Partagez | 
 

 Osvald Olsenn ☆ Family means everything

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvité

MessageSujet: Osvald Olsenn ☆ Family means everything   Jeu 26 Oct - 19:19



 
Osvald Olsenn

   

   
   
15 ans
Froy Gutierrez
Sang-Mêlé  
A.D


 
Je m'appelle Osvald Olsenn ; mais on m'appelle parfois Os', Ozie, Waldo .  Comme je ne suis pas un surhomme mon épouvantard est le suivant décrire l'épouvantard ; et si vous voulez en savoir plus sur moi sachez que quand je regarde le miroir du risèd je vois Un jeune homme fier, encadré de ses deux sœurs souriantes, il porte les couleurs de son pays sur un maillot d'Quidditch et tient son balai., que mon sortilège préféré est le confringo et que quand je respire de l'amortentia elle a les trois odeurs suivantes : Le parfum de la forêt après une averse, quand tout est verdoyant et que les goûtes perlent le long des feuilles des arbres. | L'parfum qui s'échappe des cheveux de ses sœurs, odeur rassurante lui rappelant l'amour qu'il leur porte. | L'odeur du feu d'bois lui rappelant les hivers rudes de son pays d'origine, odeur associée au mal du pays qu'il ressent parfois. .  



QUI ES TU ?   une petite description ?

Osvald, c’est un tas d’chose mais c’est surtout un esprit libre, la bougeotte en permanence, déjà dans le ventre de sa mère il prenait toute la place quitte à se coller contre sa jumelle. Il avait déjà envie de crier à plein poumons, de s’étendre et de s’élancer dans la vie. Rien n’a vraiment changé depuis lors, il vit à deux cent à l’heure, il n’arrive pas à rester en place et se laisse guider trop souvent pour son propre bien par ses émotions.

Protecteur au plus haut point, sa mission c’était de prendre soin de sa cadette et de son aînée quitte à user de ses petits poings. Personne n’avait le droit de tirer les cheveux de sa sœur ou d’oser leur dire quelque chose qui n’plaisait pas à ses petites oreilles de môme. Alors, il se bagarrait s’il le fallait parce qu’il était comme ça, un tempérament de feu et un bien trop impatient que pour désamorcer calmement une situation.

En grandissant, il s’était peut-être un peu assagi mais pas assez que pour ne plus faire l’usage de ses poings parfois remplacé par sa baguette. Sa famille c’est le pilier central de sa vie, c’est ce qui compte le plus pour lui, il n’a peur de rien ni de personne quand il s’agit de protéger ceux qu’il aime et Mana et Ymir c’est l’essentiel, c’est son cœur, c’est son âme.

Têtu comme une mule, il a toujours eu du mal à accepter ses torts, il lui arrive alors de bouder, évidemment pour lui, ce n’est pas bouder, ça consister à rester dans son coin sans adresser la parole à quiconque et si quelqu’un ose lui dire qu’il boude gare à ses fesses. Os’ il est passionné, il s’investi dans toutes les causes qui lui sont chères, il se donne corps et âme et ça été comme ça avec le Quidditch, ça lui permet de se vider la tête et de se débarasser un peu de son trop plein d’énergie. Après il y a eu l’AD et c’était à ses yeux une cause juste alors il les a rejoints parce que pour lui c’était une évidence, parce qu’il va tout droit et s’pose les questions plus tard.

Ozie, il est attachant, il a ses grands yeux bleus et il sait qu’il ne laisse personne indifférent, il sait se montrer sensible et tendre la main c’est quelque chose de naturel pour lui, il est pas capable d’ignorer la souffrance d’autrui et de détourner le regard non, il est courageux, parfois trop parce que ça fait de lui une tête-brulée doublé d’un caractère parfois difficile pour son entourage. Pourtant, tout ce qu’il fait, il le fait avec son cœur.

Alors, c’est ce gamin qui regarde ses deux sœurs de loin pour s’assurer qu’elles vont bien, que personne ne les tourmente et s’il les sent en danger, c’est ce même gamin qui va rentrer dans le tas les poings en dehors prêt à tout pour que personne n’efface jamais les sourires des deux blondes de sa vie. Parce que dans le fond, c’est un tendre à la peau dure.




moi derriere l'ecran je m'appelle Bananah ,  j'ai 27 ans, ça pique je vous ai connu de la maniere suivante : Ymiiiiir  poele  09   ; et le code du reglement est Je suis pas certaine de comprendre pourquoi Minerva aime les croquettes au saumon, genre le thon c'est si booon  Oo      

Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité

MessageSujet: Re: Osvald Olsenn ☆ Family means everything   Jeu 26 Oct - 19:19



 Osvald, il est pas capable de rester en place, il a du mal à se concentrer sur quoi que ce soit trop longtemps - Il bouffe la vie, il se dépense et s'est découvert une passion pour le Quidditch, après tout c'est probablement mieux que d'écraser ses poings dans la bouche des autres non ? - Vous l'aurez compris, c'est un petit teigneux bagarreur - Ozie ce qui compte le plus pour lui c'est sa famille, ses trois soeurs mais particulièrement Mana et Ymir avec qui il a le plus de souvenirs - Ce n'est pas un grand fan de la Grande-Bretagne, il voit pas ce qu'il y a de si grand à ce pays, il a le mal du pays - Son accent ne laisse aucun doute, il n'est pas d'ici. - Il aime les animaux et laisse croire à sa sœur qu'il est le sien alors qu'en réalité c'est bien l'inverse, tant qu'il la nourrit de bonbons elle ne  dit rien.  


PERE CASTORARIBOU raconte nous une histoire

La mine boudeuse et la jambe tremblante d’excitation il restait en retrait, il observait et ça le tuait d’attendre son tour. Il n’avait jamais vraiment été patient Osvald, il était bien incapable de regarder les autres s’amuser alors qu’il se trouvait sur le côté. Alors, il s’était levé et avait poussé un autre petit garçon, pas vraiment méchamment mais ça avait suffi à lui attirer les foudres du professeur de sport. Il n’avait jamais été capable de tenir en plus, il vivait du haut de ses cinq ans déjà à cent à l’heure, courant dans tous les sens, bousculant tout sur son passage et ne s’apaisait qu’en présence de l’une de ses sœurs. Un vrai petit sauvage dans sa ville natale, Trondheim. Il aurait pu passer des heures à observer les paysages glacés de la péninsule scandinave mais il préférait largement les arpenter avec le restant de sa famille. Il aimait se dépenser, courir jusqu’à ce que ses poumons brûlent, jusqu’à ce que ses jambes ne soient plus capable, traînant sa jumelle par la main dans ses aventures les plus folles.

Une enfance des plus simples, une mère sorcière et un père moldu mais de l’amour à revendre dans la maison familiale. Une scolarité probablement pas des plus glorieuses mais après tout on n’a pas le temps de se perdre dans des choses aussi triviales que l’école lorsque l’on a un monde entier à découvrir. La Norvège elle vibrait dans son cœur, il s’y sentait bien, elle faisait partie de lui, il aimait le froid mordant, la neige, les vastes étendues à perte de vue, les forêts dans lesquelles il avait fait ses meilleures parties de cache-cache. Ce pays portant tant de souvenir cher à son cœur, ce pays qui l’avait vu naître et grandir et pourtant il n’était pas facile à vivre au quotidien. S’embourbant toujours dans les conflits des autres et particulièrement ceux de ses sœurs, bien incapable de ne pas les surveiller en permanence du coin de l’œil. Dès lors qu’il sentait que l’une ou l’autre se trouvait dans une situation gênante il n’hésitait pas à intervenir ses poings prêts à être envoyer à gauche ou à droite. Alors, il rentrait souvent les genoux accrochés et couverts de bleus divers. Eternel casse-cou il se lançait toujours dans des projets périlleux, entraînant sa jumelle dans sa suite qui le regardait toujours avec ces même grands yeux bleus.

Il grandissait, il poussait, cherchant toujours à s’entendre plus, il n’avait pas de mal à se faire des amis mais c’était la compagnie d’Ymir qui lui importait le plus alors lorsqu’il la voyait s’écarter pour le laisser jouer à des jeux «de garçons » il la laissa faire non sans la surveiller. Ses deux sœurs étaient bien plus studieuses que lui, bien plus appliquée qu’il ne l’était – bien qu’Ymir soit capable de se laisser distraire par une mouche traversant la pièce – lui, il n’avait pas envie de s’enfermer à l’intérieur alors il se contentait du stricte minimum quitte à s’attirer les foudres parentales. Il se cachait alors dans les jupes de son aînée qui savait faire disparaître ses chagrins et qui l’aidait lorsqu’il ne comprenait pas quelque chose. Ils étaient soudés tous les trois, une machine bien huilée, il se sentait à la fois petit frère lorsqu’il se faisait gronder puis protégé par ses sœurs et puis grand frère lorsque la tête brûlée qu’il était s’interposait avec fougue pour défendre les deux blondes de son cœur.

La vie était simple et elle aurait pu continuer ainsi bien longtemps, tout était bien, tout était simple jusqu’à ce que Mana change d’attitude, se distançant du reste du monde mais surtout d’eux, elle semblait triste et ses yeux rougis l’inquiétait. Il ne comprenait pas le changement, ce qui provoquait cette tristesse en elle puis, il avait compris lorsqu’observant sa jumelle faire le vide autour d’elle. Il avait surpris une conversation de ses parents avec ses aînées, des enfants à l’école semblaient faire du mal à sa sœur et bien que pour lui cela n’avait été qu’un étrange concept il avait serré ses petits poings plein de rage dans le cœur en se promettant que plus jamais quelqu’un ne ferait verser une seule larme des grands yeux bleus de Mana.

Cependant, la tristesse ne s’arrêta pas là car ils allaient déménager, partir avec leur père, quitter tout ce qu’ils avaient toujours connus. Il ne savait pas s’il était triste ou non, cela avait toujours été compliqué pour lui de mettre des mots sur ses émotions, il laissait sa à Ymir, elle était capable de comprendre pour lui. Pourtant, il avait mal, mal dans son cœur quand bien même il tentait de ne pas le montrer pour ne pas rendre ses deux sœurs plus tristes qu’elles ne l’étaient déjà. Il tentait de poursuivre une vie des plus normales, préférant se mentir plutôt que d’accepter la réalité.

Il préférait garder ses souvenirs intactes, la fois où lui et Ymir s’était couché dans le jardin à l’herbe gelée pour regarder les gros nuages moelleux et blancs, s’amusant à imaginer toute sorte de forme, celle où il s’était couché sur les genoux de Mana après s’était fait gronder pour avoir écraser son poing dans le nez d’un garçon qui avait tiré la tresse d’Ymir mais aussi lorsque Ymir avait emporté tous les bonbons du magasin dans un sac et qu’après son départ il avait donné l’intégralité de son argent de poche pour qu’ils n’aient pas de problème, il ne le lui dirait jamais parce qu’il aimait la voir si intrépide. Il voulait garder tout ça, parce que bientôt ils seraient en terre inconnue, de nouveaux paysages, une nouvelle langue et de nouveaux souvenirs.

Quand le jour était arrivé, il avait fait front avec sa jumelle qui pleurait toutes les larmes de son corps en refusant de déplacer sa valise, il avait donné un coup de pied rageur dans la sienne en signe de ralliement avec ses sœurs. Ils n’avaient pas envie de tout quitter, de tout recommencer ailleurs, d’être loin de leur mère. Tout ça n’avait que trop peu de sens pour le gamin de huit ans qu’il était, incapable de comprendre ces histoires de promotions et de mutation. Lui, il voulait, … Il ne savait pas trop ce qu’il voulait mais voir ses sœurs si déchirées, il savait qu’il ne voulait pas de ça.

Toujours cette même mine boudeuse, ils avaient voyagé arrivant dans un pays inconnu qu’il avait décidé par principe de détester. Une maison différente, des amis dont il ne voulait pas vraiment préférant rester avec ses sœurs, bien incapable d’exprimer ses frustrations il les reportait sur tous ses camarades d’école, de ceux qui se moquaient de leur accent étrange et sa difficulté à prononcer certain mots anglais. On ne se rend probablement compte de ce qu’on a perdu que lorsqu’on ne l’a plus et c’est le mal du pays qu’il avait gagné. Il tournait comme un chat en cage – la comparaison au lion n’étant pas la meilleure pour un gamin de neuf ans. Cet à cet âge-là qu’il dû à nouveau dire au revoir ne serait-ce que jusqu’aux prochaines vacances à Mana. Il s’inquiétait pour elle, que se passerait-il pour elle là-bas s’il n’était pas là pour la protéger et si on s’en prenait à nouveau à elle ?

Leur tour fini par arriver, il était ravi, il allait pouvoir reprendre sa position de grand frère alors il entra à Poudlard avec sa jumelle, sa petite main agrippant la sienne – pourvu que personne ne s’en rende compte, le cœur battant à tout rompre dans sa poitrine. Il aurait probablement pu rejoindre les Lions mais il ne voulait pas être séparé de sa jumelle, si elle avait besoin de lui la nuit elle pourrait toujours se glisser dans son dortoir, alors il avait murmuré Poufsouffle et son vœu lui avait été accordé. Os’ arborait fièrement le blason de sa maison, ses sœurs portant les mêmes couleurs, tout irait bien à présent pas vrai ?

Il aimait Poudlard, il aimait la magie, le château, les fantômes mais surtout, plus que tout il aimait le Quidditch, rien de mieux qu’un sport brutal pour se défouler de toute l’énergie qui s’accumulait sans cesse en lui. Cela lui permettrait au moins de se canaliser un peu et de ne pas écraser ses poings à tout va à chaque fois qu’il entendait quelque chose ne lui plaisant pas. La vie dans le château lui paraissait agréable, il s’était fait des amis, il s’était intégré tentant cependant de fréquenter les mêmes cercles que ses sœurs. Son attitude protectrice ne le quitterait probablement jamais et il se doutait bien que cela devait agacer ses sœurs la plupart du temps mais elle ne disait rien, prétendant presque ne pas voir les regards hargneux qu’il pouvait lancer à quiconque ne leur répondant pas d’une façon qu’il jugeait adéquate. Il savait que c’était trop, il en était conscient et luttait en permanence avec sa propre nature pour ne pas dépasser la limite de ce qui serait acceptable. Il se souvenait de cette bagarre qu’il avait eue lors de ses dix ans avec un garçon qui avait osé abuser de la gentillesse et naïveté de sa sœur jumelle, il la forçait à faire ses devoirs, il avait regardé la situation dégénérer, il ne voulait pas intervenir tout de suite d’autant qu’elle semblait ne pas vouloir qu’il s’en mêle jusqu’au jour où elle était arrivée en courant et allant se cacher derrière lui. Ozie se souvenait très bien de ce que son père lui avait dit ce soir-là, l’avant-veille de leur anniversaire, s’il ne changeait pas d’attitude très rapidement, il le renverrait en Norvège. Une part de lui se doutait bien qu’il ne le ferait pas d’autant qu’ils n’allaient pas tarder à recevoir les lettres de Poudlard mais il avait eu peur et n’en avait pas parlé à Ymir pour ne pas l’inquiéter elle aussi.

Ce qui avait inquiété Osvald c’était l’attitude que sa sœur à continuer à garder, elle repoussait tout le monde autour d’elle, il la voulait heureuse, entourée d’amis tout comme il espérait que ce soit le cas pour Mana. Alors, il l’avait poussée, insistant lourdement jusqu’à ce qu’elle accepte. Ozie ce qu’il voulait c’était les sourires de ses sœurs, il voulait que Mana arrête de se faire embobiner et qu’Ymir accepte de laisser entrer dans son cœur quelqu’un d’autre que lui et il se doutait qu’elles aussi attendaient que quelque chose change chez lui, qu’il s’assagisse peut-être – il espérait que ce ne soit pas. Quand le ciel avait changé de couleur, que leur monde s’était à nouveau mis à trembler il avait fait tout l’opposer de ses sœurs, c’était plus fort que lui, il avait embrassé la cause qui lui avait semblée la plus logique tant elle lui paraissait vitale. Il avait rejoint l’AD aux côtés d’Harry Potter. Ne supportant plus de voir ses sœurs se faire martyriser. Poudlard avait bien changé à présent aux mains des partisans de Voldemort et il n’allait pas rester les mains dans les poches, non pas Osvald Olsenn.

Dévalant les escaliers, il sait qu’elle l’attend, il avait traîné trop longtemps après la séance d’entraînement avec les autres membres de l’AD mais il avait prévu de se faire pardonner, plus que quelques marches et il apercevrait la petite tête blonde d’Ymir. Son sourire s’était alors agrandi lorsqu’il l’avait vue en bas des marches, petites quenottes blanches, il avait enlacé sa jumelle dans ses bras parce que c’était comme ça qu’ils communiquaient, avec beaucoup d’amour. « J’ai quelque chose pour toi… » avait-il dit lui glissant un paquet de bonbons dans la poche. Bras-dessus bras-dessous ils s’étaient dirigés vers la sortie du château, la température était encore délicieuse alors pourquoi ne pas profiter de cette journée en plein air, comme chez eux.



Revenir en haut Aller en bas
Code Couleur : Camila Mendes
& You ... :
Gallions : 646
avatar
Ilaria Lodge
Neutre

MessageSujet: Re: Osvald Olsenn ☆ Family means everything   Jeu 26 Oct - 22:14

BIENVENUE PETIT OLSENN !!!!!!!!!!! nomnom

_________________

La gente puó cambiare
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Finn Wolfhard
Code Couleur : #EBB100
Patronus : Loir
& You ... :
Baguette : Bois de frêne, crin de licorne, flexible
Metier/Maison : Poufsouffle
Familier : Tevildo le chat blanc
Gallions : 971
avatar
Stanley Underwood
Victime

MessageSujet: Re: Osvald Olsenn ☆ Family means everything   Jeu 26 Oct - 22:22

Bienvenue a toi ! 10

_________________

I will never give up on you
And I'll show you the road to follow. I'll keep you safe 'till tomorrow I'll pull you away from sorrow. I see the real you even if you don't I do #EBB100
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité

MessageSujet: Re: Osvald Olsenn ☆ Family means everything   Jeu 26 Oct - 23:00

Bienvenue officiellement, j'ai hâte de te persécuter! red
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Gemma Arterton
Code Couleur : #51864E
Patronus : Ours brun
& You ... :
Baguette : Bois de Cerisier - poils de Cerbère - 30 cm - rigide
Metier/Maison : Spécialiste des animaux magiques
Familier : Furet blanc nommé Kanda
Gallions : 1171
avatar
Lenalee Walker
Ordre

MessageSujet: Re: Osvald Olsenn ☆ Family means everything   Jeu 26 Oct - 23:06

Bienvenue officiellement ! coeur

_________________
Remember everything will be alright  
» •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Feat : AnnaSophia Robb
Patronus : un caribou
& You ... :
Baguette : 24.5cm, faite en bois d'hêtre et composée d'une plume d'oiseau-tonnerre en son coeur. Elle est gravée d'un Y à une de ses extrémités.
Metier/Maison : Poufsouffle
Familier : son jumeau Osvald, bien trop mal dressé et qui fout du bordel partout
Gallions : 591

Sorts & Capacités
Capacités Magiques:
Sorts acquis:
avatar
Ymir Olsenn
 F A I L • G I R L

MessageSujet: Re: Osvald Olsenn ☆ Family means everything   Ven 27 Oct - 17:24

encore bienvenu doudou amour

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité

MessageSujet: Re: Osvald Olsenn ☆ Family means everything   Ven 27 Oct - 20:48

Merci à vous tous de votre accueil chaleureux, j'ai hâte d'éclater les quelques bouches qui disent du mal d'mes sœurs gnu kya shame
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Evan Peters
Code Couleur : #77AD87
Patronus : Chat des sables
& You ... :
Baguette : Bois de sureau, ventricule de dragon, rigide
Pouvoir : Vampire
Metier/Maison : Serpentard
Familier : Hibou nommé Hades
Gallions : 965
avatar
Aaron D. Rembrandt
Milice

MessageSujet: Re: Osvald Olsenn ☆ Family means everything   Dim 29 Oct - 10:05



Félicitations !



Te voilà validé(e) !


Tu vas en avoir du boulot mais je te lache officiellement le fauve !

Maintenant que tu es validé(e), n'oublie pas de passer recenser ton avatar, ton rôle/maison sur le forum ainsi que ton patronus ! Puis si tu es un élève, n'oublie pas de venir recenser les matières que tu suis ainsi que ton poste dans l'équipe de Quidditch et/ou la Milice si tu en fais partie.

Tu peux aussi aller poster ta fiche de lien, ta liste de rp et aller chercher des rps ! Si jamais tu es encore un peu perdu(e), n'hésite pas à retourner chercher ton orientation et à nous contacter par mp !



_________________

Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me. #77AD87
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Osvald Olsenn ☆ Family means everything   

Revenir en haut Aller en bas
 
Osvald Olsenn ☆ Family means everything
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Season's End :: Administration :: Présentations :: Anciennes fiches-