était son seul moyen de l'aider, et de s'aider elle même par la même occasion. « Ne mets juste pas ta vie en danger. Je m'occupe du reste. » Ilaria ne se le pardonnerait jamais que Mana veuille jouer l'héroïne à cause de ses conseils. Sa protection, c'était elle qui s'en chargerait. La Lodge ne connaissait certainement pas grand chose de la vie de Mana. Mais elle savait que les filles dans son genre, c'était celles qui risquaient le plus dans une école rempli de partisans et de mangemorts.  « Tout ira bien, d'accord ? » Avant toute chose, Ilaria restait cette même fille optimiste qu'elle était. Même les évènements de la veille ne changeraient pas ça.

Concernant son visage blessée par la bagarre, Ilaria aurait pensé que Mana n'insiste pas d'avantage lorsqu'elle lui dit que ce n'était rien. Mais la Poufsouffle insista, à la surprise de la nouvelle Gryffondor. Et Mana, -probablement pour la rassurer à son tour- ne lâcha pas sa main, non. La Olsenn l’enlaça dans la sienne, mettant un peu plus en confiance Ilaria. Sauf que la brune ne voulait pas inquiéter son amie. Ni de lui faire penser qu'elle était irrespectueuse, comme le pensait si bien les filles de sa maison. Alors Ilaria fronça un peu les sourcils, utilisant sa main libre pour faire disparaitre quelques larmes sur l'une des joues de Mana. « Une fille de ma maison. Sophia. » Ilaria ne l'a laissait pas dans l'ignorance complète. « On ne peut pas s'entendre avec tout le monde. » Bien que c'est ce qu'aurait voulu l'italienne...

_________________

Se mi seguite, vi divertirete !
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Lili Reinhart
Code Couleur : #6633ff
Patronus : Chevreuil
& You ... :
Baguette : Bois de Poirier - Ventricule de cœur de dragon - 24 cm - rigide
Metier/Maison : Poufsouffle
Familier : Chat siamois du nom de Krory
Gallions : 1086
avatar
Mana Olsenn
Victime

MessageSujet: Re: Forte tête et faible cœur | Ilaria   Lun 8 Mai - 21:15

Forte tête et faible cœur.

 

Mana se tenait de nouveau dans les bras d'Ilaria, son front posé contre le buste de son amie, son regard embrumé observant le sol qui était face à elle après qu'elle ait tourné son visage. Et elle resta là, quelques instants, à verser des larmes qui ne demandaient qu'à couler pour le moment. Comme un enfant près de sa mère, la jeune Olsenn voulait rester dans l'étreinte, posant un peu plus confortablement son visage contre son amie de Gryffondor, afin de trouver le réconfort dont elle avait besoin. Oui, elle en avait énormément besoin, en ce soir où tout semblait si noir. Elle n'avait jamais eu à faire face à une telle situation. Voir ses camarades mourir. Voir le terrain de quidditch se transformer en un abattoir. C'était le cœur serré, et l'âme marquée au fer rouge qu'elle avait observé jusqu'à la fin du match tout ce qui s'était déroulé. Et jamais, ô grand jamais, elle ne voulait revoir de telles scènes. Néanmoins, en ce soir où tout était profondément sombre, Mana pouvait compter sur Ilaria pour l'aider. Pour lui tendre une nouvelle fois la main, et la tirer de ce puits où elle ne voyait plus rien. Pour la protéger encore une fois du mal qui s'abattait ces temps-ci et lui éviter le même sort que certains la veille. Cependant, la cousine de Meryl ne voulait pas qu'il arrive quelque chose à Ilaria également, et aux paroles de celle-ci, l'élève de poufsouffle acquiesça doucement, admirant l'optimisme de son amie, reniflant une nouvelle fois à cause du chagrin qui poignardait son cœur. « Mais, Ilaria... » dit-elle d'une petite voix en serrant sa mâchoire quelques instants après. « Je ne veux pas qu'il t'arrive quoique ce soit non plus. » ajouta t-elle avant de resserrer l'étreinte, comme pour l'empêcher de s'en aller et d'affronter le danger aussi héroïquement qu'elle pouvait le faire. Ilaria était si chère à ses yeux. Et en protégeant l'agneau des loups, la nouvelle à Gryffondor se mettait aussi en danger. Mana avait vu beaucoup trop de choses horribles et difficiles à supporter, et la mort de la latino serait insupportable. Parce que c'était son amie. C'était Ilaria, celle qui lui avait fais ressentir cette impression d'être là. Présente. Vivante.



Puis, Mana avait vu les blessures sur la joue d'Ilaria et ne put que s'inquiéter, écoutant avec attention chaque réponse de son amie. Toujours blottie contre elle, la jeune Olsenn avait entrelacé sa main dans celle de l'ancienne élève de Beauxbatons, lui demandant de lui raconter ce qui s'était déroulé et qui lui avait fait ça. Dans sa voix trahissant encore la tristesse qu'elle avait, l'élève de poufsouffle était tout de même un peu apaisée. Comme un bébé calmé par une douce mélodie, Mana avait retrouvé son calme par la tendresse et la présence d'Ilaria. Et, les yeux embrumés et gonflés par les larmes qui s'étaient stoppées pour le moment, Mana continua de fixer leurs mains entrelacées, souriant légèrement et d'une manière très douce au contact d'Ilaria qui séchait ses larmes. C'était un instant agréable au milieu de toute cette noirceur. C'était comme un chant d'oiseau au milieu d'une irruption volcanique. Mana ne demandait que ça, à cet instant, mais écouta tout de même avec intérêt ce que son amie lui répondit. Une bagarre avait ainsi surgit entre elle et une certaine Sophia, élève de sa maison. La cousine de Meryl ne la connaissait pas personnellement, mais elle espérait que le conflit puisse s'arranger. Parce qu'elle n'aimait pas ça, Mana. Ni la bagarre, ni le sang. Aucune violence. Son esprit était coloré d'une blancheur paisible, pourtant souillée à cause de ces terribles événements de la veille. Ainsi, comme pour tenter de réconforter Ilaria qui l'avait tant aidé à chaque fois, Mana abandonna sa main entrelacée pour enlacer son amie Italienne. Et comme si elle avait retrouvé un peu de forces, comme si son cœur s'était allégé légèrement, Mana se releva un peu et passa sa tête sur son épaule. « Tu es formidable Ilaria... » dit-elle entre deux sanglots encore, parce qu'elle ressentait tellement de choses qui assassinaient son cœur et son esprit. « Je suis sûre que ça va s'arranger. » ajouta t-elle d'une voix un peu moins brisée, douce et qui se voulait consolatrice. Malgré la souffrance qui l'abritait, Mana savait être là elle aussi. Et elle le serait toujours. Pour Ilaria, qui avait déclencher quelque chose d'agréable. Celle de se sentir vraiment aimée aux yeux d'une amie.
 
code by MOONDAYGIRL
 

_________________

           
I hope there will be peace someday

© Grey Wind
           
Revenir en haut Aller en bas
Code Couleur : Camila Mendes
& You ... :
Gallions : 369
avatar
Ilaria Lodge
Neutre

MessageSujet: Re: Forte tête et faible cœur | Ilaria   Mar 9 Mai - 0:31

Forte tête et faible coeur






La nouvelle Gryffondor était sérieuse dans ce qu'elle disait. Elle veillerait à ce que rien de méchant n'arrive à son amie. Ilaria la protégerait, même si pour cela elle devait se mettre en danger. Peut être qu'elle avait rencontré Mana seulement depuis le début d'année, mais la Poufsouffle comptait pour Ilaria. Depuis cette fois où elle l'avait sauvée des griffes d'élèves aux mauvaises intentions, la Lodge s'eest tout de suite attachée à la Olsenn. Et elle voulait la protéger. Encore et encore. De n'importe qui, qui oserait poser la main sur elle. Il pouvait bien s'agir d'un mangemort, Ilaria n'avait pas peur. Elle n'avait peur de personne. Simplement qu'il arrive quelque chose à cette fille dont elle s'était si attachée. Et qui de la voir pleurer la faisait se sentir mal. C'était inexplicable pour Ilaria. Elle espérait que la jaune ne lui demande jamais pourquoi elle faisait tout ça. Parce que l'italienne serait dans l'incapacité de lui répondre. Ce qu'elle faisait pour Mana, elle ne faisait pour personne d'autre. Personne d'autre ne lui donnait cette grande envie de protection, que lui donnait la blonde. Et c'était très bien comme ça. Ilaria pouvait s'autoriser d'avoir des amis. Elle voulait des amis. Mais elle ne s'autoriserait pas d'être avec eux, comme elle était avec Mana. D'ailleurs, la Poufsouffle montra clairement qu'elle tenait à la nouvelle Gryffondor. Provoquant à Ilaria un grand sourire, qui peut être, n'avait pas sa place sur le moment. « Ils ne me tueront pas. Mon sang est bien trop précieux pour eux. » D'après ce qu'elle avait comprit. Mais Ilaria n'en était plus trop sûre avec ce qui s'était produit la veille. Et même si elle ne se convainquait pas elle même, elle essayait de convaincre Mana, qu'elle n'était pas eb grand danger. Son sang, il lui donnait des opportunités. Mais si Ilaria devait faire quelque chose de moche pour protéger Mana, elle le ferait. L'Italienne n'était ni pro-armée de dumbledore, ou pro-mangemort après tout. Elle était dans son propre camp, et elle n'hésitera pas à faire les choses qui l'arrange le plus pour arriver à ses fins.

Ce qu'elles faisaient. Rester dans ce couloir, collées l'une à l'autre dans une étreinte. C'était dangereux. Ilaria priait pour que personne ne vienne les déranger dans ce moment qu'elle partageait avec Mana. Elle avait l'impression que plus les minutes passaient, plus elle réussissait à faire aller mieux son amie. Peut être était-ce qu'une simple impression. Puisque Mana n'arrêtait pas de pleurer. Bien qu'Ilaria soit là avec elle. En essayant d'essuyer les larmes qui coulait encore. En lui parlant aussi des marques, fraichement apparus sur son visage. Même que Mana dit à Ilaria qu'elle était formidable. Non. L'italienne ne l'était pas. D'après les autres, elle avait été irrespectueuse des morts. Et elle avait frappée une fille brisée et blessée par la veille. C'était honteux. Pas formidable. « Tu te trompe Mana. J'ai été exactement le contraire ce soir. » Et Ilaria se demandait si... « A se demander si leur choixpeau ne s'est pas trompé de maison à mon sujet. » Une Serpentard. Ilaria aurait très bien pu l'être, malgré son envie de bien faire. Elle aurait eu une bonne place, aux côtés de Kôhl. « Peut être bien que je ne suis pas une bonne fréquentation pour toi... » Ilaria Lodge serait-elle entrain de se remettre en question ? Peut être bien que oui. D'ailleurs, sans qu'elle ne s'en rende vraiment compte, l'italienne desserrait son étreinte petit à petit de Mana.

_________________

Se mi seguite, vi divertirete !
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Lili Reinhart
Code Couleur : #6633ff
Patronus : Chevreuil
& You ... :
Baguette : Bois de Poirier - Ventricule de cœur de dragon - 24 cm - rigide
Metier/Maison : Poufsouffle
Familier : Chat siamois du nom de Krory
Gallions : 1086
avatar
Mana Olsenn
Victime

MessageSujet: Re: Forte tête et faible cœur | Ilaria   Mar 9 Mai - 22:13

Forte tête et faible cœur.

 

Les minutes s'écoulaient. Le temps menaçaient de plus en plus les deux élèves à devoir se séparer pour retourner dans leurs dortoirs respectifs. Et pourtant, tout semblait s'être arrêté au milieu de cette étreinte. Mana était là, blottit contre Ilaria qui lui offrait une présence bénéfique et consolatrice, son visage posé contre le buste de son amie, si précieuse à ses yeux. Elle avait besoin d'elle, Mana. Son nom était sorti de ses lèvres dès qu'elle s'était retrouvé sans plus aucune force pour supporter ce cœur si lourd et se relever. Parce qu'elle avait reçu son aide maintes fois, et qu'avec elle, la cousine de Meryl retrouvait ce qu'il lui était nécessaire pour avancer et continuer à résister malgré tout ce qu'elle subissait. Comme une plante demandant du soleil, Ilaria lui semblait être indispensable. Après tout, c'était surtout grâce à elle et à cette main qu'elle lui avait tendue que Mana avait eu cette agréable sensation d'être présente. Ainsi, en ce soir où elle avait craqué, où son cœur avait décidé d'exploser et où son âme avait été souillée par la brutalité et la violence du match de la veille, la jeune Olsenn ne voulait plus bouger de là où elle était. Elle sentait la présence de la Lodge, et c'était tout ce qui lui importait sur le coup. Elle était épuisée, fatiguée de tout cela, Mana. Elle voulait revoir le sourire de ses camarades et non leurs larmes, lire la joie dans leurs prunelles et non la peur. Mais elle, toute fragile et frêle, ne pouvait parvenir à changer cela. Elle même dévoilait quotidiennement tout ça depuis quelques temps, mais surtout depuis hier. Et suite aux paroles d'Ilaria souhaitant la protéger, lui assurant qu'il ne lui arriverait rien tant qu'elle serait là, la réconfortant, Mana avait acquiescer, s'inquiétant néanmoins pour la nouvelle Gryffondor qui deviendrait sûrement une cible en tentant héroïquement de la mettre hors de danger. Ainsi, d'une faible voix, l'élève de poufsouffle avait fais part de son angoisse, reniflant légèrement, ses larmes continuant de couler sans qu'elle ne puisse rien faire pour les arrêter dans leur course, resserrant son étreinte comme pour la retenir de faire quoique ce soit de dangereux. Elle ne voulait pas perdre Ilaria. C'était son amie. C'était la lumière au milieu de la noirceur. C'était la douceur au milieu de la brutalité. Mana la portait grandement dans son cœur et ne voulait pas qu'il lui arrive le même sort qu'à ses camarades. Pourtant, à nouveau, la voix de la Lodge l'apaisa, lui rappelant qu'elle était une sang-pur, son cœur battant sous l'inquiétude se calmant doucement. Naïve comme elle était, ce n'était pas vraiment compliqué de la rassurer à ce niveau là. Elle voyait le sang-pur comme une source de protection, que personne ne voudrait abîmer ni souiller. Ainsi, Mana hocha doucement la tête, ses larmes commençant à se stopper grâce à la présence d'Ilaria, grâce à ces mots qui la consolaient, la réconfortaient malgré toute la douleur qu'elle ressentait depuis la veille et qui serait difficile à panser. « Tu as raison, Ilaria... » dit-elle d'une voix mêlée aux sanglots, son emprise sur la latino ne se désserrant tout de même pas. Elle était bien comme ça, la jeune Olsenn. « Je suis soulagée que tu sois en sécurité avec ça. » ajouta t-elle en faisant allusion au sang pur qui coulait dans les veines de l'élève de Gryffondor. Oui, avec ça, l'étudiante de poufsouffle pouvait désormais considérer cela comme un bouclier face à la violence de ce temps, où Voldemort avait failli irradier totalement une partie de l'espoir de la blonde, qui semblait renaître par les mots d'Ilaria et Ilaria elle-même.


Leurs mains désormais entrelacées, Mana se calmait peu à peu, ses larmes séchant au fur et à mesure, Ilaria aidant celles-ci à disparaître, faisant légèrement sourire la jeune Olsenn d'une façon douce en sentant ce contact. Son cœur semblait s'apaiser, mais Mana était inquiète quant à la bagarre et écouta avec attention son amie après l'avoir enlacer et lui avoir dit qu'elle était formidable et qu'elle était sûre que tout allait s'arranger, sa voix raisonnant brisée mais douce et consolatrice. Elle voulait se montrer là pour elle, Mana. La secourir à son tour pour lui montrer qu'elle aussi était là, et qu'elle voulait l'aider d'une quelconque manière à retirer les démons qui lui hantaient l'esprit. Dans son cœur, l'élève de poufsouffle savait qu'elle serait toujours aux côtés d'Ilaria, toujours reconnaissante, toujours à l'écoute. Et elle fut surprise des mots de la Gryffondor, ne brisant pourtant pas l'étreinte. Elle resta là, juste silencieuse quelques instants, les paroles raisonnant dans son esprit encore marqué par les horreurs auxquelles elle avait assisté la veille. Son amie Italienne semblait moins assurée d'un coup, plus sensible, plus fragile. Et c'était une nouvelle facette que Mana était agréablement surprise de voir. Néanmoins, son inquiétude grandissait un peu. Elle ne voulait pas que la latino se voit comme une personne mauvaise, et jamais les serpentards n'auraient pu accueillir quelqu'un comme Ilaria. Parce qu'elle était courageuse, parce qu'elle était forte, et parce qu'elle avait une part d'elle frêle, au fond, comme le voyait la blonde à ce moment là. Ainsi, en la serrant toujours dans ses bras, ayant comme retrouvé un peu de force et assez pour l'étreindre correctement, la jeune Olsenn prit de nouveau la parole, reniflant une nouvelle fois. « L'erreur est humaine... Tu en as fais une, peut-être, mais tu peux toujours te... te rattraper. » dit-elle d'une voix encore un peu moins brisée, la présence d'Ilaria ayant de grands effets, tout comme ses dires qui semblaient panser un peu son cœur malgré les quelques sanglots surgissant. Il faudrait bien évidemment du temps pour que Mana se rétablisse de cet événement d'une violence effrayante, et au final, son cœur et son âme en seraient tout de même marqués au fer rouge, irrévocablement. Mais sentir son amie près d'elle venait déjà de l'aider à sécher ses larmes et adoucir son organe vital. « Tu m'as aidé tant de fois Ilaria... » ajouta t-elle, avant de finalement, la serrer un peu plus contre elle, sa mâchoire se serrant sous son inquiétude concernant son amie, à qui elle voulait faire comprendre que c'était tout de même une bonne personne, une élève formidable. « Jamais Serpentard ne pourrait t'avoir dans sa maison. Tu es forte et courageuse.. » dit-elle avant de reprendre, sa mine s'attristant de nouveau sans que les larmes ne se remettent à nouveau à couler. « Mais tu es humaine, et tout le monde fait des faux pas.. » ajouta t-elle d'une voix douce et qui se voulait rassurante, réconfortante. « pourquoi n'irais-tu pas lui faire des excuses ? » proposa t-elle ensuite, avant de se défaire presque complètement de l'étreinte, ses beaux yeux gris-verts gonflés et rougis par les pleurs observant son amie, un doux sourire tremblotant sous la tristesse encore présente se dessinant sur ses lèvres. Mana souhaitait l'aider d'une manière ou d'une autre à aller mieux, parce que c'était son amie. Une amie si chère, envers qui elle serait à jamais reconnaissante de lui avoir tendu la main. Comme maintenant. En ce temps où tout semblait si noir. Si effrayant. Si incertain.
 
code by MOONDAYGIRL
 

_________________

           
I hope there will be peace someday

© Grey Wind
           
Revenir en haut Aller en bas
Code Couleur : Camila Mendes
& You ... :
Gallions : 369
avatar
Ilaria Lodge
Neutre

MessageSujet: Re: Forte tête et faible cœur | Ilaria   Dim 14 Mai - 13:43

Forte tête et faible coeur






Son sang, c'était une bonne chose. Elle avait moins de chance de se faire tuer que d'autres. Mais il était vrai qu'Ilaria devait faire attention. Elle pouvait protéger Mana des cons. Sans pour autant se mettre la totalité des partisans à dos. Même chose pour leurs ennemis, du style de Sophia. « Je sais que j'ai raison. » Ilaria tenta un sourire. Ce n'était pas très dur de rassurer la Poufsouffle, et cela était le mieux pour la rouge. « Que je sois en sécurité ou non, je saurais me défendre. » Dans le fond, Ilaria n'était pas sûre d'être entièrement protégée par son sang. Mais Mana n'avait pas besoin de le savoir. Elle n'avait pas besoin d'être inquiète. Surtout pas maintenant, alors qu'elle était au plus mal à cause de la soirée mouvementé de la veille.

Poudlard était vraiment compliqué. C'était si différent de BeauxBâtons qu'Ilaria avait un peu de mal à s'intégrer. Malgré les apparences, elle se sentait parfois en trop avec les membres de sa maison. Et peut être bien que c'était pour cela, qu'elle était toujours à trainer ailleurs. Mais c'était encore le début d'année. Il lui fallait juste du temps à Ilaria. Probablement qu'aux autres aussi, qui sait ? En tout cas Mana était là pour elle. Et pour le moment, c'était amplement suffisant pour la lycan griffée.

Se rattraper ? C'était pas une idée si mauvaise. Ilaria n'avait pas très envie de garder la relation qu'elle avait avec les membres de sa maison. Un petit cadeau, et des petites excuses feraient l'affaire. Et si on l'envoyait balader, l'italienne ferait avec. Ou elle insisterait. Elle verrait bien. Cela dépendrait de son humeur. Ilaria hocha donc la tête aux paroles de son amie, rassurée de ne pas être la mauvaise personne qu'elle pensait être. « Tu mérite d'être aidée. Ce n'est pas demain que j'arrêterais. » Mana la rassurait. Beaucoup. Et le fait qu'elle resserre l'étreinte qu'Ilaria avait un peu laché, ne lui donna plus envie de partir. Parce que oui, le temps de quelques secondes, la Lodge avait envisagé de partir... « Je m'excuserais. » Si Ilaria n'était pas une bonne fréquentation pour Mana, Mana était une bonne fréquentation pour Ilaria. Et c'était certainement ce dont avait le plus besoin la nouvelle Gryffondor sur le moment. La rouge ferma les yeux quelques instants, profitant du moment avec sa Poufsouffle. « Sono felice di far parte della tua vita. » Il était tard, Ilaria était fatiguée. Son italien commençait à reprendre le dessus.

_________________

Se mi seguite, vi divertirete !
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Lili Reinhart
Code Couleur : #6633ff
Patronus : Chevreuil
& You ... :
Baguette : Bois de Poirier - Ventricule de cœur de dragon - 24 cm - rigide
Metier/Maison : Poufsouffle
Familier : Chat siamois du nom de Krory
Gallions : 1086
avatar
Mana Olsenn
Victime

MessageSujet: Re: Forte tête et faible cœur | Ilaria   Lun 15 Mai - 0:11

Forte tête et faible cœur.

 

Les événements de la veille avaient bouleverser l'esprit et le cœur de Mana. Un cœur qui s'était montré bien trop lourd pour que la jeune Olsenn arrive à supporter ce poids, elle qui était fragile, frêle. Un cœur qui s'était fais violemment poignardé par la brutalité et la noirceur du match de quidditch, et qui ne demandait qu'à exploser quelques instants comme pour tenter de soulager cette souffrance insupportable. Ainsi, elle n'avait pu tenir bien longtemps debout et s'était écroulée, pleurant de nouveau en se remémorant le massacre du tournoi, trouvant bientôt refuge auprès de celle qu'elle souhaitait voir plus que tout à cet instant : Ilaria. Cette amie tellement chère à ses yeux, qui avait déclenché en elle quelque chose de si agréable qu'elle lui en était à jamais reconnaissante. Cette amie si chère, qu'elle aimait grandement et dont elle avait besoin en ce soir où, tombée dans un puits sombre, elle tentait de retrouver la lumière. Cette lumière qui lui était nécessaire, et qui ne symbolisait que la Lodge à ce moment précis. Et en ce temps où tout semblait si sombre, ses larmes de douleur et de tristesse coulaient encore, alors que sa tête était venue se poser contre le buste de la nouvelle Gryffondor.


Le temps avait passé. Les voix des deux amies avaient raisonner dans ce couloir assombri par la nuit. Et malgré le cœur encore souffrant, Mana se sentait un peu mieux aux côtés de l'Italienne dont elle ne voulait pas se séparer pour le moment, ses larmes se stoppant au fur et à mesure. Elle était bien, là, contre Ilaria, sentant son parfum, sentant cette présence rassurante et qui la réconfortait beaucoup. Pourtant, son cœur et ses pensées encore bien trop tourmentés pour être apaisés, la sang-mêlée s'inquiéta du sort d'Ilaria si elle se mettait en danger en la protégeant, mais fut bien vite rassurer lorsque celle-ci lui parla du sang pur qui coulait dans ses veines. Et Mana avait acquiescé à ces mots, naïve en croyant que ce sang issus de deux sorciers mettrait la Gryffondor à l'abri. Elle tenait énormément à Ilaria. C'était une amie spéciale. C'était elle qu'elle voulait suivre. C'était elle qu'elle voulait soutenir. Elle était celle qui lui avait donné cette sensation d'être aimé des autres. Une sensation agréable, qu'elle ne voulait jamais  plus perdre. Ainsi, l'élève de poufsouffle voyait le sang pur comme un bouclier, mais sa mâchoire se serra aux paroles de son amie. Certes, Ilaria avait raison. Elle saurait se défendre en cas de danger, car elle était forte. Bien plus forte que Mana. Mais la jeune Olsenn ne voulait pas que les mangemorts dont elle avait si peur prennent l'ancienne élève de Beauxbatons comme cible, et d'une voix toujours brisée, elle reprit la parole à travers quelques sanglots encore présents. « Je-je sais que tu es forte, Ilaria, mais je ne veux pas que tu sois exposée au danger... » dit-elle doucement, en resserrant son emprise contre la Lodge, comme pour lui montrer qu'elle avait peur, qu'elle était effrayée à l'idée de la savoir dans le collimateur. « peux-tu m'en faire la promesse... ? » demanda t-elle d'une faible voix, reniflant une nouvelle fois, son visage se relevant vers son amie qu'elle observait de ses yeux gris-verts. Elle avait vu trop d'horreurs, Mana. Elle avait vu trop de sangs. Entendue trop de cris et de pleurs. C'était insupportable de subir tout cela, et la jeune poufsouffle ne voulait pas qu'Ilaria soit la prochaine. C'était son amie. Elle l'aimait.


Puis, après avoir su que la Lodge s'était battue avec une autre de ses camarades rouge et or, Mana, encore un peu plus apaisée grâce à Ilaria, eut à nouveau la force de se redresser, passant son visage sur l'épaule de l'italienne, l'enlaçant de ses bras qui se voulaient consolateurs, ses yeux la brûlant légèrement à cause de toutes les larmes qu'elle avait versé. C'était à son tour de montrer qu'elle était là pour elle. C'était à son tour de lui montrer qu'elle l'aiderait d'une manière ou d'une autre lorsqu'elle aurait un soucis. Parce qu'elle était son amie, et que celle-ci l'avait aidé tant de fois. Ainsi, après avoir tenté de lui prouver qu'elle était une bonne personne et que jamais Serpentard n'aurait pu accueillir quelqu'un d'aussi fort et courageux qu'elle, Mana lui proposa de se rattraper auprès de l'élève avec qui elle avait eu un conflit, écoutant avec attention ce que Ilaria lui répondit, ses yeux s'embrumant une nouvelle fois alors qu'elle l'entendait lui dire que jamais elle n'arrêterait de l'aider. Et ça la touchait en  plein cœur, la jeune Olsenn. Elle était heureuse, à travers toute cette tristesse, de percevoir ces mots si importants à ses yeux. Ainsi, son menton tremblant sous l'émotion, Mana enfouit sa tête quelques instants près du cou de son amie, resserrant un peu plus son étreinte qu'elle avait renouvelée. Et doucement, un doux sourire se dessina sur ses lèvres lorsque la Gryffondor lui annonça qu'elle allait s'excuser. « Je suis sûre que tu seras pardonnée, Ilaria. » dit-elle dans l'instant qui suivit, d'une voix douce et faible sous la douleur qui régnait encore en son sein, sans lâcher l'emprise qu'elle avait sur l'ancienne élève de Beauxbatons. Oui, elle en était sûre. L'erreur est humaine, et Mana était certaine que la latino serait de nouveau en bons termes avec Sophia. Puis, alors qu'elle allait finalement se retirer, son esprit légèrement apaisé, ses pensées tentant d'oublier ce massacre en repassant en boucle les paroles d'Ilaria, son cœur se réchauffa un peu plus en entendant ces mots italiens, donnant encore plus de beauté à ce qui fut dis. Et en entendant ces paroles qu'elle comprit facilement grâce à la lecture de nombreux livres en langues différentes, Mana se stoppa quelques instants dans son retrait, ses joues s'empourprant sous cette affection qu'Ilaria lui donnait à travers ses mots, avant de se retirer et de l'observer de ses beaux yeux, son regard plongeant dans le sien. C'était beau. Incroyablement beau. C'était doux aussi, et Mana semblait ressentir une chaleur plus forte au milieu de ce froid glaçant depuis le match de quidditch. Prenant ensuite la main de la Lodge qu'elle avait pris quelques instants avant, Mana ne put que sourire un peu plus face aux paroles touchantes de son amie. « Je suis heureuse de t'avoir à mes côtés Ilaria.. et.. et je veux rester avec toi. » dit-elle sur un ton moins brisé, plus chaleureux et rempli de douceur et d'affection. Et c'était sincère. Totalement sincère. Mana portait une grande amitié envers Ilaria et n'avait jamais connu cela avant. Enfin, son regard s'égara de nouveau sur les blessures que la latino arborait sur son visage. « L'infirmerie est fermée à cette heure-ci, mais il faut que l'on te soigne. » ajouta t-elle en perdant un peu son sourire, son inquiétude grandissant à nouveau. Et inconsciemment, la douleur mordant son cœur s'était un peu réduite. Tout ça grâce à Ilaria.
 
code by MOONDAYGIRL
 

_________________

           
I hope there will be peace someday

© Grey Wind
           
Revenir en haut Aller en bas
Code Couleur : Camila Mendes
& You ... :
Gallions : 369
avatar
Ilaria Lodge
Neutre

MessageSujet: Re: Forte tête et faible cœur | Ilaria   Sam 20 Mai - 23:09

Forte tête et faible coeur






Ne plus s'exposer au danger ? Ilaria Lodge en était-elle capable ? Probablement que non. Ce n'était pas dans ses gènes de se cacher et faire comme si de rien n'était. Faire une telle promesse à Mana serait compliqué. Ilaria ne pouvait pas s'engager là-dedans. Cela changerait ce qu'elle était, et elle refusait de changer. Elle ne pouvait pas de toute manière. Si elle faisait une promesse de ce genre, elle ne la tiendrait jamais. Et si elle ne la tenait pas, Ilaria blesserait Mana. Chose que l'Italienne ne voulait absolument pas, et ne voudrait certainement jamais. Alors faisant un regard des plus sérieux, elle secoua négativement la tête. « Je ne peux pas te promettre ça, Mana. » Elle était honnête, Ilaria. Et elle espérait que la Poufsouffle ne le prenne pas mal. « Si je fais cette promesse, je ne pourrais plus te protéger. Et qui le fera si ce n'est pas moi ? » Pas que la Lodge soit la seule à prendre soin de la jaune, mais elle était presque certaine que personne n'avait encore jamais fait ce qu'elle faisait pour Mana. Alors Ilaria pouvait se permettre de refuser de tenir une promesse pour le bien de son amie.

Si Mana était optimiste, Ilaria l'était un peu moins concernant Sophia. C'est qu'elle semblait l'avoir vraiment mit en colère. Elle et d'autres. L'italienne doutait vraiment être aussi vite pardonnée. Ou bien de l'être un jour. Ce n'était pas un si gros problème. Ilaria se fichait de se faire des ennemis, qu'il soit de sa maison ou non. Comme elle l'avait dit plus tôt, elle ne pouvait pas s'entendre avec tout le monde. Ilaria haussa donc ses épaules, peu convaincue par ce que disait son amie. « Nous verrons bien. » Un temps passa. Un court temps où la nouvelle Gryffondor en profita pour se reposer. Ce n'était pas très agréable sur le sol d'un couloir froid, mais la présence et l'étreinte de Mana rendait ce repos un peu plus agréable. Ilaria finit par ouvrir de nouveau les yeux lorsqu'elle sentit la blonde se retirer et attraper sa main, après quelques instants à se perdre dans le regard de l'autre. Mana semblait un peu... Oh. Ilaria en avait oubliée son visage blessée. Mais qu'est-ce que ça pouvait faire qu'elle se soigne ou pas ? L'italienne n'avait pas grand chose. Elle ne sentait même pas la douleur sur son visage. . « Il n'y a rien à soigner, Mana. » Ou peut être que si ? Ilaria n'en savait trop rien. Mais quoi que son amie veuille faire, elle la suivrait. Bien qu'elle ne soit pas très motivée à bouger de ce couloir à cause de la fatigue.

_________________

Se mi seguite, vi divertirete !
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Lili Reinhart
Code Couleur : #6633ff
Patronus : Chevreuil
& You ... :
Baguette : Bois de Poirier - Ventricule de cœur de dragon - 24 cm - rigide
Metier/Maison : Poufsouffle
Familier : Chat siamois du nom de Krory
Gallions : 1086
avatar
Mana Olsenn
Victime

MessageSujet: Re: Forte tête et faible cœur | Ilaria   Mar 23 Mai - 1:56

Forte tête et faible cœur.

 

Le cœur de Mana semblait s'apaiser au fur et à mesure du temps passé blottie contre son amie. Les sanglots étaient encore là, présents. Irrévocablement présents malgré les pleurs qui s'étaient stoppées petit à petit. Il lui faudrait du temps, à l'élève de poufsouffle pour se remettre de ces événements de la veille. La douleur lui avait mordu fort la poitrine. La douleur l'avait écrasée durant quelques longs instants. Mais maintenant que celle dont elle avait le plus besoin était désormais là, la réconfortant, la consolant, la jeune Olsenn semblait sentir son cœur et son esprit se panser au fur et à mesure. Et malgré le froid du sol et la noirceur de ce couloir, la cousine de Meryl semblait trouver chaleur et lumière auprès d'Ilaria. Elle se sentait mieux contre elle, sentant son odeur, entendant son cœur battre alors qu'elle avait la tête posée contre le buste de l'Italienne, le calme revenant faiblement en elle au fil du temps. Néanmoins, l'inquiétude résidait encore dans les pensées et le cœur de la jeune fille. Elle ne voulait pas que son amie se retrouve exposée face au danger malgré le sang-pur qui coulait dans ses veines. Elle avait peur, Mana. Peur de la perdre. Peur qu'il lui arrive quelque chose. Alors elle voulait éviter que cela arrive et lui demanda de le lui promettre, sa voix toujours brisée raisonnant de nouveau, ses yeux gris-verts se levant vers ceux de la Lodge. Et, soutenant son regard face à cette amie si chère, Mana écouta avec attention la réponse négative d'Ilaria, son emprise se resserrant alors un peu plus sur elle. C'est vrai ça, qui serait là pour la protéger si l'ancienne élève de Beauxbatons n'était plus là ? Bien sûr, elle pensait pouvoir compter sur son ami Eliott, mais l'élève de poufsouffle souhaitait tout de même garder son amie près d'elle. Sa protectrice. Son ange gardien. Parce qu'elle voulait que la Lodge soit à ses côtés, la protégeant, l'aidant à faire face aux mangemorts et aux autres. Mais elle avait tout de même peur et acquiesça faiblement, son regard dévoilant toute l'inquiétude qui lui traversait l'esprit, sa tête se posant à nouveau sur celle avec qui elle voulait rester à chaque instant. « Alors reste prudente, Ilaria... Je ne veux pas que des gens te cherchent des ennuis... » dit-elle d'une voix basse, son menton tremblotant sous l'émotion. Elle avait peur, Mana. Terriblement peur de la perdre. Parce qu'elle comptait énormément à ses yeux, la Lodge, et que c'était elle qui lui avait fais ressentir cette sensation si agréable.


Puis, à travers toute cette noirceur, des mots doux, des mots touchants furent prononcés de la part d'Ilaria, atteignant en plein cœur Mana qui se sentait un peu mieux grâce à cette grande amie, souriant doucement à ces paroles auxquelles elle avait répondu, s'étant retirer légèrement, les joues empourprées, sa main dans la sienne. Elle l'adorait tellement, la jeune Olsenn. C'était son amie. C'était celle sur qui elle comptait le plus. Et désormais, c'était à son tour de s'occuper d'elle. De lui montrer qu'elle était là, elle aussi, et qu'elle le serait toujours. De lui montrer toute l'attention qu'elle lui portait. Ainsi, voyant l'air peu convaincu de l'italienne alors que Mana venait de lui dire qu'elle était sûre qu'elle serait pardonnée, la sang-mêlée tenta de le lui assurer de nouveau en hochant doucement la tête, ses sanglots disparus malgré la douleur encore présente, son cœur néanmoins adouci par la chaleur et l'affection que lui procurait Ilaria. Pourtant, son inquiétude revint au galop concernant les blessures, et puisque l'infirmerie n'était plus accessible, Mana sortit sa baguette, retirant sa main de celle de son amie pour la porter à sa joue blessée, observant avec inquiétude les dégâts tout de même impressionnants aux yeux de la blonde. Elle détestait la bagarre, Mana. La violence, ce n'était pas sa tasse de thé, et voir son amie en ressortir lui pinça le cœur, son sourire disparaissant un peu. « Il y a des choses à soigner, Ilaria.. Ton visage est mal en point. » dit-elle d'une petite voix douce et calme, avant de lancer le sort « Episkey » afin de faire disparaître les plaies. Ainsi, le beau visage de la Lodge était désormais lavé de cette dispute, et le doux sourire de la cousine de Meryl refit surface, rangeant sa baguette, avant de se blottir à nouveau dans les bras de cette amie si chère à ses yeux. Elle se sentait mieux, désormais, mais elle avait peur de retourner dans son dortoir et que toute sa douleur surgisse une nouvelle fois, pesant sur son cœur et la faisant fléchir comme tout à l'heure. Elle ne voulait pas s'éloigner de la lumière que lui offrait Ilaria. « Je suis effrayée à l'idée de m'éloigner de toi et que les événements d'hier m'attaquent à nouveau.. Comment puis-je faire pour être forte et essayer de remonter la pente quand tu n'es pas là ? » demanda t-elle sur un ton calme, sa peur s'entendant dans sa voix, son coeur se serrant à ses mots comme si la même douleur refaisait surface. Ilaria était comme son pilier, et en cet instant où tout était si noir, elle avait besoin d'elle pour tenir, Mana.
 
code by MOONDAYGIRL
 

_________________

           
I hope there will be peace someday

© Grey Wind
           
Revenir en haut Aller en bas
Code Couleur : Camila Mendes
& You ... :
Gallions : 369
avatar
Ilaria Lodge
Neutre

MessageSujet: Re: Forte tête et faible cœur | Ilaria   Ven 26 Mai - 23:04

Forte tête et faible coeur






Un jour, elle ferait des promesses à Mana, Ilaria. Mais pour l'instant, l'italienne ne pouvait pas promettre ce que lui demandait son amie. Parce qu'elle tenait trop à elle, pour ne plus pouvoir la défendre. Et encore Ilaria avait de la chance. Mana n'était pas non plus une née-moldue. Mais elle n'était pas non plus une sang-pur. Alors elle restait encore en danger. Et Ilaria ferait tout pour l'écarter de ce danger. Même si pour cela, elle se mettait dans des situations compliquées. « Prudente, je ne sais pas trop. Mais je saurais quoi faire s'il se passe quelque chose. » Ce n'était pas parce qu'elle était impulsive, qu'elle ne pouvait pas réfléchir. Ilaria voulait survivre, et que Mana soit en sécurité. Et elle arriverait à respecter ses objectifs de l'année, peu importe comment elle devrait s'y prendre.

Préoccupée par sa joue blessée, Mana semblait vraiment déterminée à soigner Ilaria. La Lodge n'avait pourtant pas si mal. Et cela ne la dérangeait pas d'avoir le visage abimé. Certes, elle ne s'était pas vu dans un miroir, mais elle ne devait pas ressembler à un monstre non plus. Du moins, elle l'espérait. Ilaria ne souhaitait pas avoir un visage parfait, mais elle voulait continuer de se trouver un minimum jolie. Et d'après ce que lui disait la Poufsouffle, ça ne semblait pas très beau. Ilaria soupira, laissant la blonde faire ce qu'elle avait envie de faire. L'italienne ne dirait pas non à se faire soigner non plus. Alors, sans rien dire, elle observa Mana sortir sa baguette et lui lancer un sort de guérison. Une fois cela fait, Ilaria offrit un sourire reconnaissant à la jaune. « Tu n'étais pas obligée Mana, mais merci. » Elle était vraiment adorable la Olsenn, à vouloir prendre soin de la Lodge. Ilaria n'avait pas l'habitude. Encore moins avec ce que lui dit Mana ensuite. De telles paroles, c'était la première qu'Ilaria en entendait. Et ça l'a touchait, bien que ça l'a rende triste en même temps. Elle était un peu embarrassée, ne sachant pas trop quoi dire à Mana pour la rassurer. Heureusement que celle ci était dans ses bras, ne pouvant pas voir qu'Ilaria cherchait désespérément ses mots. Mais après un petit temps, ils finirent par tout de même arriver et Ilaria s'écarta légèrement, afin de pouvoir observer Mana. « Si ça ne va pas, peu importe quand ça arrive, fais le juste moi savoir d'accord ? » N'importe quand. Ilaria viendrait aider Mana, si celle ci en avait besoin. Cela pouvait être en pleine nuit ou pendant un cours, si Ilaria pouvait aider son amie, elle le ferait.

Finalement, la nouvelle Gryffondor commençait à vraiment s'inquiéter sur l'endroit où elles étaient. Les mangemorts ou la milice pouvait arriver à n'importe quel moment. Et Ilaria n'était pas très motivée pour se confronter à la milice sadique de Poudlard. Pas maintenant. Alors la Lodge finit par se relever lentement, tendant son bras à Mana. « Vieni. Je te ramène dans ta salle commune. Ce n'est pas sûr ici. »

_________________

Se mi seguite, vi divertirete !
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Lili Reinhart
Code Couleur : #6633ff
Patronus : Chevreuil
& You ... :
Baguette : Bois de Poirier - Ventricule de cœur de dragon - 24 cm - rigide
Metier/Maison : Poufsouffle
Familier : Chat siamois du nom de Krory
Gallions : 1086
avatar
Mana Olsenn
Victime

MessageSujet: Re: Forte tête et faible cœur | Ilaria   Mar 30 Mai - 1:42

Forte tête et faible cœur.

 

Mana s'était apaisée, un peu. Son cœur semblait se réchauffer au fur et à mesure du temps qui s'écoulait en compagnie de la Lodge. L'élève de poufsouffle ressentait moins cette douleur insupportable dans son cœur et son esprit suite aux événements de la veille, mais l'inquiétude la gagnait concernant son amie italienne qui se mettait en danger en la protégeant. Et elle avait tenté de lui faire promettre, la jeune Olsenn, de ne pas s'exposer au danger. Mais la réponse avait été négative, et c'est le regard luisant de peur et d'inquiétude qu'elle s'était à nouveau blottie contre Ilaria, lui demandant au moins de rester prudente. Elle était angoissée, la jolie blonde. Elle n'avait pas envie de retrouver son amie morte ou gravement blessée de toute part, en souhaitant la mettre à l'abri. Parce que la Lodge était plus qu'une simple sauveuse à ses yeux. C'était son amie. Son amie la plus chère, même si Mana en avait d'autres tels que Thalia ou Eliott. C'était la nouvelle de Gryffondor, qui l'avait aidé tant de fois. Et surtout, c'était elle qui avait fais ressentir à la sang-mêlée le battement de son cœur dans sa poitrine. Une sensation agréable, qu'elle n'avait pas perçu auparavant, parce qu'elle n'avait jamais vécu ou vu d'amitié réciproque. Sauf une fois, mais à nouveau, cela s'était mal terminé. Ainsi, même si la cousine de Meryl ne put obtenir une promesse, ni une réponse positive quant à sa deuxième requête, le reste des paroles de la fille aux cheveux de jais suffirent à la rassurer un peu, Mana acquiesçant faiblement de nouveau, ses yeux gris-verts fixés sur le sol. « D'accord, Ilaria... Je te fais confiance. » dit-elle à mi-voix, sur un ton qui montrait toute la douceur dont faisait preuve la jeune Olsenn.

Puis, l'affection émanant des deux élèves pansa encore un peu plus le cœur de l'élève de poufsouffle, qui réussit même à retrouver cette force qui lui manquait précédemment pour se redresser un peu et afficher un joli sourire. Un sourire qui ne se dessinait plus autant qu'avant depuis la montée au pouvoir de Voldemort et de son armée de mangemort. Cependant, l'inquiétude de voir les blessures sur le joli visage de l'ancienne élève de Beauxbatons le lui fit perdre un peu, ses belles prunelles observant avec attention les plaies qu'elle fit disparaître après avoir sorti sa baguette et lancer un sort de soin. Elle détestait les conflits, Mana. Plus encore lorsque le voile noir de ces temps-ci surplombait le peu de lumière qu'il restait pour s'accrocher et continuer d'avancer, encore et encore. Ainsi, en voyant les plaies s'atténuer avant de ne plus les voir du tout, la jeune Olsenn sourit de nouveau un peu plus, secouant doucement la tête de gauche à droite lorsque Ilaria la remercia, appréciant le sourire qu'elle observait avec douceur sur les lèvres de l'Italienne. C'était son amie, à Mana, et même si elle était faible et ne pouvait la protéger en retour, elle était là. Elle était ici, à ses côtés, et le serait toujours pour prendre soin d'elle comme le ferait une amie. Alors, réconfortée par la présence bénéfique de la Lodge, comme une douce chanson raisonnant au milieu d'une bataille, la cousine de Meryl se remit contre elle, se sentant protégée et intouchable avec elle, loin de tout danger. Pourtant, dans son esprit résidait encore cette effroi de faire face à nouveau à cette douleur qui l'avait écrasé et jetée à terre avant qu'Ilaria n'arrive. En ces temps si sombres, si noirs et incertains, l'élève de Gryffondor semblait être devenu son unique moyen de remonter la pente et de se battre face à toutes les horreurs qu'elle pourrait vivre encore. Mais comment faire pour ne pas être attaqué une nouvelle fois par les souvenirs sanglants du match de quidditch quand Ilaria ne serait pas là ? Mana ne le savait pas, et ces pensées angoissantes s'exprimèrent par une question qu'elle prononça d'une voix calme démontrant sa peur, son cœur se serrant à nouveau comme si les événements de la veille venaient la mordre à pleine dents. Puis, avec attention, la jeune Olsenn écouta la réponse de son amie qui lui donnait tant de lumière. Et ses paroles semblèrent lui alléger le cœur. Mana était contente. Contente de pouvoir compter sur Ilaria à n'importe quel instant. Contente de savoir qu'elle ne serait jamais abandonnée par l'Italienne. L'élève de poufsouffle était véritablement heureuse de savoir qu'une main lui serait désormais toujours tendue, elle qui avait longtemps couru après la vraie amitié, et qui la connaissait enfin avec Ilaria, puis avec Eliott, Thalia et d'autres. Mais celle qui avait comme déclencher quelque chose en elle était et serait toujours la Lodge. « Oui... Merci, Ilaria. Merci pour tout. » dit-elle d'une voix douce avant de resserrer son étreinte. Elle se sentait bien. Mieux que tout à l'heure. Grâce à Ilaria.

Pourtant, l'heure de se quitter approchait pour les deux. Les couloirs n'avaient jamais été un endroit sécurisé, mais Mana se sentait si protégée et inatteignable aux côtés de la sang-pur qu'elle oublia presque ce détail avant que la voix de la fille aux cheveux de jais raisonne à nouveau, ses yeux gris-verts observant son amie se relever, lui tendant une main qu'elle saisit après quelques instants de silence, terminant par hocher la tête, se relevant. Puis elle épousseta doucement ses vêtements, inspirant profondément avant de porter une main à ses yeux qui piquaient un peu à cause des pleurs, souriant encore un peu malgré le fait qu'elle ne voulait pas rentrer et que l'angoisse naissait en elle. Elle avait peur, Mana, que la milice les surprennent dans les couloirs et qu'ils les torturent. Après tout, elle en avait déjà fais les frais avec Ethan, et à cet instant, sa mâchoire se serra, sa mine s'attristant légèrement, son beau sourire s'évanouissant doucement. « A-Allons-y. » dit-elle simplement, d'une faible voix, son regard se montrant attentif envers ce qui les entouraient. Elle avait soudainement peur de voir l'un des miliciens ou mangemort, et n'avait pas envie de subir une douleur supplémentaire à celle qui l'avait mise à terre quelques instants plus tôt. Ainsi, comme une petite fille apeurée, elle empoigna le bras d'Ilaria.
 
code by MOONDAYGIRL
 

_________________

           
I hope there will be peace someday

© Grey Wind
           
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Forte tête et faible cœur | Ilaria   

Revenir en haut Aller en bas
 
Forte tête et faible cœur | Ilaria
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Forte tête et faible cœur | Ilaria
» Seinila, Rogue Bloodelf 85 ( Blonde, forte poitrine )
» [Résolu] talent "point faible"?
» Le ou les points faible du Lao Shan Lung
» les points faible des monstre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Season's End :: Poudlard :: Le 1er étage :: Couloirs-