Partagez | 
 

 S.O.S. crevettes en détresse | Luka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feat : Cara Delevingne
Code Couleur : #CCFF99
Patronus : Faucon gerfaut
& You ... :
Baguette : Lierre | 24cm | Plume de phœnix | Particulièrement rigide, lisse et bien entretenue.
Pouvoir : Apprentie animagus
Metier/Maison : Serpentard
Familier : Midnight - Chat angora noir
Gallions : 1547
avatar
Elena Duncan
Neutre

MessageSujet: S.O.S. crevettes en détresse | Luka   Sam 18 Mar - 16:24




 

S.O.S. crevettes en détresse

Ft. Luka || Couloirs du rez-de-chaussée ; 21 Septembre 97

Ce qu'il s'était passé ces dernières heures restait encore flou dans l'esprit d'Elena. Elle se souvient juste de s'être assoupie dans la forêt interdite, de s'y être réveillée au crépuscule, d'avoir failli se faire bouffer entière par un putain de loup garou et de s'être fracturée la cheville en essayant de fuir. Et puis ça avait été un peu le trou noir, et elle s'était réveillée en plein milieu du parc en n'ayant que des souvenirs très vagues de ce qu'il s'était passé. Tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle avait survécu, qu'elle avait un mal de tête monstre et qu'elle avait un drôle de goût dans la bouche. Un goût de chair fraiche ? Boarf, les souvenirs lui reviendraient plus tard probablement, là tout ce qui lui importait c'était d'essayer de retourner à son dortoir sans se faire prendre. Oh elle avait l'habitude de se balader après le couvre feu, après tout elle faisait partie de ce genre de personnes qui n'aimaient pas rester enfermés, mais ce soir sa cheville blessée n'allait certainement pas l'aider à se faire rapide et discrète.

En tout cas la traversée du parc se fit sans encombres, et celle du rez-de-chaussée jusqu'aux cachots semblait bien commencer aussi. Sauf que non, un bruit survint non loin d'elle, et la serpentard paniqua un peu. Alors elle suivit ce que ses réflexes lui dictaient et fonça -aussi vite que son état lui permettait- se cacher dans le premier placard à balais qu'elle croisa sur sa route. Elle parvint à s'y camoufler juste à temps, car un groupe de deux surveillants passèrent peu de temps après dans le couloir même où elle s'était tenue quelques minutes plus tôt. Un soupir de soulagement lui quand les voix s'éloignèrent enfin, et elle attendit un petit moment encore avant d'enfin essayer de rouvrir la porte du placard pour continuer son périple. Fermée, la poignée de la porte restait bloquée. Elle fronça les sourcils Elena, puis un rire qu'elle ne connaissait que trop bien retentit de l'autre côté du couloir. « Peeves, c'est pas le moment putain. Fais-moi sortir de là. » Une réflexion cinglante suivit d'un nouveau rire qui s'éloignait fut sa seule réponse, et la serpentard grinça des dents d'agacement. « Saloperie d'esprit frappeur. Si je meurs à cause de toi je reviendrais te hanter, crois-moi. » C'était dit dans un marmonnement rageur alors qu'elle continuait d'essayer de s'acharner sur la poignée pour tenter de la faire céder, sentant sa jambe valide sur laquelle elle s'appuyait faiblir un peu avec tout ce qu'elle avait vécu pendant cette journée. Elle n'allait quand même pas devoir passer le reste de la nuit dans cette pièce minuscule et pleine de poussières quand même ? Si ?

© MOONDAYGIRL ♥
 


_________________
Elena Duncan
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Kaya Scodelario
Code Couleur : #B5B093
Patronus : #puma
& You ... :
Baguette : Bois d'ébène; coeur de sphinx; 27 cm. Souple.
Pouvoir : #legilimens
Metier/Maison : #serdaigle - gardien
Gallions : 2451

Sorts & Capacités
Capacités Magiques:
Sorts acquis:
avatar
Luka Himìrson
Neutre

MessageSujet: Re: S.O.S. crevettes en détresse | Luka   Dim 19 Mar - 15:21


FT/ELENA - 21 septembre 97  -couloir du rez de chaussée - c'est dimanche, Luka porte des vetements moldus et une écharpe pourpre, ses chaussures sont assorties. Elle a perdu ses lunettes quelque part dans la forêt interdite #boulet - Elle est fatiguée
s.o.s crevettes en détresse 

L’après midi avait été épuisante. Mentalement et physiquement. Mais en réalité depuis le 1er septembre tout était épuisant. Ou tout était épuisant peut être depuis que Luka était née. Mais soit, ce n’était pas vraiment le moment de penser à ça oui. La journée avait été tendue, c’était tout, et le fait de se concentrer sur des souvenirs heureux pour un patronus corporel – qui n’avait même pas vraiment marché – l’avait au final vidé de toute volonté. Alors oui, elle trainait un peu les pieds en rentrant vers Poudlard, et peut être qu’elle s’était égarée quelques instants dans le bureau de Satoru pour essayer de récupérer une bouteille, pour passer tout ça. A part qu’il n’était pas la, et c’est choquée et déçue qu’elle était repartie. Oui, elle aurait pu essayer d’aller gratouiller la poire de la cuisine, mais elle préférait éviter de trop trainer quand même dans les couloirs, pour ne pas causer de carnage avec quelqu’un de la milice. Oui, Luka essayait d’être prudente. C’était un fait assez rare pour être noté et c’était principalement parce qu’elle ne voulait pas qu’Emma ait des problèmes à cause d’elle oui.

Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’était de passer dans les couloirs pour voir Peeves caqueter derrière un placard. Elle aurait du faire attention à lui aussi, mais voilà, elle se rapprocha fronça les sourcils, et tenta de prendre toute la contenance qu’elle avait quand elle était préfet l’an passé, fixant le fantôme. « PEEVES. »  Grogna t’elle, tandis qu’il fit mine de partir, la laissant se rapprocher pour ouvrir la porte. «  Je ne sais pas qui tu as enfermé la dedans, mais c’était une très mauvaise idée. »  C’était facile. Bien trop facile, et elle aurait du se méfier. Mais à peine remuait elle sa baguette devant la porte pour réussir à l’ouvrir elle sentit comme un coup de vent qui la traversa, faisant tomber sa baguette au sol de l’autre coté de la porte, et claquant celle ci. «  Djävlar »  gromela t’elle passablement en colère, réalisant qu’elle était coincée, qu’elle n’avait pas sa baguette et qu’elle n’était clairement pas toute seule. «  Ah. »  Ah c’était le cas de le dire. En plus dans cette obscurité elle n’avait aucune idée de la personne sur la quelle elle était tombée.  Le plus rapidement possible, elle essaya de se plaquer contre un mur pour éviter le contact en tout cas, et déjà elle entendait son cœur battre à toute allure. «  PEEVES. OUVRE CETTE PORTE. »  cria t’elle un peu, avant de tenter de reprendre sa respiration. «  Je suis désolée, je ne pensais pas qu’il me coincerait aussi. »  Elle se sentait nulle sur le moment. Inutile.

« MOONDAYGIRL »

_________________
give me your heart i'll give you mine  hopeless exchange chapter erased they say we're young too young to marry, not too young to die sometimes i wonder how i landed in a mess like this and then you're walking through the door and not a thing goes wrong
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Cara Delevingne
Code Couleur : #CCFF99
Patronus : Faucon gerfaut
& You ... :
Baguette : Lierre | 24cm | Plume de phœnix | Particulièrement rigide, lisse et bien entretenue.
Pouvoir : Apprentie animagus
Metier/Maison : Serpentard
Familier : Midnight - Chat angora noir
Gallions : 1547
avatar
Elena Duncan
Neutre

MessageSujet: Re: S.O.S. crevettes en détresse | Luka   Lun 10 Avr - 19:30




 

S.O.S. crevettes en détresse

Ft. Luka || Couloirs du rez-de-chaussée ; 21 Septembre 97

Génial. C'était vraiment une soirée de merde. Déjà qu'elle avait faillit mourir bouffée par un putain de loup-garou - même si elle était parvenue elle ne savait comment à échapper à la créature magique et que ses trous noirs étaient toujours présents dans son esprit -, voilà qu'elle se retrouvait à présent victime des mauvaises blagues de Peeves qui avait décidé de la garder enfermée dans un placard à balais. Ouais c'était une très mauvaise blague, parce qu'en plus de se retrouver cloitrée dans un espace réduit et étouffant, elle s'en sortirait probablement à plus mauvais compte qu'une cheville fracturée si un de leurs nouveaux surveillants lui tombaient dessus. Mais bon, c'est pas comme si elle avait peur de ces stupides Mangemorts de toute façon, elle avait déjà subit plusieurs de leurs punitions, et ce n'était pas ça qui allait arrêter ses manies de rebelle en manque de liberté. Bref, elle continuait un peu de s'acharner sur cette poignée de porte bloquée, luttant pour rester un maximum debout malgré son membre blessé et ses forces affaiblies. Puis tout en continuant de pester contre l'esprit frappeur, elle sortit sa baguette pour tenter de lancer un Alohomora sur cette maudite serrure.

Et ça semblait marcher. Enfin... La porte s'ouvrit oui, et elle se prit une forme pas tellement plus massive qu'elle sur la tronche, la faisant tomber à la renverse contre le fond du placard et lui faisant pousser un juron que nous éviterons de mettre à l'écrit. Elle paniqua un peu en tout cas Elena, de sentir un autre corps chaud entrer en contact -assez brutalement en plus- avec le sien, elle qui ne supportait plus depuis bien longtemps les contacts physiques. Et même si elle essaya de le montrer le moins possible -plus par fierté qu'autre chose, la luminosité étant trop basse de toute façon pour que l'autre personne cerne son angoisse sur son visage-, elle finit par lâcher sa baguette qui roula elle ne savait où sur le sol, probablement plus vers sa camarade qui jurait dans une drôle de langue. « Bordel. » C'était un murmure un peu tremblant, tandis qu'elle essayait tant bien que mal de se coller au mur opposé à celui de Luka, parvenant avec certaines difficultés à rester debout. C'était l'enfer dans sa tête, alors que des flashs de son douloureux passé revenaient de façon incontrôlée, lui rappelant avec quelle cruauté son géniteur l'enfermait dans des pièces aussi réduites que ce placard pour lui faire subir tout type de châtiments brutaux sans qu'elle ne puisse y échapper. « Ah parce que ça t'arrive de penser ? Je sais pas, pour se faire avoir aussi bêtement faut le faire quand même. » Et c'était le retour des sarcasmes, parce que c'était sa façon de se protéger et d'essayer de ne pas trop paniquer. « Désolée, mais quitte à devoir passer une nuit enfermée dans ce placard, j'aurai préféré le faire seule qu'en compagnie désagréable. » Ça semblait fonctionner. Un peu. Mouais, elle commençait un peu à trembler quand même. Fallait qu'elle trouve une solution et vite, comme essayer d'atteindre sa baguette sans avoir à toucher l'autre ? Ça s'annonçait bien compliqué tout ça, surtout qu'il était hors de question qu'elle demande la moindre aide à son interlocutrice.

© MOONDAYGIRL ♥
 


_________________
Elena Duncan
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Kaya Scodelario
Code Couleur : #B5B093
Patronus : #puma
& You ... :
Baguette : Bois d'ébène; coeur de sphinx; 27 cm. Souple.
Pouvoir : #legilimens
Metier/Maison : #serdaigle - gardien
Gallions : 2451

Sorts & Capacités
Capacités Magiques:
Sorts acquis:
avatar
Luka Himìrson
Neutre

MessageSujet: Re: S.O.S. crevettes en détresse | Luka   Jeu 13 Avr - 22:02


FT/ELENA - 21 septembre 97  -couloir du rez de chaussée - c'est dimanche, Luka porte des vetements moldus et une écharpe pourpre, ses chaussures sont assorties. Elle a perdu ses lunettes quelque part dans la forêt interdite #boulet - Elle est fatiguée
s.o.s crevettes en détresse 

Bien entendu on pouvait compter sur Luka pour tomber toujours dans de drôles de situations, y comprit se retrouver renfermée dans un placard alors que le couvre feu avait sonné… Qui plus est un placard occupé par quelqu’un dont les pensées passaient par toutes les phases. Respire Luka, respire se répéta t’elle en boucle dans sa tête espérant que cela serve à quelque chose, mais que nenni, maintenant qu’elle était la dedans, avec un juron dans les dents et de la colère contre Peeves. A toute allure elle se releva se plaquant contre le mur le plus éloigné de l’autre personne, et avec le regard d’une biche égarée elle la fixa. Elle n’aurait jamais du être ici. Elle n’aurait pas du vouloir jouer les héros. Elle espérait qu’elle arriverait à sortir facilement de ce putain de placard. La personne parla. Blonde, a peu prés sa taille et sa corpulence, l’air… ennervé. Luka trembla, reprit son souffle et s’excusa, encaissant le sarcasme qui vint dans sa direction. Et si de manière générale elle y aurait réagit, sur le moment elle était bien trop paniquée, tremblante, pour quoi que ce soit. Elle avait l’impression d’être en train de mourir, c’était une mauvaise expérience qui se répétait en boucle, c’était une mauvaise expérience contre la quelle elle aurait pu lutter si elle n’avait pas été aussi stupide sur le moment. Reflechir avant d’agir. Reflechir avant d’agir bordel. Sur le coup ça avait été moyen du coup.

Peu à peu elle tenta de reprendre sa respiration, en fixant un point contre le mur, se mordant la lèvre a s’en faire saigner. « Il va falloir faire avec je suppose. » Elle avait été connue avec plus de verve Luka, avec l’esprit plus aiguisé. Mais les crises de panique ne permettaient pas grand chose, et d’une voix douce elle reprit un peu. « Je m’excuse, je n’aime pas trop les espaces clos. Ni être coincée avec quelqu’un. » Elle devait avoir l’air fragile sur le moment peut être, tant pis elle assumerait. « C’est Peeves qui t’a renfermé ? » Au moins elle essayait de comprendre. « Est ce que tu as ta baguette ? » Sur le coup elle ne l’avait pas vu, elle, elle avait perdu la sienne quand Peeves l’avait poussé d’une bourrasque. Décidement, elle ne servait à rien du tout ce soir. Toute la bonne humeur qu’elle avait pu ressentir en réussissant son presque patronus avait disparue maintenant. Par Hela, elle espérait que la haut dans le dortoir Emma ne s’inquiète pas trop pour elle ?

« MOONDAYGIRL »

_________________
give me your heart i'll give you mine  hopeless exchange chapter erased they say we're young too young to marry, not too young to die sometimes i wonder how i landed in a mess like this and then you're walking through the door and not a thing goes wrong
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Cara Delevingne
Code Couleur : #CCFF99
Patronus : Faucon gerfaut
& You ... :
Baguette : Lierre | 24cm | Plume de phœnix | Particulièrement rigide, lisse et bien entretenue.
Pouvoir : Apprentie animagus
Metier/Maison : Serpentard
Familier : Midnight - Chat angora noir
Gallions : 1547
avatar
Elena Duncan
Neutre

MessageSujet: Re: S.O.S. crevettes en détresse | Luka   Ven 12 Mai - 1:33




 

S.O.S. crevettes en détresse

Ft. Luka || Couloirs du rez-de-chaussée ; 21 Septembre 97

C'était à croire que la malchance se décuplait dans la vie d'Elena à chaque nuit de pleine lune. Après tout ces soirs là, certains individus se transformaient en bêtes poilus et sanguinaires pendant que d'autres, une minorité certaine, manquaient de se faire bouffer et se retrouvaient ensuite enfermés dans un placard à balais avec une présence dont ils se seraient bien passés. Un truc du genre. Et bien sûr il avait fallu que cette minorité en question concerne Elena. Elena qui ne supporte pas le contact d'autrui, et que rien que le fait de se retrouver à une telle proximité d'une camarade probablement en manque de neurones pour se faire piéger aussi stupidement par un esprit farceur, lui faisait avoir des sueurs froides. Elle tentait de garder son calme en tout cas, et d'ignorer ces brides de son passé sombre qui refaisaient surface à cause de la panique. Mais il n'y avait pas que ça, il y avait aussi ces espèces de souvenirs sous forme de flashs et qui concernaient des instants qu'elle avait oubliés quelques heures plus tôt, des souvenirs d'espèce de plumes blanches et d'un goût désagréable de sang dans sa bouche aussi. Mmh.

Puis la voix de sa camarade la fit sortir de ses pensées, et c'est en grinçant des dents qu'elle l'écouta parler avec fatalité sur leur situation actuelle. « C'est pas comme si tu pouvais nous faire sortir de là de toute façon. » Ses pieds glissèrent un peu sur le sol à cause de cette cheville blessée sur laquelle elle avait de plus en plus de mal à rester appuyée. Elle parvint à se rattraper un peu en tout cas, et à se recoller le plus possible au mur derrière elle. Le plus loin possible de cette autre présence humaine dont la voix à présent un peu plus douce ne la calme pas d'un cil. « Oh si ça peut te rassurer, j'aime pas être en présence d'une autre personne en général. » Et c'était un ton toujours froid, tranchant, alors que colère et panique se mêlaient dans son esprit en une tornade qu'elle avait du mal à contrôler. Alors elle passer un peu ses nerfs sur son interlocutrice, parce que c'était le mieux qu'elle pouvait faire pour ne pas craquer et fondre en larmes de toute façon. Il y eu deux questions, et ses yeux se plissèrent légèrement. Bon sang qu'est ce qu'elle se passerait bien d'une discussion avec une personne qu'elle ne connaissait pas et qu'elle n’appréciait déjà pas. Et puis finalement elle soupira bruyamment, tentant une sorte de réponse pas trop hésitante. « J'ai entendu quelqu'un et j'ai voulu me cacher dans ce placard, et Peeves m'a enfermée dedans, oui. Je ne suis pas assez stupide pour me faire avoir par un esprit frappeur, moi. » Et si la visibilité l'aurait permit, elle lui aurait fait un grand sourire ironique. Mais non, il faisait trop sombre, et c'était à peine si elle pouvait cerner les traits du visage de sa camarade. Elle hésita à la dernière question, trop fière probablement pour lui avouer que sa baguette gisait à ses pieds et qu'elle aurait besoin de son aide pour s'en emparer. « Elle m'a échappée des mains quand tu es rentrée. Elle est probablement quelque part par terre maintenant, mais si tu me dis que tu as marché dessus, j'aurais vraiment gagné le gros lot. » Et ce qui s'apparentait à un reproche était en réalité un début de piste, à voir si sa camarade comprendrait et aurait le réflexe de regarder à ses pieds. Elle l'espérait en tout cas, car ses jambes tremblaient de plus en plus violemment et menaçaient de céder à tout instant, et lui tomber dessus était vraiment la dernière des choses qu'elle voulait.

© MOONDAYGIRL ♥
 


_________________
Elena Duncan
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Kaya Scodelario
Code Couleur : #B5B093
Patronus : #puma
& You ... :
Baguette : Bois d'ébène; coeur de sphinx; 27 cm. Souple.
Pouvoir : #legilimens
Metier/Maison : #serdaigle - gardien
Gallions : 2451

Sorts & Capacités
Capacités Magiques:
Sorts acquis:
avatar
Luka Himìrson
Neutre

MessageSujet: Re: S.O.S. crevettes en détresse | Luka   Dim 14 Mai - 18:05


FT/ELENA - 21 septembre 97  -couloir du rez de chaussée - c'est dimanche, Luka porte des vetements moldus et une écharpe pourpre, ses chaussures sont assorties. Elle a perdu ses lunettes quelque part dans la forêt interdite #boulet - Elle est fatiguée
s.o.s crevettes en détresse 


Enfermée. Dans un espace Clos. Avec quelqu’un qu’elle connaissait a peine et dont elle ignorait tout jusqu’au nom. Enfermée. Avec quelqu’un qu’elle avait touchée malgré elle. Enfermée. Elle était en train de paniquer Luka. Complètement en train de paniquer et elle n’avait qu’une envie c’était repartir dans les bras d’Emma, et s’y blottir toute la nuit, en lui racontant qu’elle avait réussi a faire un patronus en pensant à elle, en pensant à leurs ébats aussi, et à la douceur et la force de ses bras a la fois. Oui, c’était tout ce qu’elle voulait, et penser à Emma, ça la faisait calmer un peu sa respiration. Alors elle se reprenait Luka.   Et même si la blonde n’était pas agréable, c’était comme ça. Luka ne cherchait pas forcement que les gens soient agréables avec elle, elle préférait qu’ils soient vrais, et c’était quand même… Quand même une situation de merde.  Sa legilimancie faisait n’importe quoi aussi, un peu de la merde, beaucoup de la merde oui. Elle était en train de violer l’esprit de la fille en face d’elle et elle voyait des plumes, elle voyait un loup aussi, elle voyait des choses étranges comme si elle était dans la tête d’un animal quelques instants. Oh. Une animagus ? Peut être. Ou une louve garou, mais elle serait toujours transformée non ?  Par Hel, c’était la pleine Lune. Et elle avait dit à Emma qu’elle était dans la forêt interdite ? Elle allait baliser. Elle allait s’inquiéter. Elle ne voulait pas ça Luka. Elle recommençait à paniquer. Un peu trop. Elle se mordit l’intérieur de la lèvre jusqu’au sang pour se concentrer un peu. Elle ne voulait pas lire dans sa tête. Elle ne voulait pas la gêner plus qu’elle ne la gênait déjà. Et elle s’en voulait un peu, d’avoir voulu jouer les héros comme ça.  

Un soupir la prit. Et elle ferma les yeux quelques instants encaissant les reproches qui venaient.  Si la jeune fille en face d’elle voulait passer ses nerfs sur elle, qu’elle le fasse. Luka n’était pas une victime fragile, mais elle encaissait en s’en fichant un peu. Ca glissait sur ses épaules. Elle avait subit pire. Elle haussa les épaules d’ailleurs, dans l’exiguïté de la pièce. «  Volontairement ou non, nous y sommes coincés pour le moment. »  Elle n’allait pas lui tenir tête en lui disant que oui, au fond il l’avait un peu coincé aussi. Ce n’était pas la peine de chercher le conflit. Pas comme ça. Pas avec les gens paniqués. Parce qu’elle comprenait Luka. Elle comprenait, parce qu’elle paniquait aussi, et qu’elle voulait en sortir de ce putain de placard.  Et puis vint le sujet de la baguette, qui lui fit froncer les sourcils un peu, tandis que déjà elle regardait sur le sol. «  Si je l’avais écrasée tu aurais entendu un bruit, au milieu des battements de nos cœurs paniqués. »  C’était dit. C’était clair. Elle secoua la tête et puis finalement, elle la vit à quelques centimètres de son pieds. «  Je la vois, la. Je peux me pencher pour l’attraper, mais … » Mais elle allait devoir la frôler, et ni l‘une ni l’autre n’avait clairement envie de ça. Bien au contraire.  Enfin, il fallait bien de tout pour s’en sortir, et déjà Luka se laissait glisser sur le sol essayant de se concentrer sur autre chose. «  Pardonne ma question extirpée du néant mais… Tu étais dans la forêt interdite ? »  Elle aurait pu faire moins direct Luka. Elle aurait pu tourner autour du pot pendant quelques minutes, mais elle était trop paniquée pour le faire. Et peut être, peut être que ça leur donnerait un sujet de conversation. Et peut être que ça serait don contre don. Une révélation ?  Elle n’aurait pas d’autres choix que de lui dire qu’elle avait lu dans sa tête de toute façon.  Ou peut être qu’elle lui dirait qu’elle avait vu la boue sur ses chaussures – dans l’obscurité – ou qu’elle sentait la forêt ? Une merde comme ça ?

« MOONDAYGIRL »

_________________
give me your heart i'll give you mine  hopeless exchange chapter erased they say we're young too young to marry, not too young to die sometimes i wonder how i landed in a mess like this and then you're walking through the door and not a thing goes wrong
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Cara Delevingne
Code Couleur : #CCFF99
Patronus : Faucon gerfaut
& You ... :
Baguette : Lierre | 24cm | Plume de phœnix | Particulièrement rigide, lisse et bien entretenue.
Pouvoir : Apprentie animagus
Metier/Maison : Serpentard
Familier : Midnight - Chat angora noir
Gallions : 1547
avatar
Elena Duncan
Neutre

MessageSujet: Re: S.O.S. crevettes en détresse | Luka   Sam 3 Juin - 14:27




 

S.O.S. crevettes en détresse

Ft. Luka || Couloirs du rez-de-chaussée ; 21 Septembre 97

Elle le sentait bien Elena, que la fille en face d'elle semblait aussi mal à l'aise qu'elle face à cette situation de proximité plus que gênante. Et si elle aurait pu se fondre dans le bois du placard derrière elle, elle l'aurait fait sans hésiter, afin de pouvoir s'éloigner le plus vite possible de ce risque de contact physique auquel elle était exposée actuellement. Et si elle pouvait s'acheter une nouvelle cheville ça aurait été pas mal aussi, parce que bon sur le coup elle avait quand même du mal à tenir debout correctement, sans oublier qu'elle manquait de trébucher et de tomber sur la brune à plusieurs reprises. Ah c'était hors de question ça, et alors que la panique semblait taper contre les parois de son esprit avec violence, elle eu un nouveau flash, se rappelant à présent vaguement de ce qui s'était passé plus tôt. Elle avait réussit, à se transformer en sa forme Animagus. Bon elle avait failli se faire bouffer aussi, mais elle avait réussit, et si elle ne semblait pas sur le point de défaillir, elle aurait probablement sourit de fierté.

Il y eu un soupir provenant de son interlocutrice, qui semblait presque blasée par les piques que lui envoyaient sans cesse la serpentard. Oh elle s'en fichait un peu Elena de taper sur le système des gens, après tout elle n'avait qu'à pas se faire piéger aussi bêtement par Peeves. Puis elle grogna la blonde, aux paroles qui confirmaient bien qu'elles étaient de toute façon coincées pour le moment, refusant d'admettre à l'oral qu'elle n'avait pas tort et qu'elle aussi au fond s'était faite avoir ridiculement. Puis vient le sujet de sa baguette, parce que la brune semblait aussi avoir eu la maladresse d'esprit de faire tomber la sienne de l'autre côté de la porte. « Oh, c'est presque poétique. » Presque. Et bien entendu que c'était sarcastique, même si elle savait à présent avec certitude que la Serdaigle était aussi paniquée qu'elle par la situation. Une lueur vive brilla dans son regard en tout cas, quand l'autre remarqua enfin sa baguette qui gisait au sol non loin de son pied. Et si elle n'eut pas la force de surenchérir avec une remarque désobligeante quand celle-ci commença à se baisser, c'était parce qu'elle se concentrait pour ne pas lui tomber dessus, et aussi pour arrêter de paniquer aussi grotesquement. Puis elle eut un hoquet de surprise, à la question de son interlocutrice, et malheureusement son corps toucha le sien sous le sursaut de stupéfaction. « En quoi ça te regarde ? » C'était tranchant, répondu au tac au tac alors qu'elle se hâtait de se recoller contre le mur derrière elle. Bon elle venait probablement de se vendre avec une réponse aussi précipitée, alors elle essaya de se sauver un peu ? « Qu'est ce qui te fait penser que j'étais en train de vadrouiller dans la forêt ? » Et elle la fixait maintenant, de son regard perçant, se demandant si elle lui avait posé cette question parce qu'elle aussi elle en revenait ?

© MOONDAYGIRL ♥
 


_________________
Elena Duncan
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Kaya Scodelario
Code Couleur : #B5B093
Patronus : #puma
& You ... :
Baguette : Bois d'ébène; coeur de sphinx; 27 cm. Souple.
Pouvoir : #legilimens
Metier/Maison : #serdaigle - gardien
Gallions : 2451

Sorts & Capacités
Capacités Magiques:
Sorts acquis:
avatar
Luka Himìrson
Neutre

MessageSujet: Re: S.O.S. crevettes en détresse | Luka   Lun 19 Juin - 19:44


FT/ELENA - 21 septembre 97  -couloir du rez de chaussée - c'est dimanche, Luka porte des vetements moldus et une écharpe pourpre, ses chaussures sont assorties. Elle a perdu ses lunettes quelque part dans la forêt interdite #boulet - Elle est fatiguée
s.o.s crevettes en détresse 

Elle était blasée Luka, et elle ne pouvait s’en prendre qu’a elle même parce qu’elle était la raison pour la quelle elles étaient coincées. Si seulement elle n’avait pas voulu jouer aux héros, il n’y’aurait pas eu de socis. Pas vraiment du moins. Disons que l’autre fille serait restée seule dans ce placard et qu’elle elle aurait pu retourner dans son dortoir se glisser dans les bras de sa poursuiveuse endormie. Ils lui manquaient ces bras et à chaque fois qu’elle pensait à Emma elle pensait à l’inquitude qui prendrait l’autre brune si elle se réveillait, et réalisait que Luka n’était toujours pas rentrée de la forêt interdite. C’était dangereux ce qu’elle avait fait vraiment.  Enfin, maintenant il était trop tard pour revenir en arrière.  Alors autant composer avec ce qu’elles avaient. Leur panique. Et une baguette qui gisait sur le sol. Elles avaient aussi sa lassitude inhérente et les sarcasmes de la blonde. Et cet espace exigu qui la rendait malade.  

Il y’eut un mouvement, Luka se pencha pour ramasser la baguette de la blonde et finalement elle ne put réprimer une question un peu trop curieuse peut être. Un peu mal placée surtout, elle n’avait aucune justification et…  Leurs corps se touchèrent, Luka recula vivement, s’enfoncant une étagère dans le dos et elle baissa un peu les yeux, bien que l’obscurité soit omniprésente. « Ça ne me regarde pas tu as raison. Mais je suppose que tu as répondu à ma question avec ton ton défensif. »  Elle haussa les épaules après ça. «  Une intuition. »  C’était un peu con ouais. Mais ça marchait bien. Et peut être, peut être que si la blonde creusait, elle lui en dirait plus ?  Elle lui tendit sa baguette en tout cas. «  Tiens, ta baguette. Sors nous de la si tu peux. »  

« MOONDAYGIRL »

_________________
give me your heart i'll give you mine  hopeless exchange chapter erased they say we're young too young to marry, not too young to die sometimes i wonder how i landed in a mess like this and then you're walking through the door and not a thing goes wrong
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Cara Delevingne
Code Couleur : #CCFF99
Patronus : Faucon gerfaut
& You ... :
Baguette : Lierre | 24cm | Plume de phœnix | Particulièrement rigide, lisse et bien entretenue.
Pouvoir : Apprentie animagus
Metier/Maison : Serpentard
Familier : Midnight - Chat angora noir
Gallions : 1547
avatar
Elena Duncan
Neutre

MessageSujet: Re: S.O.S. crevettes en détresse | Luka   Mar 4 Juil - 16:41




 

S.O.S. crevettes en détresse

Ft. Luka || Couloirs du rez-de-chaussée ; 21 Septembre 97

Clairement, Elena aurait préféré se retrouver seule dans ce placard sans que cette autre fille se mêle de quelque chose qui ne la regardait pas. Elle ne comprenait pas vraiment pourquoi elle aurait aimé l'aider, après tout on avait plus de chance de survivre dans ce château si on ne se souciait que de sa propre petite personne. Et c'est ce qu'elle faisait un peu continuellement la serpentard, en même temps c'est pas comme si elle avait des amis pour lesquels s'inquiéter. Et puis maintenant qu'elles étaient toutes deux coincées dans ce si petit espace, avec sa propre baguette gisant au sol sans oser se pencher par peur de toucher l'autre, elle commençait vraiment à perdre patience. Et encore plus avec cette saleté de cheville qui lui faisait de plus en plus mal.

Mais au bout d'un moment sa camarade de placard se décida à bouger, se penchant un peu pour tenter de saisir cette baguette à ses pieds qui leur permettrait de sortir d'ici, et de vite retourner dans leur dortoir afin d'oublier cet épisode ridicule. Mais il y eu une question, et elle plissa les yeux Elena, se demandant pourquoi l'autre brune posait une question aussi ciblée. C'est pourquoi elle eut un petit sursaut de surprise quand même, se demandant si finalement elle avait était vue sous sa forme d'animagus, et c'est donc avec effroi qu'elle sentit leurs deux corps se frôler. Elle recula alors, du moins du mieux qu'elle le pouvait, forçant encore sur cette cheville qui allait bientôt céder. « Et je suppose que tu ne me poses pas cette question au hasard, intuition ou non. » Elle grinça des dents alors, toujours aussi irritée. « Alors explique-moi ? » Puis son regard se baissa vers sa baguette qui lui était tendue, et ses doigts fins et tremblants se refermèrent sur le manche, alors qu'elle la pointait vers la serrure de la porte. Elle lança un Alohomora des plus simples, et un léger cliquètement se fit entendre, confirmant le succès de la manoeuvre. Alors sans attendre plus d'une seconde elle ouvrit la porte, et se faufila hors de ce satané placard en boitillant, poussant un soupir soulagé. « Voilà qui est mieux. » Elle inspecta rapidement les environs. Pas de Peeves en vue, ni de mangemort. Ou du moins, pas pour le moment.  

© MOONDAYGIRL ♥
 


_________________
Elena Duncan
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Kaya Scodelario
Code Couleur : #B5B093
Patronus : #puma
& You ... :
Baguette : Bois d'ébène; coeur de sphinx; 27 cm. Souple.
Pouvoir : #legilimens
Metier/Maison : #serdaigle - gardien
Gallions : 2451

Sorts & Capacités
Capacités Magiques:
Sorts acquis:
avatar
Luka Himìrson
Neutre

MessageSujet: Re: S.O.S. crevettes en détresse | Luka   Mer 12 Juil - 3:04


FT/ELENA - 21 septembre 97  -couloir du rez de chaussée - c'est dimanche, Luka porte des vetements moldus et une écharpe pourpre, ses chaussures sont assorties. Elle a perdu ses lunettes quelque part dans la forêt interdite #boulet - Elle est fatiguée
s.o.s crevettes en détresse 

Parfois elle aurait aimé être capable de contrôler ses pensées, et puis aussi capable de contrôler tout ce qu’elle disait aussi,  parce qu’elle venait de se mettre dans la merde toute seule, et elle n’était pas sure de pouvoir s’ne sortir avec une agréable pirouette comme elle le faisait de manière générale. Parce qu’elle perdait un peu ses moyens en ce moment, parce qu’elle n’était pas seule, clairement pas,  et dans un endroit des plus exiguës. Alors elle n’arrivait pas à se concentrer sur le vide, elle n’arrivait pas à chasser ses mauvaises pensées ni a chasser les pensées de l’autre fille. Elena. Et elle paniquait Luka. Elle paniquait parce qu’elle aurait voulu être ailleurs, elle aurait voulu être avec Emma, un de ses bras forts passés autour d’elle, protecteur, elle aurait voulu être dans ce lit où ses pensées pouvaient se concentrer sur cette fille qui ne laissait pas apparaître les siennes. Elle aurait voulu oui.  Mais elle n’y était pas. Elle était en face d’Elena, et elle lui tendait sa baguette dont la fille se saisit vite. Leurs corps se frôlèrent, Luka paniqua davantage et recula aussi. Et il y’eut cette demande d’explication à la quelle elle ne voulait pas répondre. Mais c’était comme ça maintenant. Elle s’était mise dans la merde toute seule. «  Humpf. »  Elle se retint de jurer un peu, et elle serra le poing Luka, paniquée. C’était une panique mentale, mais elle sentait les tremblements la menacer. Bon. Respire Luka. Elle secoua un peu la tête, et elle haussa les épaules. «  Si je t’expliquais, ça compliquerait probablement les choses. »  C’était un murmure, mais c’était la. Et pourtant au fond, elle avait cette impression qu’elle pouvait faire confiance à la serpentard. que celle ci ne se servirait pas du fait que Luka était legilimens pour la mettre à mal peut être. Mais voilà. elle ne savait pas. Elle bloquait un peu peut être ?

La porte n’etait plus bloquée par contre, elle s’ouvrit enfin, et Luka poussa un soupir soulagé, ramassant sa baguette en sortant, et prenant une grande respiration. «  Voilà qui est plus agréable oui. » Cette fois elle se sentait beaucoup mieux, enfin, dans les limites du possible quoi. «  Tu devrais faire attention à ta cheville. »  Et voilà c’était dit. Au fond, elle lui avait peut être donné une réponse ?  Oh tant pis. C’était comme ça maintenant, elle reprit plus bas. «  Tu penses fort. Enfin, je veux dire, je suis désolée. Je peux t’aider à marcher ? »  C’était fou d’êtr aussi douée avec les mots en temps normal, mais pas comme ça, pas quand elle était en stress comme ça ?

« MOONDAYGIRL »

_________________
give me your heart i'll give you mine  hopeless exchange chapter erased they say we're young too young to marry, not too young to die sometimes i wonder how i landed in a mess like this and then you're walking through the door and not a thing goes wrong
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Cara Delevingne
Code Couleur : #CCFF99
Patronus : Faucon gerfaut
& You ... :
Baguette : Lierre | 24cm | Plume de phœnix | Particulièrement rigide, lisse et bien entretenue.
Pouvoir : Apprentie animagus
Metier/Maison : Serpentard
Familier : Midnight - Chat angora noir
Gallions : 1547
avatar
Elena Duncan
Neutre

MessageSujet: Re: S.O.S. crevettes en détresse | Luka   Mer 25 Oct - 16:47




 

S.O.S. crevettes en détresse

Ft. Luka || Couloirs du rez-de-chaussée ; 21 Septembre 97

Elle allait la coincer. Elle allait savoir ce qu'elle lui cachait, parce qu'elle n'était pas bête Elena, même si elle paniquait elle aussi sur le coup. Elle voyait bien que la serdaigle avait parlé trop vite et essayait de se rattraper maintenant. Elle prit le temps de se concentrer pour ouvrir la porte qui les gardait piégées dans ce placard en tout cas, pouvant pas s'empêcher de grincer un peu des dents à ce que la brune disait. « Si c'est ça qui te fait peur, sache que j'ai le don de faire avec les situations compliquées. » Et ce début de soirée en était le parfait exemple, entre le loup garou qui avait failli la bouffer, sa cheville cassée, Peeves et ce placard... Enfin bref, elle n'allait pas la lâcher tant qu'elle saurait pas de toute façon.

Elles sortirent enfin de ce maudit endroit confiné en tout cas, et Elena prit quelques instants pour prendre une grande inspiration, faire taire cette panique qui l'habitait depuis qu'elle s'était retrouvée coincée avec quelqu'un d'autre dans un endroit aussi confiné. Elle prit une grande inspiration oui avant de se figer, de froncer les sourcils, et de se tourner un peu hâtivement vers Luka, manquant de tomber peut-être. « Pardon ? » Elle la regardait un peu froidement sur le coup, comprenant absolument tout et ne supportant peut-être pas d'être aussi vulnérable face à quelqu'un. « On t'a jamais appris à ne pas violer l'intimité spirituelle des gens ? » Puis elle soupira, détendant un peu ses épaules en se rendant compte qu'elle était peut-être un peu froide, mais c'était plus fort qu'elle, elle était comme ça. « Inutile de m'aider, je peux me débrouiller seule. Puis j'ai bien remarqué que les contacts physiques c'était pas ton domaine non plus, alors autant nous épargner ça. » Elle hésita un peu après ça, mimant une moue dubitative sur son visage. « Tu as lu quoi dans ma tête ? » Autant qu'elle sache tout de suite si elle savait pour le faucon ou pas.

©️ MOONDAYGIRL ♥️
 


_________________
Elena Duncan
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Kaya Scodelario
Code Couleur : #B5B093
Patronus : #puma
& You ... :
Baguette : Bois d'ébène; coeur de sphinx; 27 cm. Souple.
Pouvoir : #legilimens
Metier/Maison : #serdaigle - gardien
Gallions : 2451

Sorts & Capacités
Capacités Magiques:
Sorts acquis:
avatar
Luka Himìrson
Neutre

MessageSujet: Re: S.O.S. crevettes en détresse | Luka   Lun 30 Oct - 18:16


FT/ELENA - 21 septembre 97  -couloir du rez de chaussée - c'est dimanche, Luka porte des vetements moldus et une écharpe pourpre, ses chaussures sont assorties. Elle a perdu ses lunettes quelque part dans la forêt interdite #boulet - Elle est fatiguée
s.o.s crevettes en détresse 

Elle ne voulait pas parler Luka, ce n’était pas qu’elle ait peur d’avouer ce qu’elle était, mais en fait… Oui, en fait c’était un peu qu’elle avait peur d’avouer ce qu’elle était. Elle ne voulait pas que ça se sache, que son don se répande comme une trainée de poudre. Les mangemorts en joueraient, les autres… se sentiraient violés. C’était sale. C’était dur. Elle… Mais voilà, la réponse avait été donnée alors qu’elles sortaient du placard toutes les deux, et Luka prit une grande inspiration. Maintenant, elle était en face de Duncan, et elle ne savait pas comment celle ci allait le prendre. Mal. Visiblement très mal, et elle se mordit l’interieur de la lèvre Luka, en voyant sa réaction. C’était froid. C’était douloureux. C’était… Elle baissa les yeux un peu, et puis finalement elle les releva vers la blonde, en haussant les épaules. « Ce n’est pas comme si je faisais exprès. » Parce que même si elle était gênée par les pensées Luka, elle n’était pas ce genre de fille qui se laissait marcher dessus, qui se laissait faire oui. « Quand je panique, toutes les pensées des personnes proches viennent me parasiter… Quand je ne panique pas, elles viennent aussi. » Et elle lui offrait la vérité finalement. Ce n’était pas qu’elle était faible, mais c’était juste horrible. « Je suis désolée. » C’était doux par contre.

Puis elle proposa son aide, et hocha la tête quand Elena lui dit qu’il était inutile de l’aider. C’était plus plaisant. Un peu plus agréable. C’était mieux ? « Je… Oui, merci. » Elle se mordit la lèvre après ça Luka et puis elle prit un peu sa respiration avant de lâcher sur un ton qu’elle voulait un peu nonchalent. « Un peu tout… Le loup, le faucon… la soirée ? » Et puis un peu paniquée par cet echange assez étrange elle rajouta assez vite, « J’etais dans la forêt pour m’entrainer a faire des patronus, pour les voies de l’animagie aussi. »

« MOONDAYGIRL »

_________________
give me your heart i'll give you mine  hopeless exchange chapter erased they say we're young too young to marry, not too young to die sometimes i wonder how i landed in a mess like this and then you're walking through the door and not a thing goes wrong
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: S.O.S. crevettes en détresse | Luka   

Revenir en haut Aller en bas
 
S.O.S. crevettes en détresse | Luka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Season's End :: Poudlard :: Rez de chaussée :: Couloirs-