Partagez | 
 

 (teagan) young volcanoes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feat : natalie westling
Code Couleur : firebrick
Patronus : Elan
& You ... :
Metier/Maison : Gryffondor - 4ème année ; poursuiveuse
Familier : aucun
Gallions : 689

Sorts & Capacités
Capacités Magiques:
Sorts acquis:
avatar
Teagan Llewellyn
Victime

MessageSujet: (teagan) young volcanoes   Lun 9 Oct - 15:33



TEAGAN LLEWELLYN

 

 
 
   
VICTIME?
FEAT NATALIE WESTLING
GRYFFONDOR  
14 ANS
NEE-MOLDUE  
ELAN


Je m'appelle teagan addfwyn llewellyn ; mais on m'appelle parfois la teigne.  Comme je ne suis pas un surhomme mon épouvantard est le suivant : ophélia  reaver, entourée de fumées, que j’suppose être celles qui s’échappent des ruines d’ma maison ; et si vous voulez en savoir plus sur moi sachez que quand je regarde le miroir du risèd je vois des sourires chaleureux, et des médailles autour d’mon cou, que mon sortilège préféré est alhomora et que quand je respire de l'amortentia elle a les trois odeurs suivantes : l’amande | l’herbe fraichement coupée | le plastique neuf .  


QUI ES TU ?   une petite description ?

(01) Teagan, elle a été bercé par les contes et légendes du folklore gallois. Chaque soir, ses parents lui racontaient les aventures de certains Y Tylwyth Teg, rendant visite aux humains la nuit tombée. Ayant appris que les elfes avaient plus de chance de venir dans une maison bien rangée, elle s’est toujours appliquée à avoir une chambre bien tenue. (02) De toutes les histoires, elle a toujours préféré celle de Gelert-le-chien-sauveur-tueur-de-loup-mais-tué-injustement, mais c’est certainement parce qu’il appartenait, d’après la légende, à Llewelyn le Grand, prince de Gwynedd. Elle a toujours voulu être descendante de royauté. (03) A son entrée à Poudlard, Teagan a écumé la bibliothèque de l’école, essayant de déterminer le vrai du faux, essayant de distinguer le réel de l’imaginaire. Et si beaucoup de légendes étaient infondées, elle a été ravie d’en apprendre de nouvelles – et de découvrir que les fées, ça existe vraiment. Genre : vrai-ment. (04) Curieuse au possible, Teagan a fait partie de ces enfants qui balancent des « et pourquoi ? » à répétition. Il lui a fallu quelques années pour comprendre que ça énervait les autres, bien que cela n’ait en rien terni sa soif de découverte et d’aventures. Avare de secrets, elle laisse traîner les oreilles et ne supporte pas de laisser des portes fermées. La gamine qui tente des alhomora sur la majorité des portes de Poudlard, c’est bien elle. (05) Son deuxième sortilège préféré est, sans aucun doute, collashoo parce que ça lui rappelle les chewing-gums. Selon la quatrième année, il n’y a rien de mieux pour stopper un adversaire dans sa course. Teagan a beau être sportive, elle n’en est pas moins déloyale en sport – peut-être parce qu’elle déteste perdre. (06) Issue d’une famille de moldus, la jeune fille s’est prise de passion pour le quidditch dès son entrée à l’école. Elle adore la sensation de liberté qu’elle peut retrouver dans les airs - ça et le fait de filer à vive allure. Néanmoins, elle préfère faire du skate, parce qu’il n’y a rien de plus satisfaisant que d’effectuer des grab. Cette année, c’est la première année où elle s’est résignée à laisser son skateboard chez elle, au bon soin de son frère aîné. (07) Fionnan, son frère, ne s’est jamais montré jaloux du fait qu’elle soit une sorcière – bien qu’il soit déçu de ne jamais avoir pu mettre les pieds à Poudlard. Avec les tableaux qui parlent, ça lui semble être un chic endroit. (08) Au plus grand damn de ses parents, Teagan a l’insulte facile. Son imagination est fertile et, chaque jour, elle vient avec de nouvelles absurdités à déblatérer. Elle a appris à ses dépens qu’elle faisait mieux de fermer la bouche en présence de Sang-Purs – l’un d’eux n’a pas apprécié qu’elle le traite de connard de désemplumé. Personnellement, elle ne voit pas le problème ; parce que le problème, c’est clairement eux et leur égo démesuré. (09) Teagan, elle aime avec passion et hait avec ferveur. Avec elle, pas de demi-sentiments. Un peu trop grande gueule, elle dit les choses quand elle juge que ça ne tourne pas rond. Quid de son adversaire, s’il fait trois tête de plus ? Quid d’elle, si elle se retrouve contre trois autres personnes ?  C’est certainement pas ça qui va l’arrêter, si bien qu’elle se fait alternativement surnommé « la suicidaire » ou « la teigne ». (10) Elle s’est calmée récemment, milice présente dans les couloirs oblige. A défaut de se taire, elle préfère regarder les autres avec hargne, pensant très haut à toutes les insultes qu’elle aimerait leur cracher. (11) Heureusement, l’élève a aussi le rire facile – et rit des blagues autant qu’elle se rit du règlement. Elle connait les heures de détention un peu trop bien et, surtout a tellement passé de temps dans la salle des Trophées qu’elle pourrait citer tous les noms de mémoire. (12) Teagan, elle aimerait vivre sa vie tranquillement. Elle rêve d’un monde où sorciers et moldus avanceraient main dans la main, sans étincelles et sortilèges verts à la clef. Si bien qu’elle ne sait pas si elle veut faire son futur dans le monde magique, ou dans celui de sa famille. Mais si elle comprend bien, pour le moment, elle a plutôt intérêt à se tenir éloigné du monde sorcier. (13) Boute-en-train, elle s’ennuie rapidement … et trouve d’autant plus ennuyant de suivre des cours. Elle aime la magie, certes, mais elle a toujours du mal à rester éveillée lorsque le cours est monotone. Depuis l’arrivée de sadiques à la tête de l’éducation, c’est la peur qui la maintient éveillée, à défaut de l’envie de savoir. (14) N’ayant pas froid aux yeux, Teagan fonce souvent tête baissée … et se casse la gueule d’autant plus. Maladroite de surcroît à ses heures, elle a toujours les genoux écorchés ou un nouveau bleu à montrer avec fierté. Elle les porte comme des médailles.


moi derriere l'ecran je m'appelle  elsa ,  j'ai +6 ans depuis ma date de péremption je vous ai connu de la maniere suivante : grâce à alexis macfusty (que j'connais pas, en vrai. juste que je joue une macfusty sur un autre forum, et j'voulais voir si c'était répandu. et bam. promis, j'suis pas folle.) ; et le code du reglement est les saumons aiment croquer minerva - ou sinon, minerva aime les croquettes au saumon. au choix    

Revenir en haut Aller en bas
Feat : natalie westling
Code Couleur : firebrick
Patronus : Elan
& You ... :
Metier/Maison : Gryffondor - 4ème année ; poursuiveuse
Familier : aucun
Gallions : 689

Sorts & Capacités
Capacités Magiques:
Sorts acquis:
avatar
Teagan Llewellyn
Victime

MessageSujet: Re: (teagan) young volcanoes   Lun 9 Oct - 15:34



 - teagan n'a pas d'animalier. faut dire qu'elle n'a personne en dehors de poudlard à qui envoyer des hiboux. et dans l'pire des cas, elle n'est pas certaine de savoir comment prendre soin d'un animal.

- fan de skate, elle l'a laissé chez elle cette année. elle a tenté d'amener son tamagotchi à poudlard mais son frère lui a fait remarqué que ce n'était pas une bonne idée.

- elle a longtemps fait des concours d'insultes avec fionnan et possède une liste assez impressionnante de noms d'oiseaux (d'insultes, hein,
on s'entend).

- elle boit un litre de lait par jour, par habitude. et parce qu'elle aime ça. il lui arrive souvent de se balader avec des moustaches blanches dans les couloirs.

- elle se moque éperdumment de son statut de née-moldue ... si cela ne lui avait pas autant attiré de problèmes cette année.

- teagan, elle n'a aucun sang froid, et réagit à l'instinct. elle s'énerve en un rien de temps, et n'hésite pas à frapper si on l'approche de trop près (ou de mordre mais ça, c'est supposé être du passé)


PERE CASTOR raconte nous une histoire

une odeur de pommes (1989) – l’automne était déjà bien entamé, et les feuilles recouvraient le sol laissant les arbres à nu. Et, dans l’un d’eux, la main sur le front en guise de longue vue, Teagan regardait par-delà les plaines écossaises, scrutant l’horizon avec minutie. Collé à son dos, Fionnan, observait ce qui se passait de l’autre côté. Les deux enfants ne voyaient que du vert à perte de vue avec, çà et là, des toitures sortant de la terre comme des champignons. La fraicheur d’Octobre avait poussé les voisins à allumer leur feu de cheminée, et Teagan s’amusait à penser que la fumée qui s’en échappait avait une signification. Pour l’heure, pourtant, elle ne s’attardait pas dessus ; c’est que les enfants Llewellyn avaient autre chose à faire.
FIONNAN – « Avec ce vent-là, les terres promises sont à nn… »
TEAGAN – « Requin à bâbord! Y’a du mouvement dans les buissons ! »
FIONNAN – « Qu’est-ce qu’tu baves la teigne ? Y’a pas un chat ! »
TEAGAN – « Nom d’un barbelé rouillé ! T’as pas vu leurs crocs ? »
L’enfant de six ans pointa les buissons du doigt, tandis que Fionnan se contentait d’arquer un sourcil. Il avait la bouche entrouverte, comme s’il s’apprêtait à lui demander ce qu’il se passait. Comme s’il s’apprêtait à l’interrompre d’un « Teagan, arrête tes conneries, et concentre toi sur l’bateau ». Mais Teagan, elle, ne l’entendait pas de cette oreille – peut-être parce que les bestioles-aux-crocs lui apparaissaient bien réelles. Quittant son assise, elle se redressa pour fixer le buisson de plus près … bien qu’elle semblait ne plus rien voir à présent.
TEAGAN – « Mais … », lâcha-t-elle de nouveau. N’y tenant plus, elle commença sa descente, s’accrochant tant bien que mal à la corde faisant office d’échelle, sautant le dernier mètre qui la séparait du sol. Les chaussures claquèrent contre le sol froid, si bien qu’elle en perdit l’équilibre et vint se cogner le front contre  le tronc de l’arbre. Son frère, aux premières loges, lui demanda si elle allait bien mais elle battait des mains pour lui indiquer de se taire. Si ça faisait mal ? Sans aucun doute – mais la gamine était plus obnubilée par les créatures-volantes-à-crocs que par la douleur.

ADDFWYN – « Qu’est-ce qui s’est passé, Teag ? »
TEAGAN – « Et bien … »
FIONNAN – « Elle a dit qu’elle a vu des fées, c’te menteuse. »
TEAGAN – « J’mens pas ! »
Boudant, Teagan ne put s’empêcher de tirer la langue à son aîné, alors qu’Addfwyn – leur mère – leur servait une part de tarte à la pomme. La jeune femme n’en démentait pas, persuadée qu’elle était d’avoir vu quelque chose dans les buissons, aussi court fut l’instant. Son frère, moqueur, décréta que sa sœur n’était qu’une menteuse … tandis que les parents de Teagan décidèrent que leur fille avait seulement une imagination débordante.

une odeur de bitume (1991) – Ne voulant pas envoyer leurs deux enfants à l’internat, les parents de Teagan décidèrent de quitter la campagne galloise, et de s’installer en ville, à Swansea. Les prés furent remplacés par des bâtiments à perte de vue – monstres de métal et de ciment. Agée de huit ans, Teagan ne perdit pas de temps pour s’adapter au changement, troquant ses anciens vêtements pour revêtir l’uniforme de sa nouvelle école. Une école de filles, composée à 100% de filles, des autres élèves aux professeurs – et ça aurait pu très bien se passer, si les cours de catholicisme n’étaient pas obligatoires. Réciter des prières, se tenir droit, tenir sa langue : ce n’étaient pas les caractéristiques de la Llewellyn qui, déjà, s’était faite repérer par le corps enseignant.
ADDFWYN – « On m’a dit que t’avais besoin d’un nouvel uniforme, Teagan. Qu’est-ce que t’as encore fait ? »
FIONNAN – « Elle l’a brûlé ! »
TEAGAN – « Menteur ! Même si j’aurais bien voulu … »
ADDFWYN – « Alors ? »
TEAGAN – « J’ai découpé des trous aux ciseaux. Enfin, c’était pas moi, c’était l’autre Blondie… Mais c’était pour défendre c’t’imbécile d’canard boiteux d’Fionnan ! », qu’elle s’exclama, la gamine, pointant son frère du doigt. Elle n’avait pas apprécié qu’une de ses camarades de classe se moque de Fionnan et, à court de mots, Teagan n’avait rien trouvé de mieux que de la mordre. Sentant l’exclusion – et le mot aux parents – pointer son nez, la brune avait alors fait plusieurs trous dans son uniforme afin de se faire passer pour la victime, et excuser son accès de rage. Injustement, sa camarade s’était faite réprimandée pour destruction du matériel d’autrui, tandis que Teagan s’en était juste sortie avec des lignes à copier. Mais maintenant qu’elle venait de lâcher à sa mère que c’était elle-même qui avait découpé l’uniforme, Teagan savait pertinemment qu’elle faisait mieux de disparaître. Blanchissant rapidement, la brune bredouilla quelques mots, avant de s’exclamer :
TEAGAN – « J’ai des d’voirs à faire ! ».
Et, telle une tornade, la teigne disparut du champ de vision de sa mère, passant outre les remontrances. Allait-elle pour autant se mettre, paisiblement, à ses devoirs ? Sans façon. Claquant la porte de sa chambre, Teagan observait par le trou de la serrure, et attendit patiemment que sa mère quitte l’entrée. Changeant ses souliers pour des chaussures plus confortables, elle sortit alors par la fenêtre de sa chambre, qui se trouvait au rez-de-chaussée. La refermant soigneusement derrière elle, elle alla ensuite frapper au carreau de la chambre de Fionnan qui, étrangement, n’était pas étonné de la voir dehors.
TEAGAN –  « Tu viens avec moi ? Y’a les mecs de ton école qui m’ont promis d’me montrer comment faire du skate. »
FIONNAN – « … »
TEAGAN – « Soit sympa, j’ai mordu quelqu’un pour toi! Et l’sang, c’est aussi dégueulasse qu’la purée d’oseille de Nanny, j’te jure. Tu viens ? »

une odeur de vieilles pierres (1994) – La chaleur étouffante de l’été s’était abattue sur Swansea, cloisonnant une majeure partie des habitants dans leur maison. Pour autant, Teagan vagabondait encore dans les rues, le teint écarlate et les tempes trempées de sueur. En compagnie de Fionnan, elle avait passé l’après-midi au skate parc. Et si elle s’était pas mal améliorée en l’espace de trois ans, elle récoltait toujours les chutes les plus impressionnantes – et c’était peut-être parce qu’elle n’avait pas froid aux yeux. Là où son frère voyait sauter quatre-vingt-dix centimètres, elle en rajoutait une vingtaine de plus. Teagan était poussée par le défi, et ayant cette fâcheuse habitude d’en vouloir toujours plus.
FIONNAN – « C’est la cinquième aujourd’hui. Ce n’est pas censé être un animal nocturne ? »
TEAGAN – « P’t’être qu’elles ont décidé d’évoluer ? P’t’être qu’elles se sont dit qu’vivre de jour, c’est pas mal. »
FIONNAN – « T’es con. »
TEAGAN – « OH ! Ne commence pas à m’embêter ou j’te fais manger ton skate après l’avoir passé au mixeur ! N’empêche … tu savais qu’les Romains pensaient qu’entendre leur hululement présageait une mort certaine ? »
FIONNAN – « Comment tu … »
TEAGAN – « Papa r’gardait un documentaire animalier l’autre jour. Ca parlait d’volatiles, t’sais. »

Le hibou n’avait été que le messager – et à défaut d’annoncer une mort imminente, il n’avait fait que d’ouvrir l’horizon. Si, au début, Fionnan et les parents avaient cru à une belle blague de la gamine, ils durent se rendre à l’évidence qu’elle n’avait pas les compétences pour faire sortir les volatiles de leur trou, et encore moins pour leur faire apporter une lettre l’invitant à l’école de sorcellerie. Et  c’était avec un sourire canaille que Teagan s’était rendue dans la gare de Londres, sous l’œil avisé de son père qui avait d’autres affaires à traiter dans la capitale anglaise.  C’était ce même sourire canaille qui l’avait accompagnée dans le Poudlard Express. Et toujours ce même sourire qu’elle avait lorsqu’elle avait été répartie chez les Lions – par chance, elle en avait appris plus sur les maisons de Poudlard dans le train, lorsqu’un sorcier de son âge l’avait invité à s’assoir avec lui, après l’avoir trouvé à fixer le vide. Faut dire qu’elle avait encore du mal à se faire à sa condition de sorcière, et avait encore du mal à y croire.

une odeur de poussière (1995) – En raison du tournoi des Trois Sorciers l’année précédente, Teagan n’avait pas pu voir à quel point le Quidditch était l’événement de Poudlard à ne pas manquer. Et, tout comme elle s’était prise de passion pour le skate quelques années plus tard, Teagan s’était prise de passion pour le Quidditch. Dans les airs, elle découvrait des sensations de liberté qu’elle pensait avoir depuis bien longtemps oublié – bien qu’elle était toujours libre de faire ce qu’elle voulait, en soi. Tirant sur les manches de son uniforme, la brune se baladait dans la salle des Trophées, traînant des pieds et lisant le nom des champions passés. Aujourd’hui encore, elle avait rendez-vous avec l’un des professeurs de Poudlard, présent pour encadrer son heure de détention. Ce qu’elle avait fait - encore ? - elle ne savait pas trop, elle ne savait pas vraiment. C’était devenue une habitude, que de partir au nettoyage des trophées, au remplissage des ingrédients de potion, ou bien au rangement al-pha-bé-ti-que des livres de la bibliothèque. Il ne se passait pas une semaine où elle n’avait aucune heure à son actif – et la jeune lionne avait fini par décréter que les sorciers n’avaient aucun sens de l’humour. A quoi bon avoir une baguette, s’il est interdit de changer la couleur de cheveux d’une autre personne ? A quoi bon avoir une baguette, s’il est interdit de rendre la surface du sol glissante, grâce à un aguamenti ? Les agissements de Teagan en désespéraient plus d’un, bien qu’elle ne voyait qu’une manière amusante de s’amuser. Parce qu’elle était sympa Teagan, dans le fond. Elle était sympa, bien qu’elle ait une grande gueule, et un mépris certain envers l’autorité et le règlement.

UN SURVEILLANT – « Encore vous, Llewellyn ? »
TEAGAN – « Oé. J’aime bien votre tête, j’crois. »
UN SURVEILLANT – « Que te vaut l’honneur cette fois-ci ? »
TEAGAN – « J’sais pas… Enfin … Y’avait ce merdeux d’Serpentard qui a commencé à m’insulter sans raison. Et les insultes, ça n’passe pas chez moi. J’l’ai traité d’escargot mal roulé et ça n’lui a pas plus. Alors j’l’ai … », commença-t-elle à déblatérer, animée par la rage qui l’habitait encore. Mais contrairement à ce qu’il s’était passé quelques années auparavant, Teagan avait rangé ses crocs pour mieux lui asséner un coup de pied dans le tibia. La suite ? Tout était allé trop vite ; et les deux adversaires eurent tôt fait de s’échanger des sortilèges. Parce qu’elle n’était pas si mauvaise Teagan quand elle le voulait – et elle était d’autant meilleure sous la tension ou l’agacement.

une odeur de liberté (1996) – Troisième année. Troisième année au sein du château, dont elle ne manquait pas de partager les singularités avec son frère. A chaque vacance, ils rattrapaient le temps perdus – bien que Fionnan semblait être le plus sage des deux.
FIONNAN – « Et le Quiddleur, tu penses que tu vas tenter l’an prochain ? »
TEAGAN  – « Quidditch, pas Quiddleur. Carrément, j’me vois bien poursuiveuse, tu sais. C’est comme … comme les attaquants au soccer et … »
FIONNAN  – « J’te parie ton poids en têtes brûlées qu’tu seras pas prise ! »
TEAGAN  – « T’as intérêt à prendre goût cola ! »

Fionnan n’avait pas tenu sa promesse – mais Teagan ne lui en avait pas voulu, peut-être parce qu’il était son frère. Et parce qu’il, surtout, lui avait donné le courage de se rendre aux sélections, poussant la gamine à se présenter sur un fond de défi. Et les défis, la Rouge et Or les adorait… bien qu’elle détestait lorsqu’elle échouait, ou qu’elle se faisait prendre la main dans le sac. Et la main dans le sac, elle se faisait de plus en plus prendre. Le nombre de détenues augmentait de façon exponentielle, bien qu’elle n’ait pas l’impression de faire plus de conneries que ça … C’était là que la distinction entre sang-pur, sang-mêlé et elle lui sauta au visage. L’injustice, surtout, lui sauta au visage. Mais ça, ne n’était rien face à ce que la quatrième année allait lui amener. Parce que la quatrième année, elle avait une odeur de sang.


une odeur de sang (1997) – Rogue et sa chevelure avaient fini par être à la tête de l’école de sorcellerie, au bon déplaisir de Teagan qui trouvait en l’enseignant une source inexorable d’amusement. Depuis sa première année, la née-moldue n’avait de cesse de se moquer de Rogue – bien qu’il l’effrayât aussi parfois. Mais maintenant, maintenant. L’amusement n’était plus le même, il n’était plus bon enfant – et la Lionne mettait ça sur le dos des Mangemorts qui avaient envahi l’école. Sur leur dos et sur la milice qui patrouillait les couloirs, certains – quels imbéciles – qu’il valait mieux qu’elle. Pour le moment, et surtout parce qu’elle n’avait aucun allié, Teagan se contenait de les éviter (au mieux). Ou, si elle ne le pouvait pas, de les regarder avec dédain. Elle savait qu’elle avait mieux à faire que de s’en perdre à eux, si elle ne voulait pas avoir d’autres heures de détentions plus pénibles que celles des années précédentes. Qu’ils fassent attention, cela dit : la lionne n’aime pas se laisser marcher sur les pieds, et son rugissement est aussi tenace qu’un sortilège de glue perpétuelle. Du reste, elle préférait …
TEAGAN – « Nom d’un veracrasse pleurnicheur d’haddock fumé, s’il commence à m’emmerder celui-là, il va vraiment m’entendre et retourner pleurer dans les jupons d’sa mère. »





Revenir en haut Aller en bas
Feat : Kaya Scodelario
Code Couleur : #B5B093
Patronus : #puma
& You ... :
Baguette : Bois d'ébène; coeur de sphinx; 27 cm. Souple.
Pouvoir : #legilimens
Metier/Maison : #serdaigle - gardien
Gallions : 2475

Sorts & Capacités
Capacités Magiques:
Sorts acquis:
avatar
Luka Himìrson
Neutre

MessageSujet: Re: (teagan) young volcanoes   Lun 9 Oct - 16:52

& Officiellement bienvenue

_________________
give me your heart i'll give you mine  hopeless exchange chapter erased they say we're young too young to marry, not too young to die sometimes i wonder how i landed in a mess like this and then you're walking through the door and not a thing goes wrong
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité

MessageSujet: Re: (teagan) young volcanoes   Lun 9 Oct - 17:13

Copine de maison
Bienvenuuuue 10 Hate de lire tout ça !
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité

MessageSujet: Re: (teagan) young volcanoes   Lun 9 Oct - 18:32

Bienvenue encore une fois!
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Finn Wolfhard
Code Couleur : #EBB100
Patronus : Loir
& You ... :
Baguette : Bois de frêne, crin de licorne, flexible
Metier/Maison : Poufsouffle
Familier : Tevildo le chat blanc
Gallions : 1029
avatar
Stanley Underwood
Victime

MessageSujet: Re: (teagan) young volcanoes   Lun 9 Oct - 19:20

Bienvenue a toi officiellement

_________________

I will never give up on you
And I'll show you the road to follow. I'll keep you safe 'till tomorrow I'll pull you away from sorrow. I see the real you even if you don't I do #EBB100
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Lili Reinhart
Code Couleur : #6633ff
Patronus : Chevreuil
& You ... :
Baguette : Bois de Poirier - Ventricule de cœur de dragon - 24 cm - rigide
Metier/Maison : Poufsouffle
Familier : Chat siamois du nom de Krory
Gallions : 2204
avatar
Mana Olsenn
Victime

MessageSujet: Re: (teagan) young volcanoes   Lun 9 Oct - 21:14

Bienvenue officiellement ! coeur

_________________

           

© Grey Wind
           
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité

MessageSujet: Re: (teagan) young volcanoes   Mar 10 Oct - 16:44

Elle a l'air d'être malcommode ta Teagan XD Je crois que je vais apprécier lire ses rps.

Et ce hamburger, il a l'air trop bon!

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Marie Avgeropoulos
Code Couleur : #6A5ACD
Patronus : Caracal
& You ... :
Baguette : Tremble | 27cm | Ventricule de cœur de dragon.
Pouvoir : Occlumens / Loup-garou
Metier/Maison : Serdaigle / Poursuiveuse
Familier : Ryûk - Siamois
Gallions : 1100
avatar
Emma Rowle
Partisan

MessageSujet: Re: (teagan) young volcanoes   Mar 10 Oct - 17:21

Bienvenue !

_________________
What a beautiful mess
[à changer] moondaygirl
Revenir en haut Aller en bas
Feat : natalie westling
Code Couleur : firebrick
Patronus : Elan
& You ... :
Metier/Maison : Gryffondor - 4ème année ; poursuiveuse
Familier : aucun
Gallions : 689

Sorts & Capacités
Capacités Magiques:
Sorts acquis:
avatar
Teagan Llewellyn
Victime

MessageSujet: Re: (teagan) young volcanoes   Mar 10 Oct - 20:28

Hooo - merci ! J'avais pas osé vous remercier dans la pré-fiche, m'disant que vous alliez surement reposter ici!

Aidrian - mal commode ? non mais ça, c'est parce qu'elle est malplacard on verra ça 02
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité

MessageSujet: Re: (teagan) young volcanoes   Mar 10 Oct - 20:46

Bienvenue ! 10
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Evan Peters
Code Couleur : #77AD87
Patronus : Chat des sables
& You ... :
Baguette : Bois de sureau, ventricule de dragon, rigide
Pouvoir : Vampire
Metier/Maison : Serpentard
Familier : Hibou nommé Hades
Gallions : 1023
avatar
Aaron D. Rembrandt
Milice

MessageSujet: Re: (teagan) young volcanoes   Mar 10 Oct - 21:03



Félicitations !



Te voilà validé(e) !


Eh ben c'est que c'est une teigne la petite elle a interet a etre sage la demoiselle ! What a Face

Maintenant que tu es validé(e), n'oublie pas de passer recenser ton avatar, ton rôle/maison sur le forum ainsi que ton patronus ! Puis si tu es un élève, n'oublie pas de venir recenser les matières que tu suis ainsi que ton poste dans l'équipe de Quidditch et/ou la Milice si tu en fais partie.

Tu peux aussi aller poster ta fiche de lien, ta liste de rp et aller chercher des rps ! Si jamais tu es encore un peu perdu(e), n'hésite pas à retourner chercher ton orientation et à nous contacter par mp !



_________________

Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me. #77AD87
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (teagan) young volcanoes   

Revenir en haut Aller en bas
 
(teagan) young volcanoes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» young volcanoes (a.w)
» [Résolu] Diverses interrogations métaphysiques (ou pas) - Young Griff effet "Then"
» games day / golden demon 2009
» Fatal Bazouka et Vitoo (Reprise Diam's et Vitaa)
» [Dossier] Great Teacher Onizuka ( GTO )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Season's End :: Administration :: Présentations :: Pré-fiches :: Anciennes pré-fiches-