Partagez | 
 

 amy ~ you're gonna watch me disappear into the sun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatarInvité

MessageSujet: amy ~ you're gonna watch me disappear into the sun   Jeu 27 Juil - 22:00



AMY JANE ORTEGA

 

 
 
   
AD
SAOIRSE RONAN
SERPENTARD
16 ANS
SANG MÊLÉ  
SALAMANDRE À POIS BLEUS


Je m'appelle amy ortega ; mais on m'appelle parfois amy .  Comme je ne suis pas un surhomme mon épouvantard est le suivant aaron rembrandt ; et si vous voulez en savoir plus sur moi sachez que quand je regarde le miroir du risèd je vois une famille unie, heureuse, que mon sortilège preferé est le expelliarmus et que quand je respire de l'amortentia elle a les trois odeurs suivantes : lessive, pâtisserie qui cuit au four, chocolat.  


QUI ES TU ?   une petite description ?

Amy est plutôt grande, longiforme. Les joues creuses, on peut voir les traces de son passé ancrées sur ses traits. L’anxiété, la peur, ça avait le don de déformer le plus joli des visages. Ses cheveux sont d’un blond cendré et lui arrivent à peu près aux épaules. Elle ne s’en occupe pas tellement, ne serait-ce que de couper les pointes cassées quelques fois par année. On a souvent l’impression qu’elle est plus petite qu’elle ne l’est vraiment puisqu’elle ne peut s’empêcher de se recroqueviller sur elle-même. Amy est quelqu’un de bien, au fond. On ne le sait pas vraiment, parce qu’on n’est pas capable d’y parvenir à ce bon fond. Elle a mille et une barrières qui la protègent, mais qui l’enferme aussi. Elle ne s’en rend pas toujours compte de cette distance qu’elle crée entre elle et les autres. Ultimement, elle voudrait s’entendre avec tout le monde, rigoler, partager, parler, écouter. Elle n’a pas conscience que ça serait bien plus facile sans cette bulle qui l’enveloppe. Elle est timide, mais elle commence peu à peu à la vaincre, avec l’aide de Luka. Elle réussit même à prendre sa place, plusieurs fois plutôt qu’une. C’est beaucoup, pour Amy qui est toujours torturée par la peur. Elle se considère comme petite et sans défense. Elle n’a pas tout à fait conscience de cette colère qui bouille en elle. Cette colère, c’est son essence, ce qui lui a permis de vivre malgré tout. Elle ne le sait pas encore, comme un volcan endormi. Elle ne sait pas que c’est ce qui la garde au chaud la nuit.



moi derriere l'ecran je m'appelle Startopus/Starlord/P4UL3 ,  j'ai 23 ans je vous ai connu de la maniere suivante : RS, trouvez moi  02   ; et le code du reglement est Minerva aime les croquettes au saumon (mais c'est normal, c'est un chat dans l'âme)    

Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité

MessageSujet: Re: amy ~ you're gonna watch me disappear into the sun   Jeu 27 Juil - 22:00



Amy aurait bien aimé avoir un familier, peut-être un chat ou un furet. Un petit animal pour lui tenir compagnie quand les humains la délaissent. Elle n’en a jamais adopté, car elle ne sait pas comment s’en occuper et aurait peur de lui faire du mal. ▌ Sa couleur préférée c’est le jaune, couleur du soleil et des petites fleurs un peu partout. Elle aurait aimé être Poufsouffle pour cette raison un tant soit peu superficielle. ▌ Amy n’a jamais appris à cuisiner, même pas avec la magie. Elle est bien heureuse à Poudlard où elle peut manger n’importe quoi à sa guise. Lorsqu’elle se retrouve à l’extérieur par contre, elle n’a pas d’autre choix que d’aller dans les restaurants et les petites boutiques où il y a de la nourriture. Elle ne sait même pas faire cuire des pâtes. ▌ Elle est plutôt maladroite, dans le sens où elle fonce souvent dans les murs parce qu’elle refuse de regarder devant elle, le regard toujours à terre. Un jour elle se dit qu’elle foncera bien dans son prince charmant, comme dans les films. ▌ Même si elle lui doit beaucoup, Amy ne sait pas quoi ressentir vis-à-vis sa mère. Toute sa vie, elle l’a connue comme un pantin, une marionnette manipulée par son père. Elle n’a jamais eu la chance de tisser des liens ou même d’avoir une simple conversation avec elle. Même si elle est convaincue que c’était une personne bien, et qu’elle a vu la souffrance dans ses yeux, Amy ne peut s’empêcher de la considérer comme une inconnue.
 


PERE CASTOR raconte nous une histoire

Amy vit dans un traumatisme qu’elle n’a jamais su gérer. Chaque jour elle est rongée par la peur, l’anxiété et la solitude. Elle ne sait pas comment faire face à ses démons, comment passer par-dessus les horreurs dont elle a été témoin. Chaque jour, en revenant de l’école elle pouvait voir son père entouré de ses bouteilles d’alcool, à peine conscient de ce qui l’entourait. Pour une famille normale, ça n’aurait été que ça. Un père alcoolique, violent. Pour Amy, c’était tout autre chose. Si on regardait bien, derrière la masse imposante de son père se trouvait sa mère, frêle, livide, le regard absent. Parfois elle faisait à manger, parfois elle faisait le ménage. Le plus souvent, elle restait là, debout, sans bouger. Hypnotisée. Prise dans un sortilège.

Si Amy n’avait jamais été victime des sorts de son père, elle subissait ses coups et ses insultes. Elle aurait voulu se faire tellement petite, rapetisser jusqu’à disparaître, mourir? Elle n’arrivait pas à vivre sous cette menace constante de douleur et d’agonie. Ses vœux furent exaucés, en quelque sorte. D’une manière si violente mais ô combien satisfaisante à la fois. Dans un moment d’inattention, l’Impero avait lâché et sa mère n’avait pas perdu une seule seconde. Celle qui restait immobile devant les coups répétés, celle qui continuait à suivre les ordres de son bourreau malgré sa peine et sa douleur. 27 coups de couteaux et s’en était finie de cette vie de malheur. Du moins, c’est ce qu’on croyait tous.

Amy n’avait jamais vraiment compris la nature des pouvoirs de son père. Il n’avait jamais pris le temps de lui expliquer, soit. On ne pouvait pas tirer beaucoup d’information d’une claque au visage. C’est lorsqu’elle avait reçu cette lettre, cacheté d’un sceau de cire que les pièces du puzzle s’étaient mises en place. Le monde des sorciers s’était ouvert à elle, non sans un prix à payer, une fois de plus. Les cousins chez qui elle habitait alors étaient tous moldus, inconnus à ce monde magique. Effrayés, comme tout être humain qui fait face à l’inconnu, ils l’avaient jeté dehors sans un autre regard. Jetée comme on jette les ordures sur le bord du chemin.

À ce moment-là, Amy n’avait plus d’autre choix que d’aller à Poudlard, là où elle espérait enfin trouver sa place, une famille, des amis. Chose qu’elle n’avait jamais connue mais dont elle rêvait toutes les nuits. Une part d’elle pourtant, voulait combattre cette idée d’une nouvelle aventure. Ce côté magique, ce côté sorcier, il provenait de son père. Ce géniteur qu’elle détestait du plus profond de son âme. Celui qui ne lui avait pas permis de vivre. Une part d’elle avait peur que ces pouvoirs magiques soient un cadeau empoisonné, un pas de plus vers le côté sombre. C’est l’instinct de survie qui la poussa à prendre le chemin vers Poudlard. C’était ça ou séjourner parmi les boîtes de cartons d’une petite ruelle sombre.

La stupeur, c’est ce qui décrivait le mieux l’attitude d’Amy face à toute cette nouveauté, cette magie, ces gens. Elle n’avait jamais entendu autant de rires, jamais vu autant de sourire. Tout la poussait à croire qu’elle pourrait enfin être comblée, heureuse. Rien n’était gagné pourtant, et la peur qui lui torturait le ventre ne la laissait pas oublier. C’est lorsque le Choixpeau énonca sa maison que l’anxiété repris complètement le dessus. Serpentard. Elle ne connaissait pas très bien la signification des maisons, elle ne connaissait pas grand-chose enfait, mais elle était déjà familière avec la réputation particulière des Serpentard. Agiles, surnois, ambitieux. Amy ne se reconnaissait pas là-dedans, pas une seule seconde. Elle pouvait y voir l’image de son père, mais son propre visage n’avait pas sa place parmi les serpents. Ssssss.

Pourtant, c’est ce qu’on avait choisi pour elle. Un autre chemin déjà tracé pour elle, qu’elle le veuille ou non. Puis soudainement, elle se sentit s’enfoncer plus profondément dans l’enfer, la noirceur. Là où elle croyait trouver des amis, elle ne rencontrait que des ennemis, des adversaires. Un en particulier, Aaron, prenait plaisir à la tourmenter. Il s’acharnait sur elle, la faisait trébucher, lui déchirait ses vêtements, faisait tomber ses livres. Amy ne comprenait pas pourquoi, pourquoi tout le monde semblait la faire victime. Elle ne voulait pas être une victime, elle ne voulait plus. Malgré toute sa bonne volonté, celle qui la poussait à se remettre debout et à continuer sa vie, Amy n’arrivait pas à faire cesser le cercle vicieux qu’elle parcourait depuis sa naissance. Elle se sentait petite, elle se sentait disparaitre comme à l’époque et elle n’avait pas les outils nécessaires pour faire changer les choses.

Ça avait duré des années, cinq pour être plus précise. Des années où elle regardait le sol en tentant de ne pas trébucher. Des années où elle n’osait pas lever la main en classe, de peur qu’on la regarde. Des années à vouloir disparaitre. Elle avait perdu espoir de se faire des amis, tout ce qu’elle voulait maintenant c’était qu’on la laisse tranquille, qu’on la laisse seule. Si on ne pouvait pas l’aimer, pouvait-on au moins ne pas la détester? Elle voulait l’entre deux, le calme. Puis une fois, en balade, en solitaire, elle avait croisé Luka. Elles ne se connaissaient pas, peut-être de vu. Une main tendue, un sourire. Quelque chose qu’Amy n’imaginait même plus dans ses rêves. Une nouvelle vie. Pour la première fois, elle osait se sentir aimée. Elle essayait de le montrer, de faire voir sa gratitude, sa reconnaissance, mais c’était à peine si elle pouvait coller un sourire sur son visage. Brisée, il lui fallait du temps pour recoller les morceaux.

Du temps, c’est ce qu’elle avait eu avec Luka qui n’hésitait pas à être là, même dans les moments les plus silencieux, même lorsque le visage d’Amy ne montrait rien d’autre que la colère qui s’agitait en elle. Même lorsque ses yeux devenaient aussi noirs que son cœur. Luka n’hésitait pas à lui faire découvrir autre chose, autre chose que la magie et les devoirs, que la douleur et la peur. Elle lui offrit une guitare, certes un peu abimée, mais belle, massive. Amy ne savait pas quoi faire de cet instrument qui prenait toute la place entre ses bras. Elle apprit à jouer et à guérir au gré de la mélodie et des confidences. Elle l’avait maintenant, ce qu’elle avait toujours voulu, même si elle n’arrivait pas totalement à y croire encore. Même si elle avait encore peur de se réveiller, le visage de son père penché au-dessus d’elle.

La sixième année, c’était celle où elle allait enfin prendre parole. Celle où elle allait arrêter de regard par terre. Celle où elle allait participer en classe, dans les activités parascolaires. Celle où elle allait enfin mettre la peur de côté et commencer à vivre. Du moins, c’est ce qu’elle espérait. Tout n’était pas gagné, mais avec une certaine confiance elle pouvait bien y croire. On aurait pu lui rire au visage si on avait su ce qui l’attendait vraiment. Amy croyait connaître ses adversaires, ses démons, mais elle n’aurait pu s’imaginer pire horreur. Cette année où elle voulait renaître, c’était aussi l’année où Dumbleborde était mort, laissant les règnes de l’école magique à Severus Rogue.

Lorsqu’elle avait vu les Mangemorts dans les couloirs et l’atmosphère sombre qui régnait dans la grande salle, elle n’y avait pas cru. Lorsqu’elle avait vu les familles de sang pur se regrouper, et les siens se faire torturer, elle avait voulu pleurer. Tout le monde pouvait maintenant connaître les souffrances qu’elle avait endurées toutes ces années, avec son père. Amy, elle, devait vivre encore et encore cet enfer duquel elle ne semblait pas pouvoir s’échapper. Elle devait aussi faire la paix avec le fait qu’elle avait été placée dans la même maison que le maître des ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité

MessageSujet: Re: amy ~ you're gonna watch me disappear into the sun   Jeu 27 Juil - 22:03

Saoirse... amour pouf c'est bon j'suis amoureux /sort
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche !! coeur
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Kaya Scodelario
Code Couleur : #B5B093
Patronus : #puma
& You ... :
Baguette : Bois d'ébène; coeur de sphinx; 27 cm. Souple.
Pouvoir : #legilimens
Metier/Maison : #serdaigle - gardien
Gallions : 2417

Sorts & Capacités
Capacités Magiques:
Sorts acquis:
avatar
Luka Himìrson
Neutre

MessageSujet: Re: amy ~ you're gonna watch me disappear into the sun   Jeu 27 Juil - 22:51

Bienvenue ma jolie

_________________
give me your heart i'll give you mine  hopeless exchange chapter erased they say we're young too young to marry, not too young to die sometimes i wonder how i landed in a mess like this and then you're walking through the door and not a thing goes wrong
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Lili Reinhart
Code Couleur : #6633ff
Patronus : Chevreuil
& You ... :
Baguette : Bois de Poirier - Ventricule de cœur de dragon - 24 cm - rigide
Metier/Maison : Poufsouffle
Familier : Chat siamois du nom de Krory
Gallions : 2146
avatar
Mana Olsenn
Victime

MessageSujet: Re: amy ~ you're gonna watch me disappear into the sun   Jeu 27 Juil - 23:06

Bienvenue ! 10

_________________

           

© Grey Wind
           
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Tijn Elbers
Code Couleur : #FED57B
Patronus : Veaudelune
& You ... :
Baguette : En chêne blanc, et contient une plume d'oiseau tonnerre.
Pouvoir : Aucun
Metier/Maison : Poufsouffle
Familier : Un hibou petit duc (Nuggets) et un Botruc (Pickett)
Gallions : 546
avatar
Rolf Dragonneau
Neutre

MessageSujet: Re: amy ~ you're gonna watch me disappear into the sun   Jeu 27 Juil - 23:10

Hey bienvenue a toi ! 10

_________________

Fantastic Beast

#FED57B
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité

MessageSujet: Re: amy ~ you're gonna watch me disappear into the sun   Jeu 27 Juil - 23:20

Mais c'est bien j'aime ça quand les gens tombent amoureux de moi 02 coeur

Merci à vous joli gens
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité

MessageSujet: Re: amy ~ you're gonna watch me disappear into the sun   Jeu 27 Juil - 23:27

Bienvenue parmi nous nomnom
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité

MessageSujet: Re: amy ~ you're gonna watch me disappear into the sun   Ven 28 Juil - 0:11

Oh mais, un quelqu'un de RS damnit
Bienvenue ici en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité

MessageSujet: Re: amy ~ you're gonna watch me disappear into the sun   Ven 28 Juil - 5:09

Coupable 02
Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Marie Avgeropoulos
Code Couleur : #6A5ACD
Patronus : Caracal
& You ... :
Baguette : Tremble | 27cm | Ventricule de cœur de dragon.
Pouvoir : Occlumens / Loup-garou
Metier/Maison : Serdaigle / Poursuiveuse
Familier : Ryûk - Siamois
Gallions : 1042
avatar
Emma Rowle
Partisan

MessageSujet: Re: amy ~ you're gonna watch me disappear into the sun   Ven 28 Juil - 5:20

TOIIIIII kya kya kya

_________________
What a beautiful mess
[à changer] moondaygirl
Revenir en haut Aller en bas
Code Couleur : Camila Mendes
& You ... :
Gallions : 646
avatar
Ilaria Lodge
Neutre

MessageSujet: Re: amy ~ you're gonna watch me disappear into the sun   Ven 28 Juil - 5:28

OWIIIIIIIIIIII BIENVENUE ICI ! nomnom

_________________

La gente puó cambiare
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité

MessageSujet: Re: amy ~ you're gonna watch me disappear into the sun   Ven 28 Juil - 6:03

NON TOI 02
Merci les filles
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité

MessageSujet: Re: amy ~ you're gonna watch me disappear into the sun   Ven 28 Juil - 6:38

Bienvenue ici kya
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Evan Peters
Code Couleur : #77AD87
Patronus : Chat des sables
& You ... :
Baguette : Bois de sureau, ventricule de dragon, rigide
Pouvoir : Vampire
Metier/Maison : Serpentard
Familier : Hibou nommé Hades
Gallions : 965
avatar
Aaron D. Rembrandt
Milice

MessageSujet: Re: amy ~ you're gonna watch me disappear into the sun   Ven 28 Juil - 7:27

damnit

Ohhhh mais je te connais aussi toi. Mais COMPLOT.

_________________

Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me. #77AD87
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: amy ~ you're gonna watch me disappear into the sun   

Revenir en haut Aller en bas
 
amy ~ you're gonna watch me disappear into the sun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Season's End :: Administration :: Présentations :: Anciennes fiches-