Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Bloody Mary, I killed your baby - ft Angel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Feat : Jason Momoa
Code Couleur : #336666
Patronus : Gorille
Metier/Maison : Briseur de sorts à Gringotts.
Gallions : 333
avatar
Alrick J. Black
Mangemort

MessageSujet: Bloody Mary, I killed your baby - ft Angel   Ven 27 Oct - 21:49

   
Bloody Mary, I killed your baby.
ft. Angel
Le 3 novembre 97 - Demeure d'Alrick.

Installé sur le fauteuil de son bureau, sourcils froncés et regard fixé sur les nombreux bouquins sous son nez, le Black est en proie à de grandes réflexions. Il fait tournoyer un poignard entre ses doigts tout en cherchant une solution à son problème. L'objet est bloqué dans sa protection, aussitôt la lame retirée qu'un hurlement strident se fait entendre et fige toutes les personnes présentes à cinq kilomètres à la ronde. Problématique, n'est-ce pas ? Bien qu'il soit un admirable mage noir, cet art garde tout de même beaucoup de secrets pour le sorcier et sur ce coup, il sèche totalement.
La journée passe et c'est sur les coups de dix neuf heures que l'homme imposant décide de rentrer chez lui en emportant sa relique. Rien ne l'empêche de continuer son boulot chez lui après tout.

Dans sa demeure, il vérifie comme à son habitude que tout a bien été rangé par les femmes qu'il tient en laisse. Le travail a été accompli alors il frappe deux fois dans ses mains dans la cuisine avant de jeter une gamelle au sol qu'il rempli de pain rassis qu'il arrose à l'eau chaude. Six femmes squelletiques et nues entrent dans la pièce. Elles s'accroupient aux pieds d'Alrick qui les récompense d'une tape sur la tête. Est-ce qu'elles apprécient ? Pas le moins du monde. Ses victimes sont apeurées, certaines ont le regard vides, d'autres ont perdu la raison, mais il est bien heureux comme ça le sang pur. Elles portent aussi des traces de coups témoins des colères du monstre qu'il est, ses chiennes lui servent à pleins de choses après tout. D'ailleurs, il a besoin de passer un peu ses nerfs Alrick alors il en attrape une par les cheveux pour la rouer de coups tandis que les cinq autres sont autorisées à aller manger dans leur gamelle à même le sol et avec les poignées liés dans le dos.
Son affaire faite, il jette la femme qui lui a servi à se vider dans un cagibi qui renferme trois épouvantards. Un sourire aux lèvres, il l'écoute sangloter et hurler de terreur tout en se dirigeant vers le salon. Là-bas, il envoie un hibou à Angel afin de lui parler de ce poignard et lui dire qu'il l'attend à sa demeure afin qu'elle puisse faire les recherches adéquates.

En l'attendant, le Black s'installe sur son canapé. Il observe l'arme posée sur la table basse avec curiosité. Baguette en main, il teste quelques sorts pour tenter d'en apprendre un peu plus sur l'objet mais rien ne semble vouloir fonctionner. Pourtant, quelque chose attire ses prunelles d'un gris presque blanc. Il s'agit de ce petit ornement formé de joyaux aux couleurs multiples. Les petites pierres luisent de manière étrange et si Alrick suit les faisceaux de lumière présents dans la pièce, il se rend rapidement compte que la réflexion est eronnée. Alors il tente de faire bouger l'une des précieuses, grossière erreur étant donné que la protection du poiganard se couvre de plusieurs lames tranchantes qui tourbillonnent rapidement. Il lâche directement le maudit, mais trop tard, voilà qu'il se fait attaquer par la relique. Une bataille assez courte étant donné qu'il fait siffler sa baguette pour envoyer cette chose frapper dans le mur. Ca semble le calmer étant donné qu'il reprend la forme d'une simple objet inanimé. Il grogne en portant une main sur son torse sanglant, c'est qu'il y porte neuf belles entailles qui semblent former un symbole qui lui est inconnu. Le voilà en colère, il se débarasse de sa chemise sans même prendre attention à ses blessures pour aller récupérer le poignard. Une fois fait, il le pose sur sa table du salon avant d'ammener un grimoire à lui à l'aide de sa baguette. La douleur, c'est pour les chochottes, il se soignera plus tard il y a bien plus important pour le moment.. Comme trouver la signification de ce symbole sur sa peau peut-être ?
moonday girl ©️
 

_________________
U.C
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Christina Ricci
Code Couleur : #666699
Patronus : Mukade
& You ... :
Baguette : Aubépine, 28cm, crin de sombral
Pouvoir : Vampire (apparence 21 ans)
Metier/Maison : Sans Domicile Fixe
Gallions : 221
avatar
Angel Gaunt
Partisan

MessageSujet: Re: Bloody Mary, I killed your baby - ft Angel   Ven 27 Oct - 22:53


Bloody Mary, I killed your baby Ft. Alrick
 
LIFE SHOULD NOT BE A JOURNEY TO THE GRAVE WITH THE INTENTION OF ARRIVING SALELY IN A CELL PRESERVED BODY BUT RATHER TO SKID IN BROADSIDE IN A CLOUD OF SMOKE - H. THOMPSON


Le Londres moldu, c'était quelque chose de déplaisant. Les odeurs affluaient de façon étrange : ils avaient cette pollution dégueulasse qui encrassait vos poumons et qui... Bon. D'accord. Soit. Elle était déjà morte de toutes façons mais ça ne l'empêchait pas d'apprécier certaines choses plus que d'autres. Si, si on vous assure. Il y avait des choses qu'elle appréciait. Elles étaient rares, mais elles étaient là. Où elle s'arrangeait pour les faire venir. La mort par exemple. Bref. Programme de la matinée : mendier pour trouver quelques livres. Programme de l'après-midi : passer à l'hôpital et fouiller les camions d'Urgences pour y trouver de potentielles poches de sang. Réussite.
Angel était à présent dans une d'une piscine municipale. Avec ses quelques pièces récoltées dans la rue, elle avait réussi à se payer une entrée dans ce lieu commun. Non, elle n'était pas allé nager, mais cela faisait quelques jours déjà qu'elle n'avait pas eu d'aventure et donc, qu'elle passait ses journées et ses nuits dehors. Une fois décrassée, elle enfila les vêtements propres qu'elle gardait dans son sac depuis sa dernière nuit charnelle : un homme marié. Ingénieux. Elle avait pu voler les vêtements et quelques produits de maquillage de sa femme. Bref. Une fois accommodée à son nouveau corps soigné, la septuagénaire attrapa sa poche d'O+, et défit le bouchon avant de venir y boire comme une enfant se délectant d'une compote.

Maintenant qu'elle avait fini et qu'elle avait enfilé sa cape noire, elle sorti du bâtiment à l'odeur chlorée et fut bien surprise de voir sa route barrée par un message d'Alrick. Bon. Maintenant qu'elle était propre, elle allait peut-être pouvoir passer la nuit dans un endroit autre que la rue. Journée productive. En quelques secondes, après s'être déplacée derrière un mur, elle transplana et se retrouva directement devant la demeure du sorcier. Elle frappa quelques coups brutaux à la porte et passa sans attendre l'horrible tas d'os qui était venu lui ouvrir. Mais à peine eut-elle passé l'encadrement qu'une odeur sanguine vint frapper son corps. Ses membres presque engourdis par l'enivrement peinèrent à la déplacer jusqu'au salon. Rougis par instinct, ses yeux se posèrent cependant sans broncher sur le tas de muscle qui jaugeait des bouquins.

- Alrick.

Un signe de tête plus tard et voilà notre défunte qui s'approche de son employeur. C'était sa façon de le saluer. Simple, efficace, elle était sous ses ordres mais elle ne lui tirerait pas de révérence. Elle n'était pas son jouet, elle avait une certaine forme de fierté malgré la catégorisation de sa famille, et son statut d'hybride. Plus elle s'avançait, plus l'odeur devenait forte, évidemment. "Heureusement que j'ai dîné" pensa-t-elle avec une forme d'amusement imperceptible. Ses pupilles balayèrent légèrement les plaies : ça saignait beaucoup. Il en mettait partout, mais le Black n'en n'avait rien à faire, c'était bien connu. Ca ne la dérangerait pas, ça lui donnait un côté encore plus charmant. Après cinquante ans passés à parcourir le monde et à renifler l'odeur de la poudre à canon et du sang, on apprend à s'y faire, même en étant vampire. Surtout, en étant vampire. Ca avait été insoutenable au début, mais maintenant, ça allait. Tout allait de toutes façons. La mort était devenu pour elle une routine dont elle n'attendait plus grand chose, et pourtant, elle s'en délectait. Passons. Elle se demandait tout de même ce qui avait pu lui taillader ainsi les muscles. Est-ce que c'était de ça, dont il voulait parler ? La brune croisa ses bras sur sa poitrine avant de se racler la gorge.

- Ce n'est pas l'une de tes trainées qui t'a fait ça tout de même ?

Heureusement qu'elle ne savait pas sourire. Parce que si elle avait daigné accompagner le ton narquois de sa voix d'un rictus mal avisé, elle se serait probablement prit un revers de la main du monstre. Voire pire. La sang pur jaugea avec lassitude la pièce avant de poser son regard terne sur l'objet sur la table du brun. Imaginairement, elle fronça les sourcils avant de pencher sa tête sur le côté. Ses prunelles légèrement rougies par le désir de sang scrutèrent l'espèce de couteau qui trônait là, tandis qu'elle avançait lentement vers la table. Où est-ce qu'il avait bien pu trouver ça encore ? Son regard se défit un instant de la relique et elle planta un regard interrogateur dans les yeux métalliques du mangemort. Dépliant légèrement son index, c'est sans grand entrain qu'elle désigna le couteau du bout de l'ongle, la voix simple, et distincte.

- Je peux ?

 
code par SWAN  

_________________
let me be the death of you
it won't hurt i promise
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Jason Momoa
Code Couleur : #336666
Patronus : Gorille
Metier/Maison : Briseur de sorts à Gringotts.
Gallions : 333
avatar
Alrick J. Black
Mangemort

MessageSujet: Re: Bloody Mary, I killed your baby - ft Angel   Ven 27 Oct - 23:27

   
Bloody Mary, I killed your baby.
ft. Angel
Le 3 novembre 97 - Demeure d'Alrick.

Il maudit intérieurement le poignard qui lui a fait cet affront. C'est le risque à prendre avec ce métier, c'est comme ça. Et oui.. Qui a dit que travailler dans un bureau ou à domicile était sans danger ? Tant pis, tant pis. Il y a plus importants que ces blessures, elles ne sont pas mortelles de toute façon, il s'en occupera plus tard. Fouillant dans son grimoire, il note quelques informations qui lui paraissent importantes sur un parchemin avec empressement. Son cerveau fonctionne à plein régime afin de lier ses connaissances personnelles à celles qu'il récolte. Un symbole, un objet meurtrier et sadique, le tout enfermé dans un fourreau tétanisant. Hm, compliqué.

Voilà que quelqu'un toque à la porte et avec un peu de chance, celle qui vient de le saluer pourra trouver la réponse à son énigme. Il lui offre un rapide regard puis un léger signe de tête en guise de salutation avant de lui faire signe de s'approcher d'un geste de la main. Oh il sait, il sait, elle est un vampire, il dégouline de sang, ce n'est pas prudent. Mais il s'agit d'Alrick et le Black se fiche de tout ça, elle n'a qu'à se contrôler ce qu'elle semble faire sans trop de complication. Quelque chose qui ressemble à de l'humour ? De la moquerie ? Passe les lèvres d'Angel et il la fixe du coin de l’œil en restant silencieux pour toute réponse. Il n'est pas vraiment du genre à sourire et encore moins à rire. Ce sont deux émotions qu'il ne connait que très rarement, mis à part lorsque c'est fait avec sadisme bien évidemment. Le regard de nouveau plongé dans son grimoire il lui répond.

- Tu peux oui. Ne l'ouvre surtout pas, ce qu'il y a la dedans est pire qu'un charme du Cridurut. Ca risque de nous assommer et nous n'avons pas vraiment le temps pour ça. Son visage se secoue négativement d'un air exaspéré alors qu'il note quelques petites choses en plus sur son parchemin en ajoutant. Ne touche pas ses pierres, ça a tendance à le rendre quelque peu.. Violent.

Elle comprendra ainsi que c'est cette arme qui a provoqué ses blessures, non ? D'ailleurs, il se redresse un peu pour lui montrer son torse. Non, ce n'est pas ses muscles saillants qu'il exhibe mais bien la trace de sang qu'il porte.

- Sais-tu quoique ce soit à propos de ce symbole ?
moonday girl ©️
 

_________________
U.C
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Christina Ricci
Code Couleur : #666699
Patronus : Mukade
& You ... :
Baguette : Aubépine, 28cm, crin de sombral
Pouvoir : Vampire (apparence 21 ans)
Metier/Maison : Sans Domicile Fixe
Gallions : 221
avatar
Angel Gaunt
Partisan

MessageSujet: Re: Bloody Mary, I killed your baby - ft Angel   Ven 27 Oct - 23:52


Bloody Mary, I killed your baby Ft. Alrick
 
LIFE SHOULD NOT BE A JOURNEY TO THE GRAVE WITH THE INTENTION OF ARRIVING SALELY IN A CELL PRESERVED BODY BUT RATHER TO SKID IN BROADSIDE IN A CLOUD OF SMOKE - H. THOMPSON


Il n'avait pas besoin de le lui dire deux fois : elle s'empara rapidement de l'objet et le scruta instantanément. Par contre, il fit bien de l'avertir de son pouvoir, parce qu'elle était à deux doigts de le tirer hors de son étui. Bon. Alors c'était ça ? Ca allait les assommer grâce à une onde ou quelque chose comme ça ? Intéressant. Maléfice ? Assurément. Son attention fut prise d'assaut par les mouvements de l'homme et son corps fut prit d'un spasme lorsque l'odeur du sang vint la frapper comme un mistral. Elle se tourna cependant vers lui, et balaya le dessin de sang sans aucune expression.

- Je vois. Et tu as trouvé ça où ?

Elle releva le poignard près de son visage sans cesser de fixer le sang pur. C'était une bonne question, peut-être que ça les aiderait à trouver d'où provenait l'objet. Son attention se porta à nouveau sur ce dernier, puis sur le torse du brun. Elle compta neuf coupures distinctes, malgré les bavures de son sang. La vampire déglutit et ferma les yeux, soupirant avec lassitude comme pour se défaire de l'odeur qu'elle humectait à chaque inspiration. Elle claqua des doigts pour appeler l'une des chiennes de son maître, et désigna les blessures de ce dernier d'un signe de tête. Habitude ? Elle comprendrait ce qu'elle voulait dire, même si elles obéissaient à Alrick, elle ne se contenterait pas d'attendre son feu vert, si ? Bon. Son but à elle, ce n'était pas de le soigner mais plutôt de pouvoir juger de la netteté des traits de ses plaies qu'elle continuait de contempler. La Gaunt examina à nouveau de couteau sous toutes ses formes, avant de déclarer simplement.

- Au vue de l'esthétique, c'est Amérindien. J'en suis presque certaine.

Les yeux figés sur l'objet, la brune alla s'installer près de la place que le Black avait prise avant qu'elle n'entre. Elle jeta un rapide coup d'oeil à ses grimoires, caressant le manche de la dague du bout des doigts. Ces pierres, elle les connaissait toutes, et leur préciosité était certaine. Elle avait passé dix années de sa vie aux Etats-Unis et s'était donc largement informée sur le passé du pays, notamment dans le domaine de la sorcellerie. Dans l'ethnie amérindienne, la magie était quelque chose de très puissant. Beaucoup de rapport à la nature, aux éléments, à l'esprit sans vraiment passer par le corps. Il y avait quelque chose dans ce dessin de sang sur le corps du brun qui se rapportait fortement à la signification de l'objet. C'était quelque chose de rituel peut-être ? Très certainement. Ou une sorte de contre-sort à un maléfice. Ses sourcils se froncèrent : c'était probablement sa seule expression, pourtant rare à déceler sur son visage défunt. C'était ça qu'elle faisait, quand elle était concentrée. Et seulement là.

 
code par SWAN  

_________________
let me be the death of you
it won't hurt i promise
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Jason Momoa
Code Couleur : #336666
Patronus : Gorille
Metier/Maison : Briseur de sorts à Gringotts.
Gallions : 333
avatar
Alrick J. Black
Mangemort

MessageSujet: Re: Bloody Mary, I killed your baby - ft Angel   Sam 28 Oct - 0:26

   
Bloody Mary, I killed your baby.
ft. Angel
Le 3 novembre 97 - Demeure d'Alrick.

Il est plongé dans ses recherches Alrick, même s'il prend le temps de répondre aux interrogations de son binôme, son cerveau ne s'arrête pas de réfléchir à son problème pour autant. D'ailleurs, afin de tenter de trouver une solution, il montre ce symbole étrange sur son torse à l'inexpressive. Oh ce n'est pas leur entretient le plus agréable mais tant pis, c'est comme ça après tout et l'homme fort n'a aucune envie de stopper ses recherches pour se soigner comme un faible. Il le fera lorsqu'il en aura le temps. Quoique.. Angel fait appel à l'une de ses choses qui arrive aussi vite que l'éclair. Elle le scrute, attendant son autorisation puis le sang pur hoche lentement sa tête. Voilà que la squelettique fait demi-tour pour aller chercher de l'eau et un linge alors que le Blak reprend la parole.

- Un héritage.. Il était dans le coffre des Addams depuis une éternité, ils sont morts la semaine dernière et leur rejeton a reçu ce maudit poignard. Cet abruti est à Sainte-Mangouste maintenant, mais comme l'objet vient de Gringotts il nous a été retourné.

Tiens. Voilà l'autre qui revient avec sa bassine d'eau et son linge propre. Forcément, elles n'ont pas le droit à leurs baguettes. Le seul problème est qu'alors qu'il écoute Angel poser une hypothèse sur l'origine de l'objet, une brûlure vive se fait sentir sur ses coupures. C'est qu'il en grogne le Black avant de flanquer son poing dans le visage de sa chienne qui se couche aussitôt. Ben voilà qu'il l'a assommé. Il grommelle tout en la poussant sous la table avec son pied pour qu'elle ne soit plus dans son champs de vision avant de caresser la brûlure encore fraîche les sourcils froncés.

- Enflures d'amérindiens, ils s'y connaissent bien avec leurs merdes.

Au moins, la plaie est cautérisée mais la douleur est bien plus présente maintenant. Tant pis. Apparement ça ne se laissera pas soigner aussi facilement que ça. Ronchonnant quelques mots dans sa barbed'un ton bourru il ouvre un autre grimoire pour le feuilleter rapidement.

- Ca doit être une sorte des sceau ou quelque chose comme ça. Est-ce que tu peux m'en dire plus ?
moonday girl ©️
 

_________________
U.C
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Christina Ricci
Code Couleur : #666699
Patronus : Mukade
& You ... :
Baguette : Aubépine, 28cm, crin de sombral
Pouvoir : Vampire (apparence 21 ans)
Metier/Maison : Sans Domicile Fixe
Gallions : 221
avatar
Angel Gaunt
Partisan

MessageSujet: Re: Bloody Mary, I killed your baby - ft Angel   Sam 28 Oct - 0:54


Bloody Mary, I killed your baby Ft. Alrick
 
LIFE SHOULD NOT BE A JOURNEY TO THE GRAVE WITH THE INTENTION OF ARRIVING SALELY IN A CELL PRESERVED BODY BUT RATHER TO SKID IN BROADSIDE IN A CLOUD OF SMOKE - H. THOMPSON


La septuagénaire avait observé la scène avec lassitude. Rien ne la choquait même si Alrick aurait pu le faire. Elle profita un peu de la nudité de son torse pour le jauger tant qu'il avait le dos tourné, mais elle se reprit rapidement. Les coupures étaient détachées mais elles traçaient pourtant un dessin distinct qui amenait à penser que chaque ligne en rejoignait une autre. Sur un parchemin vierge, la brune retraça plusieurs fois les plaies dans des cadres différents, histoire de se laisser plusieurs essais. Elle se mit alors à connecter certaines des lignes, puis d'autres, jusqu'à ce que l'un de ses croquis ne lui semble être potentiellement correct. Ce symbole, elle l'avait déjà vu quelque part mais elle n'était pas vraiment certaine de ce qu'il décrivait.

- J'ai des doutes sur le symbole. Je pense que ça a un rapport avec la vertu de l'objet, ça ressemble à la relique de la Suprématie de Dieu. L'aura divine en laquelle ils croient. Si c'est bien ça, c'est un objet destiné à la magie blanche, symbole de pureté et donc victime d'un maléfice.

La sang pur mordilla sa lèvre inférieur tout en réfléchissant. Tranchantes. Ses canines avaient légèrement endommagées sa lippe sensible, mais elle s'était hâtée d'aspirer son propre sang. Elle se passa une main dans les cheveux et reposa son regard sur l'objet. Il y avait un ensemble de douze pierres, mais seulement neuf différentes. Ce n'était pas un hasard mais pour le moment, son objectif était de sortir la lame de son étuis, parce qu'elle pourrait sûrement en dire long sur l'utilité de l'objet.

- Pour ce qui est du poignard, il est forcément rituel. Tout l'indique. Tu vois le lacet de cuir ? C'est à travers ça qu'ils symbolisent la similitude du corps de l'Homme avec le corps de l'objet. De la peau. La continuité du membre. Dans leurs cérémonies ils utilisent ce genre de couteaux, ou une lance, pour diriger le sortilège. C'est semblable à nos baguettes. Si j'ai raison, il n'y a qu'un moyen de le déverrouiller, mais il va nous falloir pas mal de choses, et je n'ai jamais fait ça auparavant.

Les rituels chamaniques, elle les avaient étudiés dans les livres, mais jamais pratiqués en vrai. Pour être honnête, c'était une chose qu'elle redoutait car les croyances Amérindiennes n'étaient pas des plus féériques. Ils allaient devoir pratiquer une sorte d'exorcisme histoire de purifier la dague et de pouvoir la déverrouiller. Pour ce qui était du reste, ils allaient devoir approfondir leurs recherches parce qu'elle n'avait pas assez de connaissances sur les pierres pour affirmer connaître leurs vertus propres. En revanche, elle connaissait tous les détails du rituel à préconiser pour défaire la dague de ce maléfice. Enfin, si elle avait raison. Elle avait peu de doutes sur le sujet, et elle s'empara alors d'un parchemin pour commencer à gratter de son écriture soignée et pourtant presque illisible. Une liste, des étapes. Ils pourraient facilement se procurer ça, le soucis n'était pas là. La difficulté, c'était de pratiquer une magie inconnue de leurs corps.

 
code par SWAN  

_________________
let me be the death of you
it won't hurt i promise
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Jason Momoa
Code Couleur : #336666
Patronus : Gorille
Metier/Maison : Briseur de sorts à Gringotts.
Gallions : 333
avatar
Alrick J. Black
Mangemort

MessageSujet: Re: Bloody Mary, I killed your baby - ft Angel   Sam 28 Oct - 3:34

   
Bloody Mary, I killed your baby.
ft. Angel
Le 3 novembre 97 - Demeure d'Alrick.

Il n'est vraiment pas content Alrick. Ca ne se voit pas forcément, mais il n'a qu'une envie à cet instant présent, tout retourner dans la pièce afin de décharger sa colère. Ce n'était pas une dague de malheur qui allait lui faire autant d'offense en une seule soirée tout de même. D'ailleurs, heureusement que l'objet est entre les mains d'Angel parce que là, le musclé aurait bien envie de l'attraper pour le détruire de milles façons. Même si c'est impossible de détruire un objet doté d'autant de magie. Tant pis, il aurait disséqué sa chienne sous sa table et aurait mis le précieux dans son estomac. Voilà, ça serait une bonne cachette ça, non ? Il tient une idée là.
Le Black écoute tout de même avec intention ce que dit la Gaunt face à lui. Mais qu'est-ce qu'elle baragouine celle là aussi ? Dieu ? Magie blanche ? Pureté ? Aura divine ? Son visage montre entièrement son agacement et son dégoût.

- Foutaises. Qu'ils aillent se le carrer dans un endroit pas très religieux leur Dieu et autre stupidité bonne pour les sangs de bourbe !

Par Merlin, il faut pas abuser non plus. Un grondement mécontent s'échappe du fond de sa gorge alors qu'il réfléchit un instant. avant de reprendre en fronçant ses sourcils.

- Victime d'un maléfice tu dis ? Et si cette babiole réagissait plutôt en fonction de l'âme ? S'il est destiné à la magie blanche comme tu dis, peut-être qu'il refuse simplement de s'ouvrir et se protège de ceux qui pourraient lui nuire, non ?

Il observe chaque morceau de la dague lorsque le vampire y apporte quelques détails d'histoire. Apparemment, chaque détail est révélateur et rien n'est fait au hasard sur cet étrange poignard. D'après Angel, ce serait donc un conteneur de magie à l'image de leur baguette. Bien, jusque là, ça semble aller alors il s'approche d'elle afin de pouvoir lire ce que la brune écrit sur son parchemin. Qu'est ce que c'est que.. Il fronce ses sourcils avant de reposer son regard sur la Gaunt et de lâcher tout naturellement et sans aucune trace d'humour.

- Ne t'imagine pas que je vais faire la danse de la pluie en priant Grand Nuage Blanc, Angel. Pas une seule seconde.

C'est qu'il ne compte pas se tourner en ridicule pour Addams non plus. Il y a tout de même des limites à ne pas dépasser après tout. Qu'importe, la plaie qu'il porte au torse le picote et ça commence à le rendre irritable parce qu'il n'aime pas ça et malgré son immensité et sa carrure imposante, il commence à bouder un peu comme un enfant vexé. Continuant de feuilletter son grimoire il ajoute tout de même.

- Quels sont les risques si ça rate ?
moonday girl ©️
 

_________________
U.C
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Christina Ricci
Code Couleur : #666699
Patronus : Mukade
& You ... :
Baguette : Aubépine, 28cm, crin de sombral
Pouvoir : Vampire (apparence 21 ans)
Metier/Maison : Sans Domicile Fixe
Gallions : 221
avatar
Angel Gaunt
Partisan

MessageSujet: Re: Bloody Mary, I killed your baby - ft Angel   Sam 28 Oct - 12:49


Bloody Mary, I killed your baby Ft. Alrick
 
LIFE SHOULD NOT BE A JOURNEY TO THE GRAVE WITH THE INTENTION OF ARRIVING SALELY IN A CELL PRESERVED BODY BUT RATHER TO SKID IN BROADSIDE IN A CLOUD OF SMOKE - H. THOMPSON


Elle était d'accord avec lui, cette magie n'était pas des plus lucide, mais si elle existait vraiment, ils allaient devoir se renseigner dessus et tenter de la pratiquer. Un léger soupire passa les lèvres d'Angel et elle fut surprise de la remarque du brun. Mais qu'est-ce qu'il racontait encore ? Danser sous la pluie ? Si elle avait pu, elle aurait rit. Mais elle ne savait pas faire, alors elle se contenta de rester silencieuse le temps qu'il se calme un peu.

- L'ethnie amérindienne tient des principes. Ils n'auraient pas envoûté cet objet avec un sortilège barbare. Je pense vraiment qu'il a été maléficié par quelqu'un non concerné par cette culture, mais l'objet garde sa nativité. Je ne te parle pas de te tourner en ridicule mais d'utiliser une magie propre à la nationalité de ce poignard. Il suffirait de concentration, et de silence pour le laver de son maléfice. A moins que leurs pouvoirs ne soient qu'imaginaires et qu'un mage mal-avisé l'ait rendu sorcier. Tu vois ce que je veux dire ? Dans ce cas là il nous suffira de nos connaissances et de notre propre magie, mais je ne suis pas certaine que ce soit le cas. Ca me paraît étrange, en fait.

Le plus dur n'allait pas être la réalisation du contre-sort ou du rituel auquel ils devraient s'atteler. Le plus dur, ce serait de pouvoir affirmer avec certitude que leurs recherches étaient justes. Ils avaient deux grandes possibilités qui les mèneraient à plusieurs hypothèses différentes. Ce ne serait pas facile, car s'ils se trompaient, ils seraient... assommés, c'est ça ? La vampire fronça légèrement ses sourcils à l'attitude du grand gaillard. Elle roula des yeux intérieurement : les hommes pouvaient vraiment se conduire comme des enfants quelques fois. Bon, il n'en n'était pas là mais elle voyait bien que sous ses airs de gros dur, il avait du mal à s'habituer à la douleur. Mais elle ne releva pas, ils n'avaient pas le temps de le soigner et peut-être que s'ils le faisaient ils manqueraient quelque chose qui disparaitrait à jamais. Pendant qu'il posait la question vers laquelle les pensées de la sang pur étaient déjà dirigées, cette dernière scrutait à nouveau le torse sanguinolent du Black.

- Je ne sais pas ce que l'on risque. Mis à part les coupures, qu'est-ce qu'il se passe exactement quand on le sort de son étui ?

Son regard était toujours désintéressé. Malgré ses connaissances, elle ne s'attelait que très rarement à construire son savoir. Si elle était si savante, c'était grâce à toutes ces années passées à l'étranger et aux fréquentations qu'elle s'était faites là bas. Si elle aidait Alrick, c'était surtout pour ce qu'il lui donnait en retour, rien de plus. Elle s'en fichait complètement de ces objets, elle, mais elle ne chômerait pas si son aide pouvait lui faire gagner un peu de confort.

 
code par SWAN  

_________________
let me be the death of you
it won't hurt i promise
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Jason Momoa
Code Couleur : #336666
Patronus : Gorille
Metier/Maison : Briseur de sorts à Gringotts.
Gallions : 333
avatar
Alrick J. Black
Mangemort

MessageSujet: Re: Bloody Mary, I killed your baby - ft Angel   Dim 29 Oct - 2:05

   
Bloody Mary, I killed your baby.
ft. Angel
Le 3 novembre 97 - Demeure d'Alrick.

Il écoute les explications venues d'ailleurs d'Angel le musclé, même si tout ça le dépasse. Ces histoires de Dieu et de magie blanche, c'est étrange, et surtout au-dessus de son seuil de tolérance, déjà qu'il ne l'est pas du tout.. De la concentration et du silence. Un grondement sourd lui échappe, cela fait déjà plusieurs jours qu'il se concentre en silence avec cet objet de malheur et s'il ne s'agissait pas d'Angel en face, il aurait sûrement frappé sur son interlocuteur. Mais voilà, il se contente de frapper un coup fort sur la table avec son poing pour décharger sa colère. La patience l'a définitivement quitté pour le coup. C'est qu'il déteste lorsque les choses lui échappent de cette manière. Le mystère que renferme cette dague lui tape sur le système et les recherches qu'ils font aussi. Amérindiens, Amérindiens, il leur enfoncerait bien un totem là où il le pense tiens.
Un sorcier mal avisé ayant ensorcelé un objet moldu ? Impossible. Depuis le temps le Black aurait trouvé au moins un indice à propos du maléfice jeté, c'est qu'il s'y connait tout de même en magie noire, et puis c'est son métier après tout. Il feuillette le grimoire en arrachant presque les pages lorsqu'il les tourne.

- Il ne s'agit pas d'un simple sortilège, maléfice ou autre possibilité de magie noire appartenant à nos rites. Je suis bien placé pour le savoir.. Le Grand Gourou a dû se retrouver avec son grigri profané, tu as probablement raison. Reste à savoir comment défaire cette connerie. Il pose ensuite son index sur les croquis qu'Angel s'est appliquée à dessiner. Ce truc en rapport avec leur Dieu de pacotille, c'est peut-être un sceau ? Une secte ? Si c'est le cas il faudrait vérifier s'il n'existe pas des tensions entre deux camps, et donc des rituels peut-être différents.

Toujours contrarié par la brûlure cuisante sur son torse, il pose une fesse sur sa table pour s'y asseoir. Oh il ne regarde même plus la brunette tant il est en colère et même s'il ne laisse aucune trace de douleur sur son visage, la sensation est bien présente. Le nez dans les écrits il répond en tapant des doigts impatiemment sur la table.

- Si ce n'était que des coupures, ce ne serait pas un problème poupée. Cette foutue lame lâche un son que même un sourd pourrait entendre. Tous les gens touchés se retrouvent figés.. Ils sont tous à Sainte-Mangouste, les abrutis n'ont toujours pas trouvé de remède. Selon les estimations faites par la dernière vague, son pouvoir s'étend sur au moins cinq kilomètres, ce qui n'est pas négligeable tu t'en doutes. Il plisse les yeux en s'intéressant plus précisément à un passage de son grimoire en continuant de parler dans sa barbe. Rédige moi la liste de ce dont tu as besoin pour ouvrir tes chakras, je me charge de trouver des informations supplémentaires.
moonday girl ©️
 

_________________
U.C
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Christina Ricci
Code Couleur : #666699
Patronus : Mukade
& You ... :
Baguette : Aubépine, 28cm, crin de sombral
Pouvoir : Vampire (apparence 21 ans)
Metier/Maison : Sans Domicile Fixe
Gallions : 221
avatar
Angel Gaunt
Partisan

MessageSujet: Re: Bloody Mary, I killed your baby - ft Angel   Ven 3 Nov - 17:50


Bloody Mary, I killed your baby Ft. Alrick
 
LIFE SHOULD NOT BE A JOURNEY TO THE GRAVE WITH THE INTENTION OF ARRIVING SALELY IN A CELL PRESERVED BODY BUT RATHER TO SKID IN BROADSIDE IN A CLOUD OF SMOKE - H. THOMPSON


Elle aurait soupiré avec exaspération si elle avait pu. Il était véritablement outré de cette culture différente de la sienne, et ça commençait à lui faire perdre patience. Elle était amplement d'accord avec lui, mais elle avait le recul nécessaire pour ne plus vraiment juger les idioties des autres ethnies. Lorsque vous aurez voyagé pendant une durée de cinquante ans, vous comprendrez. Angel se contenta d'écouter le mangemort, avant de venir orner le parchemin de son écriture. Elle lui transmettait donc une liste comprenant des herbes, des minéraux, quelques outils efficaces et utilisés chez les amérindiens. Elle savait de quoi elle avait besoin, mais ce qu'elle ne savait pas, c'était comment elle allait utiliser toutes ces choses.

- Mes chakras ? Oh mais on va faire ça à deux mon cher. Je n'ai jamais fait ça et je suis loin d'être certaine d'y arriver, alors tu vas allier ta force à la mienne.

C'était pas vraiment un ordre, son ton n'était pas très sévère. De toutes façons, elle peinait à se faire entendre : elle ne savait pas comment transmettre une émotion à travers son faciès, alors à travers sa voix ?

- Tiens. Je vais essayer de trouver quelque chose sur ce présumé sceau. C'est tout à fait plausible que ce soit l'histoire d'une guerre entre deux camps. Si cette chose est effectivement une sorte de baguette, elle a du appartenir à un sorcier très puissant. Peut-être un chef. Je vais voir ce que je peux trouver.

Il devait bien avoir un chapitre là dedans qui les mettraient sur la bonne voie, non ? La brune attendit que son employeur s'empare du bout de parchemin et le contempla quelques secondes avant de passer son index près de ses plaies. Oh bien sûr, elle n'était pas allée appuyer sur sa chaire coupée à vif, il n'avait même probablement rien sentit. En réalité, elle avait juste récolté un peu de sang sur son ongle, qu'elle avait ensuite porté à sa bouche avant d'aller se rasseoir à sa place. Gourmandise ? Oui, probablement. Elle avait déjà mangé aujourd'hui mais rien ne l'empêchait de se délecter d'un apéritif. Elle n'allait pas lui sauter dessus après tout, elle savait se contrôler, n'est-ce pas ? Aucune émotion n'était passée sur son visage lorsque le goût métallique du sang avait touché sa langue. En fait, il y avait quelque chose d'un peu musqué qui se mêlait à cette chaleureuse odeur, et ça ne lui plaisait pas du tout. Au moins, elle ne serait plus tentée d'aller le vider de son sang. Pas qu'elle l'ait déjà vraiment envisagé, mais voilà, n'importe qui pouvait être une proie. Enfin, Alrick était déjà d'un autre niveau. Elle avait une force vampirique qui accroissait évidemment ses réelles capacités, mais elle n'était pas invincible non plus, et le Black savait pertinemment comment mettre fin à la "vie" d'une créature comme elle.

 
code par SWAN  

_________________
let me be the death of you
it won't hurt i promise
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Jason Momoa
Code Couleur : #336666
Patronus : Gorille
Metier/Maison : Briseur de sorts à Gringotts.
Gallions : 333
avatar
Alrick J. Black
Mangemort

MessageSujet: Re: Bloody Mary, I killed your baby - ft Angel   Sam 4 Nov - 15:31

   
Bloody Mary, I killed your baby.
ft. Angel
Le 3 novembre 97 - Demeure d'Alrick.

Oh ce n'est un secret pour personne, Alrick Black est bien loin d'être l'homme avec l'esprit le plus ouvert au monde. Les autres cultures, rituels et croyances, peuvent être intéressants parfois oui. Mais là, cette malédiction l'a blessé et la douleur prodiguée fait qu'il se montre encore moins apte à détenir tout soupçon de curiosité pour ces indigènes. Réellement, ressentir cette sensation le rend encore plus ronchon et mauvais que d'habitude. Il n'en a pas vraiment l'habitude, normalement, il se fiche de la douleur et ne s'empêche de rien par rapport à elle. Pourtant, cette fois-ci cela semble différent, il ressent vraiment des choses étranges dans son corps même s'il n'en montre rien et se contente d'écouter ce qu'à à lui dire Angel. S'allier hein ? Il grogne sans répondre tout de suite. En plus il doit faire équipe avec quelqu'un, pas que la Gaunt la dérange, il ne l'aurait pas appelé autrement, mais travailler ensemble pour un rituel nécessite de plus de cohésion que pour une bête recherche. Tant pis, il ferait avec après tout. Il hoche lentement son visage lorsqu'elle dit qu'elle va reprendre ses recherches. C'est mieux comme ça. Il est ainsi Alrick, il donne les directives et les autres font. C'est ça travailler ensemble pour lui, même si en réalité, ça s'apparente plus à de la domination.
Il observe la brunette venir se servir à la source de son sang sans broncher. Il n'essaye pas de lui retirer sa main lorsqu'elle s'approche de sa plaie, il a peut-être mal, mais ce n'est pas une mauviette pour autant. S'il fallait qu'elle enfonce sa main dans sa chaire pour défaire la malédiction, et bien il aurait eu tout autant de réaction. Tant que le sang est là, autant qu'il serve à quelque chose, non ? En revanche, rien n'est gratuit avec lui. Alors il se lève pour s'approcher d'elle à son tour et son souffle rauque s'écrase sur la nuque de la jeune femme alors qu'il lit par-dessus son épaule sans se gêner pour laisser un instant ses mains traîner sur ses hanches, puis sur l'intérieure de chacune de ses cuisses.. Et il s'arrête là en reprenant la parole.

- Allions nous dans ce cas dame Gaunt.

Sa main gauche se pose ensuite sur le dossier de la chaise et la droite sur la table alors qu'il observe la liste qu'elle lui a concocté. Bien.

- Xzarco. A peine deux secondes après son appel, un elfe fait son entrée et Alrick met le papier sous le nez. Trouve, et vite. Un hochement de tête, des remerciements à son maître et la créature file remplir sa mission. Ses yeux à la limite du blanc se posent ensuite sur les lignes qu'Angel semble lire. Je n'ai laissé le temps à la dague de finir son petit croquis, j'aurais peut-être dû ?

Fronçant ses sourcils, il attrape alors l'arme avant de la faire tourner entre ses doigts en s'éloignant de la jeune femme pour répéter l'opération qui avait déclenché sa colère plus tôt. Masochiste ? Non, simplement curieux et impatient.
moonday girl ©️
 

_________________
U.C
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Christina Ricci
Code Couleur : #666699
Patronus : Mukade
& You ... :
Baguette : Aubépine, 28cm, crin de sombral
Pouvoir : Vampire (apparence 21 ans)
Metier/Maison : Sans Domicile Fixe
Gallions : 221
avatar
Angel Gaunt
Partisan

MessageSujet: Re: Bloody Mary, I killed your baby - ft Angel   Dim 5 Nov - 14:55


Bloody Mary, I killed your baby Ft. Alrick
 
LIFE SHOULD NOT BE A JOURNEY TO THE GRAVE WITH THE INTENTION OF ARRIVING SALELY IN A CELL PRESERVED BODY BUT RATHER TO SKID IN BROADSIDE IN A CLOUD OF SMOKE - H. THOMPSON


L'hybride ne broncha pas lorsque son supérieur annonça son idée. Il n'avait pas entièrement tord, et puis, s'il se sentait capable de supporter une nouvelle fois cette douleur cuisante, alors qu'il fasse. Cependant, malgré le manque d'expression sur son visage, n'importe qui aurait pu apercevoir la concentration dont elle faisait preuve. Avant que les lames ne viennent à nouveau meurtrir le torse du brun, elle avait fermé les yeux, préparant ses sens à l'odeur enivrante du sang qui viendrait une nouvelle fois perturber sa sagesse. Ca ne manqua pas. Ses yeux se gorgèrent doucement d'une lueur rougeâtre, mais son attention fut prise d'assaut par la continuité du symbole de plaies. Rapidement, elle s'agenouilla devant les parchemins et les grimoires et se mit à gratter une sorte de schéma, courbé de flèches et de noms étranges.

- Deux groupes. Amérique du Nord, Amérique du Sud. L'objet vient du Nord, je pense qu'on a vu juste avec les ingrédients et le rituel. La vampire se redressa légèrement pour mieux jauger les coupures qui jaugeaient le torse du sang pur, et reprit. Ca ne va pas être très difficile. Ou du moins ça ne parait pas l'être, mais il va falloir que tu te concentres Alrick.

Son ton n'était pas très sévère : elle essayait plutôt d'être persuasive. Même si elle était septuagénaire, elle n'en n'avait pas l'apparence alors il paraissait difficile de croire qu'elle pouvait mieux se faire entendre par le mangemort grâce à son âge. Mais elle était persuadée que ce rituel pouvait fonctionner, notamment grâce à la plante qu'ils utiliseraient. L'angélique. C'était quelque chose qui l'avait marquée dans les explications du chercheur qu'elle avait connu aux Etats-Unis. Quelle ironie que cette fleur soit considéré comme purifiante et exorcisante, n'est-ce pas ? Il ne le savait pas, lui, mais elle avait trouvé ça notamment très drôle à l'époque. Enfin, à sa façon. Dans les rituels d'exorcismes amérindiens c'était ces fleurs qu'ils brûlaient pour laver l'objet ou la personne de son maléfice. Elle n'en n'aimait pas l'odeur, mais ils semblaient croire que la fumée de cet encens était purifiante. Mais sans concentration de forces, il était impossible de réaliser un tel rite. Angel regardait le Black, légèrement insistante malgré l'impassibilité de ses prunelles. Ils n'avaient pas le choix, de toutes façons.

 
code par SWAN  

_________________
let me be the death of you
it won't hurt i promise
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Jason Momoa
Code Couleur : #336666
Patronus : Gorille
Metier/Maison : Briseur de sorts à Gringotts.
Gallions : 333
avatar
Alrick J. Black
Mangemort

MessageSujet: Re: Bloody Mary, I killed your baby - ft Angel   Dim 5 Nov - 17:30

   
Bloody Mary, I killed your baby.
ft. Angel
Le 3 novembre 97 - Demeure d'Alrick.

Parfois, son métier nécessite quelques sacrifices oui. La magie noire est perfide et généralement, il n'y a qu'avec le sang que la solution au problème émerge. Alors il récupère le poignard avant de s'éloigner de la vampire. D'une part pour lui éviter d'avoir une trop forte odeur de sang dans le nez et d'une autre pour ne pas prendre le risque de la blesser en même temps. Son torse suffirait amplement à dessiner le sceau après tout, il n'avait pas besoin de partager ces blessures avec elle. Il tient sa baguette d'une main et actionne le poignard de l'autre.
Sans grande surprise, il reprend sa folle danse tranchante sur ses muscles qu'il déchiquette sans vergogne.  Alrick laisse faire comme l'homme fort qu'il est, mais au moment où le poignard fait trois tours sur lui-même avant de foncer lame devant en direction de son cœur, il envoie l'objet filer au loin d'un coup de baguette une fois de plus. Le schéma se répète, l'arme frappe dans le mur et redevient immobile au sol. Vraiment étrange. Pendant qu'Angel fait ses gribouillages, il va récupérer l'objet ensorceler en continuant de maugréer des paroles incompréhensibles dans sa grosse barbe. Il l'écoute puis grogne lorsqu'elle lui dit qu'il va falloir qu'il se concentre. Il revient à la table sans s'approcher de trop de la vampire afin de lui éviter toute tentation. Il serait regrettable qu'ils en viennent à se battre alors qu'ils approchent tant du but, non ? Son elfe revient et pose les objets sur la table avant que son maître ne le récompense en le jetant à l'autre bout de la pièce. L'attention de la brute se tourne ensuite une nouvelle fois vers la Gaunt et si son visage est peu plus pâle à cause de la perte de sang, il ne semble pas s'en formaliser. Il a vécu bien pire après tout et ni lui, ni elle, ne sont du genre à faire dans la dentelle.

- Dis-moi simplement ce que je dois faire et je te suivrais ma douce.

Il se frotte ensuite les mains avant de jeter un coup d’œil aux dessins de la sang pur hybride pour essayer d'y trouver une logique. Il est loin d'être stupide Alrick et il est même très cultivé bien qu'il se charge de ne pas le montrer de trop. Alors même s'il ne comprend pas absolument tout, il commence à voir clair dans le rituel qui va suivre.
moonday girl ©️
 

_________________
U.C
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Christina Ricci
Code Couleur : #666699
Patronus : Mukade
& You ... :
Baguette : Aubépine, 28cm, crin de sombral
Pouvoir : Vampire (apparence 21 ans)
Metier/Maison : Sans Domicile Fixe
Gallions : 221
avatar
Angel Gaunt
Partisan

MessageSujet: Re: Bloody Mary, I killed your baby - ft Angel   Dim 5 Nov - 17:52


Bloody Mary, I killed your baby Ft. Alrick
 
LIFE SHOULD NOT BE A JOURNEY TO THE GRAVE WITH THE INTENTION OF ARRIVING SALELY IN A CELL PRESERVED BODY BUT RATHER TO SKID IN BROADSIDE IN A CLOUD OF SMOKE - H. THOMPSON


Douce n'était pas exactement le mot qu'elle aurait utilisé pour se définir. Il était sûrement ironique. Est-ce qu'elle devait lui faire remarquer qu'elle était tout l'inverse ? Non. Aucun intérêt, puisqu'elle n'en n'avait rien à faire.
Pendant que le viking avait remercié son serviteur à sa façon, la Gaunt avait déplacé les meubles de la pièce, d'un coup de baguette et sans formule. Cela commençait à devenir long, et ça la fit soupirer, discrètement. Cependant, sa remarque n'était pas passée inaperçue. Il était prêt à l'écouter, c'était bon signe. Et c'était peut-être aussi le moment d'embêter un peu ce gros dur.

- Tu vas te défaire de ta baguette et tu vas te mettre nu en face de moi. Puis tu te déhancheras en récitant les incantations.

Est-ce qu'elle faisait dans l'humour ? A sa façon. Elle savait déjà ce qu'elle allait apercevoir dans le regard meurtrier du Black. Intérieurement, ça l'amusait un peu, mais vous vous en doutez, cela ne la ferait pas rire. Elle avait besoin de détourner son attention de l'odeur du sang, de toutes façons. Et ça fonctionnait. La brune jaugea l'intégralité des objets devant elle, s'assurant que tout était bien là avant de se racler la gorge et de jeter un nouveau coup d'oeil au mangemort. Puis elle s'assit, en tailleur, devant les courses que l'elfe avait apportées et commença à placer chacun des ustensiles à une place précise. Elle caressa doucement sa mâchoire du bout des doigts, pensive. Tout était bien là, mais elle essayait de se remémorer l'ordre dans lequel devait se dérouler le rituel. Cela dura quelques minutes, le temps qu'elle accorde ses souvenirs, puis elle tendit la main devant elle, reposant un regard impassible sur Alrick.

- Plus sérieusement. Je ne sais pas trop comment ça fonctionne, mais tu vas essayer de diffuser ton énergie vers moi, puis vers l'objet. Et tu visualiseras le maléfice quitter le poignard avec la fumée. Je me charge du reste.

Avec sa main tendue, elle l'invitait à lui donner le poignard. Une fois les deux installés, elle commença à broyer les pétales de l'angélique dans un récipient de gré qu'elle avait noté sur la liste. Elle releva ensuite ses cheveux en une queue de cheval, avant de mettre feu à la plante écrasée. Elle ne regardait plus le sorcier, bien trop concentrée sur sa dite cérémonie d'exorcisme. Il fallait que ça fonctionne, alors elle y mettrait toute son énergie. Elle laissa l'odeur de la pièce s'infuser de l'encens qu'elle venait de créer, tandis qu'elle prenait une lame, demandée elle aussi dans sa liste, ornée de cuire et faite de quartz. Elle était beaucoup plus petite que leur dague ensorcelée. Elle se mit alors à couper dans le vide, dans un ordre bien précis tandis qu'elle marmonnait des chiffres. C'était ainsi qu'elle se remémorait le nombre, l'ordre, et la place des coups dans le vide.

 
code par SWAN  

_________________
let me be the death of you
it won't hurt i promise
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Jason Momoa
Code Couleur : #336666
Patronus : Gorille
Metier/Maison : Briseur de sorts à Gringotts.
Gallions : 333
avatar
Alrick J. Black
Mangemort

MessageSujet: Re: Bloody Mary, I killed your baby - ft Angel   Dim 5 Nov - 18:35

   
Bloody Mary, I killed your baby.
ft. Angel
Le 3 novembre 97 - Demeure d'Alrick.

Il est prêt à l'écouter et à lui obéir Alrick. Oui, parce que même s'il est ce macho dominant, il sait aussi reconnaître lorsque quelqu'un mènerait mieux la danse que lui sur certains points. Hors là, Angel est bien plus calée que lui sur le sujet, alors il suivrait ses conseils pas à pas pour tenter de détruire cette malédiction. Tout ce qu'il espère, c'est que ça ne durera pas trop longtemps, parce qu'il a envie d'une bonne douche et aussi de se reposer un peu. Il fronce ses sourcils en fixant son regard grisé sur la vampire lorsqu'elle lui dit qu'il devrait se défaire de sa baguette. Il n'est pas vraiment d'accord mais la suite de ses paroles lui font comprendre qu'elle n'est pas sérieuse. C'est simplement de.. L'humour ? Le Black la foudroie du regard en grognant pour faire entendre son mécontentement. S'il n'était pas si pressé, il lui aurait foutu sa plante dans le derrière et l'aurait forcé à faire la vache sous impero pour avoir fait cette blague ridicule. Mais ce n'est pas le moment, alors il se contente de lui lancer des avada par le biais de ses yeux, ce sera suffisant pour ce soir. Il préfère ne même pas renchérir, parce que franchement ça n'en vaut pas la peine de toute manière.
Silencieusement, il l'observe préparer son rituel et lui donne la dague lorsqu'elle lui tend la main. Oh, parfois il n'y a pas besoin de mot pour se comprendre entre ces deux là. Elle lui explique le rôle qu'il doit jouer et si elle, elle ne sait pas comment diffuser son énergie, et bien Alrick sait comment est-ce que cela fonctionne. C'est avec une relique africaine qu'il avait appris cette capacité il y a déjà quelques années, mais ce n'est pas vraiment le sujet à retenir pour le moment. Il se contente de hocher son visage puis de se placer face à elle. Il récite une incantation mentalement en fixant le visage de l'hybride occupée à faire du air cut jusqu'à ce qu'il sente le bout de ses doigts chauffer et que la chaleur ne se répande entièrement dans son corps.

Il tourne ses paumes qui étaient tournées vers le plafond en direction d'Angel, pour se faire, il les incline simplement, doigts pointés vers le sol. Ses yeux se ferment afin que sa concentration soit totale, il prend une longue inspiration avant de lentement diriger sa main droite vers l'objet. A le voir comme ça, on pourrait presque le prendre pour un homme calme et serein, peut-être même normal à vrai dire. Pourtant, il rouvre ses yeux et eux, ils reflètent bien l'âme noire qui nage gaiement en lui en compagnie des victimes qui ont péri sous sa baguette. Ses sourcils se froncent tandis que ses yeux presque blanc se posent sur le poignard en attendant la réaction attendue. Définitivement, il dormirait bien ce soir parce-que le grand gaillard qu'il est se vide amplement de l'énergie qu'il lui restait. Oui, ce devait être une magie puissante qui avait scellé ce maléfice mais il est têtu Alrick et rien n'a le droit de le dépasser. Alors il insiste jursqu'à ce que l'effet escompté arrive. Gagné, la fumée libère l'arme de sa noirceur.
moonday girl ©️
 

_________________
U.C
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bloody Mary, I killed your baby - ft Angel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bloody Mary, I killed your baby - ft Angel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bloody Mary acte II : Ladoce de Lorso
» [Bloody Mary Acte X] Jessilarose, ...
» Bloody Mary Bloody Mary Bloody Mary!
» Bloody Mary acte I : Max12, Eliox
» Je vous salue Bloody Mary

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Season's End :: Le reste du monde :: Les Domaines-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet