INFOS UTILES
MEMBRES DU MOIS


EFFECTIFS
Groupes :
12 19 14 12 8 12 11


Années :
◼︎ 1ère année : 0
◼︎ 2ème année : 0
◼︎ 3ème année : 0
◼︎ 4ème année : 5
◼︎ 5ème année : 4
◼︎ 6ème année : 20
◼︎ 7ème année : 28
Merci de privilégier les autres années que la 6eme et 7eme année

Camps :

10 9 7 14
FEMMES MANGEMORTS FERMEES

Statut de sang :
◼︎ 36 Sangs pur
Creation de nouvelles familles de sang pur interdite
◼︎ 41 Sangs mêlés
◼︎ 12 Nés moldus

Capacités magiques :
◼︎ 04/05 Vampires
◼︎ 04/05 Loups garous
◼︎ 03/05 Loups garous griffés
◼︎ 05/05 Métamorphomages
◼︎ 05/05 Animagus
◼︎ 05/05 Occlumens
◼︎ 05/05 Legilimens
◼︎ 03/05 Voyants
◼︎ 03/05 Empathe

MAJ le : 19/09/2017

NOUVEAUTES
◼︎ Death Eater is among us !
◼︎ Les rumeurs


INTRIGUES EN COURS
◼︎ INTRIGUE D'HALLOWEEN

COURS DU MOMENTS
◼︎ FORCES DU MAL - 4/5
◼︎ POTIONS - 6emes années
◼︎ CREATURES MAGIQUES - 6,7èmes années

LES RUMEURS
◼︎ Gareth Rowle est le nouveau ministre de la magie ! Nous sommes heureux de pouvoir le féliciter pour son nouveau poste !
◼︎ Une nouvelle réforme est lancée à Poudlard : soutenue par son nouveau directeur, Severus Rogue, la nouvelle équipe éducative est motivée à faire bouger les choses ! Il était temps !
◼︎ Les aurors ont presque réussi à attraper Harry Potter à Poudlard. Nous sommes presque surs qu'il a été blessé dans la manoeuvre et c'est tant mieux !
◼︎ Nous avons appris de sources sûres qu'une décision de l'équipe pédagogique de Poudlard empêche les enfants sang-de-bourbes d'aller à Pré-au-Lard ! Quelle grande idée !


Childhood living is easy to do, the things that you wanted I bought them for you δ alma



Partagez | 
 

 Childhood living is easy to do, the things that you wanted I bought them for you δ alma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Feat : Kaya Scodelario
Code Couleur : #B5B093
Patronus : #puma
Baguette : Bois d'ébène; coeur de sphinx; 27 cm. Souple.
Pouvoir : #legilimens
Metier/Maison : #serdaigle - gardien
Gallions : 1752
avatar
Luka Himìrson
Neutre

MessageSujet: Childhood living is easy to do, the things that you wanted I bought them for you δ alma   Mer 22 Fév - 18:21

26 heures étaient passées depuis ce moment où Luka s’était retrouvée seule dans cette ruelle sale et mal éclairée de Pré au Lard. 26 heures durant les quelles elle avait passé son temps à se demander ce qu’elle avait fait de mal, ce qu’elle avait fait qui provoquait cette fuite. 26 heures a douter de ce qu’elle avait bien pu faire, à se demander pourquoi elle avait accepté, pourquoi elle avait craqué sur cette camarade qui au final était peut être comme les autres ? Non. Il y’avait eu quelque chose chez Emma, elle l’avait vu sans même la lire – elle n’y arrivait pas et ça lui convenait assez -, il y’avait une gentillesse, une douceur. Il y’avait quelque chose qui lui disait qu’elle avait bien fait de s’accrocher peut être à elle. Mais Emma avait eu peur, probablement parce que le bagage de Luka était trop gros, probablement parce que Luka n’était pas ce que l’on pouvait espérer… Et elle, elle était restée conne, au milieu de cette ruelle, presque en position fœtale, pas vraiment sure de comment fonctionner.  C’était ainsi. C’était le cycle de sa vie les abandons. On finissait par s’y faire.

Assise au bord du lac, elle fixait l’horizon avec un air un peu mort, un peu desesperé oui. Elle aurait voulu souffrir, elle aurait voulu se faire mal, mais il y'avait cette espece de promesse qu'elle avait fait, il y'avait toujours ces mots qu'elle avait dit a Emma. Malgré la fuite elle les respectait. Au fond, elle espérait juste une chose, c’était que personne ne s’approche d’elle sur le moment, elle ne pensait pas pouvoir supporter la présence de qui que ce soit. Ni celle de Lisbeth, ni même celle de Feli. C’était pour dire… ?   Bah qu’importait. Pas grand chose n’avait de l’importance en fait. Et presque apathique, elle lançait des pierres dans le lac essayant en vain de faire des ricochets qu’elle n’arrivait pas à faire. « Même ça, tu n’arrives pas à le faire Luka. »

_________________
give me your heart i'll give you mine  hopeless exchange chapter erased they say we're young too young to marry, not too young to die sometimes i wonder how i landed in a mess like this and then you're walking through the door and not a thing goes wrong
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Malina Weissman
Code Couleur : #A51855
& You ... :
Baguette : Charme. 28 centimètres. Crin de licorne.
Metier/Maison : 4ème année (maison à venir)
Familier : Maine Coon + Lebsilaë
Gallions : 370
avatar
Alma N. Himìrson
Partisan

MessageSujet: Re: Childhood living is easy to do, the things that you wanted I bought them for you δ alma   Lun 27 Fév - 19:33


Comme tout le monde j’ai mes défauts. Et pas toujours les mots qu’il faut. Pas toujours les mots quand il les faut. Ca avait été le cas. Avec Luka. Avec Shane. Avec ma mère. Apparemment, j’étais une sorte de fierté, ou quelque chose comme ça. Moi je voulais simplement Luka. Qu’elle me parle, qu’elle m’enlace. Comme une sœur le ferait. Je me promettais d’être gentille avec elle, mais comment le faire à tant de distance d’elle ? Parfois, je la suivais, la perdais au détour du couloir du premier étage. Elle allait bien vite pour moi. Il m’arrivait souvent de m’en vouloir. Est-ce que j’étais coupable. Elle m’avait dit que non. Je n’avais rien fait de mal. Non, je n’avais rien fait, et je n’avais… Rien fait. Tout ce temps à ne pas chercher à la voir. Tout ce temps passé sans elle, et ces heures où je devenais grande, sans elle, où elle évoluait, sans moi. Le temps ne me plaisait pas, aujourd’hui. Mon sac était accroché sur mon épaule menue. Je le portais mais il pesait bientôt plus lourd que moi. Non. Peut-être pas. Mais tout de même. C’est pas léger. Je soupirais, un instant. Je m’approchais du lac. J’aimais ça, la liberté. L’extérieur. On me fichait la paix. C’était trop demander ?

Mais alors, je la voyais. Je reconnaissais cette chevelure brune, j’entendais les pierres tomber dans l’eau sans aucun rebond à la surface. M’approcher ? Oui. Non. Peut-être ? Et si je la laissais tranquille. Est-ce que si je m’en vais, là, elle se retournera ? Je suis encore marquée par la rencontre de l’autre jour qui m’a tant fait pleurer. J’ai, en la voyant de dos, les larmes qui remontent, à l’idée d’être repoussée. Je ne me sens pas si courageuse que ça, finalement. Je suis loin d’être forte. Mais je sais qu’au fond de Luka, derrière son armure de froideur, il y’a ma sœur. Ma grande sœur, quelque part. Elle avait mon admiration. Doucement, je m’avançais, me mettant près d’elle, sans pour autant forcer le contact. « Bonjour… Ne t’en va pas s’il te plait. » J’ai presque supplié, mais je n’ai pas envie de courir derrière elle. J’ai encore une fierté. « Est-ce que tu serais fâchée si je m’asseyais à côté de toi, dis ? » Est-ce que c’était mal après tout… Est-ce que c’était triste cette situation ? Oui. Elle faisait souffrir.

_________________
♥️
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Kaya Scodelario
Code Couleur : #B5B093
Patronus : #puma
Baguette : Bois d'ébène; coeur de sphinx; 27 cm. Souple.
Pouvoir : #legilimens
Metier/Maison : #serdaigle - gardien
Gallions : 1752
avatar
Luka Himìrson
Neutre

MessageSujet: Re: Childhood living is easy to do, the things that you wanted I bought them for you δ alma   Sam 4 Mar - 12:19

Elle était pathétique Luka, elle était pathétique et complètement perdue. En réalité, elle l’avait toujours été peut être et elle ne méritait rien de mieux que d’avoir été largué dans une ruelle comme ça. Elle ne méritait rien de mieux que tout ce qui lui arrivait dans sa vie. Souffrir. Souffrir encore. Et croire au bonheur pour le voir s’en allait une fois de plus, une fois encore. Au fond, Emma l’avait peut être brisé d’avantage parce qu’elle avait cru qu’elle pourrait s’ouvrir et s’offrir un peu à quelqu’un. Mais elle s’en remettrait,  elle s’en remettait toujours de toute façon, elle n’avait pas d’autres choix que d’avancer, parce qu’à chaque fois qu’elle essayait de mourir elle n’y arrivait pas, comme si le destin l’empechait de le faire.  Alors elle était la Luka, fixant le vide et se rappelant de ce passé qui avait été le sien, de ces souffrances qu’elle avait supporté et  qu’elle supporterait encore et encore. Elle était inutile. Et inintéressante.

Un caillou se noya à nouveau. « Bonjour… Ne t’en vas pas s’il te plait. »  Cette voix elle ne la connaissait que trop. Ses épaules s’affaisserent un peu plus, et elle ne tourna meme pas la tête vers sa sœur. « Est ce que tu serais fâchée si je m’asseyais à coté de toi, dis ? »  Et cette question était stupide un peu peut être, elle n’était pas mauvaise, pas vraiment méchante, mais Luka n’avait plus vraiment la force de lutter. « Comme tu veux. »  Ses yeux toujours fixés sur le vide du lac en face d’elle où le kraken remuait son tentacule orange au milieu des autres plus violacés. Elle ne sourit pas. «  Qu’est ce que tu veux ? »  les mots quittèrent ses lèvres après un long moment de silence, comme si elle ne savait pas quoi lui dire, comment si elle ne savait pas lui parler, et puis toute sa fougue quittait son corps, elle était épuisée, elle était vide, elle voulait juste que tout cesse une bonne fois pour toutes.

_________________
give me your heart i'll give you mine  hopeless exchange chapter erased they say we're young too young to marry, not too young to die sometimes i wonder how i landed in a mess like this and then you're walking through the door and not a thing goes wrong
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Malina Weissman
Code Couleur : #A51855
& You ... :
Baguette : Charme. 28 centimètres. Crin de licorne.
Metier/Maison : 4ème année (maison à venir)
Familier : Maine Coon + Lebsilaë
Gallions : 370
avatar
Alma N. Himìrson
Partisan

MessageSujet: Re: Childhood living is easy to do, the things that you wanted I bought them for you δ alma   Ven 10 Mar - 17:38


Je me souvenais. De notre passé, de ce qu'on avait vécu. Ensemble. Pas tant que ça. Aujourd'hui tout me paraissait lointain. Les soirées avec elle, la peluche de Thèo détraquée depuis longtemps. Luka, elle-même, m'était plus inaccessible que jamais. Et pourtant, dans cet instant où je la rejoignais près du lac, sans même obtenir d'elle un regard, je reprenais espoir. Il y'avait cette rancoeur qui nous étreignait le coeur à chacune. Le mien se serrait à chaque mot de sa part. Elle acceptait ma présence, était-ce un bon début ? Je m'approchais, doucement, je ne tentais pas le forcing.

Elle avait toujours cette froideur dans la voix, mais je la ressentais différemment. Et le vent nous berçait, je sentais son souffle glacé agiter mes cheveux, les siens. « Que fais-tu ici, toute seule ? » Je m'inquiétais, peut-être un peu. A moi, elle ne pouvait pas mentir. Je la connaissais. C'était ce que je croyais. Je savais le bien que pouvait procurer la solitude. Je savais à quel point on pouvait s'y sentir bien. En sécurité. Libre. Je savais que Luka aimait ça. « Je veux redevenir ta soeur. » Le mot soeur qu'on n'entendait pas au sens biologique du terme. Nous avions ce même sang, qui paraissait poser problème. Je voulais le mot soeur. Sa signification. L'amour. Je le réclamais. Et d'un geste un peu hésitant, je m'avançais vers elle, l'entourant de ma chaleur, alors que nous tremblions de froid toutes les deux.

« Je sais que tu m'as dit que je n'avais rien fait de mal. » De l'autre conversation, je n'avais rien oublié. « Mais j'en ai l'intime conviction. » Je n'avais rien fait pour elle, pendant toutes ces années où j'étais à Poudlard. J'avais attendu avant de lui parler. Peut-être était-ce là qu'une infime part de ma culpabilité. Je ne comprenais pas bien, mais je savais qu'elle n'allait pas m'expliquer. Elle me l'avait fait comprendre. « Tu ne m'en parleras pas, j'ai bien entendu. Mais est-ce qu'on ne pourrait pas... » Je m'arrêtais dans ma phrase. Je ne pouvais pas parler d'amour. Je n'étais pas douée pour ça. « J'aimerais seulement te dire que, si tu as besoin de quelqu'un, un jour, je serais prête à t'écouter. » Je n'étais pas faite pour les aveux, après tout.

_________________
♥️
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Kaya Scodelario
Code Couleur : #B5B093
Patronus : #puma
Baguette : Bois d'ébène; coeur de sphinx; 27 cm. Souple.
Pouvoir : #legilimens
Metier/Maison : #serdaigle - gardien
Gallions : 1752
avatar
Luka Himìrson
Neutre

MessageSujet: Re: Childhood living is easy to do, the things that you wanted I bought them for you δ alma   Dim 19 Mar - 12:47

 « Que fais-tu ici, toute seule ? »  C’était cette question à la quelle elle ne s’était pas vraiment attendue, de la part de cette fille à la quelle elle ne voulait pas vraiment penser. C’était l’enfer en Luka, c’était le pandémonium qui prenait vit continuellement. Dans sa tête il y’avait trop de choses qui se succédaient, dans son cœur il y’avait un feu qui brulait et des morceaux qui se brisaient comme si une tornade essayait de casser des miroirs. Elle ne se sentait pas bien Luka, elle ne s’était jamais vraiment vraiment senti bien de toute façon, sauf parfois quand elle buvait un peu trop et qu’elle ne se rappelait plus qui était Lisbeth Himìrson, qu’elle ne se rappelait plus non plus de son enfance, de sa famille. Elle se sentait mieux à ces moments la et peut être qu’elle aurait du boire d’avantage. «  J’avais besoin de réfléchir. »  C’était étrangement doux, un peu trop pour Luka quand elle parlait à sa sœur. Mais elle était fatiguée. Fatiguée de cette carapace, fatiguée de lutter contre elle même, de lutter contre tout.

Il y’eut d’autres mots. Elle fronça les sourcils devant leur caractère pathétique un peu, et peut être qu’elle se haït d’avantage. Elle poussa un léger soupir après ça, et reprit sa contemplation du lac. « Tu n’as rien fait de mal. »  C’était elle d’avantage la coupable de cette histoire. Elle haussa les épaules. «  Je ne suis pas faite pour rassurer les gens, tu ne devrais pas rester la. »  Au moins elle essayait un peu d’être gentille et de ne pas passer sa colère sur sa petite sœur. Ce n’était meme plus vraiment de la colère qu’elle ressentait de toute façon Luka, elle était juste un peu… non, elle était totalement perdue. Ses yeux pales se tournèrent vers la petite forme, qui lui proposait son aide malgré tout.  

«  Je n’ai pas besoin d’aide non plus Alma. Je n’ai pas besoin de parler. »  Et c’était peut être un peu plus froid, mais c’était surtout brisé. Elle secoua la tête, comme pour se punir. «  Tu sais, tu n’as rien fait de mal. Tu es juste leur fille, tu me rappelle ce qu’ils sonts. Tes parents Alma, ce ne sont pas des gens bien. »

_________________
give me your heart i'll give you mine  hopeless exchange chapter erased they say we're young too young to marry, not too young to die sometimes i wonder how i landed in a mess like this and then you're walking through the door and not a thing goes wrong
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Malina Weissman
Code Couleur : #A51855
& You ... :
Baguette : Charme. 28 centimètres. Crin de licorne.
Metier/Maison : 4ème année (maison à venir)
Familier : Maine Coon + Lebsilaë
Gallions : 370
avatar
Alma N. Himìrson
Partisan

MessageSujet: Re: Childhood living is easy to do, the things that you wanted I bought them for you δ alma   Ven 24 Mar - 20:17


Elle ne s’était pas vraiment retournée sur moi. Ne m’avait pas souri. M’avait à peine regardée. Il y’avait cette distance qui aurait pu me rebuter, me faire m’enfuir. Me faire abandonner. Me faire l’abandonner. Encore une fois. Je ne pouvais plus supporter ces abandons-là. Ils me blessaient. Je ne savais plus comment me comporter face à elle. J’avais confiance, avant. Mais elle s’était effacée. Au moment où Luka s’était envolée. Et à l’instant où pourtant je me sentais proche d’elle, devant cette eau si calme à la surface, il demeurait quelque chose entre nous. Mes interrogations étaient toujours là, en moi, et je savais que je n’aurai pas de réponses. Nous aussi étions calmes en surface. Pourtant en nous, il y’avait ces ouragans violents qu’on ne pourrait expliquer. C’était comme ça que je le ressentais, moi. Mais je ne connaissais plus ma sœur. Je ne savais plus qui elle était, qui elle aimait. Elle m’avait dit ne pas savoir aimer. Ce à quoi j’avais pensé, qu’on ne pouvait pas vivre autrement. L’amour c’est dans nos gênes. Dans la nature humaine. Mais peut-être que c’est difficile à exprimer.

« Si tu veux qu’on réfléchisse à deux… » Je savais que ce n’était pas possible. Je savais que la solitude était propice à la réflexion et qu’elle pouvait facilement me chasser de son espace que je venais encombrer. Je me sentais intruse, près d’elle, alors qu’elle était ma sœur. Ma grande sœur, celle qui fut mon modèle des années, et des années encore. Je n’allais pas changer comme ça. Il allait falloir plus que des mots ou des regards pour me convaincre de ne plus l’approcher. Je l’aimais encore bien trop pour rester éloignée.

Je me penchais vers elle, je sentais bien qu’elle était triste. Ou égarée. Je savais bien comme elle était. Puisque quelque part au fond, il pouvait m’arriver de lui ressembler un peu. « On n’est pas obligées de parler. » Ma voix était plus douce, plus caline. Mais je faisais attention à ne pas trop la toucher. L’étreindre, ça m’était arrivé. Des instants de faiblesse, peut-être, mais dont j’étais fière. Je ne pouvais pas m’empêcher de ressentir, pas encore. Je n’étais pas assez forte. Je ne contrôlais pas bien mes sentiments. C’est alors que Luka m’offrit une réponse que j’attendais et qui, bien que me libérant d’un poids que je ne saurais décrire, me fit du mal. Mes lèvres étaient entrouvertes. Mon trouble se lisait sur mon visage et dans mon regard perdu. « Qu’appellerais-tu des gens bien ? » Je ne comprenais pas ce qu’on reprochait à mes parents. « Mais je suis différente, moi ? » Mon sourire se dissipait un peu plus, c’était mon corps qui tremblait et mes yeux qui fuyaient Luka.

_________________
♥️
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Kaya Scodelario
Code Couleur : #B5B093
Patronus : #puma
Baguette : Bois d'ébène; coeur de sphinx; 27 cm. Souple.
Pouvoir : #legilimens
Metier/Maison : #serdaigle - gardien
Gallions : 1752
avatar
Luka Himìrson
Neutre

MessageSujet: Re: Childhood living is easy to do, the things that you wanted I bought them for you δ alma   Jeu 30 Mar - 18:06

Ce n’était pas qu’elle détestait Alma, c’était juste qu’elle détestait ce qu’Alma représentait. Elles partageaient le même nom, elles partageaient le même sang, et Alma était ce que Lisbeth n’avait pas réussi à être. Elle était la fille que ses parents aimaient, elle était la préférée de sa mère, assurément, ce que Lisbeth n’aurait jamais été, et elle était son jouet aussi peut être un peu. Au fond, Lisb..Luka, regrettait de ne pas l’avoir d’avantage protégée, elle regrettait ce qu’elle n’avait pas fait, ce qu’elle n’avait pas pu faire. Elle regrettait d’être partie sans sa sœur quand elle s’était enfuie, et elle regrettait aussi peut être de ne pas s’être rapprochée d’elle. Mais sa vie de toute façon, n’était qu’un fleuve de regrets et d’erreurs, et la veille était bien une preuve de toutes les erreurs qu’elle pouvait faire. Elle faisait fuir les gens Luka. Elle était bonne pour ça, à défaut d’être bonne pour autre chose. Et à chaque fois qu’elle pensait toucher à quelque chose de bien, et bien.. Elle n’y touchait pas vraiment n’est ce pas ? Tout se brisait. Comme hier après midi dans cette ruelle. Tout était de sa faute. Toujours. Tout était toujours de sa faute.

Elle poussa un soupir, n’esquissa pas l’once d’un sourire à l’égard de sa sœur, et elle se contenta de secouer la tête. « On ne reflechit pas à deux. » Et c’était un peu las, c’était un peu… triste aussi. Elle continuait de fixer le lac malgré ça. Alma bougeait, mais elle ne partait pas. Et Luka ne savait pas trop si elle était contente ou triste. Est ce que c’était rassurant une sœur ? De la famille ? Est ce que c’était quelqu’un à qui l’on pouvait confier des choses ? Elle n’en avait aucune idée, tout ce qu’elle savait, Luka, c’était qu’elle était la, et qu’elle ne savait pas vraiment ce qu’elle faisait. Elle aurait juste voulu que le monde s’ouvre et l’englobe, la faisant disparaître pour toujours. Ça n’arriverait pas. Elle avait déjà essayé, et à chaque essaie elle n’en avait été que plus déçue.

Elle lâcha quelques mots. Une explication qu’Alma espérait peut être, et elle fronça les sourcils quand vint la réponse. Elle ne la regardait toujours pas sa sœur, incapable d’assumer le mal qu’elle faisait peut être. C’était sa… sœur ? C’était Alma. C’était différent. Quelques instants… Elle reprit, après avoir haussé les épaules. « Des gens qui ne font pas ce qu’ils font. » Et elle ne voulait pas lui dire que ses parents l’avaient torturés, elle ne voulait qu’Alma sache, que l’image de ses parents soit souillée à jamais. « Peut être que tu es différente, peut être que tu es comme eux. Je ne te connais pas assez au fond. » Ses yeux gris se tournèrent juste l’espace d’un instant vers cette sœur qu’elle niait sans pour autant la repousser. « Qu’est ce que tu sais de l’amour Alma ? » Elle n’avait que 14 ans.

_________________
give me your heart i'll give you mine  hopeless exchange chapter erased they say we're young too young to marry, not too young to die sometimes i wonder how i landed in a mess like this and then you're walking through the door and not a thing goes wrong
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Malina Weissman
Code Couleur : #A51855
& You ... :
Baguette : Charme. 28 centimètres. Crin de licorne.
Metier/Maison : 4ème année (maison à venir)
Familier : Maine Coon + Lebsilaë
Gallions : 370
avatar
Alma N. Himìrson
Partisan

MessageSujet: Re: Childhood living is easy to do, the things that you wanted I bought them for you δ alma   Mar 11 Avr - 16:38


Son silence était toujours là. Et la distance ne s’effaçait pas. Pas tant. Son sourire était toujours absent, et son regard me fuyait un peu, ou était-ce le mien qui fuyait. Oui. Je l’avais pensé plus tôt. Je ne savais plus si je devais me réjouir d’être tolérée à ses côtés, ou m’en sentir plus malheureuse. J’étais près d’elle, mais ne l'effleurait pas. Avais-je le droit de demander plus que ça. Et au fond, en avais-je envie. Et elle, alors ? Est-ce qu’un jour elle m’accepterait autre part que derrière cette barrière d’indifférence qui nous séparait encore. Je la sentais lointaine, et ses soupirs ne me rassuraient pas. On ne réfléchit pas à deux. A deux on peut faire beaucoup d’autres choses, comme parler, rire, aimer. Et au final, le reste ne me venait pas à l’esprit.

« Des choses mauvaises, alors… » Je n’avais pas posé de question. Mon ton était monocorde, comme si j’affirmais alors que je ne savais pas. Mon teint était blanc comme les pétales d’un lys, mais j’étais surtout heureuse d’avoir une vraie conversation avec elle. Et je savais qu’elle ne disait pas tout. Avais-je le droit d’insister, j’avais reçu l’ordre de laisser tomber, pratiquement. Mais je voulais savoir. Même s’ils n’étaient pas ma préoccupation principale aujourd’hui. Je les aimais, moi. « C’est à cause de ces actes que je ne connais pas, que tu les hais à ce point ? » Et je fus triste en entendant Luka dire qu’elle ne me connaissait pas assez. Il en allait de même pour moi. Et Luka parla d’amour, et de ce que je pouvais en connaître, et au fond, je ne savais rien. Je baissais le regard, le lac en face de nous aurait pu être une échappatoire. J’avais toujours un peu peur de ce sujet, surtout parce que je ne le maitrisais pas vraiment. J’étais jeune pour connaître, pourtant… J’aimais quand même.

Je n’en étais qu’aux prémices, aux tout premiers émois, aux premiers chagrins, et tout ce qui fait perdre la tête, moi je ne connaissais pas encore. « Probable que tu aies raison. Mais ne crois pas que je ne ressens rien. » Pour mes parents, pour Luka. Je ressens beaucoup de choses, et moins innocemment, pour certains garçons, aussi. Mais j’approche de Luka, un peu plus. Cherchant à ne pas la brusquer trop vite. « J’imagine que tu en sais plus que moi. Tu sais tout plus que moi. » Je n’étais pas ironique. Méchante, ou insolente. Je pensais à nos parents, et à ce qu’ils avaient fait de si terrible pour que Luka refuse de me le dire vraiment. Et pourquoi Luka avait l’air si triste aujourd’hui. J’aurais aimé le savoir, aussi.

_________________
♥️
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Kaya Scodelario
Code Couleur : #B5B093
Patronus : #puma
Baguette : Bois d'ébène; coeur de sphinx; 27 cm. Souple.
Pouvoir : #legilimens
Metier/Maison : #serdaigle - gardien
Gallions : 1752
avatar
Luka Himìrson
Neutre

MessageSujet: Re: Childhood living is easy to do, the things that you wanted I bought them for you δ alma   Ven 14 Avr - 11:31

Il y’avait toujours ces barrières qui la retenaient Luka, ces morceaux d’elle qui l’empêchaient de vouloir trop se livrer. C’était ainsi. Et si certaines personnes parvenaient à passer outre les frontières de ses carapaces, sa sœur ne faisait pas partie de ces gens la. Elle ne savait même pas vraiment comment elle pouvait la considérer à Alma. Etait – ce vraiment sa sœur quand elle même refusait d’avoir une famille ? Quelques mots étaient lachés néanmoins, sur leurs parents. Quelques mots de plus s’exquisserent et elle haussa les épaules, si épuisée par les derniers jours, si épuisée par la vie, qu’elle ne savait pas vraiment comment faire pour dresser la tête à nouveau. « Des choses mauvaises pour certains. » Elle secoua la tête, tristement, ses yeux pales chargés de tant de sentiments qu’elle tentait d’oublier. « C’est bien la l’équilibre de l’humanité, pour certains le mauvais n’est que du bon, et vice versa. » Et elle lasse de tout ça Luka. Il y’eut une question, et c’est très lentement qu’elle jeta un nouveau petit caillou dans le lac. « Je les hais. Je n’ai pas besoin de justifier ce que je ressens pour eux. » Sa voix se brisa quelques instants, elle tourna le regard à nouveau. Elle ne voulait pas vraiment parler de ça. « Je ne tenterais pas de changer ton avis sur eux. » C’était dit. Elle n’expliquerait pas parce qu’elle préférait qu’Alma se fasse elle même son idée. Ce n’était pas à elle de monter une fille contre ses deux parents.

Ses épaules se haussèrent. « Je n’ai pas dis que tu ne ressentais rien. » Il y’eut une pique peut être, mais la voix d’Alma n’etait pas si attaquante que celle de Luka aurait pu l’être avec les meme paroles. « Je ne disais pas ça pour ça. » Ses yeux pales se perdirent à nouveau sur les flots, tandis que les remous causés par le monstre du lac se faisaient apercevoir à quelques metres de la. « Sur les sentiments je ne sais pas grand chose. » Et peut être qu’elle se livrait un peu plus à cette sœur qu’elle aurait aimé pouvoir considérée comme une alliée, comme une amie, comme quelqu’un de cher, mais qui était séparée d’elle par la limite de ce nom. « Sur les gens non plus au fond. »

Quelques instants de plus,, le silence resta, et si elle hésitait sur les choses à dire, Luka, elle savait qu’elle ne pouvait pas raconter à sa sœur, à sa petite sœur bien élevée dans le respect des sangs purs, qu’elle était dans tous ses états parce qu’elle avait merdé ? C’était bien le terme non ? Non. Elle changea de sujet. « J’avais ton age quand je me suis échappée de la maison. Est ce que mère a déjà commencé à te trouver un futur époux ? » Ca avait été l’un des déclencheurs après tout.

_________________
give me your heart i'll give you mine  hopeless exchange chapter erased they say we're young too young to marry, not too young to die sometimes i wonder how i landed in a mess like this and then you're walking through the door and not a thing goes wrong
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Malina Weissman
Code Couleur : #A51855
& You ... :
Baguette : Charme. 28 centimètres. Crin de licorne.
Metier/Maison : 4ème année (maison à venir)
Familier : Maine Coon + Lebsilaë
Gallions : 370
avatar
Alma N. Himìrson
Partisan

MessageSujet: Re: Childhood living is easy to do, the things that you wanted I bought them for you δ alma   Dim 23 Avr - 0:04


Le concept du bien, du mal, ça m’échappait parfois. Et j’avais du mal à m’y retrouver dans cette guerre qui faisait rage, ou cette sorte de guerre, celle aussi qui sévissait entre Luka et nos parents, je la subissais moi aussi. Pourtant, pour Luka, je n’avais jamais vraiment rien fait. J’avais accepté son silence, et ses distances. Je la connaissais un peu, Luka, quand même. Pour certains… Et c’était vrai que je ne savais pas dans quel camp me ranger. Je m’y perdais, moi-même. Je me perdais parfois moi-même , aussi. Elle les haïssait, c’était irrattrapable, ou ça en avait l’air. Et alors Luka affirma ne pas m’influencer. Ne pas le souhaiter. Je n’allais pas changer d’avis sur eux. Pas pour l’instant. J’attendais une preuve concrète. Une révélation. Quelque chose qui… Me ferait changer d’avis. De bord. D’idéaux. « Très bien, tu les hais. Que pourrais-je y faire, au fond ? » Et c’était vrai, non ? Je ne pouvais pas, au même titre qu’elle, changer ses pensées, pourtant j’en aurais eu envie, à cet instant.

Non. Je ne ressens pas rien. Mais je suis novice. « Je sais. » Avant d’ajouter, d’une voix un peu plus triste et basse « Tu en sais sûrement plus que moi. Mais c’est un peu normal. » Alors ton rôle eut été de m’apprendre, mais on a pas grandi ensemble. Notre statut de sœurs ne voulait plus dire grand-chose aujourd’hui. C’était ce qui me désolait, au final. Et j’aurais aimé être plus pour elle. Plus importante. Plus précieuse. Comme elle aurait pu l’être à mes yeux. Comme elle l’était, encore, parfois. Les soirs où je rêvais d’être proche d’elle. Peut-être que j’avais bien trop d’illusions à l’esprit. « Tu n’apprécies pas les gens ? » Ma question était stupide, elle n’avait pas grand intérêt. Elle en avait pour moi.

J’essayais à chaque minute de briser la barrière entre nous. Et Luka se rapprochait peut être un peu, ou était-ce mon impression. Parce que j’en avais envie. Luka parla de notre mère, et je fronçais les sourcils. Je ne savais pas. « Non. Je ne pense pas. Pourquoi dis-tu ça ? » Je ne savais rien. Et ça me convenait, presque, finalement. Même si…

_________________
♥️
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Kaya Scodelario
Code Couleur : #B5B093
Patronus : #puma
Baguette : Bois d'ébène; coeur de sphinx; 27 cm. Souple.
Pouvoir : #legilimens
Metier/Maison : #serdaigle - gardien
Gallions : 1752
avatar
Luka Himìrson
Neutre

MessageSujet: Re: Childhood living is easy to do, the things that you wanted I bought them for you δ alma   Mer 21 Juin - 9:58

Luka elle etait lasse de tout, et à ce moment plus qu'aux autres peut être elle aurait simplement eu envie de mourir, et de souffrir avant ça. Mais elle avait promis, et même si Emma l'avait abandonné au coin de cette ruelle qui avait vu la naissance d'un espoir, elle se refusait à briser la promesse de son integrité physique. Et c'était douloureux. Et c'était une des pires choses qui puisse lui arriver, vouloir souffrir et ne pas avoir le droit de le fairep eut être ? Et cette histoire avec ses parents, avec leurs parents, ça la lassait aussi. Ca la rendait malade peut être ? Elle haussa les épaules Luka,et elle fixa un peu sa soeur avant de fixer à nouveau ce lac. « Il n'y'a rien que personne puisse faire. » ou peut être qu'un jour quelqu'un les tuerait. Peut être qu'un jour ils ne seraient plus un soucis, et peut être que Luka recupererait la garde d'Alma. Peut être qu'elle la confierait à Thèo.Peut être.

Et peut être que les Himirson se lancaient dans des conversations qu'elles n'auraient pas du avoir ? Et c'était compliqué les questions qu'Alma lui renvoyaient, lui faisant voir peut être des failles dans son armure ? Elle haussa les épaules Luka. « Je n'apprécie pas l'humanité. » Mais elle se battrait pour elle. C'était bien la tout le paradoxede sa condition peut être ? « Il y'a toujours des exceptions.» Et son exception, celle qu'elle avait cru l'être venait de briser l'espoir qu'elle avait instillé en elle, en l'espace de quelques minutes ? Elle était bien pathétique Luka. S'attacher autant en une fraction dem oment peut être ? Un poids dont on se separait. Rien d'important. Elle était pathétique, et pourtant elle était sure qu'Emma ne l'avait pas fui pour ça.

Il y'eut un autre soupir, une question peut être. Comme une conivence entre soeurs ? Elles pouvaient encore reparer des choses toutes les deux ? « Profites en alors. » Il y'eut un haussement d'épaule, et un moment finalement comme l'echange d'un secret. « Mere voulait me marier , c'est une des raisons qui ont motivés mon depart. » Elle n'en dirait pas plus ? Ou peut être que si.

_________________
give me your heart i'll give you mine  hopeless exchange chapter erased they say we're young too young to marry, not too young to die sometimes i wonder how i landed in a mess like this and then you're walking through the door and not a thing goes wrong
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Malina Weissman
Code Couleur : #A51855
& You ... :
Baguette : Charme. 28 centimètres. Crin de licorne.
Metier/Maison : 4ème année (maison à venir)
Familier : Maine Coon + Lebsilaë
Gallions : 370
avatar
Alma N. Himìrson
Partisan

MessageSujet: Re: Childhood living is easy to do, the things that you wanted I bought them for you δ alma   Mer 21 Juin - 16:05


Il n’y’a rien que l’on puisse faire. Je détestais ces mots. Cette notion du « rien » ne m’avait jamais apaisée. Au contraire. J’étais impuissante. Et ça me faisait ressentir pire que de la tristesse, à l’instant où pour la première fois depuis longtemps, je redécouvrais ma sœur. Ma sœur. Celle qui à mes yeux comptait le plus, celle qui avait pourtant accepté de me laisser m’éloigner. Je l’avais laissée partir, s’écarter, m’oublier, en quelques sortes. L’oubli… Bien triste chose. Mais impossible, finalement ? Je ne pouvais pas oublier. Et je baissais les yeux, fatiguée de notre relation de distance. Je voulais la serrer dans mes bras. Je l’avais déjà fait, j’avais été presque repoussée. Et au fond, était-ce la solution à tout ? Les câlins… Les baisers, toutes ces marques d’affection. A quoi ça pouvait bien servir ?

L’humanité… Luka. Tu sais que tu en fais partie. Mais je comprenais et bien malgré moi, ce qu’elle voulait dire. J’imaginais qu’elle avait souffert, qu’elle souffrait sûrement encore. Pour tenir de tels discours de désespoir. J’observais le clair de ses yeux trop blasés, cherchant à y déceler une pointe d’amour pour moi. Mon regard en brillait. « T’es triste… » Luka, je n’aimais pas ça. Pourtant, je savais bien que tu avais le cœur lourd. J’avais depuis le début remarqué que ta voix était chargée de quelque chose que tu ne voulais pas m’expliquer. Il avait fallu que je manque à mon devoir de sœur et que je te laisse seule. Même si sans moi, tu t’étais mieux débrouillée. Qu’étais-je, au final ? Une petite fille, encore.

Elle parlait de mariage, et mes yeux s’ouvraient grands. Ma bouche entrouverte laissa échapper un léger gémissement. Je ne l’avais pas contrôlé. « Je pensais que ça ne se faisait plus, ces pratiques. » Je ne savais pas ce que je devais répondre ni ce que je devais éprouver. Mes sentiments, je me battais contre eux. Je voulais paraître forte devant elle et lui montrer que la faiblesse, chez moi, ça n’existait plus. J’essayais de m’en convaincre. Mais ce que Luka m’annonçait avait réveillé en moi de nouveaux sentiments. D’un seul coup mes illusions se brisèrent, et mon être tout entier se mit à trembler. Je ne comprenais pas tout, et je ne savais de l’histoire de Luka qu’une infime partie. Ca suffisait à me déstabiliser. Je m’approchais d’elle, une nouvelle fois, passant ma main dans la sienne. « A-t-elle voulu t'obliger à faire autre chose ? » Je ne pouvais qu'y croire à moitié. Pourtant, elle était là, Luka, à me raconter une vérité que j'avais si souvent réclamée. 

_________________
♥️
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Kaya Scodelario
Code Couleur : #B5B093
Patronus : #puma
Baguette : Bois d'ébène; coeur de sphinx; 27 cm. Souple.
Pouvoir : #legilimens
Metier/Maison : #serdaigle - gardien
Gallions : 1752
avatar
Luka Himìrson
Neutre

MessageSujet: Re: Childhood living is easy to do, the things that you wanted I bought them for you δ alma   Sam 24 Juin - 21:52

T’es triste C’était sorti tout seul, et elle posa ses yeux sur la forme d’Alma tandis que celle ci lui prononçait ces mots. C’était doux, et douloureux à la fois, et Luka serra son poing pour se griffer un peu peut être, pour se faire mal sans vraiment se heurter. C’était une douleur dans son âme qui ne disparaissait pas. « La vie entière est triste Alma. » Et c’était dit cette fois, avec toute la lassitude qu’elle avait continuellement dans la voix Luka. La vie était triste, et la sienne faisait partie peut être des vies les plus tristes que l’on pouvait trouver. C’était juste ainsi. Comme ça. Elle ne pourrait rien changer au passé. Elle ne pouvait qu’essayer de faire en sorte que le présent et le futur soient mieux. « Qui ne l’est pas ici, maintenant ? » Et c’était aussi un moyen de s’echapper, d’echapper a l’idée que oui, sur le moment elle était triste parce que vingt-six-heures plus tot elle avait cru touchera l’espoir du bout des doigts et l’avait vu s’en aller. Oui c’était un moyen de ne pas dire à Alma qu’elle pensait vouloir s’attacher pour au final être lâchée ?

Il y’eut un autre sujet peut être. Une autre conversation. Les pratiques archaïques des sangs purs. Les mariages arrangés. Elle fixa sa douce sœur quelques instants de plus. « Ca se fait toujours. Chez eux, chez les sangs purs. Ca viendra probablement pour toi. » Et elle avait de la peine pour cette sœur qui semblait vouloir croire que le monde était different de ce qu’il était vraiment. Il y’eut une question néanmoins, qui lui brisa l’ame, tandis que des flashs du passé revenaient dans sa tête. « Oui. » Et la réponse vint, alors qu’elle ne voulait pas la dire. Sa main serra cette main plus jeune, plus douce. « Je ne sais pas si je pourrais, je ne sais pas si c’est le moment de tout te raconter. Mais tu dois savoir une chose. » Et doucement néanmoins, elle tourna son poignet pour qu’Alma puisse voir la brulure. « Agnetha, n’aime pas qu’on lui dise non. »

_________________
give me your heart i'll give you mine  hopeless exchange chapter erased they say we're young too young to marry, not too young to die sometimes i wonder how i landed in a mess like this and then you're walking through the door and not a thing goes wrong
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Malina Weissman
Code Couleur : #A51855
& You ... :
Baguette : Charme. 28 centimètres. Crin de licorne.
Metier/Maison : 4ème année (maison à venir)
Familier : Maine Coon + Lebsilaë
Gallions : 370
avatar
Alma N. Himìrson
Partisan

MessageSujet: Re: Childhood living is easy to do, the things that you wanted I bought them for you δ alma   Sam 1 Juil - 17:15


La tristesse était au centre de tout, ainsi. Je soupirai, un instant, ne cherchant plus à forcer l’affection de Luka envers moi. Ne cherchant ni à rire, ni à sourire, ne cherchant ni à parler, ni à pleurer. Je ne pouvais qu’écouter, ce qu’elle avait à me dire, me délecter du goût amer de la vérité que j’avais tant de fois réclamée. A corps et à cris. Sans réelle conscience de l’impact. Sans réelle conscience de la vie. Et Luka, était triste, sa vie, l’était aussi. Je ne me plaignais pas de la mienne, même si l’absence de ma sœur avait creusé un vide en moi. Un vide que j’essayais de combler. Par tous mes moyens. Faibles moyens. Faible espoir de réconciliation. Mais un espoir, quand même.

Et je me raidis en entendant ses mots. Sa phrase. Moi, me marier ? « Jamais. » J’étais docile, pourtant. Mais je m’y refusais. Etait-ce seulement ce que je prétendais ? Je laissais s’écouler quelques secondes, avant d’ajouter. « Celui à qui tu devais te marier… Etait-il si terrible ? » Non. Je n’approuve pas cette pratique. Disons que je suis curieuse. De tout. Du monde qui m’entoure et dans lequel je vis. De la vie. De ma sœur. Je sens la main de Luka serrer la mienne, elle me revient en mémoire, cette douceur de grande sœur. Ce passé. Et je ne suis plus habituée à ressentir cette chaleur.

Mon regard suit le sien, se pose sur son poignet, et je vois la brûlure. Une trace sur sa peau que je déteste déjà. Je n’écarquille pas les yeux. Je n’ouvre pas la bouche. Je réagis en levant le regard vers elle, en prenant son poignet entre mes doigts, en caressant doucement, comme pour essayer d’effacer quelque chose de profondément ancré. « Je n’aime pas que l’on te fasse du mal. » Triste phrase, finalement. Avec des allures d’inutile, un peu. Mais je m’étais sentie obligée de la dire. D’exprimer mon mécontentement.

_________________
♥️
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Kaya Scodelario
Code Couleur : #B5B093
Patronus : #puma
Baguette : Bois d'ébène; coeur de sphinx; 27 cm. Souple.
Pouvoir : #legilimens
Metier/Maison : #serdaigle - gardien
Gallions : 1752
avatar
Luka Himìrson
Neutre

MessageSujet: Re: Childhood living is easy to do, the things that you wanted I bought them for you δ alma   Sam 1 Juil - 20:23

Elle parlait davantage avec Alma maintenant, c’était comme si une barrière s’était levée peut être, et toutes deux partageaient un moment de confiance, de confidence. Ce qui ne leur était jamais arrivé. Bien sur elle savait Luka qu’elle ne pouvait pas tout dire à Alma, qu’il y’avait des risques que celle ci dise tout à Thèo, et elle ne voulait pas que Thèo vienne se mêler de ce qui ne la regardait pas. Mais aussi elle se demandait si elle lui parlait toujours à l’autre paria de la famille ? Oh, elle lui demanderait plus tard, et pour le moment au fond, il y’avait cette espèce de conversation, cet intérêt l’une pour l’autre. « Je ne sais pas. » La question était la. Ca avait été un type qui venait de finir sa scolarité a Durmstrang, de 4 ans son ainé, il ne l’avait carrément pas interessé. Et puis à quoi bon mentir à sa sœur. « C’etait un homme c’est déjà suffisant. » Et c’était dit ça aussi. Leurs mains se serrèrent, et Luka un peu se renfrogna après ça.

Mais il y’eut une autre révélation, il y’eut ce poignet brulé dont elle lui offrit la vue. Et peut être que si elle regardait bien Alma, elle verrait aussi les autres marques, les cicatrices, les coupures. Tant pis. Elle l’effleura de ses doigts et Luka se mordit l’interieur de la lèvre. « Ce n’est rien. » Elle poussa un soupir et libera son poignet. « Je n’ai pas besoin de pitié. Selon Agnetha j’ai merité cette marque. Selon moi j’ai merité les autres. » Ses yeux se posèrent sur sa sœur si fragile. « La douleur physique n’est rien Alma, on s’y fait. » Et ses yeux se perdirent un peu plus dans le vague. « C’est avec le reste que l’on n’arrive pas à vivre. »

_________________
give me your heart i'll give you mine  hopeless exchange chapter erased they say we're young too young to marry, not too young to die sometimes i wonder how i landed in a mess like this and then you're walking through the door and not a thing goes wrong
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Childhood living is easy to do, the things that you wanted I bought them for you δ alma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Childhood living is easy to do, the things that you wanted I bought them for you δ alma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Easy lol !
» Take it easy.
» [ Streaming / Demos ] Doom 2 - No Rest For The Living
» Le LC (Living Classement)
» Doom II - Map 29 : The Living End

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Season's End :: Poudlard :: Exterieur :: Lac-