Partagez | 
 

 Make the fireflies dance, silver moon's sparkling | Morrighan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvité

MessageSujet: Make the fireflies dance, silver moon's sparkling | Morrighan   Ven 14 Oct - 17:21

 

Morrighan Deirdre O'Hara


 
17 ans
Serdaigle
7ème année
Née Moldue (Supposé)
Feat. Katherine McNamara

Caractère&Physique

Morrighan, c'est un peu la fille qu'on ne voit jamais. Celle qui est toujours au fond de la classe et que personne ne remarque alors qu'elle donne pourtant toutes les bonnes réponses sans même lever le nez de son livre. Il faut dire qu'elle ne veut pas se faire entendre – elle ne parle pas énormément et, quand elle le fait, bégaye tant il lui est difficile, si pas impossible, de surmonter sa timidité naturelle. D'une nature pourtant empathique, elle semble toujours hésiter à se précipiter au secours de la veuve et de l'orphelin, sans se soucier réellement de pouvoir se blesser dans le procédé. Prête à tout donner et à tout croire, elle en fini néanmoins par devenir dangereusement manipulable et ce malgré l'intelligence dont elle fait preuve sur nombre de sujets théoriques – Clairement, la pratique n'est pas son domaine, et sa maladresse maladive n'aide en rien à arranger cette situation. — INTELLIGENTE, EMPATHIQUE, SENSIBLE, TIMIDE, MALADROITE, DISCRÈTE, ALTRUISTE, MANIPULABLE.

Douce et délicate, c'est une personne qui préfère de loin se rouler en boule dans le parc pour dessiner que de sociabiliser avec trop de personnes à la fois, la foule la mettant particulièrement mal à l'aise. Plus en phase avec la nature, il serait plus aisé de la trouver en train de parler à un animal, dans un coin, plutôt qu'avec un être humain, et si elle n'est pas tout à fait végétarienne, son régime alimentaire reste tout même majoritairement constitué de fruits. Excessivement peureuse, le moindre bruit, le moindre mouvement peut être source d'une terreur sans nom et il n'est pas rare de constater que la jolie rousse marche toujours en frôlant les murs, essayant d'éviter tout le monde avec soin. — PATIENTE, DOUCE, RÊVEUSE, SOLITAIRE, ARTISTE, AMOUREUSE DE LA NATURE, CALME.

De fait, l'Irlandaise possède un trait de caractère aussi particulier que gênant : Elle ne supporte pas les contacts physiques. Bien sûr, ceux qu'elle instaure de par elle-même relève d'une autre histoire, mais il suffit de la toucher, voir même de la frôler, sans son autorisation et c'est un petit animal terrifié qui vous fera face. D'une certaine façon, cette tendance à se figer ou à bondir hors de portée des gens pourrait s'expliquer de par le fait que son don d'empathe s'exprime avec une force décuplée lorsqu'un peau-à-peau est instauré, mais la demoiselle semble pousser cette aversion dans des extrêmes malgré tout difficiles à comprendre. Et si vous avez le malheur en plus d'être de sexe masculin... Mieux vaut ne pas en parler. — PEUREUSE, ASSOCIALE, PHOBIE DES HOMMES, FRAGILE, ÉVITE LE CONTACT, MÉFIANTE.

En somme, la belle est paradoxale, et ce n'est pas sa tendance à la curiosité qui va faire changer les gens d'avis sur le sujet. Incapable de résister à l'appel de la connaissance, la rouquine serait du coup capable de tout pour savoir quelque chose. Lire tous les livres d'une bibliothèque ? Pas de problème. Poser des questions jusqu'à ce que son esprit lui-même en soit vidé ? Probablement le seul moyen pour qu'elle parle plus d'une minute. Suivre une ombre louche à travers les couloirs la nuit ? Bizarrement, elle pourra être aussi terrifiée que vous le désirez ça ne l'empêchera pas d'essayer de comprendre ce qu'il se passe. Autant dire que oui, Morrighan est capable de s'attirer beaucoup de problème en cédant à ses impulsions, aussi lisse semble-t-elle paraître aux yeux du monde. — BIZARRE, COMPLIQUÉE, CURIEUSE, IMPULSIVE, OISEAU DE NUIT, ASSOIFFÉE DE SAVOIR.

Anecdotes diverses

— Morrighan possède un chat, une magnifique femelle Maine Coon au pelage aussi flamboyant qu'elle, répondant au doux nom de Niamh. L'animal passe étrangement inaperçu malgré sa taille, probablement parce qu'il a la drôle de manie de se cacher sous la masse de cheveux de sa maîtresse.
— Elle adore ses parents, et ce bien qu'elle ait apprit l'an passé qu'elle avait été adoptée – à vrai dire, elle ne ressent pas vraiment le besoin de retrouver ses parents biologiques, bien que nombreuses questions se sont imposées à cause de son ignorance sur ses origines.
— Son don d'Empathie s'est manifesté pour la première fois aux alentours de ses 4 ans et a poussé ses parents à la placer en école spécialisée. Cependant, un incendie ayant ravagé la salle de classe de la jeune fille à l'âge de 6 ans, ils ont vite changé d'avis pour la scolariser uniquement à demeure.
— Une cicatrice, encore récente, part du coin de son œil jusqu'au menton, en demi-cercle, souvenir physique de la bataille ayant eu lieu à Poudlard l'an passé.
— C'est une passionnée d'animaux, ce qui explique sans surprise que sa préférence en matière de cours va aux Soins aux Créatures Magiques.
— Cela dit, elle est beaucoup plus talentueuse lorsqu'il s'agit de lancer directement des sorts plutôt que de faire quelque chose de manuel – elle excelle notamment au cours de Sortilège, de Métamorphose et de Défense contre les Forces du Mal.
— Elle n'est d'ailleurs pas pressée de reprendre cette matière cette année, compte tenu de la situation dominée par les Mangemorts.
— Bien qu'ayant parfaitement conscience du règlement de l'école, la rouquine a toujours dérogé à la règle de ne pas se déplacer dans les couloirs la nuit. En effet, elle aime tellement la solitude rêveuse que lui confère la tour d'Astronomie qu'elle y passe énormément de temps, même en dehors des cours en question.
— Virtuose du violon, elle en possède un bien à elle, fait d'un bois sombre presque noir et gravé de myosotis. Bien que l'étui soit encombrant, il est rare de la voir se déplacer sans ce dernier. Elle joue également du piano et de la flûte, dans une moindre mesure.
— On ne dirait pas quand on constate sa taille menue mais elle est extrêmement gourmande, que ce soit de fruits (qui constituent une majorité de son régime alimentaire) comme de tout ce qui est sucré, en particulier les gâteaux et les tartes. Généralement, elle a toujours des biscuits ou des sucettes sur elle.
— Sa couleur préférée est le rouge sombre.
— Rien ne plaît plus à Morrighan que les jours pluvieux, voir même lorsque la neige tombe ; toujours dehors quand le temps est mauvais et rarement habillée assez chaudement, elle ne manque jamais d'attraper des rhumes à force d'apprécier le temps froid.
— Étant donné la présence des fidèles de Voldemort à Poudlard et son statut officiel de née moldue, elle essaie de faire son maximum pour ne pas se faire remarquer – et de garder son don d'empathe sous contrôle et le plus secret possible, bien que ça relève du miracle que personne ne se soit encore posé de questions.
 

Raconte moi ton histoire


C'est en plein hiver que l'Irlandaise ouvrit les yeux sur le monde pour la première fois – en pleine tempête de neige, seule, grelottante. À peine emmaillotée dans une couverture élimée. Une vague odeur de lavande s'accrochait encore au tissu, probablement la seule raison pour laquelle elle n'avait pas pleuré pendant un long moment. Pas avant d'avoir entendu, au loin, la voix de l'homme et de la femme qui deviendraient ses parents adoptifs : Sinéïd et Riagal O'Hara, moldus de leur état. Ces derniers ne l'avaient probablement entendu que par un coup de chance. Néanmoins, ils la ramassèrent au bord de la route de Galway et eurent tôt fait, dans les jours qui suivirent, d'officialiser le fait qu'ils seraient les seuls à prendre soin de ce bébé à partir de ce jour, la nommant Morrighan Deirdre O'Hara. Et elle grandit. Simplement, dans l'amour et sans soucis, sans même savoir quoique ce soit de ses origines et sans avoir aucune raison de se poser des questions... Jusqu'à ses premiers pas à l'école du coin. Là, tout bascule. Petite fille très calme d'ordinaire, son comportement se fait fiévreux, ses paroles de moins en moins nombreuses, sa tendance à la maladie plus marquée. Le couperet de la phobie sociale tombe, sans que personne ne soit en mesure de comprendre où réside le vrai problème : au contact des enfants de son âge, un pouvoir dormant en elle se réveille et ni son corps ni son esprit ne sont en mesure, à cette époque, de gérer le flux des émotions qui lui parviennent des autres par le biais de son pouvoir d'empathe pourtant encore en grande partie dormant. Placée en école spécialisée, c'est à six ans que sa nature de sorcière s'est clairement manifestée par le biais d'un feu ayant prit sur les rideaux de la salle de classe où elle étudiait. Personne n'ayant remarqué l'accident d'entrée de jeu, la pièce prit rapidement feu, poussant à l'évacuation et la panique. Suite à cet événement, plusieurs manifestations étranges eurent lieu là où se trouvait la demoiselle, ce qui poussa ses parents à la scolariser à demeure, autant inquiets qu'effrayés à l'idée que quelque chose puisse clocher avec elle. Au fond, il n'y eut presque pas de surprise de leur part lorsqu'elle reçu sa lettre de Poudlard. Ils furent perdus, certes, incapables de savoir comment réagir, hésitant clairement à crier au canular... Mais compte tenu des bizarreries habituelles de leur fille, ils la soutinrent autant que faire se peut lors de son intégration dans ce nouvel univers.

Les premiers temps à Poudlard furent pourtant pénibles. Trop de monde autour d'elle qui avait presque toujours connu la solitude, notamment. Cependant, le fait d'avoir tant de nouvelles choses à appréhender fut le moteur qui la fit avancer, et c'est sans réelle surprise que l'amoureuse des livres qu'elle était se retrouva annoncée à Serdaigle. Très clairement, ce qui pouvait bien se passer d'un tant soit peu mondain dans l'école ne l'intéressait pas vraiment – même s'être retrouvé mystérieusement pétrifiée lors de sa seconde année n'a pas vraiment changé son quotidien. Elle fut clairement triste d'avoir raté une bonne partie de l'année, bien entendu, mais fut tellement obnubilée par une tonne de recherches concernant la situation qu'on aurait pu croire qu'elle avait été hors de danger du début à la fin.

C'est lors de la Coupe de Feu que les choses commencent à changer, petit à petit. Non pas qu'elle se soit intéressée plus que ça à la surdose d'adrénaline présentée par les participants, loin de là, mais les épreuves étaient bien assez fascinantes pour garder toute son attention. La passion éveillée par tant de curiosité ne demeura cependant que très peu de temps. Lorsqu'un garçon de son âge réapparu sur le terrain avec le cadavre d'un camarade dans ses bras, l'esprit de Morrighan se vida de tout hormis d'une peur indicible, envahissante, poisseuse. Il ne fait aucun doute pour elle qu'il n'y a pas de mensonge dans le discours du Gryffondor : Voldemort est revenu et est prêt à reprendre son avancée sur le monde magique. Bien sûr, elle n'en prend pas autant la mesure que certains nés dans une famille de sorciers, mais rien n'empêche sa terreur de grandir et elle s'isole encore plus qu'auparavant, ne parvenant même plus à faire entièrement confiance aux professeurs.

La cinquième année commence et ce n'est que grâce aux encouragements de ses parents que la rousse remet les pieds à Poudlard. Pour dire la vérité, si l'enfer commence pour beaucoup à ce moment-là, la discrétion de l'Irlandaise la protège de beaucoup de choses, notamment d'Ombrage qui ne la remarqua tout simplement jamais. En secret, elle prit pourtant l'initiative de soutenir en silence les victimes de cette dernière, étant toujours présente lorsqu'il s'agissait d'apaiser les douleurs causées par la méthode de punition de l'horrible bonne femme – et tout autant là lorsque d'aventure quelqu'un souhaitait se confier. Malheureusement, c'est en prenant cette habitude (difficile pour elle) d'approcher et de toucher les gens qu'elle réveilla d'autant plus son don, devenant tout bonnement incapable de se séparer ne serait-ce qu'un instant du ressenti de ceux qui l'entouraient. Sans que personne ne le sache ni ne puisse réellement le comprendre, Morrighan devint une victime à part entière, se rendant régulièrement malade. À cette époque, quelqu'un évoque bien une histoire d'Armée de Dumbledore en sa présence, mais recroquevillée comme un animal blessé sur elle-même, la jeune fille ne relève même pas. Lorsque l'année se termine, plus personne ne se souvient de la dernière fois où elle a mit les pieds hors de la tour de Serdaigle et il se chuchote qu'elle a reçu de l'aide extérieure afin de pouvoir passer ses examens dans un espace confiné, loin des autres élèves.

Elle n'arrive à Poudlard qu'un mois après le début de sa sixième année, dans l'ignorance la plus totale sinon de la part des étudiants de sa maison. Elle apparaît bien aux cours, se démarquant toujours par une intelligence bien supérieure à la moyenne, mais à peine quiconque a le temps d'essayer d'engager la conversation avec elle qu'elle n'est déjà plus là. Lorsque le château est attaqué, l'adolescente est au beau milieu de la bataille... Mais n'y reste pas bien longtemps. Quelques heures plus tard, on la retrouve évanouie dans l'ombre des marches d'un escalier, là où aucun regard ne semble s'être posé durant les combats. Elle a bien une vilaine cicatrice partant du coin de l’œil en demi-cercle jusqu'au menton, mais en dehors de ça elle semble aller bien. Une couverture posée sur elle laisse entendre que quelqu'un s'est occupé d'elle suite à l'évanouissement déclenché par l'afflux soudain de sentiments et de sensations n'étant pas les siens – pourtant, personne n'est capable de vraiment décrire le sauveur en question et elle repart chez elle sans avoir la moindre idée de ce qui a pu lui arriver durant ce laps de temps où son esprit était brisé. Tout ce qu'elle sait, c'est que Dumbledore est mort, que Voldemort est bel et bien là et qu'elle est vivante.

Cette fois-ci bien convaincus du danger, Sinéïd et Riagal tentèrent par tous les moyens de l'empêcher de retourner à l'école pour sa septième année. Néanmoins, la sorcière a beau être terrifiée elle est maintenant déterminée à obtenir des réponses. Sur elle-même, sur la personne qui l'a sauvée, sur la situation et sur les moyens pour l'améliorer... Et si elle souhaiterait de tout son cœur pouvait s'enfermer à double tour en Irlande pour ne plus jamais sortir, elle a bien conscience qu'il n'y a qu'à Poudlard que la raison de son existence se trouve. Il faut aussi l'avouer : il lui est tout simplement impossible de s'imaginer, ne serait-ce qu'une seconde, ne pas essayer d'aider ceux qui souffrent, quitte à y perdre sa sanité mentale ou sa vie.

 

Et toi ?

Je suis une Lady Panda se nourissant exclusivement de nutella et de gauffres aux cerises et... Et je cherchais depuis un moment un forum Harry Potter alléchant se déroulant dans cette période de l'histoire *-* Mh, je suis gentille tant qu'on ne m'embête pas, sinon je sors les griffes ! Mais en vrai, je suis surtout (presque) aussi timide que mon personnage, donc n'hésitez pas à me parler ♥
 
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Evan Peters
Code Couleur : #77AD87
Patronus : Chat des sables
& You ... :
Baguette : Bois de sureau, ventricule de dragon, rigide
Pouvoir : Vampire
Metier/Maison : Serpentard
Familier : Hibou nommé Hades
Gallions : 787
avatar
Aaron D. Rembrandt
Milice

MessageSujet: Re: Make the fireflies dance, silver moon's sparkling | Morrighan   Ven 14 Oct - 17:35

Bienvenue a toi o/ Ton personnage a l'air adorable 02

_________________

Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me. #77AD87
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité

MessageSujet: Re: Make the fireflies dance, silver moon's sparkling | Morrighan   Ven 14 Oct - 17:42

Aaron damnit il faut être gentil avec les gens adorables ! Encore plus quand ils peuvent ressentir les doutes, le mal être, toussa toussa 02

Te voilà validé

Je ne te l'ai pas encore du mais Bienvenue parmi nous ! J'aime beaucoup ton personnage ! Je la trouve vraiment parfaite et tu as su équilibrer Morrighan avec l'empathie et ses gros désavantages ! Je trouve ça vraiment cool ! J'ai hâte de te voir évoluer dans l'école coeur

Maintenant que tu es validé(e), tu peux aller poster ta fiche de lien, ta liste de rp et aller chercher des rps ! Si jamais tu es encore un peu perdu(e), n'hésite pas à retourner chercher ton orientation et à nous contacter par mp !
Revenir en haut Aller en bas
Feat : sarah shahi.
Code Couleur : silver
Patronus : guepard
Baguette : Cerisier, 29cm, flexible, ch. de vélane.
Pouvoir : sang de vélane
Metier/Maison : Capitaine de l'equipe | Serdaigle
Familier : Rat bleu russe « Lithium »
Gallions : 2646

Sorts & Capacités
Capacités Magiques:
Sorts acquis:
avatar
Akhen K. Selwyn
Neutre

MessageSujet: Re: Make the fireflies dance, silver moon's sparkling | Morrighan   Ven 14 Oct - 17:47

& officiellement bienvenue parmi nous ♡ Ça sera un plaisir de RP avec toi copine Serdaigle ! (Et te laisse pas faire par Aaron, il sera tout gentil !) ! N'hesite pas à passer nous faire coucou sur la box et tout ! On mord pas promis !

_________________
antigone moderne
serdaigle- 7eme année - capitaine de l'équipe de quidditch - vélane par sa grand mère - sang «pur» du coté de son père richard selwyn -  oncle mangemort - experte en potion - photographe - meileur attrapeur de sa generation — silver moondaygirl c.  

 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité

MessageSujet: Re: Make the fireflies dance, silver moon's sparkling | Morrighan   Ven 14 Oct - 19:00

Glups... Je ne suis pas de la nourriture - en tout cas, pas de la nourriture digeste. Enfin, c'est pas que j'ai vérifié, mais... 14

*se déplace lentement mais sûrement vers la rouge et la bleue, puis se cache, pouf !*

Vous allez me protéger, hein ? *-*

Ha ha, plus sérieusement, merci pour votre accueil chaleureux, et pour les compliments aussi 10
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité

MessageSujet: Re: Make the fireflies dance, silver moon's sparkling | Morrighan   Ven 14 Oct - 19:43

Mais oui promis (a)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Make the fireflies dance, silver moon's sparkling | Morrighan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Make the fireflies dance, silver moon's sparkling | Morrighan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Season's End :: Administration :: Présentations :: Anciennes fiches-