INFOS UTILES
MEMBRES DU MOIS


EFFECTIFS
Groupes :
11 20 15 16 10 13 11


Années :
◼︎ 1ère année : 0
◼︎ 2ème année : 0
◼︎ 3ème année : 0
◼︎ 4ème année : 5
◼︎ 5ème année : 5
◼︎ 6ème année : 24
◼︎ 7ème année : 28
Merci de privilégier les autres années que la 6eme et 7eme année

Camps :

11 10 8 14
FEMMES MANGEMORTS FERMEES

Statut de sang :
◼︎ 39 Sangs pur
Creation de nouvelles familles de sang pur interdite
◼︎ 45 Sangs mêlés
◼︎ 13 Nés moldus

Capacités magiques :
◼︎ 03/05 Vampires
◼︎ 04/05 Loups garous
◼︎ 03/05 Loups garous griffés
◼︎ 05/05 Métamorphomages
◼︎ 05/05 Animagus
◼︎ 04/05 Occlumens
◼︎ 05/05 Legilimens
◼︎ 04/05 Voyants
◼︎ 03/05 Empathe

MAJ le : 14/08/2017

NOUVEAUTES
◼︎ Death Eater is among us !
◼︎ Les rumeurs


INTRIGUES EN COURS
◼︎ INTRIGUE D'HALLOWEEN

COURS DU MOMENTS
◼︎ FORCES DU MAL - 4/5
◼︎ POTIONS - 6emes années
◼︎ ASTRONOMIE - 6emes années
◼︎ CREATURES MAGIQUES - 6,7èmes années

LES RUMEURS
◼︎ Gareth Rowle est le nouveau ministre de la magie ! Nous sommes heureux de pouvoir le féliciter pour son nouveau poste !
◼︎ Une nouvelle réforme est lancée à Poudlard : soutenue par son nouveau directeur, Severus Rogue, la nouvelle équipe éducative est motivée à faire bouger les choses ! Il était temps !
◼︎ Les aurors ont presque réussi à attraper Harry Potter à Poudlard. Nous sommes presque surs qu'il a été blessé dans la manoeuvre et c'est tant mieux !
◼︎ Nous avons appris de sources sûres qu'une décision de l'équipe pédagogique de Poudlard empêche les enfants sang-de-bourbes d'aller à Pré-au-Lard ! Quelle grande idée !


Beautiful Crime || Maëlle



Partagez | 
 

 Beautiful Crime || Maëlle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feat : Sam Claflin
Code Couleur : #6699ff
Patronus : Jackalope
& You ... :
Baguette : Sorbier, 27 cm rigide, tige de dictame
Pouvoir : //
Metier/Maison : Psychomage
Familier : Chien
Gallions : 288
avatar
Carl Basini
Victime

MessageSujet: Beautiful Crime || Maëlle   Mer 19 Avr - 11:04



Beautiful Crime


Le réveil fut particulièrement difficile après une nuit aussi agité. Les cauchemars s'étaient échappés de leur royaume pour hanter mes songes, m'empêchant de profiter d'un sommeil réparateur. Une grimace barra mon visage quand je crus sentir de nouveau un sort contre mon poitrail. Il ne s'agissait que de mon imagination, je ne devais pas la laisser me dominer. J'enfilai un t-shirt et glissai mes pieds dans des pantoufles avant de rejoindre le salon. Les Moldus avaient le don pour être particulièrement matinaux dans ce quartier, je pouvais déjà entendre mes voisins crier des salutations dans la rue. Je me retins de faire un commentaire face à ma fenêtre ouverte, je me devais de rester discret.

Après avoir préparé le café, je me laissai tomber sur ma chaise de bureau et fixai les lettres qui jonchaient la table. Dans un soupir, je m'emparai d'un coupe papier et les ouvris une à une. Je les lisais en diagonale après chaque gorgée de mon brûlant breuvage, mais l'une d'elle manqua de m'étouffer. Elle venait du monde sorcier. Je posai rapidement la tasse et enfilai mes lunettes pour l'examiner attentivement. Comment avait-elle réussi à passer la frontière? Je pensais que le courrier était soigneusement surveillé désormais? Une patiente m'avait écrit pour que je vienne lui rendre visite à l'hôpital où j'avais pris l'habitude de travail pendant une certaine période. Elle n'allait pas mieux.

Je pinçais les lèvres en me passant une main dans les cheveux. J'étais tiraillé entre l'envie de jouer les héros et me rendre sur place, ou de brûler la lettre et feindre l'ignorance. Mais je sentais déjà la culpabilité me bouffer le cœur à cette décision. Je pestais longuement contre ma trop profonde gentillesse et filai à la douche. Je courrais sûrement à ma perte, mais je n'avais pas le choix. Elle avait besoin de moi. Je glissai ma baguette dans une poche intérieure de mon vêtement et quittai mon appartement non sans un regard suspect dans les alentours.

Il était étrange de pénétrer une nouvelle fois dans cet hôpital. Je me souvenais de cette période où j'y passais mon temps, le sourire aux lèvres, à l'écoute des moindres maux de mes patients. Mais les événements avaient été tels que je m'étais vu obligé de fuir dans le monde moldu pour rester en vie. Quelques uns de mes collègues avaient été emmenés au Ministère de la Magie et depuis aucune nouvelle avait été donnée. Il fallait être sacrément naïf pour ne pas comprendre le sort qui leur avait été réservé. Je glissai quelques regards par dessus mon épaule en ignorant les battements affolés de mon cœur. Peut-être aurais-je dû me montrer plus prudent.

Ma démarche me fit percuter une pauvre jeune femme. "Désolé!" Je m'empressai de lui prendre la main pour lui éviter une chute humiliante et particulièrement douloureuse. Je lui offris un bref sourire gêné, mes doigts venant gratter l'arrière du crâne. Pour la discrétion, je pouvais revoir mes méthodes. "Vous n'avez rien? Je suis encore désolé, je suis légèrement pressé." Et particulièrement nerveux, mais je préférais garder ce détail pour ma personne.

© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Gabrielle Wilde
Code Couleur : [color=#99ccff]
Patronus : Lionne
& You ... :
Baguette : Cèdre, 30 cm, plume de Phoenix
Pouvoir : /
Metier/Maison : Infirmière
Familier : /
Gallions : 447
avatar
Maëlle S. Blasco
Ordre

MessageSujet: Re: Beautiful Crime || Maëlle   Mer 19 Avr - 11:39

« Maëlle ? … Maëlle ? … Maëlle mais … Mais tu n’avais pas fini ?

-Non ! Non tu vois bien, je suis dessus depuis hier soir. Entre-temps je suis allée dormir.

-Mais c’était pour hier soir ! S’il te trouve il va te tuer tu sais.

-Ne m’en parle pas … Aller, il me reste une dernière chose et c’est bon. »

Le jeune homme brun la regarda d’un petit sourire aux lèvres puis il sortit du local, laissant la jeune blonde finir ses notes sur une patiente. Elle l’avait examiné la veille et elle ne s’était pas doutée à quel point cela pouvait être long de faire des analyses et de faire toutes les remarques à la suite après avoir bien tout répertorié. La pauvre femme, elle était là depuis quelques mois mais on ne l’avait jamais laissé s’occuper des patients avant avec ce genre de travail. Elle ne connaissait pas tous les codes, c’est pourquoi elle avait traîné en regardant des dizaines de fois dans les cahiers et les dictionnaires à quoi correspondait telle ou telle chose. Elle prit ensuite ses feuilles qu’elle glissa dans un dossier. Elle le prit sous le bras et sortit du local, regardant à droite et à gauche que son maître ne soit pas dans le coin à ce moment-là. Pour lui, ce travail a été fait hier soir.

Une fois dans l’allée, elle marcha précipitamment. Il fallait qu’elle aille d’un point A à un point B sans se faire remarquer. Elle se rendit compte que ses tennis blancs frottaient le sol, elle décida de mieux lever le pied pour que l’on entende moins ses pas. Elle réajusta sa blouse, coinça un stylo dans une poche puis elle tourna dans un couloir où elle manqua de percuter un chariot que faisait tracter un de ses collègues. « Fais attention ! » Dit-il d’un air un peu agacé par la situation. Elle lui rétorqua un bref « Je suis désolée » avant de reprendre sa route. Elle accéléra le pas, descendit des escaliers puis continua sa route.

Elle vit un homme blond, grand, des dents blanches éclatantes, passer à côté d’elle. Il lui fît un bref sourire. Hypnotisée, elle le regarda rentrer dans une chambre puis elle fût sortie de son rêve lorsqu’elle croisa le chemin de quelqu’un, où elle failli tomber. Son dossier, quant à lui, tomba sur le sol en éparpillant des feuilles autour de lui. Elle sentit sa main entourée d’une autre qui la retenait, elle l’avait empêché de tomber. Elle se redressa pour regarder l’homme qu’elle n’avait pas vu et qu’il lui avait sauvé la mise d’une chute honteuse. « Désolé » dit-il, Maëlle aimait beaucoup son timbre de voix. Mais, un peu gênée par la situation. Elle ne répondit rien sur le moment. Elle se baissa pour ramasser ses feuilles et remettre tout dans le dossier. « Vous n’avez rien ? Je suis encore désolé, je suis légèrement pressé. », elle se redressa au même moment pour le regarder et lui sourire aimablement, toujours un peu gênée par la situation : « Ho non … Ne le soyez pas, je n’ai pas regardé où j’allais, je suis toute aussi fautive … Moi-même je suis pressée », dit-elle en montrant son dossier à la main. Elle regarda le couloir, à moitié vide, puis de nouveau la personne, elle trouvait cela presque étrange. « Puis-je vous aider ? Est-ce que vous êtes perdu ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Sam Claflin
Code Couleur : #6699ff
Patronus : Jackalope
& You ... :
Baguette : Sorbier, 27 cm rigide, tige de dictame
Pouvoir : //
Metier/Maison : Psychomage
Familier : Chien
Gallions : 288
avatar
Carl Basini
Victime

MessageSujet: Re: Beautiful Crime || Maëlle   Sam 6 Mai - 22:15



Beautiful Crime


J'aurais souhaité l'aider à ramasser ses feuilles, mais elle avait été bien plus rapide que mes vieux réflexes. Une brève grimace enlaidit les traits pour de brèves secondes; rien de bien remarquable. Mon sourire gêné fit en sorte de retirer toute laideur déjà présente. Un bref regard vers le dossier qu'elle portait contre elle me fit comprendre qu'elle travaillait ici, bien voilà quelque chose d'intéressant. Peut-être pouvais-je...

Oh. Elle avait dû lire dans mes pensées, je retins un rire. Mon caractère était désormais contre mon instinct de survie. J'avais déjà oublié toute idée de discrétion que je m'étais imposé. J'étais l'unique responsable si on venait à me saisir par le col pour me faire avouer ma faute devant un jury corrompu du Ministère de la Magie. Je reportai mon attention sur mon interlocutrice. "Si vous êtes pressée; je ne souhaite pas vous retarder davantage." Je sortis un bout de papier pour relire le nom de ma patiente. "Mais je cherche Mademoiselle Herty, je viens lui rendre visite mais j'ai oublié le numéro de sa chambre."

Je détestais mentir, mais il était primordial que je le fasse en cet instant. Il était bien trop risqué que ma réelle profession fut prononcée. Les oreilles curieuses étaient malencontreusement bien cachées par ici, pas moyen de connaître qui voulait trahir qui. Je me redressai et remis mon manteau correctement sur mes épaules pour faire fuir les mauvaises pensées. Cette jeune femme ne semblait pas sur le point de me sonder, son joli minois m'inspirait plutôt confiance.
© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Gabrielle Wilde
Code Couleur : [color=#99ccff]
Patronus : Lionne
& You ... :
Baguette : Cèdre, 30 cm, plume de Phoenix
Pouvoir : /
Metier/Maison : Infirmière
Familier : /
Gallions : 447
avatar
Maëlle S. Blasco
Ordre

MessageSujet: Re: Beautiful Crime || Maëlle   Sam 6 Mai - 23:13

Maëlle regarda le visiteur. Il était plus âgé qu'elle mais elle s'en fichait. Il était bien apprêté, elle y faisait attention. Il avait un beau visage, elle ne le quitta pas des yeux. Juste après lui avoir posé une question, elle se concentra sur son rangement de feuilles volantes. Elle les avais fait tomber et les avais ramasser un peu en pagaille, il fallait remettre un peu d'ordre avant de pouvoir les donner proprement. Le jeune homme se trouva être un homme bon, compréhensif, et Maëlle y faisait aussi attention. Elle se contenta de lui sourire aimablement et écouta ce dont il lui parlait. « Oh, ne vous inquiétez pas pour ça, ce ne sont pas deux minutes qui vont me tuer. » dit-elle pour lui répondre. Elle écouta ensuite la requête. Elle connaissait cette chambre, elle avait dû rendre visite à cette dame il y avait peu de temps. Elle ria légèrement, secouant un peu la tête puis elle regarda en souriant.

« Je dis toujours qu'il faut, qu'à l'accueil, ils donnent un papier avec le numéro de la chambre. C'est grand ici, on se perd facilement et à force de chercher on finit par vite oublier ce que l'on cherchait au départ. Si vous voulez je peux vous y emmener. Ce n'est pas si loin que ça, c'est derrière moi, le couloir où vous alliez finalement. »

En effet, il était sur la bonne voie, il devait simplement douter. Maëlle espérait qu'il dise oui parce qu'elle aimait vraiment sa voix, en fait. Et puis elle s'ennuyait. Certes elle avait son dossier à rendre, mais elle pouvait toujours le rendre dans cinq minutes. Elle avait envie d'aider tout simplement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Sam Claflin
Code Couleur : #6699ff
Patronus : Jackalope
& You ... :
Baguette : Sorbier, 27 cm rigide, tige de dictame
Pouvoir : //
Metier/Maison : Psychomage
Familier : Chien
Gallions : 288
avatar
Carl Basini
Victime

MessageSujet: Re: Beautiful Crime || Maëlle   Lun 8 Mai - 0:15



Beautiful Crime


La chance semblait m'avoir souri et amené son plus bel élément. Cette jeune femme n'était pas alliée à tous ces pourris qui m'avaient arraché à mon merveilleux quotidien, je n'étais pas quelqu'un de particulièrement revanchard, mais je crevais d'envie de leur faire manger mon poing. J'avais dû abandonner des patients qui avaient cruellement besoin de mon aide, mais là n'était pas le sujet. La jeune femme ne m'avait pas demandé d'informations à propos de mon identité, me voilà rassuré pour une fois.

Un sourire étira mes traits alors que mon coeur se pinçait à son commentaire. Désormais deux minutes étaient suffisantes pour rendre notre dernier souffle, la vie n'était plus sûre, toute chose même les plus banales pouvaient être source de mort. "Non vous avez raison." Je m'autorisais à rire, bien décidé à détendre l'atmosphère, toute cette tension allait me filer un ulcère. Mes mains rejoignirent l'obscurité de mes poches, mes doigts venant jouer avec une pièce moldue, la faisant rouler contre ma peau étrangement brûlante. "Les personnes de l'accueil ont toujours un problème avec l'efficacité et ça dans tous les secteurs." souris-je, joueur, presque moqueur face à ces employés légèrement fainéants. "Mais heureusement il y a toujours une personne pour sauver des personnes comme moi."

D'un bref signe du menton et de la main, je lui fis comprendre que j'étais prêt à la suivre dans les couloirs. Mieux valait que je reste en charmante compagnie plutôt que de me perdre seul et d'attirer l'attention. "Vous travaillez ici depuis longtemps?"
© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Gabrielle Wilde
Code Couleur : [color=#99ccff]
Patronus : Lionne
& You ... :
Baguette : Cèdre, 30 cm, plume de Phoenix
Pouvoir : /
Metier/Maison : Infirmière
Familier : /
Gallions : 447
avatar
Maëlle S. Blasco
Ordre

MessageSujet: Re: Beautiful Crime || Maëlle   Mar 9 Mai - 14:28

Maëlle ria au commentaire du jeune homme lorsqu’il parla de l’accueil. Rire lui faisait du bien. Ce n’était pas très gentil pour ceux qui travaillent à l’accueil mais c’était tout de même une boutade rigolote, une boutade qui refait surface à chaque fois. Elle se souvient que même petite des gens disaient la même chose. Il y a des choses bien intemporelle. Elle sourit au compliment de Carl mais pour elle c’était bien normal, si l’on voit une personne perdue on va la guider. Elle emboîta alors le pas, marchant doucement dans le couloir pour conduire le visiteur à la chambre de la patiente.

« Vous travaillez ici depuis longtemps ? » Dit-il.

Elle serra ses dossiers contre elle, regarda le couloir et repensa à la première fois où elle avait posé le pied à l’hôpital en tant que stagiaire. Elle en avait fait des erreurs, des bêtises, des étourderies … Mais qu’elle personne débutante n’en fait pas ?

« Oh … Un long moment. J’ai fait des études de médecine, j’y suis encore bien sûr mais j’ai plus de liberté. J’ai fait un stage au début, ici, puis maintenant je suis infirmière à temps partiel. A côté j’étudies encore, en parallèle de la médecine, en recherche plus précisément. » Dit-elle en glissant une mèche de cheveux derrière son oreille. Elle se mit d’un coup à rougir. « Mais je parle trop. Vous, vous travaillez dans quoi ? ».

Maëlle semblait intéressée. Quelqu’un s’intéressait à elle, voulait parler. Cela ne la dérangeait pas du tout, au contraire, et elle voulait un peu connaître cette personne qui cherchait aussi à la connaître d’une part.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Sam Claflin
Code Couleur : #6699ff
Patronus : Jackalope
& You ... :
Baguette : Sorbier, 27 cm rigide, tige de dictame
Pouvoir : //
Metier/Maison : Psychomage
Familier : Chien
Gallions : 288
avatar
Carl Basini
Victime

MessageSujet: Re: Beautiful Crime || Maëlle   Dim 14 Mai - 11:59



Beautiful Crime


Nous avancions de nouveau dans les couloirs de l’hôpital au rythme de mes souvenirs. J'avais longuement apprécié mon travail au sein de cette seconde famille que je m'étais créé. Je n'étais plus qu'un étranger désormais, les visages familiaux semblaient avoir disparu et je me retrouvai face à des faces insensibles et je devais écouter des murmures de conversation qui n'avaient aucune signification particulière. Mais je n'étais pas seul, bien au contraire, j'étais merveilleusement bien accompagné.

Un sourire en coin étira mes lèvres face à la timidité ou la gêne dont elle faisait preuve. Elle aimait parler, ce n'était pas difficile à deviner, c'était agréable de faire la route avec une personne qui n'avait pas peur de discuter. Elle jonglait donc entre études et travail, elle avait bien du courage. Ce n'était pas facile de suivre un emploi du temps pareil. "Dans la recherche? Un domaine particulier?" ajoutai-je avant qu'elle ne vienne m'interrompre en disant qu'elle parlait trop.

Je me penchai vers elle tout en respectant les limites de la civilité. "Vous ne parlez pas trop, c'est agréable de dialoguer plutôt que de marcher sans un mot non?" Un bref m'échappa et je me redressai, mains dans les poches, toujours. "Je suis psychomage en arrêt pour l'instant." Je me confiai au risque de me faire attraper. "Mais j'ai besoin de vacances."
© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Gabrielle Wilde
Code Couleur : [color=#99ccff]
Patronus : Lionne
& You ... :
Baguette : Cèdre, 30 cm, plume de Phoenix
Pouvoir : /
Metier/Maison : Infirmière
Familier : /
Gallions : 447
avatar
Maëlle S. Blasco
Ordre

MessageSujet: Re: Beautiful Crime || Maëlle   Lun 15 Mai - 15:23

Un collègue à Maëlle, un jeune brun qui aimait bien la taquiner, observa depuis un bureau les deux personnes se déplacer. Il ne savait pas trop ce qu’ils faisaient, il aimerait le savoir en tout cas. Et puis, après tout, il semblait avoir une petite once de jalousie naître en lui. Il sortit du bureau et se dirigea vers Maëlle et le visiteur.

Au même moment, Maëlle sourit à la remarque du psychomage au sujet du fait que c’était agréable de parler avec quelqu’un. Cela lui faisait plaisir et elle était rassurée. Elle l’écouta ensuite lui dire qu’il était psychomage, qu’il était un arrêt pour le moment. Elle n’avait pourtant jamais entendu parler d’un psychomage qui avait prit des vacances. Sans soute que c’était une longue pause pour lui. Elle ne chercha pas à savoir vraiment pourquoi.

« Oh … Psychomage. On m’avait proposé ça quand j’ai dit que je voulais aller dans la médecine, mais moi ce qui m’intéresse c’est la chirurgie, la recherche sur les sangs moldus, ect… Savoir ce qui provoque en nous cette magie qui nous différencie des autres. Je crois que l’on est pas mal de chercheur déjà dessus. »


Elle entendit soudain des pas arriver derrière eux, des pas qui semblaient être pressés. Elle se retourna et vit son collègue qu’elle avait vue quelques minutes plus tôt.

« Hey … Vous cherchez quelque chose ? Dit-il aux deux personnes.

- J'accompagne monsieur à la chambre de Miss Herty. Répondit Maëlle

- Et ton dossier ?

- Je n’en ai pas pour longtemps. Et toi … Tu cherches quelque chose ?

- Oh heu non, j’allais aller chercher un truc au laboratoire, dit-il un peu précipitamment sous le mensonge. Il se mit à regarder plus précisément le psychomage. On s’est déjà vue, je me trompe ? » Demanda-t-il.

En effet, le jeune homme avait l’air de reconnaître Carl, mais il ne savait plus très ben où et quand il l’avait vue. Quant à Maëlle, elle semblait un peu gênée par la situation, elle voulait juste finir sa visite, sa petite discussion tranquillement avant d’aller remettre son dossier. Elle avait surtout envie que son collègue s’en aille, elle trouvait la discussion intéressante entre Carl et elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Sam Claflin
Code Couleur : #6699ff
Patronus : Jackalope
& You ... :
Baguette : Sorbier, 27 cm rigide, tige de dictame
Pouvoir : //
Metier/Maison : Psychomage
Familier : Chien
Gallions : 288
avatar
Carl Basini
Victime

MessageSujet: Re: Beautiful Crime || Maëlle   Jeu 25 Mai - 13:54



Beautiful Crime


C'était fou à quel point la mémoire pouvait se montrer particulièrement efficace. Ca faisait bien plusieurs mois, voir même une année que je n'étais plus venue dans ce secteur, et pourtant, mes pas semblaient prêts à trouver la route de mon ancien cabinet. Hélas la pièce ne devait plus ressembler à mon petit refuge que je m'étais créé. Adieu les photos de famille et les dessins de mes quelques patients je suppose. Je me souvenais aussi de certains collègues et de leur joie de vivre, des pauses cafés interminables pendant nos gardes. Le bon vieux temps dans ce monde magique qui ne voulait malheureusement plus de personnes comme moi.

La réponse de Maëlle me fit tiquer et mes dents vinrent mordre ma joue pour retenir une remarque maladroite qui aurait grillé le peu de couverture qui me restait. La chirurgie était particulièrement célèbres et enviée dans le monde moldu, les études y étaient dures, mais le prestige qui suivait en valait la peine. Un sourire étira mes lèvres. La chirurgie ne se limitait pas seulement au monde sans magie, je devais me faire à cette idée. "C'est une belle ambition, assez rare. Vous êtes courageuse pour vous lancer dans ce domaine."

Elle se retourna et je fis de même, retirant mes mains de mes poches pour ne pas paraître malpoli face au nouvel arrivant qui semblait loin d'être ravi? J'arquai un sourire face aux questions qu'il posait à mon accompagnatrice. La méfiance se glissa dans mon crâne et je me préparai à mettre les voiles s'il venait à me parler. Quel beau menteur il faisait, je retins une nouvelle remarque et lui offrit un sourire poli, la peur s'emparait de mon coeur. "Je m'excuse, mais votre visage ne me paraît pas familier." Le mensonge était de retour dans ma bouche. Ses traits me disaient vaguement quelque chose, mais je devais tout faire pour le cacher.

Je posai une main légère sur l'épaule de Maëlle. "Encore une fois, je m'excuse, mais je suis légèrement pressé, tout comme votre collègue, nous ferions mieux de nous dépêcher." Fuir surtout avant que je ne perde mes moyens. Je devais avouer que la peur m'effrayait et je ne me sentais pas prêt à subir une fin humiliante et douloureuse.
© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Gabrielle Wilde
Code Couleur : [color=#99ccff]
Patronus : Lionne
& You ... :
Baguette : Cèdre, 30 cm, plume de Phoenix
Pouvoir : /
Metier/Maison : Infirmière
Familier : /
Gallions : 447
avatar
Maëlle S. Blasco
Ordre

MessageSujet: Re: Beautiful Crime || Maëlle   Jeu 8 Juin - 23:09

La jeune femme avait sourit lorsque Carl l'avait complimenté au sujet de son choix d'étude, elle savait qu'elle faisait le bon choix, que peu de sorcier se lançait dans l'aventure d'étudier deux domaines différents : la chirurgie chez les moldus mais aussi la médecine magique. Maëlle avait des bases dans le dernier et elle voulait absolument connaître le premier.

Lors de la confrontation avec son collègue, elle était un peu embarrassée, la discussion se passait bien, elle passait un bon moment en la compagnie du psychomage mais son ami avec décider de les interrompre pour des futilités. Carl répondit tout de suite à sa question, il lui dit que son visage lui était inconnu, qu'il ne le connaissait donc pas. Maëlle lança alors un regard vers on collègue, elle voulait qu'il s'en aille, elle se mit d'ailleurs à lui lancer des regards ailleurs, des regards que son collègue ne voulait pas comprendre. Mais lorsqu'elle sentit la main de Carl se poser sur son épaule, elle se mit à rougir comme une tomate. Elle ne s'y attendait absolument pas et elle n'avait pas du tout envie qu'il l'enlève, elle savait que ce qu'il faisait était fait exprès pour que son ami s'en aille.

Elle l'écoutait avant de prendre l'initiative de se retourner vers le couloir où ils se dirigeaient, son ami n'aurait alors pas le temps de dire quoi que ce soit. Elle emboîta le pas, pensant que c'était le bon moment pour s'enfuir et éviter ses questions pénibles. Elle pensa tout de suite que, peut-être, il est jaloux et ne veut pas la voir en compagnie de quelqu'un, d'un visiteur inconnu en plus de cela. Elle s'en moquait. Mais une autre idée lui venait en tête, et s'il traquait des gens ? Des moldus ?

« Je suis désolée … Je ne m'attendais pas à ce qu'il débarque comme cela. Vraiment. Il est très maladroit. »

Elle s'arrêta à quelques pas de la porte de la patiente puis elle se tourna vers Carl, toujours confuse de la situation provoquée par son collègue.

« D'habitude il n'est pas comme ça … C'est étrange. Dit-elle en ricanant légèrement. Manquerait plus que ce soit un mangemo… Enfin je veux dire, un partisan de … Enfin bref, on serait tous dans une sacré merde ... »

Elle regarda un peu honteusement Carl, elle ne savait plus vraiment où se mettre. Elle serra son dossier entre ses bras, sachant qu'elle allait devoir le laisser et partir continuer son travail. Une idée, cependant, lui vint à l'esprit.

« Si jamais cela vous dis de … Me parler un peu de votre travail et de, peut-être, me filer un petit coup de pouce dans quelques recherches, je serais ravie de vous revoir. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Sam Claflin
Code Couleur : #6699ff
Patronus : Jackalope
& You ... :
Baguette : Sorbier, 27 cm rigide, tige de dictame
Pouvoir : //
Metier/Maison : Psychomage
Familier : Chien
Gallions : 288
avatar
Carl Basini
Victime

MessageSujet: Re: Beautiful Crime || Maëlle   Sam 10 Juin - 13:48



Beautiful Crime


Sur l’initiative de la jeune femme, nous reprîmes le chemin de la chambre de mon ancienne patiente. La peur quittait peu à peu mon cœur battant, mais ma gorge refusait de se desserrer, le nœud était bien trop complexe pour que je puisse le démêler si prestement. Il ne fait plus que j’y pense, le temps ferait son travail et bientôt cette petite discussion ne sera plus qu’un fantôme dans ma mémoire. Hélas, ce ne fut pas au goût de ma partenaire qui rebondit dessus sans la moindre gêne. Je ne pouvais lui en vouloir, je ne devais pas lui en vouloir. C’était le meilleur moyen de faire sauter ma couverture et me retrouver avec une dizaine de pairs de regards sur moi, chose que je devais fuir. Les gens autour de nous ne semblaient pourtant pas nous prêter attention, seul leur travail accaparait le moindre de leur songe.

« Ce n’est rien. » tentai-je de la rassurer, mes pas s’arrêtant à leur tour, mes mains quittaient mes poches alors que mon sourire étirait de nouveau mes lèvres. Notre discussion avait été fort agréable et je me surpris à penser à lui laisser quelques coordonnées à l’occasion. Une partie de moi espérait que cette situation ne dure pas une éternité et que la vie puisse reprendre son cours normal.  Son ricanement me fit arquer un sourcil et mon sourire devint rictus à sa remarque. Mes doigts manquèrent de se crisper, mais je fis tout mon possible pour ne rien laisser paraître. Ca me rappelait presque ce bouquin que j’avais lu pendant mes années adolescentes. 1984 d’Orwell. Tout fait et geste était surveillé, et même les pensées pouvaient trahir leur possesseur. Mais un mot me fit tiquer.  On . Elle s’incluait dans le lot de ceux déranger par les partisans du taré de Seigneur Noir.

Je pouvais la sentir se crisper de plus bel et j’eus l’envie de la rassurer, il était facile de comprendre les sentiments qui pouvaient passer dans son esprit. Ma main se posa une nouvelle fois sur son épaule alors que je lui offris un sourire rassurant, ma voix ne devenant plus que murmure. « C’est pourquoi il faut toujours trouver des personnes de confiance pour nous donner un coup de main. Les parasites sont difficiles à chasser. » Je lui fis un clin d’œil avant de me redresser pour ne pas attirer l’attention. Je n’avais pas manqué l’approche d’une infirmière, un peu trop intriguée par notre duo. Je me raclai la gorge. « Ca serait avec plaisir ! » lâchai-je avec le sourire. Je le pensais vraiment, il était agréable de pouvoir renouer avec ma nature de sorcier et ce monde qui m’avait chassé involontairement. Et puis, peut-être pourrait-elle me servir d’alliée ? Je ne devais pas m’emballer sur mes conclusions.

Mes doigts attrapèrent une carte qui était dans ma poche, celle que je donnais à mes patients sorciers assez fous pour continuer de me côtoyer. Il y avait l’adresse de ma boîte aux lettres, celle que je consultais une fois par semaine si ce n’était plus. « Je serai ravi, moi aussi, de vous revoir. J’aime aider les personnes courageuses et passionnées par leurs rêves. Accrochez-vous. » souris-je, lui glissant le papier dans la poche vu que ses bras étaient occupées à enlacer fortement son dossier. « Bonne journée et merci encore ! » Ma main se referma sur la poignée et je pénétrai dans la pièce. Miracle, mon nœud à la gorge s’était envolé.

© TITANIA

HRP:
 

_________________
Laisse moi écouter ton cœur. Son histoire est haletante.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Beautiful Crime || Maëlle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Beautiful Crime || Maëlle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chicago stadium, capitale du crime organisée !
» ICE CRIME : La Menace Pingouin
» Crime "contre-nature"
» Interview Rob Davis, pilote de "Big Beautiful Doll" post Duxford
» pcb crime fighters !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Season's End :: Londres :: Hopital Ste Mangouste-