Partagez | 
 

 Elijah Gaunt - The heir is back in time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feat : Jensen Ackles
Gallions : 56
avatar
Elijah Gaunt

MessageSujet: Elijah Gaunt - The heir is back in time    Sam 30 Déc - 2:51



 
ELIJAH GAUNT

   

   
   
VINGT-HUIT ANS
FT. JENSEN ACKLES
SANG PUR
MANGEMORTS

 
Je m'appelle ELIJAH GAUNT ; mais on m'appelle parfois CROC BLANC. Comme je ne suis pas un surhomme mon épouvantard est le suivant : L'OUBLI. LA PEUR DE TOUT SIMPLEMENT OUBLIER QUI JE SUIS ET D’OU JE VIENS… QUEL EST MA MISSION. ; et si vous voulez en savoir plus sur moi sachez que quand je regarde le miroir du risèd je vois UN HOMME FIER AU sourire satisfait, CONSACRE, DONT LA COUR NE SAURAIT TAIRE L’ELOGE, LUI QUI A REDORE L’EMBLEME DE SA FAMILLE, que mon sortilège préféré est le CONFRINGO et que quand je respire de l'amortentia elle a les trois odeurs suivantes : un feu de bois | CELLE DU PETROLE DE LA STATION LITTLE HANGLETON | UNE SENTEUR SUCREE |  .  


  QUI ES TU ?  

une petite description ?

[Flemmard]
À la surface de l’aube, par delà l’immensité bleutée qui le compose, virevolte ces épitaphes ; synonyme de chants d’espoirs et de larmes, de celles qui ne sont rien de moins que l'ellipse des étoiles du ciel. Celles dont conte l’existence, les légendes lascives de feu son clan. La fumée s'en élève avec des langueurs d'automne, lascive, à l'agonie, fidèle peinture d’un jeune sang-pur transi d’envie de retrouver ces droits qui sont siens. Curieux et non loin, assoupi sur les terres battus des sentiers de Little Hangleton, et le tableau tout entier longuement se dissipe derrière l’irascible poli de ses iris. Il est là, immobile, couché sur ce monde qui défile devant lui depuis des décennies, à regarder ce temps qui s'écoule entre chaque battement de cils, entre chaque clin jusqu'à guetter le déclin, à attendre cette fin qui ne vient pas, qui vient toujours trop tôt, qui vient et qu'il ne saurait apprivoiser parce qu’il l’a sait funeste.

[Egocentrique]
Ce que l'on ressent au nadir de sa vie, ce que l'on imagine, ce pourquoi les crocmols et les sang-de-bourbes prient et espèrent, Elijah l'ignore. (Pourquoi ? Vous osez réellement me le demander ? Et bien parce que c’est un sang-pur, pardi).
Et parce qu'à ses yeux empli de sérieux le moindre geste prend des airs d'aventure, puisque le moindre souffle résonne tel un adieu, il y songe sans cesse, ne trouvant jamais ni réponse ni nom à cette inconnue qui marche dans ses pas silencieux.
En somme si il devait y avoir une réponse à la question qui est Elijah Gaunt ? La réponse serait qu’il est sang pur gonflé d'amertume. Le genre à avoir cette espèce de rancœur égoïste qui racle la gorge et pulse le plasma qui parcourt les veines. Mis à part son cercle proche, il donne l’impression d’en vouloir au monde entier, parce que ce monde l’a fait naître semblable aux tiers-monde mais visiblement assez différent pour ne pas rentrer dans le moule. Pourquoi ? Parce que ce monde lui a arraché la simplicité de la vie avant même qu’il n'ait pu l'embrasser. Parce que ce monde a fait de lui cet être dans l'ombre d'un autre.

[Méprisant]
Pour son âge, “Eli” comme l’appelle ses seuls et uniques amis est statue ; fidèle à lui même, à ses idéaux et ne déroge point. Elijah est et a toujours été porteur d’espoir, pétrifié quelque part à l'orée de l'univers, pétri de compassion, un blanc mégalithe d'abnégation. Sur son visage dont les années ont forgé les couleurs demeure un sourire infini, pâle, presque chagrin, qu'il adresse à quelconque moldu, cracmol, obscurial ou encore quelque soit la créature qu’il viendrait à croiser son regard, intéressé. Presque compatissant qu’ils ne puissent embrasser avec même fierté qu’est la sienne, l'essence-même de l'héritage sorcier. D'une frêle clarté. C'est qu'il n’a pas assez de temps pour le perdre par mépris ou le tuer en de futiles conflits – nul besoin de se convaincre du contraire face à ces mots qui n'en finissent plus de tressaillir –, aussi préfère-t-il user de ce que les hommes se tue à appeler « le dedain », et qu'importe si le sang coule à flot dû aux  bagarres répétées, qu'importe s'il ne subsiste à la fin qu'une poussière d'os à racler ; Le noblier est tellement fier de cet héritage qui est sien qu’il le défendra face à tous. Sachez-le, en sa présence, les sangs-purs sont des divinités que la plèbe se doit d’adorer.

[Juste]
Trésor dérisoire, fruit d'un ascétisme contraint puis recherché. Alors, à pleines brassées fait-il voler les mélodieuses pensées issues de ses souvenirs, les contes tissés à même la langue, et qui virevoltent pour les autres ces lumières qui n’ont cessé de danser devant lui. Incapable de coopération, il dispense à ceux qui lui font grâce d'un instant ce qui n'a pas de prix, prodigue mille attentions, professe valeurs à la folie, miséreux dépourvu d'avarice, et l'on médit de lui qu'il irait jusqu'à embrasser celui qui l'aurait poignardé. Il n’est pourtant chose à se méprendre, puisqu’il ne fera grâce d’aucun pardon pour quiconque osera se dresser sur son chemin.

[Refléchi]
Car là où la communication humaine est sans le moindre doute d'une imperfection tragique, là où les mots ne cessent de se confronter l’un l’autre, d'échouer à transmettre ces sentiments qui vibrent le long de leur essence, ce qui bat dans leur poitrine, cet instant où il se tende, tout entier, pour aller toucher à l'âme d’un semblable ; là où toutes les langues du monde ne pourront jamais l'expliquer, l'exprimer et le former en cette prison exiguë que sont les mots, le silence et le regard de cet être, Sang-Pur, eux, portent sans moindre difficulté le poids de cette interaction au creux de leurs œillades.

"Être un Moldu" eût-il jamais suffit à porter tout le poids, toute la légèreté, et la grâce qui en découle ? Négatif. Pourquoi ? Car cela n'exprimera jamais cet instant qui les lient intimement à la trahison, aux convictions ou encore l’amitié ; cette connexion, cet amalgame de leurs êtres, de leurs âmes, ce partage de sensations et de sentiments, ressenti jamais identique, toujours teinté de leurs expériences, de leurs blessures, leurs joies et leurs habitudes. Ce vécu qu'ils ne partagent pas et qu'ils ne pourront jamais comprendre en pensée, jamais ni dans leur logique ou leur raison; ils ne se comprendront d’ailleurs jamais aussi clairement qu'au creux d'une bataille, à travers ces paroles hirsutes et ses lames émoussées qui finiront toujours un jour de s’entrechoquer.

Mis à part cela, l’adonis a la conversation aussi légère que sa démarche savamment travaillée, mais n’est pas aussi volubile qu’est vaste sa garde-robe. Il y a, dans cette mécanique parfaitement réglée de tous ses maniérismes, une extravagance toute outre mesurée ; Un naturel artificiel qui traduit sa volonté d’être une existence particulière.

En effet, il a le calme profond et insondable des océans. Une assurance et un entrain imperturbable qui ne le quittant jamais. Son visage s’adorne souvent d’un demi-sourire dont on ne comprend jamais vraiment la signification, s’il est sympathique ou méphistophélique. C’est volontaire d’ailleurs, Monsieur Gaunt se complaît dans l’idée d’être une intrigue, à l’image de ce nuage de fumée sur lequel on ne saurait apposer les mains. Alors parfois il avoue à son cercle intime, avoir la volonté d’être un mystère qui se pavane, par-delà les apparences chatoyantes du ciel azuré. Et ils rient, ils rient de ce noblier qui est très vite devenu “Eli” en raison de son goût cultivé pour les apparences et toutes les impressions qu’elles sous-entendent. Lui, hausse faiblement des épaules et penche le cou sur le côté ; Elijah aime bien ses surnoms. Ça lui va comme un gant et ça donne presque une sorte de pouvoir à toute sa création, il trouve.

D’ailleurs, semblable à ses douces sucreries dont il se délecte, il n’est pas particulièrement avenant ni extraverti. Lui a plutôt l’impertinence légère et bravache de l’adolescence, les propos espiègles du gamin farceur, l’esprit vif de l’artiste, la diction claire et grave de l’adulte. Il paraîtrait même ne parle jamais trop vite, c’est vrai, car il ne voudrait surtout pas que ses propos se perdent dans le vent ; Qui plus est, n’étant pas un grand bavard, il y a toujours un choix précis dans les mots auxquels il donne vie. C’est pareil d’ailleurs pour ses gestes. Il y a une certaine lenteur à chacune de ses actions, comme s’il agissait parfois au ralenti.
reflechi ; flemmard ; saucisson ;  introverti ;  loyal ;  sociable ;  rusé ;  artiste ; egocentrique ;  courageux ;  discret ; méprisant  ;  calme ; sournois ; juste ; intéressé



ANIMAL TOTEM   choix de patronus

 
Athéris Hispida Etranger – Fidèle – Secret – Surprenant – Double


HypogriffeFier – Orgueilleux – Agressif – Fidèle – Susceptible





LorisRusé – Trompeur – Débrouillard – Dangereux – Prudent


  MAIS AUSSI   don facultatif

Je souhaiterais être Lycan griffé si possible.

 
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Candice Accola
Code Couleur : #9999cc
Patronus : Poney Shetland
& You ... :
Baguette : 20 cm, bois de rose et plume d’hippogriffe
Metier/Maison : Pouffy
Familier : Froufrou - Chat tout blanc avec un spot noir sur l'oeil qui un jour fût un lapinou.
Gallions : 349
avatar
Alice Fawley
Partisan

MessageSujet: Re: Elijah Gaunt - The heir is back in time    Sam 30 Déc - 4:19

Bienvenu ! 09

_________________


What do you mean it's bad ?

Revenir en haut Aller en bas
Feat : James McAvoy
Code Couleur : #72524B
Patronus : Requin bouledogue
& You ... :
Baguette : Bois de prunellier – écailles de basilic – 32 cm - rigide
Metier/Maison : Gardien de la forêt interdite
Familier : Une belette blanche nommée Edène
Gallions : 707
avatar
Logan Rowle
Mangemort

MessageSujet: Re: Elijah Gaunt - The heir is back in time    Sam 30 Déc - 9:35

Bienvenue ici Eli' ! 10

_________________

           
Les broyés sont les plus évolués

© Grey Wind
           
Revenir en haut Aller en bas
Feat : sarah shahi.
Code Couleur : silver
Patronus : guepard
Baguette : Cerisier, 29cm, flexible, ch. de vélane.
Pouvoir : sang de vélane
Metier/Maison : Capitaine de l'equipe | Serdaigle
Familier : Rat bleu russe « Lithium »
Gallions : 2646

Sorts & Capacités
Capacités Magiques:
Sorts acquis:
avatar
Akhen K. Selwyn
Neutre

MessageSujet: Re: Elijah Gaunt - The heir is back in time    Sam 30 Déc - 9:49

Bienvenue parmi nous

_________________
antigone moderne
serdaigle- 7eme année - capitaine de l'équipe de quidditch - vélane par sa grand mère - sang «pur» du coté de son père richard selwyn -  oncle mangemort - experte en potion - photographe - meileur attrapeur de sa generation — silver moondaygirl c.  

 
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Astrid Bergès-Frisbey
Patronus : Le fennec
Baguette : Séquoia □ 24 cm □ Ventricule de cœur de dragon
Pouvoir : Demi-vélane
Metier/Maison : Gryffondor
Familier : Un chat light silver tabby
Gallions : 557
avatar
Quinn Thane
Neutre

MessageSujet: Re: Elijah Gaunt - The heir is back in time    Sam 30 Déc - 22:49

    Ohhh bienvenue à toi ouiiiiii

_________________
× i have a sadness shield that keeps out all the sadness, and it’s big enough for all of us. ×
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Marie Avgeropoulos
Code Couleur : #6A5ACD
Patronus : Caracal
& You ... :
Baguette : Tremble | 27cm | Ventricule de cœur de dragon.
Pouvoir : Occlumens / Loup-garou
Metier/Maison : Serdaigle / Poursuiveuse
Familier : Ryûk - Siamois
Gallions : 817
avatar
Emma Rowle
Partisan

MessageSujet: Re: Elijah Gaunt - The heir is back in time    Sam 13 Jan - 17:07

Coucou ! Des nouvelles par ici ?

_________________
What a beautiful mess
[à changer] moondaygirl
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Elijah Gaunt - The heir is back in time    

Revenir en haut Aller en bas
 
Elijah Gaunt - The heir is back in time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Season's End :: Administration :: Présentations :: Pré-fiches-