Partagez | 
 

 Lisbeth / Rien qu'une ombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feat : Daniel Sharman
Code Couleur : #4E686A
Patronus : Anguille
& You ... :
Baguette : Acacia, 32cm, plume d'oiseau tonnerre.
Metier/Maison : Serpentard
Gallions : 661
avatar
Mezra Reaver
Milice

MessageSujet: Lisbeth / Rien qu'une ombre   Mar 17 Oct - 18:52

Mezra
&
Lisbeth
RIEN QU'UNE OMBRE
Il avait fini les cours pour aujourd'hui. Il n'était pas fatigué, mais il n'était pas mécontentant d'être libre pour le reste de la soirée. Il lui restait encore une bonne heure avant d'aller dîner, alors il s'était mit en tête de repartir vers son dortoir pour aller y déposer ses affaires. Le pas léger et le menton bien relevé, c'est de sa fière allure qu'il longeait les cachots en direction de sa salle commune. Mais une silhouette prit l'attention de ses yeux, et rapidement, il décala son pas pour aller se planter devant la personne en question. Il plaça sa main sur le mur qui trônait à ses côtés, et bloqua donc le passage de la blonde avec son bras. Rapidement, il se pinça les lèvres pour les humidifier et s'adressa à elle avec le ton le plus sympathique du monde :

- On ne t'a jamais dit qu'il était impoli de ne pas dire bonjour ?

Un sourire charmeur plus tard accompagné d'un clin d'oeil, et voilà notre Reaver qui jauge déjà sa nouvelle proie de son regard perçant. Oh il ne se gênait pas, il ne voyait pas pourquoi il devrait le faire après tout. Alors il attendrait sa réaction. Dans tous les cas, il s'était à présent fixé un objectif avec la jeune femme et il allait en falloir beaucoup pour qu'il ne persiste pas. De toutes façons, il aimait bien qu'on lui résiste. Ca ajoutait un peu plus de défi au pari lancé. Akhen n'avait qu'à bien se tenir : il n'était pas prêt de la lâcher celle là. Après tout, elle n'avait aucune raison de lui résister, il n'avait encore jamais été méchant avec elle. Il s'était contenté de la jauger et d'évaluer ses chances de réussite. Maintenant, c'était le moment de tenter quelque chose. Peu importe jusqu'où ils iraient, il ne fallait pas oublier qu'une proie restait une proie et que les points seraient comptés quoi qu'il arrive. Et ça, c'était la partie intéressante. Il savait bien qu'il devait se garder de lui en parler, et ça, c'était excitant. De toutes façons, l'honnêteté n'était pas son fort. Par contre, il était bon acteur. Il savait mettre toutes les chances de son côté pour réussir. Opportuniste vous dîtes ? C'en est une forme, en effet. Et puis, ce n'était pas bien méchant. Si ? Blague. Il n'en n'avait rien à faire de toutes façons. S'il fallait lui promettre la lune pour ne serait-ce qu'avoir ses lèvres, il le ferait. Ca en serait presque romantique, si seulement ses intentions étaient les bonnes. Vous ne trouvez pas ?
CODAGE PAR AMIANTE

_________________

I've made your misery my goal.
I am the crawling dead, the phantom in a box and the shadow in your head. Say it. Acid suicide and freedom of the blast, yeah. More human than human

(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Sophie Turner
Patronus : Kelpy
Baguette : Bois d'Ébène, 34 cm, ventricule de Dragon
Pouvoir : Métamorphomage
Metier/Maison : Poufsouffle, Batteuse
Gallions : 1089
avatar
Lisbeth Richards
Neutre

MessageSujet: Re: Lisbeth / Rien qu'une ombre   Jeu 26 Oct - 1:27


xx octobre 97


La journée de cours venait de toucher à sa fin. Redescendue au sous sol, Lisbeth comptait faire un petit crochet par les cuisines pour éviter de devoir prendre le repas du soir avec tout le monde. Cette année était un peu trop pleine de surprise, et surtout des mauvaises. La Grande Salle semblait un lieu privilégié pour ça, depuis la crucifixion au derniers moments du prof de Divination. Quelqu'un se mit soudainement sur son chemin et elle manqua de lui rentrer dedans. Le torse devant elle portait la cravate des Serpentards et levant les yeux elle reconnut Mezra Reaver. Elle savait qu'il était dans la Milice, mais il ne semblait pas vraiment être là pour ça. Bien qu'elle doutait qu'il veuille juste qu'elle lui souhaite une bonne journée. C'est quand il lui lança un clin d’œil qu'elle se rappela vaguement qu'Akhen lui avait parlé de lui. C'était pas avec lui qu'elle avait ce pari bizarre ? En tout cas, il ne se gênait pas pour l'admirer et ça lui plaisait bien alors elle se prêta au jeu, pour le moment. Les cuisines seraient toujours là plus tard.

Elle leva un sourcil et sourit un peu, amusée, avant de répondre : « Pas plus qu'à toi apparemment. » Elle se déplaça un peu pour s'appuyer contre le mur, elle aussi, son épaule contre la pierre du donjon. Oui, elle posait presque. Et elle était un peu trop près pour une conversation amicale. Elle pencha la tête sur le côté avant de reprendre en demandant : « Je peux faire quelque chose pour toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Daniel Sharman
Code Couleur : #4E686A
Patronus : Anguille
& You ... :
Baguette : Acacia, 32cm, plume d'oiseau tonnerre.
Metier/Maison : Serpentard
Gallions : 661
avatar
Mezra Reaver
Milice

MessageSujet: Re: Lisbeth / Rien qu'une ombre   Ven 27 Oct - 15:03

Mezra
&
Lisbeth
RIEN QU'UNE OMBRE
Ouh mais quelle répartie agréable ! Il en frissonnerait presque. Le Reaver étudia bien le corps de la jeune femme, autant dans sa splendeur que sans ses mouvements. Bien, jolie posture. Le jeu corporel de la belle décocha à Mezra un sourire en coin qui en disait d'avantage sur ses intentions. Il ne se cacherait pas de lui démontrer ce qu'il voulait, après tout, que ça lui plaise ou non, il n'en n'avait rien à faire. Cela ne l'empêcherait pas de jouer avec elle. Pour le moment, elle semblait avoir envie de s'amuser, peu importe jusqu'où, il se démènerai pour l'emmener le plus loin possible. C'était le but. Alors lorsqu'il vit la faible proximité qu'elle avait établie entre eux, son regard était devenu d'autant plus malicieux. Malgré sa pertinence, s'il avait entendu cette remarque sortie de la bouche de quelqu'un d'autre, il aurait probablement sorti les griffes, mais là, elle jouait. Alors il était temps de contre-attaquer avec toute la politesse du monde, car en réalité, c'était comme ça qu'il avait été élevé. Alors, tel le gentleman auquel il avait été façonné, il s'abaissa légèrement et empoigna avec douceur la main de sa camarade, sans se priver de plonger son regard dans le sien.

- Bien le bonjour, gente dame.

Ses yeux toujours levés vers elle, il posa délicatement ses lèvres sur la peau de la poufsouffle histoire d'y laisser un baiser princier, avant de la relâcher doucement et de se redresser. Il la jaugea encore une fois avec un sourire : il aimait bien son attitude et pour le moment, même s'il la regardait de sa hauteur, ce n'était pas hautainement qu'il la scrutait. Non, il l'évaluait simplement, et puis, il se rinçait l'oeil. Elle était agréable, très jolie pour une jaune. Le milicien passa une main dans ses cheveux - histoire de garder ce côté coiffé/décoiffé qui lui allait si bien - et re-croisa les bras sur son torse avant d'émettre un petit rire. Mais c'est qu'elle ne fuyait pas ? Elle était donc prête à lui faire la conversation, et c'était déjà un bon début. Son ton amusé indiquait au sang pur qu'elle se doutait bien de ses intentions, alors ça allait être d'autant plus facile. Enfin, rien n'était jamais gagné, et c'était bien pour cela qu'il appréciait tellement le jeu. Tout le monde garde toujours une part de soi qui restera imprévisible quoi qu'il arrive. Il adorait ça. C'était son énigme préférée chez l'être humain, et c'était probablement pour cela qu'il se plaisait à voir l'attitude de la blonde. Elle était probablement pleine de surprises, et c'était mieux qu'une autre pimbêche qui se serait empressée de le contourner ou de lui hurler dessus pour lui faire croire qu'il n'avait aucun effet sur elle. "Ah, les femmes". pensa-t-il. Son sourire charmeur toujours bien collé sur ses lèvres, le serpentard s'approcha encore d'un demi pas.

- Je pense qu'il y a beaucoup de choses que tu pourrais faire pour moi. A commencer par me rappeler ton prénom, hn?
CODAGE PAR AMIANTE

_________________

I've made your misery my goal.
I am the crawling dead, the phantom in a box and the shadow in your head. Say it. Acid suicide and freedom of the blast, yeah. More human than human

(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Sophie Turner
Patronus : Kelpy
Baguette : Bois d'Ébène, 34 cm, ventricule de Dragon
Pouvoir : Métamorphomage
Metier/Maison : Poufsouffle, Batteuse
Gallions : 1089
avatar
Lisbeth Richards
Neutre

MessageSujet: Re: Lisbeth / Rien qu'une ombre   Ven 3 Nov - 2:21


xx octobre 97


Une rencontre imprévue dans un couloir avec un Reaver. Elle était à quarante pourcents certaine que ça n'allait pas se finir en bain de sang. Plutôt pas mal, au vu des tensions dans le château. Il avait l'air plutôt content d'être en sa compagnie, ou en tout cas de l'admirer. Quand elle lui avait fait remarquer son manque de manières, elle ne s'était pas attendue à ce qu'il s'empare de sa main pour lui faire un baise-main. La surprise fit rapidement place à un sourire amusé sur son visage. Elle sentit ses cheveux passer du platine au rose pâle, et décida de les laisser comme ça pour le moment. Il était beau, assez princier et notablement plus grand qu'elle, ce qui changeait un peu. Au lieu de lui retourner la salutation, elle lui demanda ce qu'elle pouvait faire pour lui, parce qu'il devait forcément avoir des raisons d'être là. La milice ne se trébuchait pas vraiment dessus pour partager sa compagnie. Ils devraient, si ils avaient bon gout, mais là n'était pas la question. Et si elle était plus charmeuse que strictement nécessaire, c'était parce que c'était une habitude coriace.

Il s'approcha d'elle et elle se dit que c'était une excellente (ou horrible) idée qu'elle se soit mise dos au mur. Ça lui donnait une excuse pour ne pas reculer. Son sourire s'agrandit aux insinuations qu'il lui lançait, avant de se changer en moue à sa question, accompagné de sourcils légèrement froncés. Elle se plaça une main sur le cœur, pour montrer son choc à un tel affront. « Tu me blesses, Reaver. Vraiment. Tant d'années à se briller sur le terrain de Quidditch et je n'ai pas marqué ton esprit suffisamment pour que tu te souviennes de moi. » Elle continua un peu à jouer la déception, parce qu'il avait assez clairement prévu de la débarrasser de son uniforme et qu'elle pensait pouvoir se le permettre. « Je suppose qu'il n'est jamais trop tard pour se rattraper. Lisbeth. Richards ? Dis-moi que ça te rappelle au moins vaguement quelque chose. Ou il faudra que j'aille trouver un bouteille de Pur Feu pour noyer ma peine. » Oui, elle boudait un peu. L'effet secondaire d'avoir un ego de la taille d'un petit continent. Bon, logiquement, il avait des excuses. C'était un sixième année qui n'avait pas eu de classes avec elle et il n'était pas dans l'équipe de Serpentard depuis longtemps. Mais tout de même ! Le commentateur avait bien du la mentionner de temps en temps.

HS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Daniel Sharman
Code Couleur : #4E686A
Patronus : Anguille
& You ... :
Baguette : Acacia, 32cm, plume d'oiseau tonnerre.
Metier/Maison : Serpentard
Gallions : 661
avatar
Mezra Reaver
Milice

MessageSujet: Re: Lisbeth / Rien qu'une ombre   Sam 4 Nov - 12:37

Mezra
&
Lisbeth
RIEN QU'UNE OMBRE
Une bien délectable compagnie. Il n'essayait même plus de cacher ses insinuations. Elle semblait les apprécier, puisqu'elle ne le repoussait pas, ce qui lui faisait comprendre qu'elle aimait jouer. Parfait, il adorait ça. Il avait remarqué la tinte rosée qu'avaient prit ses cheveux. Métamorphomage donc ? Sympa. Ca valait des points, ça. Admettons le, il serait probablement parti à sa rencontre même sans ce défi lancé avec la Serdaigle, mais autant joindre l'utile à l'agréable, n'est-ce pas ? Mezra n'avait pas vraiment de préférences en ce qui concernait la gente féminine. Bon, il aimait les femmes sauvages mais tant qu'elles se donnaient à lui, il était bien rare qu'il refuse. La poufsouffle semblait avoir un certain sarcasme qu'il appréciait énormément. Et puis, elle était bien jolie. Il n'en fallait pas plus pour gagner du temps passé avec le Serpentard. Il observa un peu sa moue boudeuse, arquant presque un sourcil interrogateur avant de pencher légèrement sa tête sur le côté. Mesquin.

- Ne t'inquiète pas, je me ferais pardonner d'une façon ou d'une autre.

Le Reaver s'humidifia doucement les lèvres, de façon plutôt discrète, mais visible tout de même. Oh non. Il n'était pas du genre à cacher ses envies, loin de là. Eh oui, en effet, là, son envie était la poufsouffle. Que voulez-vous ? Ne vous amusez donc pas à mettre une si jolie créature sous les yeux du milicien si vous ne voulez pas qu'il s'imagine au moins l'attaquer. Son petit air outré lui donnait un certain charme, mais elle commençait tout de même à en faire un peu trop. Il était difficile d'amuser le serpentard, alors il se contenta de la regarder faire tandis qu'il venait poser sa main sur le mur à côté de la tête de la jolie blonde. Il tentait de se prêter à son jeu et de prendre l'air le plus désolé qui lui était réalisable, mais il fallait bien croire que la mesquinerie ne saurait jamais quitter son regard. L'incrédulité ? De même. Il était mauvais et c'était quelque chose qu'il ne pouvait pas cacher, mais cela ne l'empêchait pas de rester passif de ses narquois passe-temps. Non, il n'embêterait pas cette fille. Il n'était pas désolé d'avoir oublié son nom, mais il ne la remballerait pas pour autant. C'était ça, sa passivité à lui. Dans d'autres circonstances, il lui aurait peut-être rappelé qu'elle n'en valait pas la peine pour lui mais pour le moment, elle était agréable et surtout, elle n'avait pas du tout l'air renfrognée par sa compagnie. Bien au contraire.

- C'est ça. Très joli pseudonyme au passage. C'est vrai que j'ai une mauvaise mémoire au sujet des noms. Pour ce qui est du pur feu.. Son célèbre sourire en coin se dessina sur son visage tandis qu'il jaugeait une nouvelle fois ses formes du regard. Tu le partagerais avec moi ? Il parlait d'alcool. Et probablement aussi du corps de la jeune femme. Bah quoi?


HRP:
 
CODAGE PAR AMIANTE

_________________

I've made your misery my goal.
I am the crawling dead, the phantom in a box and the shadow in your head. Say it. Acid suicide and freedom of the blast, yeah. More human than human

(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Sophie Turner
Patronus : Kelpy
Baguette : Bois d'Ébène, 34 cm, ventricule de Dragon
Pouvoir : Métamorphomage
Metier/Maison : Poufsouffle, Batteuse
Gallions : 1089
avatar
Lisbeth Richards
Neutre

MessageSujet: Re: Lisbeth / Rien qu'une ombre   Dim 12 Nov - 0:48


xx octobre 97


C'était dommage, vraiment, cette histoire de défi. Il était à son gout. Mais elle n'allait pas l'aider à gagner de l'avance sur Akhen, même si elle ne savait honnêtement plus ce qui était en jeu. Dans sa tête, il avait perdu quelques points pour ne pas voir qui elle était. Le Quidditch était le seul sport de cette école, après tout. Il lui promit qu'il se ferait pardonner, lourd de sous-entendus, et elle était tentée de croire qu'il en serait bien capable si elle lui laissait une chance. Son regard dévia vers les lèvres du jeune homme et elle se présenta, toujours un peu perturbée qu'elle ne soit pas aussi populaire qu'elle le pensait. Alors qu'elle parlait, il posa sa main à côté d'elle, l'encadrant un peu et elle se demanda si elle avait un peu exagéré avec l'outrage. Peut-être, mais la tête qu'il faisait en valait assez la peine. Il avait l'air désolé, confus et un peu méprisant en même temps. Il devait pas avoir l'habitude de faire preuve d'empathie.

Dans sa tête, elle se demanda comment faire pour s'excuser poliment, sans le vexer de trop. Et elle se rappela qu'elle n'était pas supposée lui grimper dessus. Elle sourit à son compliment sur son nom, même si elle savait que c'était sans doute un réflexe plus qu'autre chose. Elle rosit un peu plus violemment des cheveux, artificiellement cette fois-ci, quand il lui proposa d'aller boire un verre ou... plus, sûrement. Elle baissa brièvement les yeux avant de le regarder à travers ses cils. Elle était un peu plus hésitante dans son ton quand elle lui demanda : « Hm. Pourquoi ne pas me le rappeler lors de la prochaine sortie à Pré-Au-Lard ? Si tu aurais le temps, bien sûr. » Son espoir était qu'il laisserait tomber si l'avoir demandait plus de travail que juste quelques minutes de discussions dans un couloir. Elle passa une main dans ses cheveux pour s'occuper les mains, consciente que c'était ce qu'elle faisait quand elle était gênée, pour meubler un peu et avoir l'air d'une demoiselle sous le charme.
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Daniel Sharman
Code Couleur : #4E686A
Patronus : Anguille
& You ... :
Baguette : Acacia, 32cm, plume d'oiseau tonnerre.
Metier/Maison : Serpentard
Gallions : 661
avatar
Mezra Reaver
Milice

MessageSujet: Re: Lisbeth / Rien qu'une ombre   Mer 15 Nov - 14:11

Mezra
&
Lisbeth
RIEN QU'UNE OMBRE
Voilà, son petit piège se refermait tout doucement sur la poufsouffle alors qu'il ne daignait pas retirer son regard de son corps. Il restait statique, la distance entre eux étant déjà bien trop faible pour qu'il ne la réduise encore, il se soutenait au mur pour bloquer son corps dans cette position. Le temps ? Oh mais il avait tout son temps lorsqu'il s'agissait d'un si joli minois. Mais ça, il ne le lui confierait pas de suite. Il aimait bien la voir un peu boudeuse alors qu'il l'avait notifiée de sa perte de mémoire au sujet de son nom. Il l'avait un peu rabaissée sans même le vouloir, mais qu'importe. Il jouerait son jeu à sa manière.

- Te le rappeler ? Aïe, aïe, aïe. Là, c'est toi qui m'outre je dois l'avouer. Son célèbre sourire en coin vint se dessiner sur son visage alors qu'il commençait à la regarder avec envie. Peut-être qu'on pourrait faire plus ample connaissance sans cette délicieuse boisson, en attendant ?

S'il était ce jeune homme digne et quelque peu mystérieux -la plupart du temps-, il était rare qu'il ne cache son impatience. Il voyait bien qu'il ne la laissait pas impassible, et ça lui plaisait. Oh malgré ses petits airs il savait bien qu'il était tout de même du goût la blonde, n'essayez pas de le contredire. Il plaisait un peu à tout le monde de toutes façons. Une lueur malicieuse traversa ses prunelles à cette pensée et il mordit doucement sa lèvre inférieure en regardant la métamorphomage. Charmeur, lui ? Mais non voyons. Il était naturellement comme cela au final. Ca coulait dans ses veines, c'était son éducation et puis la mimésis qu'il s'était appropriée en observant ses aînés, voilà tout. Non plus sérieusement, il sentait bien lorsqu'il faisait un minimum d'effet tout de même. Elle jouait à un jeu, ça, il en avait bien conscience, mais il savait bien qu'au fond il y avait un moyen de la faire craquer. Lequel? Ca, il le découvrirait plus tard justement. En attendant de s'alcooliser en sa compagnie, il chercherait quelques pistes. Il n'était pas obligé d'avoir tout, tout de suite. Il était un enfant gâté mais il était aussi un gentleman qui savait attendre que sa proie ne se décide d'elle-même à se laisser aller à lui. Bon, avec un peu de manipulation derrière, soit, mais on lui pardonne un peu quand même, c'est comme ça qu'il a été élevé.

CODAGE PAR AMIANTE

_________________

I've made your misery my goal.
I am the crawling dead, the phantom in a box and the shadow in your head. Say it. Acid suicide and freedom of the blast, yeah. More human than human

(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Lisbeth / Rien qu'une ombre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lisbeth / Rien qu'une ombre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» carte de l'ombre et "n'importe qu'elle phase"
» Celui qui ne sait rien ne peut rien comprendre...
» Merci ? Mais de rien...
» Un rien habille mon lapin
» Il ne dit plus rien jusqu'au reboot....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Season's End :: Poudlard :: Cachots et sous sols :: Couloirs-