Partagez | 
 

 Childhood living is easy to do, the things that you wanted I bought them for you δ alma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatarInvité

MessageSujet: Re: Childhood living is easy to do, the things that you wanted I bought them for you δ alma   Mar 11 Juil - 21:40


A l’instant où nos mains se serraient, je sentais mon cœur faire pareil. Il y’avait dans sa voix cette chose inexplicable. Un mélange de tristesse, de regret, peut-être ? De… Je ne savais pas. Je n’avais pas encore tout en main pour juger de quoi que ce soit. Et je n’allais pas le faire. Je n’étais pas comme ça. J’étais autrement. J’avais beau être docile, pour ma sœur, j’aurais été capable de trahir. Sûrement. J’aurais été capable de bien des choses. Pourtant, il demeurait un secret entre nous qui peu à peu se dévoilait. Et la glace se brisait tandis que nous nous rapprochions. « Oh. Je vois… » Ma voix n’était ni dure. Ni tendre. Ni accusatrice. Rien. Elle était presque neutre. Et c’était sa vie, après tout.

J’avais insisté le regard sur son poignet. Les marques. Les brûlures. Les blessures de toute une existence, ou presque. Elles étaient là. Et ma poitrine me faisait mal à l’instant où j’y pensais. Qu’on ait touché à Luka me donnait l’envie de me battre. Mais je devais comprendre. Et je n’avais pas été éduquée dans l’optique d’une rébellion. J’avais caressé ce poignet, si fragile et si fort, finalement. Et j’avais lâché prise, me disant en avoir assez vu. Luka se dégagea, elle aussi, et parla de pitié. « Je n’ai pas pitié de toi. Je suis simplement en colère. »

Je ne pouvais rien ajouter. Rien défendre. Rien faire. Il fallait qu’elle me laisse entrer dans sa vie. Il fallait qu’elle le veuille. Et qu’elle m’accepte dans son univers qui paraissait si loin du mien, en fin de compte. Alors que nous étions, au départ, peut-être un peu semblables. « Oui, moi, les histoires d’amour, je ne suis pas encore vraiment dedans. » Mon ton était plus triste. Peut-être mélancolique. « Mais j’imagine qu’une fois qu’on a plongé, c’est dur de s’en sortir. » Il n’y’avait certes pas que l’amour qui laissait ses cicatrices internes. Mais il m’avait semblé qu’il faisait tant souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Kaya Scodelario
Code Couleur : #B5B093
Patronus : #puma
& You ... :
Baguette : Bois d'ébène; coeur de sphinx; 27 cm. Souple.
Pouvoir : #legilimens
Metier/Maison : #serdaigle - gardien
Gallions : 1835

Sorts & Capacités
Capacités Magiques:
Sorts acquis:
avatar
Luka Himìrson
Neutre

MessageSujet: Re: Childhood living is easy to do, the things that you wanted I bought them for you δ alma   Mer 2 Aoû - 18:28

C’était dit, ou du moins c’était amplement suggeré, Lisbeth n’aimait pas les hommes et ne les avait jamais aimé. Et elle se fichait un peu du régime en place elle, elle se fichait un peu de tout ça, jamais elle ne se forcerait à toucher ce qu’elle n’aimait pas. Jamais elle ne se forcerait au mariage. Jamais voilà tout. Pas avec un homme du moins. Avec personne. Elle n’y croyait pas de toute façon en cette stupide institution, et peut être au fond, qu’elle était juste fidèle à ses idéaux, qu’elle ne croyait en rien d’autre, que c’était comme ça voilà tout. Qu’Alma la juge si elle voulait, ça serait tant pis, ça serait comme ça. Elle ne changerait pas. Pour personne. Surtout pas pour un membre de sa famille oui. Alors c’était comme ça, et peut être qu’elle lui avait montré ses cicatrices aussi, qu’elle avait livré un petit morceau d’elle. Ce n’était pas si mal. Elle haussa les épaules. « Etre en colère contre ceux qui m’ont fait ça, c’est un peu avoir pitié de moi » Et elle était bien trop fière Luka. Elle ne changerait pas.

Et elle essayait de parler d’autre chose peut être. Et elle ne savait pas vraiment pourquoi Alma parlait d’amour, mais elle haussa les épaules. Ou peut être qu’elle s’était trop perdue, qu’elle ne savait plus. « C’est dur de se sortir de tout. Le mieux c’est encore de ne jamais tomber. » Et c’était dit, doucement. Elle esquissa un sourire des plus tristes, la suédoise Serdaigle, et elle reprit doucement. « C’est bientôt l’heure du repas Alma, on devrait y’aller. » Un murmure peut être. « Je suis … Ce n’etait pas si mal de te parler un peu. » C’était un compliment. La proposition de se revoir peut être ? De renouer ce qui était brisé ?

_________________
give me your heart i'll give you mine  hopeless exchange chapter erased they say we're young too young to marry, not too young to die sometimes i wonder how i landed in a mess like this and then you're walking through the door and not a thing goes wrong
Revenir en haut Aller en bas
 
Childhood living is easy to do, the things that you wanted I bought them for you δ alma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Easy lol !
» Take it easy.
» [ Streaming / Demos ] Doom 2 - No Rest For The Living
» Le LC (Living Classement)
» Doom II - Map 29 : The Living End

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Season's End :: Poudlard :: Exterieur :: Lac-