Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 La belle et la bête | pv Alrick

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feat : Gemma Arterton
Code Couleur : #51864E
Patronus : Ours brun
& You ... :
Baguette : Bois de Cerisier - poils de Cerbère - 30 cm - rigide
Metier/Maison : Spécialiste des animaux magiques
Familier : Furet blanc nommé Kanda
Gallions : 771
avatar
Lenalee Walker
Ordre

MessageSujet: La belle et la bête | pv Alrick   Jeu 12 Oct - 23:23

La belle et la bête

 

Sa tête était lourde, Lenalee le sentait. Sa tête lui faisait mal, et ses paupières étaient lourdes elles aussi. Son souffle était lent, tout comme son cœur qui battait tranquillement pour le moment. Le sol sur lequel son corps reposait était froid, glacial. Son manteau n'était plus sur ses épaules et la née moldue fut bien vite parcourue d'un frisson avant de bouger légèrement et d'ouvrir peu à peu ses paupières. L'endroit dans lequel elle se trouvait était sombre, frais, humide et l'odeur était... inhabituelle. Où était-elle ? Lenalee n'en savait rien, se rappelant simplement du fait qu'elle avait été frappée à la tête par un homme plutôt costaud et à l'allure véritablement inquiétante. Dans l'obscurité, la jeune femme tentait pourtant d'apercevoir une quelconque chose, un quelconque indice afin de se familiariser avec cet environnement qui continuait de la faire frissonner. Néanmoins, sa concentration sur le lieu était perturbée par sa tête qui tourbillonnait encore. Ses oreilles bourdonnaient sauvagement alors qu'elle tenta de se redresser pour mieux voir, serrant les dents sous l'engourdissement de ses membres et son crâne qui la lançait sans cesse. Son cœur commençait à s'emballer de plus en plus au fur et à mesure que les minutes s'écoulaient, et l'odeur qu'elle sentait était véritablement désagréable. Cela s'apparentait à une odeur un peu métallique tel que le sang, et la fraîcheur du lieu pouvait déjà lui donner un petit aperçu de l'endroit où elle se trouvait dans la maison qui la retenait prisonnière. Un sous sol peut-être ?

Son rythme respiratoire ne cessait de se faire de plus en plus fort alors que la peur, l'effroi et l'inquiétude prenaient le dessus sur son calme presque infaillible d'ordinaire. Mais là, c'était totalement différent. Elle était dans un endroit qu'elle n'avait jamais rencontré, dans un environnement sombre et effrayant, sans aucune autre présence avec elle pour le moment. Ses poignets étaient liés derrière son dos, et son corps commença à trembler sous les températures froides de la pièce dans laquelle elle résidait. Qui était à l'origine de son enlèvement ? Lenalee n'en avait aucune idée non plus, arrivant simplement à revoir ce visage dangereux et dérangé qu'elle avait pu observer avant de tomber inconsciente, sûrement frappée par celui-ci pour qu'elle ne fasse preuve d'aucune résistance. Comment avait-elle pu manquer de prudence ? Elle se faisait pourtant bien trop discrète au Ministère pour que l'attention se tourne d'un coup sur elle. Peut-être était-elle suivit depuis quelques temps sans s'en rendre compte, tombant finalement dans le filet comme un animal traqué jour et nuit par le chasseur, origine de tous ses maux ? Elle n'en savait rien non plus.

Elle était complètement sonnée, abasourdie, et sa mine démontrait toute la peur qui vivait en elle à présent. Ses pensées faisaient défiler bien des visages. Celui d'Elyna, d'Eugen, mais aussi de Cleo, Theo, et également celui de son père. Elle voulait les revoir, s'enfuir vite de cet endroit et retrouver une liberté qui venait de lui être volée. Elle était comme un oiseau en cage, totalement apeurée à l'idée qu'on tente de lui couper les ailes dans les minutes à venir. C'était angoissant, et même si elle tentait de se rassurer, c'était peine perdue. Lenalee se doutait bien que l'endroit était aussi inquiétant que la personne propriétaire de ce lieu. Qu'allait-il lui faire ? Qui était-il ? Est-ce qu'elle allait s'en sortir ? Tant de questions qui se bousculaient dans son esprit déjà tourmenté à reconstruire des visages qu'elle ne reverrait peut-être pas. Elle voulait vivre. Elle voulait fuir, et vite, ses mains tentant d'attraper le lien qui reliait ses poignets, son visage grimaçant sous la douleur que son crâne blessé lui procurait alors qu'elle gémit de douleur à travers le torchon plaqué contre ses lèvres, qui l'empêchaient de prononcer quoique ce soit. Et bientôt, Lenalee stoppa tout ses gestes. Un grincement attira son attention, et la jeune femme tourna son visage en direction de la porte qui venait de s'ouvrir, dévoilant une silhouette masculine et monstrueuse, celle là même qui lui avait asséné un coup sur la tête. Son cœur battait à tout rompre. Elle avait si peur, et les larmes commencèrent à monter au creux de ses yeux bruns.
 
code by MOONDAYGIRL
 

_________________
Remember everything will be alright  
» •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Jason Momoa
Code Couleur : #336666
Patronus : Gorille
Metier/Maison : Briseur de sorts à Gringotts.
Gallions : 333
avatar
Alrick J. Black
Mangemort

MessageSujet: Re: La belle et la bête | pv Alrick   Ven 27 Oct - 3:46

   
La Belle et La Bête.
ft. Lenalee
Le 9 novembre 97 - Cave d'Alrick.

Il est ravi Alrick, derrière son bureau à Gringotts, il pense à sa dernière trouvaille, son nouveau jouet qu'il a enfermé dans cette cage au sous-sol. Elle avait un si joli visage, il ne pouvait pas passer à côté d'une occasion pareille le Black. Alors forcément, il a fait claquer ses paumes sur les oreilles de la belle brune afin de l’assommer avant de la ramener chez lui. Tel un enfant, il regarde l’heure sur sa montre à gousset en attendant impatiemment de pouvoir rejoindre son chez lui. Bien sûr, vu son poste ici, il pourrait partir dès maintenant et ce sans rendre de compte à personne, mais il est tout de même travailleur. Il ne partira pas tant qu'il n’aura pas réussi à briser la malédiction qui a été lancé sur ce vase d’apparence ordinaire mais d'une valeur inestimable. L'objet vient tout droit d'Inde et est précieux, si précieux que les inscriptions figurant à l'intérieur ont été camouflé et qu'un nouveau texte les remplace. Quiconque lira ces nouveaux écrits se verra perdre instantanément la mémoire, voilà pourquoi cette mission lui a été confiée. Le nez dans un bouquin ancien, il grogne un peu en continuant ses recherches sans pour autant oublier Lenalee dans son esprit. Cela fait plusieurs jours qu'il est sur cette satané relique et ça commence à lui taper sur le système, c'est qu'il n'est pas connu pour sa patience en même temps. Tout problème a sa solution, alors il décide d'envoyer un hibou à cette Gaunt qui lui sert de secrétaire non-déclarée. Peut-être est-ce qu'elle pourra l'avancer un peu cette brune ? En attendant, il rêvasse à cette femme qui l'attend dans sa cave. À ce qu'il va pouvoir lui faire, aux jeux auxquels ils pourront jouer. Quelques sordides idées viennent déjà noyer son esprit malsain, c'est qu'il ne manque pas de créativité pour ça Alrick, c’est son occupation préférée après tout.

Quelques heures après sa missive, le Black est rejoint par Angel qui semble arriver avec des recherches plus approfondies et une solution. La discussion est lancée et l'homme imposant touche finalement son but en décelant le sortilège de l'objet. Voilà une bonne chose de faite, d'un coup de baguette, il envoie le vase dans le bureau des gobelins qui lui servent de collègues et chargés de ranger les objets de valeurs dans un coffre spécial. Il paye la sang pur puis la congédie des lieux avant de passer lui même son trois quart et ranger ses derniers effets. A présent que sa tâche est terminée, il peut allègrement rentrer chez lui pour profiter de sa nouvelle compagnie après tout.
Il transplane non loin de sa demeure avant d'y pénétrer. Vêtu d'un costume entièrement sorcier trois pièces, il va vérifier si toutes les tâches de la maison ont été accomplies en son absence ce qui est chose faîte. Il claque des doigts dans la cuisine et cinq femmes amaigries et nues arrivent presque aussitôt. Alrick s'approche d'elles, il observe leurs regards apeurés, caresse leurs peaux tremblantes, tire leurs cheveux emmêlés avant de leurs liés les pieds et les poings d'un coup de baguette. Sans douceur, il les balance ensuite au sol près d'une seule et simple gamelle qui semble pleine de restes qu'on n'oserait même pas donné à un animal. Oui, voilà comment se nourrissent ses chiennes comme il aime les appeler. En passant, il flanque un coup de pied à l'une d'elle qui roule plus loin avant de le remercier de son geste. Oh, ça le met de bonne humeur ça, mais il n'a pas le temps de lui faire plus de plaisir à celle-ci, il y a la petite nouvelle qui attend en bas après tout.

Le voilà arrivé à l'endroit désiré, face à cette jeune femme qui semble être sortie de l'inconscience. L'endroit est humide oui et il y a comme une odeur de mort mêlée au sang qui flotte en ces lieux mais c'est loin de le déranger, bien au contraire. Il s'approche de la cage de la jolie brune, le regard mauvais et un sourire ne présageant rien de bon aux lèvres. Lentement, il s'accroupit près d'elle et l'observe de ses pupilles d'un gris presque blanc, il ressent cette peur qui émane de son otage. Il n'y a rien de plus agréable et satisfaisant au monde pour lui.

- Et bien, et bien.. Voyons ce que nous avons là. D'un coup de baguette, il déverrouille la cage afin d'y passer une main après avoir précautionneusement éloigné le bout de bois de manière à ce que la brune ne puisse pas l'attraper pour se défendre. D'un regard libidineux et bestial, il détaille son visage qu'il caresse de son pouce, puis son corps alors que ses cinq doigts descendent pour découvrir la poitrine de la jeune femme. Il passe le bout de sa langue sur sa propre lèvre supérieure d'un air affamé avant de prendre une nouvelle fois la parole pour lui même. Comment vais-je bien pouvoir t'appeler petite prude ?
moonday girl ©️
 

_________________
U.C
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Gemma Arterton
Code Couleur : #51864E
Patronus : Ours brun
& You ... :
Baguette : Bois de Cerisier - poils de Cerbère - 30 cm - rigide
Metier/Maison : Spécialiste des animaux magiques
Familier : Furet blanc nommé Kanda
Gallions : 771
avatar
Lenalee Walker
Ordre

MessageSujet: Re: La belle et la bête | pv Alrick   Sam 11 Nov - 15:46

La belle et la bête

 

Lenalee avait peur. Terriblement peur. La silhouette masculine monstrueuse et dangereuse s'approchait un peu plus de la cage dans laquelle elle avait été enfermée, son corps affaibli reposant sur un sol froid et humide, avec une odeur désagréable ancrée dedans. Sa tête était lourde et chaque fois que ses paupières se fermaient, la née moldue avait l'impression qu'elle retomberait dans les bras de Morphée. Elle tenait bon pourtant, s'accrochant à cette force qu'il lui restait pour espérer s'enfuir de cet horrible et sinistre endroit et retrouvé ceux qu'elle aimait, cette sécurité dont elle se sentait privée et dont elle avait besoin présentement. Les pas de l'homme se faisaient de plus en plus proche, le danger émanant de la carrure imposante venant agresser la jeune femme qui entendit le bruit de la serrure de la cage s'ouvrir, ses mains attachées se repliant sur elles, ses fins doigts tentant discrètement de trouver un moyen de briser ses liens. Les larmes perlaient le long de ses joues sous l'effroi, l'angoisse, l'inquiétude grandissante. Qui était cet homme qui la retenait prisonnière de son envol ? Qu'attendait-il d'elle ? Est-ce que cette vision apeurante et lugubre allait être la dernière pour elle ? Non. Non, elle ne voulait pas, Lenalee. Elle avait tant à faire. Elle avait tant de gens à protéger, tant d'objectifs à atteindre.

Elle ne voulait pas pousser son dernier souffle aujourd'hui, et de ses yeux bruns, à travers ses chaudes larmes, elle observait l'homme s'avancer dans la pénombre près d'elle, sentant bientôt son pouce caresser sa joue avant qu'il ne descende peu à peu le long de sa peau frisonnante et surtout, tremblante. D'un geste d'épaule en arrière, Lenalee manifesta une résistance quant à ce simple geste qui l'effrayait déjà. Ses yeux bruns tentaient de croiser les prunelles du malfaiteur, et la lueur malsaine qui logeait dans celles-ci la firent pleurer un peu plus alors qu'elle tenta de reculer un peu plus contre le mur froid. Mais ce mouvement de retrait ne changerait rien. Elle était prisonnière, subitement entre les mains d'un fou qui manifestait un appétit grandissant envers elle. La voix sinistre et qui allait si bien avec la carrure imposante de son futur bourreau retentit jusqu'à ses oreilles. La née moldue scrutait comme un animal effrayé la bête qui lui faisait face. Il se parlait à lui-même, se demandant sûrement par où son cauchemar allait commencer. Que lui voulait-il ? Lenalee s'était montré prudente, attentive à ce qui l'entourait malgré les événements de Liana. Qu'avait été son erreur ? Elle nageait en eaux troubles la spécialiste des animaux magiques, et c'est à travers le torchon qui devait la maintenir muette qu'elle tenta de parler. « Lâchez moi ! Qui êtes-vous ?! » dit-elle d'une voix enrouée, effrayée et qui, pourtant, tentait d'être forte. Son coeur battait si fort dans sa cage thoracique. Son rythme respiratoire était saccadé, mais elle était courageuse malgré tout. Elle ne se laisserait pas faire Lenalee. Jamais. Seulement.. encore fallait-il qu'elle puisse lutter.
 
code by MOONDAYGIRL
 

_________________
Remember everything will be alright  
» •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La belle et la bête | pv Alrick   

Revenir en haut Aller en bas
 
La belle et la bête | pv Alrick
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui veut une belle valise à figurines pour Nowel ?
» De la belle ouvrage!
» [topic unique] Les plus belle photo de moto du net
» Les plus belle voitures
» La + belle fille (PW)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Season's End :: Le reste du monde :: Les Domaines-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet