INFOS UTILES
MEMBRES DU MOIS


EFFECTIFS
Groupes :
10 16 13 16 10 9 7


Années :
◼︎ 1ère année : 0
◼︎ 2ème année : 0
◼︎ 3ème année : 0
◼︎ 4ème année : 6
◼︎ 5ème année : 3
◼︎ 6ème année : 19
◼︎ 7ème année : 27
Merci de privilégier les autres années que la 7eme année

Camps :

7 9 7 6
FEMMES MANGEMORTS FERMEES

Statut de sang :
◼︎ 31 Sangs pur
Creation de nouvelles familles interdite
◼︎ 38 Sangs mêlés
◼︎ 13 Nés moldus

Capacités magiques :
◼︎ 03/05 Vampires
◼︎ 04/05 Loups garous
◼︎ 03/05 Loups garous griffés
◼︎ 04/05 Métamorphomages
◼︎ 05/05 Animagus
◼︎ 04/05 Occlumens
◼︎ 04/05 Legilimens
◼︎ 04/05 Voyants
◼︎ 03/05 Empathe

MAJ le : 12/07/2017

NOUVEAUTES
◼︎ Death Eater is among us !
◼︎ Les rumeurs


INTRIGUES EN COURS
◼︎ INTRIGUE D'HALLOWEEN

COURS DU MOMENTS
◼︎ POTIONS - 6emes années
◼︎ ASTRONOMIE - 6emes années
◼︎ CREATURES MAGIQUES - 6,7èmes années

LES RUMEURS
◼︎ Gareth Rowle est le nouveau ministre de la magie ! Nous sommes heureux de pouvoir le féliciter pour son nouveau poste !
◼︎ Une nouvelle réforme est lancée à Poudlard : soutenue par son nouveau directeur, Severus Rogue, la nouvelle équipe éducative est motivée à faire bouger les choses ! Il était temps !
◼︎ Les aurors ont presque réussi à attraper Harry Potter à Poudlard. Nous sommes presque surs qu'il a été blessé dans la manoeuvre et c'est tant mieux !
◼︎ Nous avons appris de sources sûres qu'une décision de l'équipe pédagogique de Poudlard empêche les enfants sang-de-bourbes d'aller à Pré-au-Lard ! Quelle grande idée !


La docilité est la source de tes souffrances [pv Eliott H.]



Partagez | 
 

 La docilité est la source de tes souffrances [pv Eliott H.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feat : Lily Collins
& You ... :
Baguette : Bois d'if, plume de phénix, 26 cm, souple
Pouvoir : /
Metier/Maison : Gryffondor
Familier : Une chatte (Saha)
Gallions : 145
avatar
Barbara Doyle
Armee de Dumbledore

MessageSujet: La docilité est la source de tes souffrances [pv Eliott H.]   Lun 19 Juin - 22:00

Voilà, trois bonnes heures que Barbara demeurait la tête courbée sur ses parchemins et ses livres. Elle s’était réfugiée à la bibliothèque pour y goûter le calme et une sérénité factice, après avoir assisté à un cours d’Histoire de la magie catastrophique. La demoiselle se méfiait absolument de tout ce que pouvaient leur raconter leurs professeurs. Si elle n’avait pas craint de se faire trop remarquer, elle n’aurait nullement hésité à remettre en cause la véracité de leurs propos. Mais, la sécurité avant tout, elle ne pouvait pas se permettre d’exprimer librement son opinion. Alors, elle subissait en silence les heures de louanges écœurantes adressées aux sangs-purs. Si elle avait adoré l’Histoire de la magie auparavant, il en était tout autre chose désormais.

18 heures sonnaient à l’horloge. Barbara, lasse et fatiguée, prit la direction de la porte, ses affaires sous le bras. Elle avait projeté de rentrer directement dans sa salle commune pour retrouver son chat et un bon livre. Sur le chemin, comme d’habitude, elle croisa encore des miliciens en train de malmener un élève. Ces espèces de raclures ne s’arrêteront donc jamais ? La jeune fille aurait bien aimé passer son chemin, faire comme si de rien n’était et oublier rapidement ce qu’elle venait de voir. Mais elle avait reconnu leur cible : un garçon qu’elle avait déjà aperçu au sein de l’armée de Dumbledore. C’était quoi son prénom déjà ? Eli ? Elio ? Ah oui, Eliott. La milice s’en prenait assez régulièrement à lui, sans que cela ne gêne personne. A croire que ces saletés se délectaient du mal qu’elles pouvaient lui faire. Totalement écœurée, Barbara tourna les talons et s’en alla dans la direction opposée. Elle voulait prendre l’air, loin de toutes ces pourritures qu’elle exécrait au plus haut point. Le pire, sans doute, était de constater l’impuissance à laquelle elle se voyait cruellement réduite. Barbara ne se résoudrait jamais à admettre qu’ici, la loi du plus fort demeurait la meilleure.

Une fois dehors, la demoiselle prit une grande inspiration d’air frais, tentative dérisoire de faire passer son mal-être. Une pointe de colère lui étreignait douloureusement la poitrine mais c’était surtout une vague de dégoût qui persistait. Et dire qu’il lui arrivait de leur faire des sourires… Finalement, Barbara emprunta le chemin qui menait au lac, en espérant sincèrement qu’il n’y aurait personne. Arrivée là-bas, elle s’installa par terre, savourant sa solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Grant Gustin
Code Couleur : [color=#613700]
Patronus : Hérisson
& You ... :
Baguette : Hêtre, 26cm, Corne de serpent cornu.
Pouvoir : Geek
Metier/Maison : Serdaigle
Familier : Rat
Gallions : 336
avatar
Eliott Hodge
Armee de Dumbledore

MessageSujet: Re: La docilité est la source de tes souffrances [pv Eliott H.]   Mar 27 Juin - 2:22

Docilité & Souffrances
13 Octobre 97
Eliott & Barbara
La journée lui paraît agréable pour le moment. Eliott a été en classe et ses cours se sont plutôt bien déroulés, il n'a pas eu trop d'encombres. Il a utilisé la fin de soirée pour donner quelques cours à Evie et aider la Poufsouffle à s'en sortir un peu mieux avec ses études. C'est qu'avec le nouveau régime, il vaut mieux ne pas être à la traîne et la jolie blonde n'a jamais vraiment été du genre à s'intéresser au cours. La fin de journée lui a été des plus favorables. Ensemble, le duo s'est bien amusé et ils ont aussi, et surtout, bien avancés dans leurs devoirs. Le petit brun jette un œil à sa montre à gousset, il est déjà 17h45. Il salue donc son amie avant d'en prendre congé afin d'aller se prendre une bonne douche bien méritée en attendant l'heure du dîner.

Seulement voilà, rien ne se passe jamais aussi simplement que cela pour le pauvre Hodge. S'il avait cru quelques secondes à une journée des plus calmes et des plus banales, son rêve venait de se faire anéantir en des milliers de morceaux. Voilà la milice qui se pointe devant le né-moldu. Il se prend quelques insultes auxquelles il répond par le silence. Il est terrifié le jeune Serdaigle, parce-qu'il sait très bien comment tout cela va se terminer. Quelques humiliations ont lieux, des railleries, des ordres donnés, des coups, des bousculades. Une habitude ?
Son sac lui est arraché et ces abrutis fouillent à l'intérieur pour y trouver ses devoirs. Ils les lui prennent d'ailleurs, ce n'est pas vraiment justifiable, car ils ne sont même pas de la même année.. Tant pis, ce n'est pas Eliott qui irait oser leur dire une telle chose. Un coup lui frappe la tempe et il tombe aussitôt lourdement au sol. S'en suit des sortilèges, des coups, des crachats. Il sent son visage saigner et gonfler sous ses blessures, il sent aussi ses membres lui brûler sous la douleur. Il attend, roulé en boule au sol, il attend que ses souffrances s'arrêtent.

Ils finissent par se lasser et lorsqu'ils s'en vont, Eliott se relève difficilement. Il boîte et à plusieurs blessures mais tant pis. Il ne peut pas rentrer dans sa salle commune comme ça, ses amis seraient bien trop inquiets et ses bourreaux bien trop heureux. Alors il fait demi-tour pour rejoindre le parc où il trouverait un refuge pour se soigner un peu. Il cache du mieux qu'il peut ses différentes plaies. Une fois arrivé au lac, il s'apprête à se diriger vers le ponton pour s'installer en son bout, mais son regard se pose sur une seconde présence. Une brunette de Gryffondor assise par terre. Une membre de l'AD, Barbara Doyle. Mauvaise idée de se présenter devant elle dans un état pareil, mais c'est trop tard pour fuir à présent, il est presque sûr que la jeune femme l'a vu. Alors il tente de la saluer d'un geste de la main pour vérifier la véracité de ses hypothèses. Si elle lui répond, elle l'aura vu, autrement c'est qu'il est encore dans son angle mort et le Serdaigle pourra donc prendre ses jambes à son cou rapidement.

_________________


Accio Pokeballs

Revenir en haut Aller en bas
Feat : Lily Collins
& You ... :
Baguette : Bois d'if, plume de phénix, 26 cm, souple
Pouvoir : /
Metier/Maison : Gryffondor
Familier : Une chatte (Saha)
Gallions : 145
avatar
Barbara Doyle
Armee de Dumbledore

MessageSujet: Re: La docilité est la source de tes souffrances [pv Eliott H.]   Dim 2 Juil - 14:19

Assise à même le sol, ses genoux ramenés sous son menton, Barbara respirait à plein nez les douces odeurs d’octobre. Le lac lui renvoyait une senteur âcre et froide tandis que de la terre montait un parfum doucereux et argileux. La jeune fille avait bien souvent puisé son réconfort dans la nature, dans les odeurs qu’elle dégageait ou les bruits qui l’accompagnaient. Mais si la nature verdoyante d’Irlande pouvait lui apportait du baume au cœur, celle-ci était grise et morne. Les feuilles mortes s’étalaient tout autour d’elle, et leur couleur humide brillait d’un triste éclat. Le sol froid transperçait la mince étoffe de son pantalon et même l’épais foulard noué autour de son cou ne parvenait guère à la réchauffer. Mais pour rien au monde elle serait retournée au château. Poudlard n’était plus le havre de paix qu’elle chérissait autrefois, et il était désormais à l’image de cette nature morose et dangereuse. Le soleil déclinait déjà et bientôt il fît place à une nuit plus glacée encore. Barbara soupira longuement. Un soupir las qui vida entièrement l’air de ses poumons. Alors qu’elle relevait la tête, elle aperçut non loin d’elle, Eliott, ce garçon maltraité par ses semblables. Il lui adressa un signe de la main, qu’elle ne lui rendit pas d’ailleurs. A la place, elle pointa sa baguette dans sa direction.

« Revigor » murmura-t-elle.

Puis, la jeune fille lui fit signe de s’approcher. De plus près, elle pouvait voir à quel point ils l’avaient méchamment amoché. L’Irlandaise détailla longuement son visage ensanglanté, avec une insistance qui frisait de près l’impolitesse. Son regard s’attarda sur chacune des blessures apparentes d’Eliott, et Dieu sait combien il y en avait. Mais le visage de Barbara demeurait totalement impassible, de marbre. Elle ne lui sourit pas, ne fit aucun geste d’amitié envers lui. Non, la demoiselle n’éprouvait guère de pitié pour lui. Elle, si forte et si déterminée, était incapable de compassion envers les faibles et ceux qui se laissaient malmenés.  La brune avait toujours considéré la pitié comme un sentiment inutile et humiliant. Cela pouvait la faire passer aisément pour quelqu’un de dur, et c’était peut-être le cas. En tout cas, les sentiments qui la dominaient maintenant étaient très clairement le dégoût et surtout la colère. Ce garçon aux airs fragiles et gentils l’agaçait. Elle ne pouvait dire exactement pourquoi. Peut-être parce qu’il se laissait faire, se laisser maltraité de la sorte sans riposter, comme s’il croyait le mériter ? Ou encore parce qu’il souffrait comme ça, en silence et laisser ses bourreaux impunis ? Avec cette attitude, il leur laissait croire qu’ils avaient eu raison de le violenter.

Alors Barbara se leva prestement et pointa à nouveau sa baguette vers Eliott. Cette fois, ce fût pour  lui envoyer une salve de sortilèges offensifs.

« Allez, défend-toi Eliott ! » lui ordonna-t-elle, d’une voix dure.
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Grant Gustin
Code Couleur : [color=#613700]
Patronus : Hérisson
& You ... :
Baguette : Hêtre, 26cm, Corne de serpent cornu.
Pouvoir : Geek
Metier/Maison : Serdaigle
Familier : Rat
Gallions : 336
avatar
Eliott Hodge
Armee de Dumbledore

MessageSujet: Re: La docilité est la source de tes souffrances [pv Eliott H.]   Dim 16 Juil - 22:58

Docilité & Souffrances
13 Octobre 97
Eliott & Barbara
Il est encore un petit peu perturbé Eliott, un peu ébranlé parce qu'il vient de lui arriver. C'est une habitude pour lui, bien sûr, mais tout de même.. Ça n'empêche pas le fait que chaque blessure est douloureuse. Puis, sa tête tourne aussi à cause de tous ces coups qu'elle a dû encaisser. Encore un peu et il aurait rendu son déjeuner le Serdaigle.

Il passe devant cette Gryffondor oui, et il lui fait un signe de la main, tant pis si elle ne lui répond pas. Au moins, lui a été respectueux, c'est tout ce qui compte après tout. Pourtant, un flux vient le toucher et il grimace un peu en se prenant le sort qui lui apporte tout de même un peu plus de confort. Ça ne retire pas ses douleurs bien sûr, mais au moins sa tête ne lui tourne plus autant. Automatiquement, ses yeux se posent de nouveau sur la brunette qui lui fait signe d'approcher. C'est un peu étrange de sa part, mais elle fait partie de l'armée de Dumbledore, alors il va vers elle.
Le né-moldu a un peu l'impression de passer au scanner sous le regard de Barbara, mais il la laisse faire. Après tout, si elle a envie d'admirer l’œuvre des sang pur, elle en a bien le droit. Le petit brun la fixe tout autant, sans rien dire bien évidemment. Il ne cherche la pitié ou l'amitié de personne non, alors il se contente d'attendre en silence de connaître la raison pour laquelle elle lui a demandé d'approcher.

L'élève se relève et tend sa baguette une fois de plus vers lui. Il fronce ses sourcils Eliott en voyant ce geste. Durant un instant, il doute de son allégeance oui. Il se demande ce qu'elle compte faire, mais la réponse le frappe de plein fouet pour le rejeter au sol. Elle lui hurle de se défendre alors qu'un vent de sortilèges d'attaque lui tombe dessus. Mais elle ne va pas bien cette fille, vraiment. Allongé au sol, il s'appuie sur ses coudes pour se redresser légèrement.

- Arrête ça.. Ça ne sert à..

Mais il n'a pas le temps de finir sa phrase qu'un nouveau sortilège lui fonce dessus pour le faire rouler plus loin et c'est contre le tronc d'un arbre que sa course termine. Elle ne comprend pas non. Le Hodge ne se défendrait pas de ces attaques, elle pourrait aussi bien le tuer directement, il attendrait que tout ça s'arrête, comme toujours. Il soupire un peu, parce-qu'il s'en est assez pris pour aujourd'hui, non ? Il n'a pas vraiment besoin que les siens s'y mettent aussi le pauvre Serdaigle.

- A rien Barbara..

Les bagarres, c'est franchement pas son truc. Ça ne serait jamais son truc d'ailleurs, ils peuvent faire tout ce qu'ils veulent. C'est un pacifiste Eliott, rien ne pourra jamais changer ça après tout, c'est sa véritable nature. A quoi bon répondre à la violence par de la violence ? Engendrer encore plus de douleur, tout simplement. En conclusion, c'est inutile pour lui. Il roule sur le côté pour se cacher derrière le tronc le temps de reprendre un peu son souffle.

- Pourquoi tu fais ça ? Ça n'a aucun sens voyons, nous somme dans le même camps.

Puis il sort de sa cachette une fois relevé, les mains levées à hauteur des épaules.

_________________


Accio Pokeballs

Revenir en haut Aller en bas
Feat : Lily Collins
& You ... :
Baguette : Bois d'if, plume de phénix, 26 cm, souple
Pouvoir : /
Metier/Maison : Gryffondor
Familier : Une chatte (Saha)
Gallions : 145
avatar
Barbara Doyle
Armee de Dumbledore

MessageSujet: Re: La docilité est la source de tes souffrances [pv Eliott H.]   Mer 19 Juil - 18:27

A partir du moment où Eliott alla valdinguer dans le décor, Barbara comprit qu’il ne se défendrait pas. Mais qu’avait-elle espéré ? La demoiselle l’avait vu suffisamment de fois se faire marcher sur les pieds pour comprendre qu’il subissait tout en silence. Mais comment pouvait-on endurer tout ça, sans essayer au moins de se révolter ? Comment pouvait-on être stoïque à ce point ? Supporte et abstient-toi. Non, l’Irlandaise ne pouvait pas envisager une telle philosophie.

Cependant il avait raison : s’en prendre à lui de cette manière ne servait strictement à rien. Elle ne pouvait aucunement l’obliger à se défendre, quand il refuse l’idée même de combattre des adversaires beaucoup plus mauvais qu’elle. Ainsi, ce n’était clairement pas la bonne méthode. Dès qu’elle eut compris cela, Barbara ne put que regretter son geste. Frapper son allié n’avait rien de très glorieux après tout. Alors, elle abaissa sa baguette. Puis elle passa une main lasse sur son front et dans ses cheveux. Elle se sentait fatiguée tout d’un coup et jamais l’envie de rentrer chez elle n’avait été aussi forte. Et le vent froid qui lui cingla le visage l’accabla davantage.

« Bien sûr que nous sommes dans le même camp. » répondit-elle d’une voix plus douce.

Elle est comme ça la Gryffondor. Elle se laisse submerger, elle explose brusquement et finalement tout redevient calme. D’ailleurs, la jeune fille dévisagea Eliott un instant, interdite. Et maintenant que dire ?

« J’essayais de voir si tu savais te défendre. » dit-elle simplement.

Finalement, elle se laissa choir sur une souche d’arbre. Pourquoi s’intéressait-elle aux malheurs de ce garçon ? Ils ne se connaissaient pas, après tout. Ils s’étaient juste croisés une fois ou deux au sein de l’Armée de Dumbledore et ils étaient dans la même classe. Ils étaient camarades donc, mais pas amis. Alors pourquoi voulait-elle l’aider ?

« Tu ne peux pas les laisser te maltraiter de cette façon. Tu ne peux pas rester sans rien dire comme ça et les laisser continuer. Il faut que tu apprennes à te défendre Eliott. Sinon ils vont avoir ta peau. »

Barbara laissa échapper un bref soupir avant d’ajouter :

« Je t’ai vu toute à l’heure. Dans les couloirs. Et ce n’est pas la première fois. »

_________________

Rapelle-toi Barbara
Ce n'est même plus l'orage
De fer d'acier de sang
Tout simplement des nuages
Qui crèvent comme des chiens J. Prévert
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Grant Gustin
Code Couleur : [color=#613700]
Patronus : Hérisson
& You ... :
Baguette : Hêtre, 26cm, Corne de serpent cornu.
Pouvoir : Geek
Metier/Maison : Serdaigle
Familier : Rat
Gallions : 336
avatar
Eliott Hodge
Armee de Dumbledore

MessageSujet: Re: La docilité est la source de tes souffrances [pv Eliott H.]   Mar 25 Juil - 16:11

Docilité & Souffrances
13 Octobre 97
Eliott & Barbara
La Gryffondor daigne se calmer et ça rassure un peu le Serdaigle parce-qu'il a eu une peur bleue là. Si même les membres de l'armée de Dumbledore se tournent contre lui, il ne lui reste plus rien après tout. Il se mord l'intérieur de la joue alors que la brune semble avoir retrouvé un brin de douceur dans le timbre de sa voix. Du coup, il s'approche prudemment et lentement de la Gryffondor. S'arrêtant tout de même à une certaine distance pour sa propre sécurité comme d'habitude. Son visage se hoche lentement lorsqu'elle confirme qu'ils sont bien dans le même camps. Après tout, la Doyle aurait pu retourner sa veste, ce qui aurait expliqué son comportement.

- D'.. D'accord.

Ses yeux se plissent ensuite, s'il sait se défendre ? Il ne sait pas trop Eliott, il n'aime pas ça. Parce-que la violence engendre la violence après tout. Il ne veut pas devenir un monstre le Hodge, il n'a pas envie de frapper pour clamer la paix. Ce n'est pas la bonne solution selon lui.. S'il ne s'occupe que de la mise en place des plans et stratégies de l'armée de Dumbledore ce n'est pas pour rien. Il est rare qu'on l'envoie en mission le petit né-moldu et pendant les entraînements, il se contente de parer les sortilèges de ses camarades pour qu'ils puissent s'entraîner.
Mais bon, du coup, ça veut dire que son acte partait d'une bonne intention, non ? Alors il hausse un peu ses sourcils avant de reprendre.

- Oh.. M.. Merci, c'est.. Gentil ?

Oh c'est un peu un boulet sur les bords le né-moldu, puis ce n'est rien d'autre qu'une boule de gentillesse et de naïveté. Alors oui, il la remercie, parce-que lui il voit ça comme de l'inquiétude et on s'inquiète pour les gens qu'on apprécie généralement. Alors il lui sourit un peu, mais l'esquisse ne reste pas longtemps sur ses lèvres. Elle s'efface directement lorsque la petite brune parle de la violence dont il est victime. Il devient un peu rouge et il hausse mollement ses épaules.

- Je n'ai juste pas envie de.. Tomber dans leur jeu. Me défendre ne m'apporterait que des soucis en plus.. Puis.. Ils.. Se lassent vite de toute façon tu sais.

_________________


Accio Pokeballs

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La docilité est la source de tes souffrances [pv Eliott H.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La docilité est la source de tes souffrances [pv Eliott H.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [PC] Counter Strike : Source
» Plus claire que ca, c'est de l'eau de source!
» comparison of source ports
» Sauna et source d'eau chaude !
» MISE A JOUR DE DOD SOURCE ENFIN MAIS......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Season's End :: Poudlard :: Exterieur :: Lac-