Partagez | 
 

 Aaron - You're joking, right ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Feat : Emily Rudd
Code Couleur : #ACB5A1
Patronus : Coyote
& You ... : Fourbe, obstinée.
Baguette : Bois de cèdre 31,75cm / ventricule de dragon / inflexible.
Pouvoir : Animagi ⇢ Coyote
Metier/Maison : Serpentard
Gallions : 426
avatar
Antonella D. Reaver
Partisan

MessageSujet: Aaron - You're joking, right ?   Lun 5 Juin - 22:54

You're joking, right ?

ft.
Aaron

Bien trop fière de sa maison, la sorcière avait choisit de porter son écharpe aux couleurs de Serpentard pour se rendre à Pré-au-lard. Bon, elle avait dit qu'elle y passerait son temps avec sa meilleure amie, mais elle avait rapidement perdu Evaan dans la boutique de friandise où elles aimaient se rendre. Alors, pendant que sa dinde de camarade faisait ses emplettes, Antonella avait décidé de partir pour une petite balade, dégustant sans grand enthousiasme la plume en sucre que petit potam lui avait gentiment offerte. S'éloignant alors du village, la blonde errait, sans trop de convictions sans les alentours de Pré-au-lard. Ses pensées ne virevoltaient pas trop, elle observait le ciel, de temps à autres ses pieds pour ne pas trébucher, et... Et Rembrandt entrain de bécoter une élève. Rouge. Alerte rouge.

- Il est pas sérieux.

Non, en effet ce n'était pas une question mais une affirmation dont elle ne pouvait qu'espérer la justesse. Le blonde jeta sa friandise au sol sans trop faire attention à où elle allait atterrir : son regard était planté sur la pouffasse qui se tapait son... Son quoi ? Calmez-vous Mademoiselle. Cet homme ne vous appartient pas. Certes, mais là, c'était de l'irrespect. Elle avait presque envie de lui faire de grands signes pour l'interpeller, lui rappeler qu'elle était là, elle. Une Reaver. Une Serpentard. Une Sang Pur. Une élève brillante. Et jolie en plus. Pas comme l'autre crasseuse qui aspirait la bouche du milicien. "Je vais la dépecer". La coyote était enragée, et c'était le cas de le dire. Les insultes fusaient dans sa tête, autant que les images sanguinolentes qui y trônaient, ayant pour protagoniste la sang mêlée. Sur ces pensées, elle arrivait droit sur ce duo horrifiant, et, sans prendre garde aux alentours, elle donna agrippa la queue de cheval de l'élève et donna un léger coup sec dessus. Non, elle n'avait pas prévue de la scalper. Pas tout de suite, du moins. C'était juste histoire de signaler sa présence, histoire que sa future victime se retourne pour découvrir une Antonella tellement enragée que ses yeux clairs étaient presque noirs. Quand la péripatéticienne fit volte face, elle eut à peine le temps de découvrir notre blonde car cette dernière l'asséna d'un coup violent, très violent, sur le visage. On ne saurait trop dire si c'était le nez déjà déformé de base de la princesse qui avait craqué, ou les phalanges contractées de la Serpentard. Mais en tous les cas, ce n'était pas elle qui avait eu mal.



Crédit


_________________


Beware the coyote
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Evan Peters
Code Couleur : #77AD87
Patronus : Chat des sables
& You ... :
Baguette : Bois de sureau, ventricule de dragon, rigide
Pouvoir : Vampire
Metier/Maison : Serpentard
Familier : Hibou nommé Hades
Gallions : 576
avatar
Aaron D. Rembrandt
Milice

MessageSujet: Re: Aaron - You're joking, right ?   Lun 5 Juin - 23:25



You're joking, right ?




Et voilà ca n’avait pas été très difficile de séduire cette eleve de Poufsouffle au sang mélé. Bien sur ce n’etait que le début du plan d’Aaron il comptait bien la briser en morceaux. S’il ne pouvait plus jouer avec Amy alors il se trouverait une nouvelle victime a humilier. Et c’etait chose faite. Un rencard a pres au lard et la Poufsouffle etait sou le charme. Lui s’amusait bien. Pour le moment il jouait au Serpentard bien amoureux et ca marchait très bien. La preuve la Poufsouffle embrassa le chef de la milice de bon cœur et il repondit au baiser. Du moins jusqu'à que la fille ne lache ses lèvres parce qu’elle semblait avoir été interpellé. Oh … Mais c’etait la petite Reaver qui venait d’envoyer un coup de poing dans la tete de sa prise.

Aaron recula un peu pour que sa conquête du jour ne puisse pas se raccrocher a lui. Et puis quoi encore. Mais elle c’etait redressé en sortant sa baguette en beuglant « Mais ca va pas ? Tu sors d’ou toi ?! » Oh la les choses allaient mal tourner. Le milicien fit un sourire carnassier. Ben oui ce qui ce passait la lui plaisait bien et il ne pouvait qu’encourager la sang pur a cogner une sang mélé non ? Alors c’etait parti. Il ne savait pas ce a quoi jouait Reaver mais c’etait vraiment amusant et il avait hate d’en voir plus. Mais il ne dit rien pour le moment. Il ne savait pas pourquoi Antonella venait de débarquer comme ça. Même si apparemment les filles ne se connaissaient pas vraiment. Peut etre qu’elles avaient déjà eu des différents. Il n’allait pas se faire des idées si vite. Pour le moment il se contentait d’admirer la scène.
voila tout.

_________________

Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me. #77AD87
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Emily Rudd
Code Couleur : #ACB5A1
Patronus : Coyote
& You ... : Fourbe, obstinée.
Baguette : Bois de cèdre 31,75cm / ventricule de dragon / inflexible.
Pouvoir : Animagi ⇢ Coyote
Metier/Maison : Serpentard
Gallions : 426
avatar
Antonella D. Reaver
Partisan

MessageSujet: Re: Aaron - You're joking, right ?   Lun 5 Juin - 23:54

You're joking, right ?

ft.
Aaron

Aaron était pour le moment ignoré par la Reaver. Oh elle n'avait pas envie de regarder cet abrutit, elle avait trop à faire du côté de la sang mêlé. "Est-ce qu'elle vient de..?"
Oui, elle venait de dégainer sa baguette. Imbécile. En une fraction de seconde, la sorcière fit glisser la sienne de sa manche et l'empoigna fermement avant de pointer sa nouvelle adversaire.

- Ca ira mieux quand tu seras retournée à ta place.

Et la vert et argent ne se fit pas attendre plus longtemps. Désarmer l'adversaire, bloquer ses membres valides, l'affaiblir et s'attaquer à son visage. Bon, ça, c'était une option. En temps normal, là, c'en était pas une. Expelliarmus, Brachialligo, limace, conjonctivite. En quelques secondes, la sang mêlée s'était retrouvée ligotée, vomissant des gastéropodes, sa baguette à quelques mètres et les yeux déjà enflés par le maléfice. Quoi ? Elle aurait pu la tuer. Gentille fille.
Antonella jeta un rapide coup d'oeil au chef de la milice, et ce n'était pas avec complicité qu'elle le regardait, aussi surprenant cela puisse être. Ils auraient du rire ensemble de la situation, mais là... Le coeur de la serpentard n'avait pas battu aussi vite depuis bien longtemps. Et les quelques pulsions qui s'étaient prises d'elle au début d'année revenaient à la charge. Elle voulait la dépecer vive, trancher sa gorge et envoyer sa tête à ses parents. Ou la brûler. Ca aussi, c'était pas mal, mais même si c'était appréciable pour les yeux, ça ne l'était pas pour les narines. Alors elle se contenta de s'avancer un peu plus vers sa victime déjà à genoux, puis leva son pied avant d'aller en planter violemment la pointe dans la mâchoire de la poufsouffle. Elle avait envie de la voir souffrir, et elle avait comme besoin de s'en prendre à elle physiquement. C'était bien plus alléchant. Alors comme une furie, elle lâcha un léger cri rempli de haine, de frustration, mais qui permit à ses membres de se décontracter le temps de quelques secondes. Elle ne savait pas réellement pourquoi elle était aussi énervée, parce qu'Aaron était presque sortit de sa tête à ce moment là. De toutes façons, ce n'était pas à cause de lui. Non, non. C'était le principe. Ouais, le principe.
Bordel elle avait envie de planter ses crocs sans la chair de sa proie, mais merde. Y avait pas le temps pour ça, elle ne pouvait pas se le permettre, parce qu'elle était bien trop énervée, elle le savait. Sa lucidité serait bancale, et elle risquerait même de s'en prendre au milicien s'il tentait de l'arrêter. Alors, avant qu'elle ne se mette à saigner l'impure, elle se recula et la regarda, grognant presque.



Crédit


_________________


Beware the coyote
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Evan Peters
Code Couleur : #77AD87
Patronus : Chat des sables
& You ... :
Baguette : Bois de sureau, ventricule de dragon, rigide
Pouvoir : Vampire
Metier/Maison : Serpentard
Familier : Hibou nommé Hades
Gallions : 576
avatar
Aaron D. Rembrandt
Milice

MessageSujet: Re: Aaron - You're joking, right ?   Mar 6 Juin - 22:56



You're joking, right ?




Aaron admirait le combat. Enfin c’etait pas vraiment un combat vu que la sang mêlée n’arrivait même pas a se défendre. Et Aaron ne faisait pas un seul mouvement pour aider sa conquête du jour parce qu’elle n’etait qu’un jouet et elle pouvait la massacrer il n’en avait rien a faire. Il l’a regardait enchainer des sorts. Pendant un instant il eu un peu peur. Pas pour la vie de la grognasse au sol ça il s’en foutait. Mais il avait eu peur qu’elle la fasse saigné. Si c’etait arrivé il aurait du abandonner le spectacle a contre cœur. Mais non. En tout cas il ne bougeait pas d’un milimetre le milicien. La Poufsouffle tenta de se débattre et réussi a annuler le sort qui la ligotais avant de dire entre deux vomissement de limaces : « tu me le paieras ! » Oh Aaron espérait qu’elle ne s’adresse pas a lui. Mais il n’eut pas le temps d’ajouter grand chose puis ce qu’elle partait déjà  vers le château sans doute pour se faire soigner. Aaron se tourna vers Antonella avant de siffler admiratif.

- Eh bien … Remarquable performance.

Est ce qu’elle allait s’enerver contre lui ? Apres tout il n’avait rien fait de mal … A part s’amuser avec une autre fille qu’elle. Mais elle n’allait pas etre enervé pour ça n’est ce pas ? Il y avait sans doute une toute autre raison. Surtout qu’ils ne c’etaient plus vraiment reparlé depuis cette nuit apres le couvre feu. Mais il n’allait pas vraiment tarder a avoir une réponse a ses questions.


_________________

Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me. #77AD87
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Emily Rudd
Code Couleur : #ACB5A1
Patronus : Coyote
& You ... : Fourbe, obstinée.
Baguette : Bois de cèdre 31,75cm / ventricule de dragon / inflexible.
Pouvoir : Animagi ⇢ Coyote
Metier/Maison : Serpentard
Gallions : 426
avatar
Antonella D. Reaver
Partisan

MessageSujet: Re: Aaron - You're joking, right ?   Mer 7 Juin - 18:53

You're joking, right ?

ft.
Aaron

Est-ce que c'était une menace ? En guise de réponse à la pimbêche, Antonella balaya simplement ses paroles d'un geste de la main, avant de claquer d'un pied sur le sol et de se pencher en avant, comme si elle allait à nouveau attaquer la sang mêlé. Merci Merlin, cette dernière se carapata, au plus grand bonheur de notre Reaver qui se tourna instantanément au son de la voix d'Aaron.
Donc, il n'avait rien d'autre à dire ? Désolant. La vert et argent en grinça des dents. Elle avait envie de l'étriper lui aussi, de l'étrangler. Comment pouvait-il rester aussi calme alors que.. Bref. Elle prit une grande inspiration, parce qu'il était temps qu'elle se calme. Inutile.
Elle se rua sur le vampire, et le frappa à plusieurs reprise : étrangement, ses coups n'étaient pas faits pour lui faire mal, mais plutôt pour qu'elle se défoule. Et qu'il comprenne. Qu'il comprenne que ce n'était pas un jeu et qu'elle lui en voulait. Mais pourquoi ? Bonne question. Ses points ne frappaient pas vraiment le torse du jeune homme, c'était plutôt ses poignets pendant que son regard était baissé vers le seul. Mais la faiblesse volontaire de ses coups n'empêchait pas la sorcière d'insulter son nouveau punching-ball dans un grognement qu'elle tentait de garder entre ses dents :

- Abruti !

Oups. C'était parti tout seul. Enfin, ce n'était pas une insulte involontaire, mais c'est en le prononçant que le véritable sens de ce mot vint tinter aux oreilles de la blonde. Elle n'était pas réellement sûre de la réaction du chef de la milice : après tout, elle ne le connaissait pas si bien que ça. Et le regard, aussi perçant qu'il soit, qu'elle lui lançait en ce moment même, ne serait pas d'avantage propice à apprendre à connaître Monsieur. Non, en effet, ce n'est pas en regardant les gens avec haine que ceux-ci se confient ou se dévoilent à vous. M'enfin, de toutes façons, elle s'en fichait, non ? Non. Mais ça, elle ne le savait pas encore. Incertaine de la source de sa colère, la serpentard maintenait pourtant le regard de son camarade, attendant sa réponse, sa réaction peut-être aussi. Non, vraiment, elle ne le connaissait pas assez bien pour pouvoir deviner quelle tournure allait prendre cette "discussion", aussi peu courtoise soit-elle.



Crédit


_________________


Beware the coyote
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Evan Peters
Code Couleur : #77AD87
Patronus : Chat des sables
& You ... :
Baguette : Bois de sureau, ventricule de dragon, rigide
Pouvoir : Vampire
Metier/Maison : Serpentard
Familier : Hibou nommé Hades
Gallions : 576
avatar
Aaron D. Rembrandt
Milice

MessageSujet: Re: Aaron - You're joking, right ?   Mer 7 Juin - 19:39



You're joking, right ?




Lui qui attendait de voir si la Serpentard faisait une crise de jalousie mais la réponse a sa question fut plutôt direct. Antonella avait bondit sur lui pour la frapper de petits coups. Le blond leva les yeux au ciel. Oh non il ne c’etait pas attendu a ça. Mais il fini par sourire amusé par l’insulte qu’il venait de recevoir. C’est qu’elle etait presque mignonne a agir comme ça. Sauf qu’il en fallait quand même plus pour que Aaron trouve quelqu’un de mignon … En fait c’etait pas trop son genre. Ou peut etre que c’etait ce qu’il voulait faire croire. Mais il attrapa les poignets de la jeune fille avant d’essayer de lui parler.

- Tu joues a quoi la Reaver ?

En espérant qu’elle ne joue pas l’hysterique parce qu’il la tenait. Elle n’oserait pas se transformer en public n’est ce pas ? Vu sa réaction l’autre soir alors qu’il lui demandait si c’etait un secret il pariait que non. Donc il la tenait un peu fermement avant de rapprocher son visage du sien.

- Est ce que tu serais jalouse par hasard ?

Aaron fit un sourire et il lâcha doucement les poignets de la Serpentard. Elle pouvait essayer de lui rebondir dessus si elle le voulait il gèrerait la situation ou du moins il allait essayer. C’est que c’etait une vraie petite furie quand elle s’y mettait ça il ne pouvait pas le nier.

- C’etait marrant en tout cas. Je crois que tu t’es fait une ennemie.

Lui ? Oh il s’en moquait. Il ne défendrait personne s’il devait y avoir crêpage de chignon et puis de toute façon la Poufsouffle avait du soucis a ce faire.


_________________

Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me. #77AD87
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Emily Rudd
Code Couleur : #ACB5A1
Patronus : Coyote
& You ... : Fourbe, obstinée.
Baguette : Bois de cèdre 31,75cm / ventricule de dragon / inflexible.
Pouvoir : Animagi ⇢ Coyote
Metier/Maison : Serpentard
Gallions : 426
avatar
Antonella D. Reaver
Partisan

MessageSujet: Re: Aaron - You're joking, right ?   Mer 7 Juin - 20:42

You're joking, right ?

ft.
Aaron

Jalouse ? De quoi ? D'une pétasse à sang impur ? Non mais il se prenait pour quoi ? Une espèce de lover qui fait tourner les têtes et à qui personne ne pouvait résister ?
Antonella baissa doucement son regard sur ses poignets encerclés par les mains du vampire. Son visage devint dur, et sa respiration devint plus lourde. Mais heureusement, il l'avait rapidement lâchée.
Bordel mais il faisait quoi là ? Elle avait envie de.. De... De l'embrasser plus que de le frapper. "Mais qu'est-ce qu'il t'arrive?" pesta intérieurement la septième année. N'importe quoi. Et comme pour se prouver qu'elle n'était pas entièrement tombée sous le charme du milicien, la vert et argent se laissa aller vers l'envie de violence qui berçait son âme.

- Connard !

Elle l'avait giflé tellement fort qu'elle s'était surprise elle-même. Pour le coup, elle n'avait pas prévu de le frapper aussi fort. Ses joues se décrispèrent instantanément : regrettait-elle ce qu'elle venait de faire ?En effet, c'était presque sûr. Mais elle ne le regrettait pas par peur des répercutions. Il n'allait pas la frapper, si ? De toutes façons, même s'il le faisait, elle s'en fichait un peu. Oh non elle regrettait vraiment, tellement qu'elle en baissa le regard. Le temps d'un fraction de seconde, parce que notre sorcière n'était pas de ce genre. Ni du genre à s'excuser non plus, d'ailleurs. Pourtant, ces mots étaient au bout de ses lèvres, la bouche entrouverte. C'était idiot, et elle le savait, mais elle n'avait pas pu se contrôler. Maintenant, elle allait devoir faire son possible pour ne pas se mettre le chef des miliciens à dos, et encore moins la famille de sang pur à laquelle il appartenait.
Mais sa fierté eut raison d'elle et son regard désolé ne durant qu'un laps de temps très court. A présent, elle ne l'observait plus avec cette effroi qu'elle s'était causé elle-même, mais avec un regard plus neutre : non, son esprit ne s'était pas encore remit de l'idiotie dont elle venait de faire preuve, mais il valait mieux pour elle qu'elle soit prête à lui tenir tête, parce qu'il paraissait encore trop imprévisible, et elle ne pouvait donc se douter de ce qu'il se passait dans l'esprit du serpentard.



Crédit


_________________


Beware the coyote
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Evan Peters
Code Couleur : #77AD87
Patronus : Chat des sables
& You ... :
Baguette : Bois de sureau, ventricule de dragon, rigide
Pouvoir : Vampire
Metier/Maison : Serpentard
Familier : Hibou nommé Hades
Gallions : 576
avatar
Aaron D. Rembrandt
Milice

MessageSujet: Re: Aaron - You're joking, right ?   Jeu 8 Juin - 23:09



You're joking, right ?




Tiens c’est que ça allait etre encore plus marrant que ce qu’il pensait. La petite Reaver etait possessive ? C’est pas possible ça ? Il ne savait pas qu’il avait eu un tel impact sur elle. Mais c’etait flatteur non ? Il l’avait rendue accro ? Oh il voulait des réponses maintenant. Il tenait ses poignets mais ca n’avait pas été une bonne idée de libérer les mains de la milicienne. Ses gestes avaient depassé sa raison la … Et il se fit gifflé. Oh il s’en remettrait ce n’etait pas comme s’il c’etait prit un doloris non plus. Mais son sang ne fit qu’un tour. Elle avait osé le frapper. Et  contre toute attente apres de longues secondes de silence a fixer la Serpentard dans le blanc des yeux il fini par éclater de rire.

- Oh elles me disent souvent ça …

Et il rattrapa ses poignets pour la plaquer contre le mur le plus proche avec violence. Il n’allait pas la laisser s’en sortir comme ça. Alors il la regardait avec un sourire aux lèvres. Sa joue n’avait même pas du etre rougie par l’impact de la main. Il serra doucement ses doigts autour des poignets de la jeune fille mais pas trop il ne voulait pas non plus la briser.

- A quoi tu pensais honnêtement ? Que depuis ce soir la il y a eu quelque chose entre nous ?

Qu’ils allaient vivre le parfait amour ? Pourquoi avoir fait ça ? Pourquoi est ce qu’elle etait énervée comme ça ? Dans le fond ça l’interessait au chef de la milice. Il avait déjà vu des filles jalouses. Mais pas autant. Alors c’etait amusant vraiment.


_________________

Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me. #77AD87
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Emily Rudd
Code Couleur : #ACB5A1
Patronus : Coyote
& You ... : Fourbe, obstinée.
Baguette : Bois de cèdre 31,75cm / ventricule de dragon / inflexible.
Pouvoir : Animagi ⇢ Coyote
Metier/Maison : Serpentard
Gallions : 426
avatar
Antonella D. Reaver
Partisan

MessageSujet: Re: Aaron - You're joking, right ?   Dim 11 Juin - 18:11

You're joking, right ?

ft.
Aaron

Bordel mais il était vraiment insupportable aujourd'hui. Les joues de la serpentard se crispèrent d'avantage au rire du milicien, et elle mordit sa langue pour ne pas lui cracher à la figure. Ca non plus, elle n'aimait pas trop : ses mains autour de ses poignets la rendait prisonnière. Soumise peut-être même. Et ça n'était vraiment, vraiment pas une position dans laquelle elle méritait d'être.
Mais plutôt que de lui détruire son appareil génital à coup de genoux ou de leur fracturer mutuellement le crâne d'un coup de tête, elle préféra se détendre. Enfin, mentalement. Ou presque. Bref, ses muscles étaient toujours aussi contractés par l'énervement qui s'était prit d'elle, son regard était toujours aussi glacé, mais elle baissa d'un ton, et mit toute sa bonne volonté pour lui parler le plus calmement du monde :

- Non. Je pensais simplement que tu avais plus de respect pour toi même et pour ton sang.

Nous savons bien que ce n'était pas l'entière raison de cette violence. Mais n'espérez pas trop de la belle : il était bien trop difficile pour elle d'avouer, et de s'avouer qu'Aaron avait quelque peu raison. La réalité était bien trop pathétique et triste à encaisser. Non, elle maintenant ses propos. Elle n'avait pas été jalouse, c'était juste une histoire de respect. Après tout, après avoir joué avec une personne telle qu'elle, comment pouvait-il se rabattre sur une sang mêlée aussi répugnante ? C'est normal de s'énerver dans un cas pareil, non ?

- Lâche moi, maintenant.

Même ça elle n'en n'était pas certaine. Non, elle n'était pas sûre que cette proximité avec le sang pur la dérangeait réellement. M'enfin. Ses prunelles maintenaient toujours le regard du vampire : non, elle n'allait pas se tortiller et se débattre comme elle l'avait fait quelques semaines auparavant avec cet abruti de Golwëin. Ca ne servait à rien. Et elle n'allait pas non plus s'attaquer au chef de la milice, si ? Elle était coincée. User de son coyote lui était presque impensable : elle continuait de se le répéter. Elle n'était pas assez calme pour prétendre à gérer parfaitement la transformation et le caractère du canidé. Aïe, Mademoiselle Reaver. Où est-ce que cet excès de colère allait encore vous emmener?



Crédit


_________________


Beware the coyote
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Evan Peters
Code Couleur : #77AD87
Patronus : Chat des sables
& You ... :
Baguette : Bois de sureau, ventricule de dragon, rigide
Pouvoir : Vampire
Metier/Maison : Serpentard
Familier : Hibou nommé Hades
Gallions : 576
avatar
Aaron D. Rembrandt
Milice

MessageSujet: Re: Aaron - You're joking, right ?   Dim 25 Juin - 0:55



You're joking, right ?




Oh bien sur la pureté du sang c’etait l’excuse du siècle. Le sourire d’Aaron ne quittait pas son visage. Non il n’y croyait pas un seul instant. Surtout que la jeune Reaver devait s’en moquait de son sang. Ce n’etait pas comme s’il faisait parti de sa famille. Et heureusement d’ailleurs. Loin de lui l’idée de se taper une de ses cousines. Il préférait éviter. Alors que bon il n’etait pas contre l’idée de se retaper Antonella un jour. Soyons honnête.

- Mais bien sur. Je ne pensais pas que tu t’intéresserais autant a mon respect. C’est mignon tu sais ?

Il lâcha soudainement ses poignets.  Pas qu’il obéissait a ses ordres. Mais juste qu’ils n’allaient pas rester ainsi toute la journée. Puis ce qu’elle lui avait fait perdre son jouet du jour alors elle allait le remplacer. C’était aussi simple que ça. Bien sur ça n’allait pas etre pareil. La sang pur etait bien plus intéressante que la pauvre Poufsouffle qu’elle avait mise en deroute.

- Ca ne réponds pas a ma question. Mais bon tant pis.

Il reculait un peu. Elle etait libre de partir. Mais est ce quelle le ferait ? Apres tout elle n’allait pas rester avec lui non ? Et puis si elle ne voulait pas lui répondre les choses seraient compliqués.

- Tu peux retourner contrôler les autres sangs purs. Quand je te dis que le badge de la milice t’irais bien.

Si elle voulait jouer a ce petit jeu avec lui il allait jouer aussi. La partie ne faisait que commencer. A part si elle se décidait a tourner les talons bien sur.


_________________

Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me. #77AD87
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Emily Rudd
Code Couleur : #ACB5A1
Patronus : Coyote
& You ... : Fourbe, obstinée.
Baguette : Bois de cèdre 31,75cm / ventricule de dragon / inflexible.
Pouvoir : Animagi ⇢ Coyote
Metier/Maison : Serpentard
Gallions : 426
avatar
Antonella D. Reaver
Partisan

MessageSujet: Re: Aaron - You're joking, right ?   Ven 21 Juil - 16:10

You're joking, right ?

ft.
Aaron

Et il continuait de la troubler. En effet, elle en était certaine maintenant, elle n'avait pas eu envie qu'il la lâche. Mais elle ne pouvait pas le lui montrer, non. Non, non. Elle s'était déjà prise dans son piège, et elle devait maintenant en ressortir avant qu'il ne se ferme définitivement sur elle. La sorcière déglutit alors, sans pour autant relâcher le regard du blond. Elle n'allait pas fuir, tout de même ? Non, elle devait lui montrer qu'elle n'était pas jalouse, comme il prétendait la comprendre. Et détaler en silence n'était pas une bonne façon de le lui prouver, même si sur le moment, elle en avait extrêmement envie.

- J'en ai rien à foutre.

Rien à foutre que ça ne réponde pas à sa question et rien à foutre de son avis. La milice n'était pas quelque chose d'intéressant pour elle. Certes, elle trouvait ça sympa, le fait d'avoir une sorte de pouvoir hiérarchique supérieur à celui des autres élèves. Ca devait aussi être plaisant, d'être craint pas la majorité. Mais le soucis d'Antonella, c'est qu'elle n'aimait pas franchement la progression. Non, elle préférait avoir tout, tout de suite. Elle aurait préféré quitter l'école et pouvoir prétendre au titre de mangemort : c'était bien plus attrayant que de contrôler quelques élèves. Et puis, elle n'avait pas vraiment le temps pour cela : un milicien se devait de respecter les règles, non ? Et elle était l'une de ceux qui les transgressaient. Cela aurait été trop ironique. M'enfin.
La blonde lacha un soupire las pour présenter son désintérêt à son camarade, avant de plisser les yeux, scrutant son visage. Rembrandt un, Reaver... Zéro. Le regarder ainsi l'avait sorti de ses pensées et ravivé cette envie incontrôlable qu'elle éprouvait à son égard. Bon, là (encore une fois), elle était mitigée entre l'envie de lui exploser le crâne, ou de repartir sur l'activité dont ils s'étaient délectés la dernière fois qu'ils s'étaient vus. M'enfin. Maintenant, il s'agissait surtout de lui prouver qu'il n'avait pas raison, et pour ce faire, elle allait devoir user de ses talents de manipulatrice, parce qu'il était loin d'avoir tord. Alors la Reaver se concentra pour décontracter ses traits si tirés par la haine, histoire de récupérer sa bouille d'ange naturelle qui lui servait souvent à détourner l'attention sur son caractère si peu angélique. Et elle esquissa son fameux sourire en coin, échangeant l'énervement contre la mesquinerie, bien décidée à se calmer, mais pas à baisser la tête devant le serpentard.



Crédit


_________________


Beware the coyote
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Evan Peters
Code Couleur : #77AD87
Patronus : Chat des sables
& You ... :
Baguette : Bois de sureau, ventricule de dragon, rigide
Pouvoir : Vampire
Metier/Maison : Serpentard
Familier : Hibou nommé Hades
Gallions : 576
avatar
Aaron D. Rembrandt
Milice

MessageSujet: Re: Aaron - You're joking, right ?   Mar 22 Aoû - 14:52



You're joking, right ?




Quelle repartie … Aaron fronça les sourcils. Mais a quoi jouait cette fille sérieusement. Il savait que les Reaver étaient instables. Mais pas a ce point, Elle l’avait peut etre fait rire a agir de la sorte mais son comportement le dépassait un peu. Alors il haussa simplement les epaules. Apres tout si elle n’avait rien a foutre de lui elle n’aurait pas brisé la petite sortie d’Aaron au bras de cette Poufsouffle n’est ce pas ?

- Qu’est ce que tu fous en face de moi alors Reaver si tu n’en a rien a foutre ?

Oui la il parlait pas forcement de la milice mais plutôt de lui même. Avec un sourire aux lèvres. Il n’etait pas aveugle Aaron. Il voyait bien comment elle le regardait. Et ça lui plaisait. Oui ça lui plaisait vraiment. Apres tout qui serait horrifié d’avoir une fille si mignonne dans les bras ? Personne de normalement constitué c’etait clair. Mais voir sa petite bouille énervée lui donnait envie de jouer encore plus au Rembrandt.

- Bon eh bien je te laisse alors.


Et il s’eloigna de la Reaver. Apres tout ils n’allaient pas rester la a se fixer dans le blanc des yeux. Il n’allait pas la regarder bougeonner comme s’ils étaient mariés tout les deux. Ils n’avaient fait que s’envoyer en l’air. Et si elle désirait plus … Eh bien il faudrait qu’elle lui fasse comprendre non ?



_________________

Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me. #77AD87
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Emily Rudd
Code Couleur : #ACB5A1
Patronus : Coyote
& You ... : Fourbe, obstinée.
Baguette : Bois de cèdre 31,75cm / ventricule de dragon / inflexible.
Pouvoir : Animagi ⇢ Coyote
Metier/Maison : Serpentard
Gallions : 426
avatar
Antonella D. Reaver
Partisan

MessageSujet: Re: Aaron - You're joking, right ?   Jeu 14 Sep - 13:57

You're joking, right ?

ft.
Aaron

Ah mais quel malin celui-ci ! C'était une très bonne question, c'est vrai. Le rouge monta immédiatement aux joues de la serpentard : un peu par honte, et un peu par énervement. Non, surtout par énervement. N'est-ce pas ? Tout à fait.
Après tout, il n'avait pas tord ? Qu'est-ce qu'elle en avait à foutre de sa présence et du fait qu'il nettoyait la gorge d'une abrutir de... "Respire", s'ordonna-t-elle intérieurement. Et elle s'exécuta : elle prit une grande inspiration, cherchant une réponse qui lui ferait entendre raison. Rien à faire, elle allait devoir changer de sujet, improviser. Bordel mais depuis quand les hommes étaient si troublants ?
Elle se racla la gorge et ouvrit la bouche pour répondre, mais se ravisa lorsqu'il reprit la parole, pour finalement mettre fin à leur "discussion". Les yeux de la sorcière devint ronds comme des billes, et elle observa le dos du blond avant de s'exclamer :

- Eh ! Je ne t'ai pas permis de partir !

Vraiment ?
Antonella roula des yeux et grommela tout en frappant son front avec la paume de sa main. A plusieurs reprise, comme si ce geste allait effacer son comportement ridicule de sa mémoire. Et maintenant quoi ? Elle ne s'était jamais sentie aussi... Honteuse ? Oh non. Elle avait envie de tourner les talons et de déguerpir comme si elle n'avait rien dit, mais elle savait pertinemment qu'il l'avait entendu. Alors fuir n'aurait qu'empiré les choses. Bon, elle se tint là, les mains sur les hanches, se pinçant les lèvres le temps qu'il se retourne. Elle tenta de donner à son visage une mine assurée, mais c'était peine perdue, et elle le savait. Elle était mitigée entre le rire nerveux et l'envie de se pendre sur place. Mais elle se devait de lui tenir tête, maintenant qu'elle avait donné un ordre au chef de la milice. Bien Anto, bien.
Quel abruti. Il lui faisait perdre ses moyens avec ses grands airs et ses cheveux blonds et ses yeux sombres comme... La Reaver retint un cri qu'elle manqua de pousser contre elle-même. Elle passa sa main dans ses cheveux, puis sur son visage. Non vraiment, il avait un effet sur elle qu'elle ne pouvait pas laisser perdurer. Ca brisait son image, elle finirait par faire honte aux Reaver et ça, elle ne pouvait pas se le permettre. Non, il fallait qu'elle se ressaisisse et qu'elle assume maintenant son comportement devant le milicien qui allait probablement trouver un autre moyen pour se ficher d'elle. Mais pourquoi est-ce qu'elle l'avait retenu ?



Crédit


_________________


Beware the coyote
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Evan Peters
Code Couleur : #77AD87
Patronus : Chat des sables
& You ... :
Baguette : Bois de sureau, ventricule de dragon, rigide
Pouvoir : Vampire
Metier/Maison : Serpentard
Familier : Hibou nommé Hades
Gallions : 576
avatar
Aaron D. Rembrandt
Milice

MessageSujet: Re: Aaron - You're joking, right ?   Ven 22 Sep - 15:14



You're joking, right ?




Hmm .. ? Quoi ? Elle voulait le retenir ? Alors qu’il s’eloignait un sourire se dessina sur le visage d’Aaron. Il se tourna vers la belle Reaver en toujours avec le sourire aux lèvres et s’approcha d’elle amusé par sa réaction. Decidement il ne c’etait pas attendu a devoir subir une crise de jalousie mais il trouvait ça très drôle.

- Ah bon ?  Et pourquoi ça ?


Elle ne lui répondrait pas n’est ce pas ? Elle avait l’air assez nerveuse même si elle tentait de garder la tete haute. Ca ce voyait un peu. Et puis il etait un prédateur maintenant il pouvait sentir ces choses la. Puis franchement sa jalousie se voyait comme le nez au milieu de la figure même si elle lui assurait que c’etait juste par fierté. Apres tout elle ne le connaissait pas plus que ça. Elle n’avait aucun intérêt a lui grogner dessus.

- Tu voulais me dire quelque chose ?

Il croisa les bras attendant qu’elle finisse par l’ouvrir et dire quelque chose de plus constructif que ce qu’elle lui avait déjà lancé. Et il n’ajouta rien. Pour le moment il lui laissait une chance. Il ne se moquait pas encore de sa réaction.


_________________

Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me. #77AD87
Revenir en haut Aller en bas
Feat : Emily Rudd
Code Couleur : #ACB5A1
Patronus : Coyote
& You ... : Fourbe, obstinée.
Baguette : Bois de cèdre 31,75cm / ventricule de dragon / inflexible.
Pouvoir : Animagi ⇢ Coyote
Metier/Maison : Serpentard
Gallions : 426
avatar
Antonella D. Reaver
Partisan

MessageSujet: Re: Aaron - You're joking, right ?   Sam 23 Sep - 22:49

You're joking, right ?

ft.
Aaron

Oh bordel, il revenait. Ca, elle ne s'y attendait pas. Intéressant.
Il était vraiment temps de se reprendre, profiter de cette obéissance dont il avait fait preuve pour peut-être le tourner en ridicule. Non, elle n'irait pas jusque là. Elle avait fait preuve de stupidité quelques secondes avant, elle s'était presque dévoilée entant que personnage possessif. Impossible de continuer sur cette voie.
Alors la Reaver reprit la main sur son célèbre air nonchalant. Oui c'était soudain, mais que voulez-vous ? Elle n'avait pas vraiment le choix. En réalité, le demi tour du vert et argent avait conforté la sorcière qui se convainquait à présent qu'il lui portait obligatoirement un certain intérêt pour revenir sur ses pas. Alors un sourire narquois se dessina sur son visage tandis qu'elle reprenait possession de toute la confiance en elle qu'elle avait perdu quelques minutes auparavant. Mais c'est qu'il avait presque réussi à nous déboussoler la latino ce cher Rembrandt. Quel dommage. A présent, les questions de son camarade lui paraissaient évidentes. Toujours adossée au mur, elle passa une main dans ses cheveux et répondit avec assurance, l'air paradoxalement calme :

- Du tout ! J'aime juste commander.

L'air fier qu'elle arborait induisait qu'elle avait gagné, ou presque. La serpentard redressa soudainement son dos, sans quitter le blond du regard. Perçants, ses yeux restaient fixés sur le visage d'Aaron tandis qu'elle croisait ses bras sur sa poitrine, avant qu'elle renchérisse :

- Et puis je préfère que ce soit moi qui te plante là comme un imbécile.

Et elle lui offrit son plus beau et -presque- sincère sourire. Oui parce qu'elle ne lui mentait pas, pas entièrement. Par Merlin, elle savait que son sourire accentuait son air angélique traduit par sa bouille enfantine. Elle entrelaça ses propres doigts devant son corps et s'empressa de contourner le milicien. Bon, elle avait réussi à retourner la situation à sa sauce, comme d'habitude. "T'as eu chaud sur ce coup là", pesta-t-elle intérieurement tandis que son rictus laissait place à une mine renfrognée. Elle n'espérait pas qu'il la rattrape, mais au moins, c'était elle qui avait mit fin à la conversation cette fois. Ta fierté, aussi ridicule qu'elle soit, te perdra Antonella.



Crédit


_________________


Beware the coyote
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Aaron - You're joking, right ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aaron - You're joking, right ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» CAELAN AARON COLLINS
» aaron k. collins ★ who am I ?
» Paparazzi - Aaron
» Aaron Kylian Collins
» [ABS] Aaron Marshy Alias Jeremy_Gloks mdr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Season's End :: Pré au Lard :: Les Environs-