INFOS UTILES
MEMBRES DU MOIS


EFFECTIFS
Groupes :
11 20 15 16 10 13 11


Années :
◼︎ 1ère année : 0
◼︎ 2ème année : 0
◼︎ 3ème année : 0
◼︎ 4ème année : 5
◼︎ 5ème année : 5
◼︎ 6ème année : 24
◼︎ 7ème année : 28
Merci de privilégier les autres années que la 6eme et 7eme année

Camps :

11 10 8 14
FEMMES MANGEMORTS FERMEES

Statut de sang :
◼︎ 39 Sangs pur
Creation de nouvelles familles de sang pur interdite
◼︎ 45 Sangs mêlés
◼︎ 13 Nés moldus

Capacités magiques :
◼︎ 03/05 Vampires
◼︎ 04/05 Loups garous
◼︎ 03/05 Loups garous griffés
◼︎ 05/05 Métamorphomages
◼︎ 05/05 Animagus
◼︎ 04/05 Occlumens
◼︎ 05/05 Legilimens
◼︎ 04/05 Voyants
◼︎ 03/05 Empathe

MAJ le : 14/08/2017

NOUVEAUTES
◼︎ Death Eater is among us !
◼︎ Les rumeurs


INTRIGUES EN COURS
◼︎ INTRIGUE D'HALLOWEEN

COURS DU MOMENTS
◼︎ FORCES DU MAL - 4/5
◼︎ POTIONS - 6emes années
◼︎ ASTRONOMIE - 6emes années
◼︎ CREATURES MAGIQUES - 6,7èmes années

LES RUMEURS
◼︎ Gareth Rowle est le nouveau ministre de la magie ! Nous sommes heureux de pouvoir le féliciter pour son nouveau poste !
◼︎ Une nouvelle réforme est lancée à Poudlard : soutenue par son nouveau directeur, Severus Rogue, la nouvelle équipe éducative est motivée à faire bouger les choses ! Il était temps !
◼︎ Les aurors ont presque réussi à attraper Harry Potter à Poudlard. Nous sommes presque surs qu'il a été blessé dans la manoeuvre et c'est tant mieux !
◼︎ Nous avons appris de sources sûres qu'une décision de l'équipe pédagogique de Poudlard empêche les enfants sang-de-bourbes d'aller à Pré-au-Lard ! Quelle grande idée !


Nothing compares to you ♥ Reginald



Partagez | 
 

 Nothing compares to you ♥ Reginald

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feat : Nolan Gould
Code Couleur : #333366
Patronus : Terrier gallois
& You ... :
Baguette : vigne, 29 cm, crin de licorne
Pouvoir : nop
Metier/Maison : Serdaigle
Familier : aucun
Gallions : 185
avatar
Lloyd MacFinn
Neutre

MessageSujet: Nothing compares to you ♥ Reginald   Dim 18 Juin - 14:41

nothing compares to you ♥
REGINALD & LLOYD
I love you in the most heterosexual way ▬ bromance

L’ambiance était lourde. Les couloirs n’avaient jamais été aussi calme, pas même un cri de torturé ne fendait l’air. C’était à la fois reposant et étrange, mais l’approche des examens arrivait à mettre autant la pression sur les élèves qu’à les terrifier. A quoi pourraient donc bien ressembler un examen à Poudlard aujourd’hui ?
Le ciel noir de plomb couvait un orage depuis plusieurs jours, la chaleur devenait insupportable, et l’air était électrique. Tout semblait indiquer que le cours des choses était sur le point de changer, et pourtant toujours rien à l’horizon. Au milieu de tout cela, feignant l’indifférence aussi bien qu’il le pouvait Lloyd MacFinn ramassait ses affaires à la fin de son cours de rune. Il avait bien du mal à se concentrer sur l’exercice qu’on lui avait donné aujourd’hui, sa tête le brulait et un rien était capable de le mettre sur les nerfs. Heureusement le cours arrivait à sa fin et il pourrait rejoindre la seul personne qu’il acceptait encore de voir aujourd’hui.
Délaissant ses camarades de classes sans un mot, affichant sur son visage juvénile un air bougon, le serdaigle se mit en route vers la bibliothèque, marchant d’un pas rapide et nerveux. Dans ses bras un tas de parchemins à moitié froissé, symbole suprême de sa déception du monde magique, un tas de formules qu’il n’arrivait pas à mettre en œuvre, quelques potions irréalisables par manque d’ingrédients et une rédaction bourrée de fautes d’orthographe qu’il avait à rendre pour le lendemain.
Quelque fois le sorcier se demandait si les professeurs ne faisaient pas exprès de donner plus de devoirs aux Serdaigles, il avait toujours l’impression que les Gryffondors et les Poufsouffles passaient leur vie dans le parc ou dans la grande salle, il était bien rare de voir l’un d’entre eux en train de terminer un devoir sur un coin de table entre deux tartines… les Serpentards avaient la belle vie depuis la rentrée, mais avant il était déjà rare d’en croiser un dans les couloirs, les serpents préférant toujours rester dans leurs tanières… et pour en revenir aux oiseaux bourreaux de travail, il n’y avait pas un seul membre de leur maison qui n’avait pas un livre sous le bras, hormis Philidor peut-être … quoi qu’il en fut, la théorie du complot des professeurs envers les élèves bleu et bronze trottait dans la tête du garçon depuis son arrivée dans l’école et elle ne faisait que se confirmer jour après jour, à croire que tout le monde prenait bien trop au sérieux les paroles de cette vieille toupie de Choixpeau magique qui ne cessait de rabâcher tous les ans que les Serdaigles étaient les intellectuels de la bande … idioties ! Lloyd sentait bien lui que son cerveau était sur le point d’exploser et de finir par se transformer en une marmelade informe si il continuait à ce rythme et il était parfois à deux doigts d’aller en toucher deux mots au chapeau de malheur qui l’avait couronné de cette sentence implacable, il était un aigle ! Par les tresses de Morgane est-ce que les gens se rendaient compte de la pression que cela impliquait ?!
Enfin la porte de la bibliothèque, prenant une profonde respiration Lloyd s’arrêta un instant devant l’entrée, guettant les lieux. Il y avait quelques têtes qu’il n’avait pas du tout envie de croiser aujourd’hui et il tenait à vérifier qu’elles n’étaient pas dans les parages.
Fort heureusement l’ambiance générale dans l’établissement avait poussé nombre d’élèves à se réfugier dans leurs maisons et le lieu était principalement composé de quelques élèves de Serdaigle (tiens ! encore et toujours eux n’est-ce pas un signe ?!) et surtout de la personne la plus importante aux yeux de Lloyd MacFinn depuis qu’il était devenu un élève de Poudlard, Reginald Bootes. Son meilleur ami, et la seule personne en qui il avait une confiance aveugle en tout et pour tout. Reg connaissait l’apprenti potionniste par cœur et voir son visage en ce jour serait certainement suffisant pour comprendre qu’il ne faudrait pas trop le titiller.
« MOINS DE BRUIT ! » rugit un surveillant au teint cireux et à la parka noir et limé, symbole d’un manque certain de gout vestimentaire et surtout de sa soumission à celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. Visiblement les pas saccadés du Serdaigle avait suffi à le sortir de sa sieste. Lloyd sifflât entre ses dents avant de venir s’affaler sur la chaise en bois qui se trouvait face à celui qu’il considérait comme son frère depuis six  années maintenant.
Reginald avait eu le bon gout de choisir la place la plus éloignée possible du surveillant à l’allure de croquemort. Balançant ses affaires sur la table, Lloyd s’affalât à son tour, la tête entre les bras, sa migraine refusant de le quitter. Lui et le Bootes avaient pris l’habitude de se rejoindre ici après leurs options qu’ils n’avaient pas en commun, de temps en temps Reginald revenait couvert de boue ou avec quelques cicatrices sur le visage. Aujourd’hui il ne possédait que quelques cernes pales sous les yeux. Visiblement Lloyd n’était pas le seul à être victime de surmenage.
« T’as pas l’air bien Reggie. » murmura Lloyd posant son menton sur ses mains tout en fixant son ami. Il arrivait à ce dernier de se rendre malade pour un rien après tout, ce n’était pas forcément grave, mais bien que le MacFinn soit indifférent à nombre de choses il ne l’était jamais lorsque cela concernait un de ses amis et surtout pas Reginald.



© Gasmask

_________________
BRO BEFORE HOE

Pas le temps de niaiser.
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Ross Butler
Code Couleur : #6699FF
Patronus : Rouge Gorge
& You ... :
Baguette : Bois de mélèze - 34,29 cm - crin de licorne, flexibilité rigide
Metier/Maison : Serdaigle
Gallions : 322
avatar
Reginald Bootes
Neutre

MessageSujet: Re: Nothing compares to you ♥ Reginald   Mar 20 Juin - 1:06

Lloyd MacFinn a écrit:
nothing compares to you ♥
REGINALD & LLOYD
I love you in the most heterosexual way ▬ bromance

Le ciel avait pris la couleur du carnage qui se jouait entre les murs de Poudlard. Des jours qu’il s’affichait gris et que l’harassante température de ces après-midis d’orage mettait à mal les nerfs des étudiants. Bibliothèque. Troisième étage. Assis dans à une table, la plus judicieusement éloigné des rondes de celui à qui on avait confié l’ingrate tâche de veiller au silence des lieux et qui prenait d’ailleurs son emploi un peu trop au sérieux, Reginald Bootes s’obstinait à garder profil bas. Le nez prétendument plongé dans quelques obscures lectures – lui-même aurait été bien incapable de vous dire ce qu’il avait sous les yeux – il tachait vainement de se concentrer sur le même paragraphe depuis un bon quart d’heure, tout cela en vue de détourner l’attention de l’affreux type au manteau de cuir qui balayait du regard l’assemblé avec une suffisance déplacé. Un monstre comme l’on en fabrique seulement dans ses cauchemars. Non, décidément, il n’était pas nécessaire de s’attirer les foudres d’un autre bourreau, il avait eu assez à faire avec le garde-chasse un peu plus tôt dans la journée.

Il en avait encore des sueurs froides. De manière sporadique, le Serdaigle essuyait son front moite quand le simple souvenir des yeux froid du sale type qui l’avait accosté lui revenait en mémoire. Ce n’était pas faute de s’être montré discret, trop discret sans doute puisque son inaction avait fini par enfin attirer l’attention du Mangemort posté près de la forêt interdite, surveillant moins les bois qu’un élève malmenant une première année logée sous l’insigne d’Helga Poufsouffle et qu’il encourageait du regard. Il n’y avait de place ici que pour les bourreaux et les victimes, on le lui avait fait entendre. On lui avait aussi promis que dorénavant, on l’avait à l’œil et sans plus de précision, le garde chasse était parti, un sourire mauvais logé à la commissure des lèvres. Reginald avait alors agrippé les lanières de son sac et avait détalé à travers les allées, remontant la butte comme s’il avait le diable aux trousses et puisant dans ses dernières ressources pour trouver la force de grimper jusqu’au troisième étage, là où il savait qu’il retrouverait un visage ami, celui de son frère ou tout comme, Lloyd MacFinn.

Son entrée un brin fracassante lui avait valu d’être sondé du regard par le type malingre qui parcourait les rayons dans sa parka trop large. C’est d’ailleurs la carrure du Serdaigle qui avait dû le dissuader de faire tout commentaire puisque le croc mitaine s’était contenté de relever le menton, croisant les mains derrière son dos et poursuivant sa ronde sans glisser le moindre commentaire à la vue du colosse. La bravoure avait des limites, même chez les monstres et celui-ci de toute évidence aboyait plus qu’il ne mordait. Un constat qui n’apaisa en rien Reginald Bootes dont l’esprit trop occupé par la menace proféré par le garde-chasse peinait à analyser quoi que ce soit de manière judicieuse. Il fut tout de même assez malin pour repérer la meilleure planque, cette table qui, miraculeusement, semblait échappé aux surveillances intempestives du roquet en parka. Pour ça, Reginald restait lucide, on pouvait compter sur lui pour repérer les emplacements stratégiques qui leur faciliteraient soi-disant la vie. Comprendre par-là, leur éviter le plus d’interaction sociale.

Il avait donc posé son sac, ouvert son livre, passé une main nerveuse sur son visage brouillé et attendu son meilleur ami comme les sorciers avaient attendu Harry Potter. À cet instant il ne supporterait que lui et il n’était plus question de partir d’ici tant qu’il ne l’aurait pas consulté. Quelques minutes plus tard, il était là.

Lloyd lui, n’échappa pas aux remontrances et déjà le surveillant lui aboyait de faire moins de bruit. À défaut d’avoir pu s’attaquer au premier il se lâchait sur le second, belle preuve encore de courage. A partir de là, Reginald n’avait plus quitté son ami des yeux, suivant sa trajectoire d’un air inquiet jusqu’à ce qu’il ne s’affale devant lui. L’espace d’un instant il n’aperçut plus rien que les boucles blondes de son camarade et attendit sans un mot qu’il relève la tête comme s’il savait ces premières secondes de « recueil » profondément importantes et qu’au vu de l’état visible de son ami, il n’était pas celui qui devait débuter la conversation. Quand enfin il leva les yeux vers lui, que Lloyd lui annonça en guise de salut qu’il n’avait pas l’air bien, l’autre secoua la tête, vérifia de n’être entendu de personne et se pencha légèrement au-dessus de la table.

« Je suis pas serein, bro. Vraiment pas. » Bredouilla-t-il, tachant de calmer sa jambe folle qui martelait nerveusement le sol. « Un type m’a dit qu’il m’avait à l’œil tout à l’heure. Le Rowle, posté près de la forêt. » Pas besoin de plus de détails, à l’instant mêmes où l’on prononçait un nom comme celui de cette maudite famille, on posait les fondations d’un problème majeur. « Je suis censé faire quoi de ça ? » Conclut-il avant de croiser ses bras sur la table, consultant son meilleur ami du regard mais sachant pertinemment qu’il y trouverait logé les mêmes craintes que les siennes.



© Gasmask

_________________
TELL ME EVERYTHING
IS GONNA BE FINE
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Nolan Gould
Code Couleur : #333366
Patronus : Terrier gallois
& You ... :
Baguette : vigne, 29 cm, crin de licorne
Pouvoir : nop
Metier/Maison : Serdaigle
Familier : aucun
Gallions : 185
avatar
Lloyd MacFinn
Neutre

MessageSujet: Re: Nothing compares to you ♥ Reginald   Mar 4 Juil - 11:09

nothing compares to you ♥
REGINALD & LLOYD
I love you in the most heterosexual way ▬ bromance

Cela remontait à six années maintenant, le temps était passé si vite qu'il aurait été facile au jeune MacFinn de dire qu'il avait rencontré Reginald il y avait seulement une semaine. L'un après l'autre ils s'étaient assis à la table des Serdaigle après que le Choixpeau leur ai désigné leur maison, autour d'eux trois autres garçons de leurs ages, et rapidement une amitié forte. Le destin avait voulu qu'ils se retrouvent également à partager leur chambre dans la tour Serdaigle. Aujourd'hui Lloyd ne pourrait imaginer sa vie sans eux et encore moins sans Reginald. Le duo qu'ils formaient était à la fois étrange et unique, le grand baraqué un peu gauche et le bouclé un tantinet nerveux, il était si rare de les voir l'un sans l'autre, ou même sans leur petite bande que cela semblait encore étrange aux yeux des professeurs qu'ils n'aient pas choisi exactement les mêmes options cette année. Mais enfin les uns et les autres avaient des aspirations différentes et c'est ce qui faisait aussi le socle de leur amitié.
Lloyd avait donc vu clair en Regi dès qu'il avait croisé son regard, quelque chose n'allait pas et le bleu et bronze ne se fit pas prier pour expliquer la situation à son meilleur ami.
Se redressant sur sa chaise le potionniste pris en considération toute la problématique de la chose et il sentît que ses membres se glaçaient. Son visage devant à présent afficher exactement la même expression que celui de Reginald, arrivant même une fraction de seconde à oublier sa propre fatigue.

" Par les tresses de Morgane ! Qu'est-ce que tu as fais pour en arriver à ce qu'il te dise ça Reggie ?"

Reginald n'était pas vraiment du genre à se mettre dans des situations compromettantes, le pacte implicite passé avec la bande était de faire profil bas cette année et d'une manière générale de ne pas trop se faire remarquer, la situation dans Poudlard était bien trop glauque aux yeux des cinq serdaigle, ils avaient décidé qu'ils préféraient rester en vie et finir le plus vite possible leurs études afin de partir de l'établissement, ce qui voulait surtout dire, allez en cours et se taire, si possible se créer une cape d'invisibilité pour encore moins se faire remarquer, aucun n'étant vraiment fan de la solution polynectar qui donnait vraiment mauvaise haleine.
Se passant une main nerveuse dans sa touffe frisée, Lloyd se mit à soupirer, imaginant déjà les pires scénarios. C'était son truc à lui, toujours imaginer le pire, les voir déjà suspendu par les pieds, torturé ou encore mort, il l'avait échappé belle à de nombreuses reprises et bien qu' Andy et Phil aient tendances à lui demander de se taire lorsqu'il exposait ses angoisses aux autres à voie haute, il savait très bien que tous y avaient déjà pensé au moins une fois.
Comme s' ils n'avaient pas suffisamment de soucis en ce moment avec l'approche des premiers examens, voilà que Reginald se mettait dans le pétrin, celui qui était la façade musclée du groupe, celui qui intimidait assez les Serpentard pour qu'il leur fiche la paix était aussi celui qui ne pourrait faire de mal à une mouche. Au fond Lloyd était persuadé que Andy était de loin le plus dangereux, bien que Grish soit aussi capable de surprises dans le genre se jeter au cou d'un Serpentard sans prévenir. Mais pourquoi Reginald était-il surveillé à présent ? Et qu'est-ce que ça pouvait bien signifier ? Allait-on le suivre à présent dès qu'il se déplaçait ?

"C'est pas bien ça, pas bien du tout ... ça sent pas bon, pas bon du tout."

Observant son ami, Lloyd eut envie d'avoir un geste réconfortant mais rien ne lui venait, pauvre Reginald... Lloyd se souvint soudain de la première semaine de cours, du cours de la professeur d'étude des moldus, du traumatisme auquel ils avaient été soumis et de la manière dont ils avaient réussit à mettre ça de côté pour continuer leurs études. Des corps venant du match de Quidditch à l'infirmerie tandis qu'eux avaient fait croire à un saignement de nez ... aux drames qui les entouraient. Lloyd refusait que son meilleur ami soit un nom ajouté à cette liste, la peur commençait à le prendre aux tripes, ce qui n'allait certainement pas arranger son état déjà proche de la crise de nerfs.



© Gasmask

_________________
BRO BEFORE HOE

Pas le temps de niaiser.
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Ross Butler
Code Couleur : #6699FF
Patronus : Rouge Gorge
& You ... :
Baguette : Bois de mélèze - 34,29 cm - crin de licorne, flexibilité rigide
Metier/Maison : Serdaigle
Gallions : 322
avatar
Reginald Bootes
Neutre

MessageSujet: Re: Nothing compares to you ♥ Reginald   Mar 4 Juil - 19:12

nothing compares to you ♥
REGINALD & LLOYD
I love you in the most heterosexual way ▬ bromance

Comme un écho à sa propre angoisse, le visage de son meilleur ami afficha une stupeur similaire à la sienne avant de se décomposer. Ce n’était pas bon. L’un comme l’autre le savait, cette menace proférée jetait une ombre sur leur plan et il se sentait coupable d’en être responsable. Baissant les yeux sur le livre qu’il avait bien vaguement consulté tantôt pour éviter d’être confronté plus longtemps à celui affolé de son presque frère, Reginald tenta de remettre de l’ordre dans son esprit désordonné alors que le sang lui battait aux tempes. Ce salopard de mangemort avait fait du beau boulot, il avait su insuffler le pire des poisons dans ses veines à l’aide de simple petit mot qui s’en allait le torturer pour les jours à venir. Reginald ne comptait pas vraiment sur le fait que le garde-chasse l’oubli, il avait à son grand dam un grand corps maladroit qu’on pouvait difficilement ignorer et à moins que le petit groupe de Serdaigle parvienne à créer leur cape d’invisibilité dans les plus brefs délais, il lui serait impossible de se faire discret. Lloyd, face à lui, bouillonnait d’inquiétude.

« Rien, justement. Je n'ai rien fait. »
Commença t’il en appuyant fermement sur le mot rien. « Et c'est justement ça qui a attiré son attention. Il y avait un Serpentard qui... Enfin qui faisait ces trucs de Serpentard et je n'ai pas voulu m'en mêler. » Conclut-il, agité.

Ces trucs de Serpentard
. Autant dire qu’il avait clairement détourné le regard et ignoré l’appel à l’aide d’une première année dans la panade. S’il était à l’aise avec cette idée ? Ne pas réussir à clairement décrire la situation témoignait pour lui que non. Seulement il n’avait pas besoin de faire un dessin à Lloyd, ce dernier comprendrait puisqu’ils avaient une attitude similaire dans ce genre de cas de figure. L’un comme l’autre évitait soigneusement d’employer des termes durs pour décrire l'horreur que leur inspirait ces situations malaisante et se contentait de renvoyer la faute à la milice en restant toujours bien vague. Ne pas en parler leur permettait de prendre assez de distances avec toute cette folie, du moins l’espéraient ils.

Mais Lloyd, toujours plus nerveux, confirma à voix haute que la situation était critique. Pâle et fébrile, Reginald secoua alors la tête, racla sa gorge et se redressa sur sa chaise, ramenant sa tignasse de cheveux bruns en arrière en poussant un soupire tendu. Qu’attendait-il après tout ? Son frangin avait raison, seulement il fallait que l’un tienne pour l’autre sinon s’en était fait d’eux.

« Wow, Lloyd, ne panique pas ou je vais paniquer. » Reprit-il lorsqu’il se pencha à nouveau vers son meilleur ami, se rapprochant de la table en plaquant un poing fermé sur sa bouche.

« Écoute peut être que... Je sais pas, peut être que c'était des paroles en l'air. » Tenta-t-il de se convaincre, sans résultat effectif. Le regard que lui renvoya Lloyd lui confirma qu’il y avait des limites, même lorsqu’on se mentait à sois même.

« C'est pas comme si j'étais amené à trainer par là-bas tous les jours. Et puis Andy et Grish seront avec moi, ils partent rapidement pour être à l'heure en Etudes des moldus après celui de Soin en créatures magique mais j'aurais qu’à les suivre. Mais ça va toi ? Respire bro. » Souffla-t-il alors qu’il reprenait lui-même sa respiration après avoir mimé avec deux doigts tendus les déplacements de Grisha et Andy sur la page de son livre ouvert. Question idiote, la réponse se devait d’être non mais les réactions nerveuses de son compagnon de toujours restaient alarmante et Merlin seul savait où encore son esprit l’avait envoyé. Ils étaient après tout l’un comme l’autre les plus défaitistes du groupe, ceux à qui l’on devait les plus sinistres des scénarios en cas de grande angoisse. Lloyd n’aurait pas besoin de le confirmer, Reginald savait pertinemment qu’il pensait déjà au pire et s'il était mal placé pour avoir la moindre parole réconfortante, il voulait au moins le pousser à faire ce travail à deux.



© Gasmask

_________________
TELL ME EVERYTHING
IS GONNA BE FINE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Nothing compares to you ♥ Reginald   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nothing compares to you ♥ Reginald
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Attention] Arnaque Boutique TOYSCOLLECTORS21.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Season's End :: Poudlard :: Le 3eme etage :: Bibliotheque-